Accueil > L’UJFP en action > Communiqués de l’UJFP > Communiqués de l’UJFP

Communiqués de l’UJFP

Articles de cette rubrique


Israël doit être empêché d’utiliser le coronavirus pour se débarrasser de Gaza et des Gazaouis (Communiqués de l’UJFP)

dimanche 29 mars 2020 par Coordination nationale de l’UJFP

Israël maintient un blocus inhumain sur Gaza depuis 13 ans.

Aujourd’hui où l’humanité entière est secouée à cause d’un virus particulièrement virulent, Gaza est en manque de tout pour se défendre. Or, il n’y a pas de groupe humain plus précieux que d’autre.



Lettre de l’UJFP du 25 mars 2020 à la Garde des Sceaux, demandant la libération de George Ibrahim Abdallah (Communiqués de l’UJFP)

vendredi 27 mars 2020 par Coordination nationale de l’UJFP

À l’attention de Madame la Ministre de la Justice
Ministère de la Justice
Hôtel de Bourvallais, 13 place Vendôme 75001 Paris

Le 25 mars 2020

Madame la Garde des Sceaux,

Vous avez pris avec le gouvernement la décision de libérer de façon anticipée plusieurs milliers de détenus dans la période particulièrement difficile que connaissent les lieux de détention pendant la crise sanitaire que notre pays connaît.



Exilé.e.s, migrant.e.s et demandeurs.deuses d’asile sont nos frères et soeurs ! (Communiqués de l’UJFP)

jeudi 19 mars 2020 par Coordination nationale de l’UJFP

Face à l’épidémie de coronavirus qui sévit en France, Emmanuel Macron compte la freiner en faisant notamment appel à l’hôpital public.

Il compte aussi sur des mesures de confinement et de fermetures des frontières européennes.



Les chevilles ouvrières du suprématisme blanc (Communiqués de l’UJFP)

mardi 25 février 2020 par Coordination nationale de l’UJFP

La peste brune se porte bien. Après les attaques contre les mosquées de Christchurch et de Bayonne, et contre les synagogues de Pittsburg et de Halle, voilà qu’un terroriste se réclamant du suprématisme blanc cible des bars à chicha à Hanau, fauchant neuf vies (des « enfants de la ville », comme le précisaient les familles des victimes, d’origine kurde, turque, bosniaque et rrom).



Pour honorer la mémoire des 23 héros du groupe Manouchian tombés sous les balles nazies le 21 février 1944 (Communiqués de l’UJFP)

vendredi 21 février 2020 par Coordination nationale de l’UJFP

Il y a 76 ans, le 21 février 1944 au matin, les 23 résistants étrangers du groupe FTP-MOI (Francs-Tireurs et Partisans - Main d’œuvre immigrée) tombaient sous les balles nazies au Mont Valérien.

La seule femme du groupe - Olga Bancic - 32 ans était transférée en Allemagne, décapitée le 10 mai 1944 à Stuttgart.



Solidarité avec la prisonnière politique Mays Abu Ghosh (Communiqués de l’UJFP)

mercredi 19 février 2020 par Coordination nationale de l’UJFP

Mays Abu Gosh, étudiante en journalisme de l’université Bir Zeit, a été arrêtée le 29 août 2019 au domicile familial envahi en pleine nuit et mis à sac, par la police des frontières et le Shin Bet. Depuis elle est emprisonnée et a été torturée pendant les interrogatoires.

En tant que membre de l’organisation étudiante Qutub, elle avait participé à des campagnes contre la torture et dénoncé le traitement des prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes, systématiquement torturés.



Communiqué de presse du Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et israéliens (Communiqués de l’UJFP)

C’est avec beaucoup d’arrogance et de mépris pour la communauté internationale que Trump a présenté un soi-disant plan de paix, en réalité un plan d’agression basé sur l’annexion complète de Jérusalem et de la quasi totalité de la Cisjordanie.
Toutes les résolutions de l’ONU sont remises en cause dans leur bien fondé juridique.



Hommage de l’UJFP à Théo Klein (Communiqués de l’UJFP)

jeudi 30 janvier 2020 par Coordination nationale de l’UJFP

Théo Klein est mort le 28 janvier, à l’âge de 99 ans. Il a traversé le 20è siècle en combattant pour ses idées. Pendant la deuxième guerre mondiale, il participé à la résistance juive, dans le réseau dit de la Sixième fondé par les Éclaireurs israélites de France, dont le siège était dans la ferme-école de Moissac où les jeunes réfugiés se préparaient à être des paysans en Palestine.



Affichage raciste sur la vitrine d’un restaurant vietnamien à Saint-Quentin (Aisne) : les cibles quotidiennes du racisme « oubliées » par l’État (Communiqués de l’UJFP)

mercredi 29 janvier 2020 par Coordination nationale de l’UJFP

Vendredi 24 janvier, en pleine heure de midi, un message raciste a été collé sur la vitrine d’un restaurateur vietnamien. Le message intitulé « L’Europe aux Européens » fleure bon le racisme colonial, s’en prenant aux Arabes, aux Noirs et aux Asiatiques et se réclamant du délire du « grand remplacement ».



Célébrer la mémoire d’Auschwitz dans Jérusalem occupée ? Une obscénité ! (Communiqués de l’UJFP)

samedi 25 janvier 2020 par Coordination nationale de l’UJFP

Auschwitz, c’est, après les crimes contre l’humanité de l’esclavage, la preuve des temps modernes la plus tragique de ce à quoi peut aboutir le racisme, le suprématisme, la haine et la négation de l’autre. Auschwitz, c’est ce qui est survenu quand on a démoli toute idée de droits humains, d’égalité, de dignité.

Après Auschwitz, toute l’humanité a crié : « que cela n’arrive plus jamais ! ».

Qu’on sache arrêter à temps la folie de la haine raciale, du nationalisme, de l’impérialisme, du militarisme !



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5160647