Accueil > Lutte contre les racismes et les discriminations > Islamophobie > Islamophobie

Islamophobie

Articles de cette rubrique


Journée internationale contre l’islamophobie du 10 décembre 2017 : intervention d’Emmeline Fagot (Islamophobie)

lundi 11 décembre 2017 par Emmeline Fagot

Par Emmeline Fagot.

Pourquoi veut-on réduire au silence les militants de l’antiracisme politique ?

1) Constat : A priori, on ne nous fait pas taire.

Là où d’autres sont attaqués frontalement et avec une violence inouïe, l’UJFP est à ce jour épargnée. C’est donc notre rôle, voire notre responsabilité compte tenu de la situation plus avantageuse qui est la nôtre, de prendre la parole sur ces sujets là, pour aider le mouvement de l’antiracisme politique dans son intégralité.



Journée internationale contre l’islamophobie du 10 décembre 2017 : intervention de Michèle Sibony (Islamophobie)

lundi 11 décembre 2017 par Michèle Sibony

Par Michèle Sibony.

Renforcer l’axe de résistance

Je voudrais commencer par caractériser l’offensive d’une rare violence que nous vivons depuis le tournant du millénaire, qui fait exploser littéralement des pays des états, impose partout la loi du plus fort, impose dans nos sociétés un racisme virulent qui crée une hiérarchie sociale de division et de domination, organise la casse systématique et « raisonnable » de l’école, de la santé, du travail, de la retraite, et programme de la naissance à la mort un affaiblissement des conditions de vie des plus fragiles d’entre nous. Les frontières se ferment aux migrants leur refusant et nous refusant l’humanité la plus élémentaire. Devant un tel désastre il nous faut comprendre que nous n’avons qu’une arme efficace à notre disposition : les liens que nous sommes et seront capables de tisser entre nous pour lutter ensemble.



Défendre les libertés académiques : contre l’interdiction d’événements scientifiques à l’Université (Islamophobie)

jeudi 12 octobre 2017

Appel lancé par des universitaires et personnel.le.s de l’enseignement supérieur et de la recherche.

En mai dernier (2017), des journées d’études intitulées « Penser l’intersectionnalité dans les recherches en éducation », placées sous l’autorité d’un comité scientifique international d’une vingtaine de chercheur-e-s, avaient failli être annulées sous la pression de groupes divers, du Front National au Printemps républicain, qui ont mené une violente campagne de dénigrement et de harcèlement sur les réseaux sociaux. L’état d’urgence aidant, la menace de trouble à l’ordre public avait été invoquée pour empêcher le déroulement de ces journées.



Leurs passions tristes, nos causes communes (Islamophobie)

dimanche 8 octobre 2017 par Edwy Plenel

6 OCT. 2017 | PAR EDWY PLENEL | BLOG : LES CARNETS LIBRES D’EDWY PLENEL

Vous qui lisez Mediapart, prenez garde : sous l’apparence d’un journal d’investigation indépendant et participatif, vous êtes en train de soutenir l’agent d’influence du terrorisme islamiste en France. Ce n’est pas une blague, c’est sérieux puisque Le Figaro Magazine l’affirme, et il n’est pas le seul.



Quand l’Université annule un colloque sur l’islamophobie : une mécanique de censure (Islamophobie)

mercredi 4 octobre 2017 par Antoine Lévêque

4 oct. 2017 Par Antoine Lévêque Édition : Le Léviathan anthropophage

Quelle surprise lorsque nous apprenons, ce mardi 3 octobre, l’annulation d’un colloque à l’Université Lumière Lyon 2, auquel nous comptions nous rendre, autour du thème : « Lutter contre l’islamophobie, un enjeu d’égalité ? ». Cette décision semble donner raison aux prises de positions qui, derrière la mise en cause des participants, dénient l’enjeu de lutte contre l’islamophobie.



NOUS NE NOUS TAIRONS PAS ! (Islamophobie)

mardi 21 mars 2017 par ALCIR Paris 20

L’exposition "Paroles des femmes musulmanes", programmée pour une période d’un mois au Centre d’Animation Louis Lumière (Paris 20e) dans le cadre de "La Semaine de la lutte contre le racisme et les discriminations", a été annulée brusquement le jeudi 16 mars, la veille de son vernissage.



La gauche face à l’islamophobie à l’heure de la présidentielle 2017 (Islamophobie)

vendredi 23 décembre 2016

Rédigé par Sébastien Banse | Vendredi 23 Décembre 2016

L’histoire des relations entre les militants contre l’islamophobie et les partis politiques de gauche n’est pas un long fleuve tranquille. En mars 2015, la réunion publique « contre l’islamophobie et le climat de guerre sécuritaire » à la Bourse du travail de Saint-Denis avait divisé au sein même des partis. Le Parti communiste (PCF) avait choisi de signer l’appel à participer, mais sans envoyer de représentant ; le Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon s’était abstenu, à l’inverse d’Ensemble qui avait signé ; un débat interne intense avait secoué Europe-Ecologie-Les-Verts.

Quelques mois après cela, le meeting « pour une politique de paix, de justice et de dignité » organisé le 11 décembre 2015, toujours à Saint-Denis, n’avait reçu le soutien d’aucune de ces formations, même si on y trouvait des militants venus à titre personnel.



L’Etat de droit et le burkini (Islamophobie)

lundi 29 août 2016 par CNCDH

Communiqué de presse

Paris, le 26 août 2016 - La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) se réjouit du rappel des principes fondamentaux du droit en matière de libertés publiques par le Conseil d’Etat dans sa décision de ce jour.



Que le Figaro Magazine reconnaisse ses mensonges sur Saint-Denis (Islamophobie)

dimanche 29 mai 2016

Nous demandons à la direction du Figaro Magazine de :

- s’excuser pour l’article du 20 mai 2016 stigmatisant Saint-Denis, ses habitant-es, notamment les musulman-es ;

- corriger les erreurs, manipulations et mensonges qui émaillent ce texte ;

- publier dans un prochain numéro les textes de référence de la déontologie du journalisme, dont de nombreux points ont été transgressés par la direction du journal quand elle a commandé, publié et défendu ce texte.

Nous publions en complément de cette pétition l’analyse rédigée par des habitant-es de Saint-Denis, qui prouve que l’article ne répond pas aux règles du journalisme, est dictée par une idéologie d’ignorance et de haine envers les musulman-es et vise par ailleurs à invisibiliser la réalité sociale de Saint-Denis et les luttes qui y sont menées. Nous renvoyons par ailleurs aux nombreuses réactions et contre-enquêtes déjà menées. Il s’agit pour nous de lutter à la fois contre la stigmatisation des quartiers populaires, celle des musulman-es, contre l’invisibilisation de nos luttes, et contre le dévoiement du journalisme.



NON A L’ISLAMOPHOBIE ET L’ARBITRAIRE D’ETAT (Islamophobie)

mardi 10 mai 2016

La Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie (CRI) dénonce avec la plus grande fermeté l’acharnement et les décisions arbitraires de l’Etat contre les citoyens de confession musulmane.

Nous venons d’être alertés ce matin par Madame M. paniquée et en pleurs car son mari Monsieur R.C. a été arrêté ce matin à l’aéroport de Roissy et placé en centre de rétention en attendant son expulsion vers la Tunisie où il s’était rendu pour une visite familiale.



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2609023