Accueil > Lutte contre les racismes et les discriminations > Islamophobie > Islamophobie

Islamophobie

Articles de cette rubrique


Si vous saviez, vous nous signaleriez ? (Islamophobie)

samedi 19 octobre 2019

18 OCT. 2019 PAR BONDY BLOG | BLOG : BONDY BLOG

Le président de la République a appelé les citoyens à surveiller les « signaux faibles » de la radicalisation islamiste. Mais ces signaux sont loin de permettre de reconnaître d’éventuels terroristes. Pire : ils englobent et stigmatisent des millions de musulmans en France qui pratiquent leur religion de façon apaisée. Trois cents d’entre eux, des inconnus, ont décidé de signer une tribune dans laquelle ils se déclarent « détenteurs de signaux faibles ».



Nous ne serons pas les boucs émissaires du gouvernement Macron (Islamophobie)

vendredi 18 octobre 2019 par MTE

Communiqué du Collectif Mamans toutes égales.

Non aux discriminations, l’islamophobie est un racisme.

Une fois de plus, le principe de laïcité est totalement dévoyé afin de stigmatiser les mamans portant le foulard et les musulmanes et musulmans en général.

Le dernier évènement est l’agression odieuse d’une maman par un élu d’extrême droite en plein Conseil Régional. Ce qui nous donne néanmoins l’occasion de découvrir avec perplexité le féminisme de dernière minute de Blanquer, pour qui « le voile n’est pas souhaitable » car ce n’est pas « sa vision de l’émancipation de la femme". Malheureusement ce féminisme de façade est depuis trop longtemps l’argument-prétexte d’hommes et de femmes pour déverser leur haine islamophobe et raciste.



L’islamophobie savante de la fin du XIXe siècle peut s’analyser comme une forme spécifique de racisme (Islamophobie)

mercredi 16 octobre 2019

Interview d’Olivier Le Cour Grandmaison, universitaire et auteur par Walid Mebarek. Publié le 15 octobre 2019 sur le site El Watan.com.

L’ouvrage Ennemis mortels. Représentations de l’islam et politiques musulmanes en France à l’époque coloniale paraîtra le 17 octobre aux éditions La découverte. En avant-première, son auteur nous en parle.



Jusqu’où laisserons-nous passer la haine des musulmans ? (Islamophobie)

mardi 15 octobre 2019

Par un Collectif.

L’image a fait le tour des réseaux sociaux : celle d’une femme réconfortant dans ses bras son propre fils, en pleine assemblée plénière du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, à Dijon, après son agression verbale par un élu d’extrême droite. Si l’image nous révolte tant, c’est parce que nous en sommes tous collectivement responsables.

Signer la pétition



Islamophobie à gauche : halte à l’aveuglement, au déni, à la complicité (Islamophobie)

jeudi 10 octobre 2019

Par Un collectif d’élus et d’acteurs associatifs — Tribune publiée dans Libération le 4 octobre 2019.

Tous les mouvements politiques qui se réclament des valeurs progressistes doivent aujourd’hui prendre position sur cette question, avoir une ligne claire.

Nous sommes de sensibilités politiques diverses, nous sommes tou·te·s progressistes et venons des quatre coins de France. Nous sommes issu·e·s de différentes générations. Notre point commun ? Nous sommes convaincu·e·s que la question des quartiers populaires est une question politique de premier plan. Pour la plupart d’entre nous, nous y avons grandi, nous y vivons, nous y militons au quotidien.



Causes et effets d’une rentrée aux senteurs islamophobes. Le discours sur la menace « fondamentaliste » (Islamophobie)

dimanche 15 septembre 2019 par Saïd Bouamama

Le blog de Saïd Bouamama

Publié le 12 septembre 2019par bouamamas

La rentrée sociale 2019 a décidément un goût amer pour les citoyens musulmans de France ou supposés tels. Coup sur coup en quelques semaines, ils se retrouvent à faire la une des médias à trois reprises à leurs corps défendant. La couverture et les polémiques médiatiques de ces « affaires » contribuent, une nouvelle fois à les construire comme « problème social », à les désigner comme « soucis politique », à les présenter comme « menace idéologique ». Les protestations contre la multiplication des règlements intérieurs interdisant le port de « maillots de bain couvrant » (nouvel euphémisme pour désigner le « Burkini ») a été l’occasion une nouvelle fois de présenter la laïcité comme étant menacée (après l’école et les hôpitaux c’est au tour de nos piscines). Le « droit d’être islamophobe » proclamé par le philosophe Henri Peña-Ruiz à l’université d’été de la France Insoumise en avançant la nécessité de distinguer le rejet de l’islam et le rejet des musulmans, accrédite une nouvelle fois l’idée d’une liberté de critique des religions menacée. La déclaration mensongère du ministre de l’éducation sur la non scolarisation des fillettes « musulmanes » en raison du « fondamentalisme islamique » qui gangrénerait certains territoires, ajoute enfin la touche angoissante d’une société menacée dans ses fondements et ses valeurs par un « ennemi de l’intérieur » disposant d’appuis internationaux.



Le Sénat s’acharne contre les mères qui portent un foulard (Islamophobie)

vendredi 24 mai 2019 par MTE

24 MAI 2019 | PAR LES INVITÉS DE MEDIAPART | BLOG : LE BLOG DES INVITÉS DE MEDIAPART

« Par un amendement sénatorial au projet de loi Blanquer, projet qui va déjà à l’encontre de l’école pour toutes et tous que nous souhaitons pour nos enfants, les mamans portant un foulard risquent d’être interdites de sorties scolaires », ce qui revient à interdire tout court les sorties scolaires dans les quartiers populaires, rappelle un large regroupement de collectifs, associations et partis de gauche



Intervention de Saïd Bouamama pour le FUIQP à l’hommage pour les victimes de l’attentat du suprématiste blanc à Christchurch (Islamophobie)

mardi 2 avril 2019 par Saïd Bouamama

22 mars 2019

Chers ami-es, Sœurs et frères ,Camarades, Musulmans, juifs, catholiques, protestants, bouddhistes et adeptes des autres religions, Croyants, agnostiques et athé-es

Nous voici réunis une nouvelle fois par l’émotion, la douleur et l’écœurement face à l’ignoble, Nous voici une nouvelle fois communément endeuillé par la « bête immonde » dont « le ventre est encore fécond » comme le disait Berthold Brecht, Nous voici une nouvelle fois rassemblés par la colère, la détermination et la volonté d’action commune contre l’ignominie, Nous sommes enfin ensemble ce soir liés par la commune volonté de s’attaquer aux causes qui produisent ces « fruits étranges » du racisme pour reprendre l’expression du poète communiste juif états-uniens Abel Meeropol rendu célèbre par la célèbre chanson de Billie Holliday : « strange fruit. »



ATTENTAT TERRORISTE ISLAMOPHOBE EN NOUVELLE-ZÉLANDE – Communiqué de l’Atmf (Islamophobie)

Ce vendredi 15 mars 2019, la Nouvelle-Zélande a été secouée par un attentat islamophobe visant des musulmans dans deux mosquées de la ville de Christchurch.

L’auteur de cet attentat est un australien se réclamant des suprémacistes blancs et militant de l’extrême droite. Il a ouvert le feu sur les personnes présentes en pleine prière du vendredi dans deux mosquées. Le bilan est lourd : 49 morts dont des enfants et plusieurs blessés. La préméditation et la préparation de cet acte odieux ne font aucun doute, allant jusqu’à filmer et diffuser en direct cette tuerie.



#HijabDécathlon : lutter contre le racisme sous toutes ses formes. (Islamophobie)

samedi 2 mars 2019

1er mars 2019
Par HADRIEN BORTOT
Depuis 3 jours les foudres médiatiques s’abattent sur un vêtement de sport. Ce ne sont ni les conditions de travail des ouvriers qui produisent des articles de sports toutes marques confondus en Chine ou au Bengladesh, ni les profits et les marges à deux chiffres des géants du sportswear qui défrayent la chronique, mais bien la commercialisation par une enseigne populaire française d’un hijab de running.



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4496629