Accueil > Publications > Politique-Histoire > Politique-Histoire

Politique-Histoire

Articles de cette rubrique


Racismes de France (Politique-Histoire)

mercredi 16 septembre 2020 par Olivier Le Cour Grandmaison, Omar Slaouti

Omar SLAOUTI, Olivier LE COUR GRANDMAISON

Aujourd’hui en France, des personnalités médiatiques et politiques de premier plan, jusqu’au plus haut niveau de l’État, attisent les haines et les peurs, agitant le spectre du « séparatisme » et l’épouvantail du « grand remplacement » qui menaceraient la République française « une et indivisible ». De là, la stigmatisation des Arabes, des Noirs, des musulmans, des Asiatiques, des Rroms… Qu’elles soient françaises ou étrangères, les personnes non blanches sont toujours construites comme de potentielles ennemies de l’intérieur, d’autant plus lorsqu’elles tentent de résister à ces discriminations.



Les empoisonneurs, antisémitisme, islamophobie, xénophobie, à propos d’un livre de Sébastien Fontenelle (Politique-Histoire)

samedi 12 septembre 2020 par André Rosevègue

Beaucoup d’entre nous connaissons Sébastien Fontenelle par sa chronique dans Politis et/ou par ses livres (les briseurs de tabous, les éditocrates 2 : le cauchemar continue (en collaboration))
Il publie aujourd’hui chez un éditeur québécois les empoisonneurs un livre qui est une utile recension chronologique d’un certain nombre des déclarations les plus lamentablement racistes de ces phares de la pensée que sont Renaud Camus, Finkielkraut, Rioufol, Zemmour, … non sans rappeler certains des événements montrant que leur « pensée » a d’une certaine façon armé quelques uns des auteurs de crimes de masse récents – Anders Behring Brévik à Oslo, Brenton Tarrant à Christchurch.



Guide du Soissons colonial (Politique-Histoire)

mardi 4 août 2020 par Dominique NATANSON

Par Dominique Natanson, membre de l’UJFP.

A la mémoire des tirailleurs marocains, sacrifiés dans la bataille de Crouy (1915), pour permettre le repli de l’armée française sur l’autre rive de l’Aisne, après une offensive désastreuse ;

A la mémoire des tirailleurs sénégalais sacrifiés inutilement dans la bataille du Chemin des Dames (1917), enterrés, pour la plupart, dans des fosses communes des cimetières militaires du Soissonnais ;

A la mémoire des Indochinois oubliés, qui ont déminé la ville des Soissons en 1919 et dont les tombes portent la mention étrange « mort pour la France ».



Berbères juifs. À propos d’un livre de Julien Cohen-Lacassagne (Politique-Histoire)

lundi 22 juin 2020 par Simon Assoun

Par Simon Assoun. Publié le 20 juin 2020 sur le site de Contretemps.

À propos de : Julien Cohen-Lacassagne, Berbères juifs. L’émergence du monothéisme en Afrique du Nord, préface de Shlomo Sand, Paris, La Fabrique, juin 2020, 200 p.

Berbères juifs suit un fil conducteur prenant racine dans une idée qui peut paraître simple mais qui conduit pourtant à naviguer à contre-courant d’une certaine doxa historiographique et politique. « Historiquement les juifs ne constituent en rien un « peuple » distinct des sociétés dans lesquelles ils vivent. » [2] L’auteur défend la thèse selon laquelle la diffusion du monothéisme juif en Afrique du nord procède principalement de dynamiques de prosélytisme.



La Cavale de Freddy Mbemba de Dominique Natanson (Politique-Histoire)

jeudi 28 mai 2020

aux Éditions de l’échelle du temple (version papier 16 €, port compris ; version numérique 5 €).

Un polar décolonial. L’histoire est bien foutue et bien écrite.

Adressez vos commandes à editionsdelechelledutemple@gmail.com



Guide du Bordeaux colonial et de la métropole bordelaise (Politique-Histoire)

lundi 11 mai 2020

Le guide (Éditions Syllepse, 10 €) paraît en juin et sera disponible en librairie et auprès des associations du réseau Sortir du colonialisme, dont l’UJFP (à l’occasion de ses réunions). Puisque vous ne pourrez pas prendre vos vacances à l’étranger cet été, venez visiter Bordeaux guide en main !

Que faisait Jacques Chaban Delmas en 1958 à Philippeville ? Qui le cardinal Donnet archevêque de Bordeaux voulait que le pape canonise en 1867 ? Pourquoi le rapport Brazza commandé par le gouvernement n’a jamais été publié à son initiative ? Qui était ce Gentil qui a donné son nom à un port ?

André Rosevègue



Pierre Vidal-Naquet : une vie pour la vérité (Politique-Histoire)

vendredi 3 avril 2020 par Hugues Le Paige

Par Hugues Le Paige. Publié le 28 mars 2020 sur le site de la revue belge Politique.

À propos de "Pierre Vidal-Naquet — Une vie" de François Dosse aux Éditions de La Découverte, 660 p, 2020.

Dans les temps difficiles comme ceux que nous vivons, il est des hommes — et des femmes — qui nous manquent davantage. Celles et ceux qui peuvent associer une approche critique sur l’histoire d’hier et d’aujourd’hui et un regard à la fois solidaire et exigeant sur la société ou encore qui traquent une vérité à la fois indispensable et inaccessible. Pierre Vidal-Naquet (1930-2006), grand helléniste et intellectuel engagé dans tous les combats de la cité était de ceux-là. La foisonnante et passionnante biographie que lui consacre François Dosse [4] nous fait mesurer le prix de son absence.



À Paris (11ème), soirée-débat avec Roland Laffitte autour de son livre : "Antisionisme, judéophobie, islamophobie, quelques mises au point" (Politique-Histoire)

samedi 21 décembre 2019 par Roland Laffitte

Soirée organisée par l’UJFP.

L’indignation de l’auteur face à un Manifeste contre un nouvel antisémitisme lancé en avril 2018 s’est transformée en occasion de donner naissance à ces Mises au point, permettant de préciser les notions de racisme, pris en général comme dans ses formes particulières, de Sionisme et d’antisionisme, de judéophobie et d’antisémitisme, enfin d’islamophobie.



Recension du livre "Antisemitism and the Russian Revolution" (Politique-Histoire)

jeudi 14 novembre 2019 par Salim Nadi

Ce texte est tiré d’une communication de Selim Nadi, lors du lancement (book launch) de l’ouvrage de Brendan McGeever Antisemitism and the Russian Revolution (Cambridge University Press, 2019) — à l’occasion de la conférence annuelle « Historical Materialism », à l’université SOAS de Londres. La discussion devait initialement se tenir entre Stephen Smith, auteur de Pétrograd rouge. La Révolution dans les usines (1917-1918) (Les Nuits Rouges, 2017), et d’Eric Blanc, auteur de Revolutionary Social Democracy : Marxist Politics Across the Russian Empire (1882–1917) (Brill, 2019). Cependant, Eric Blanc étant malade, il a été remplacé, au pied levé par Selim Nadi, dont nous publions la brève communication ci-dessous.



Ennemis mortels (Politique-Histoire)

dimanche 3 novembre 2019 par Olivier Le Cour Grandmaison

Par Olivier Le Cour Grandmaison. Publié à la Découverte en octobre 2019.

Pour mieux comprendre la place singulière de l’islam aujourd’hui en France, cet ouvrage étudie les représentations de cette religion et des musulmans élaborées de la fin du XIXe siècle jusqu’à la guerre d’Algérie par les élites académiques, scientifiques, littéraires et politiques.



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5589419