Accueil > Lutte contre les racismes et les discriminations > Lutte contre les racismes et les discriminations

Lutte contre les racismes et les discriminations

Articles de cette rubrique


L’islamophobie savante de la fin du XIXe siècle peut s’analyser comme une forme spécifique de racisme (Islamophobie)

mercredi 16 octobre 2019

Interview d’Olivier Le Cour Grandmaison, universitaire et auteur par Walid Mebarek. Publié le 15 octobre 2019 sur le site El Watan.com.

L’ouvrage Ennemis mortels. Représentations de l’islam et politiques musulmanes en France à l’époque coloniale paraîtra le 17 octobre aux éditions La découverte. En avant-première, son auteur nous en parle.



Jusqu’où laisserons-nous passer la haine des musulmans ? (Islamophobie)

mardi 15 octobre 2019

Par un Collectif.

L’image a fait le tour des réseaux sociaux : celle d’une femme réconfortant dans ses bras son propre fils, en pleine assemblée plénière du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, à Dijon, après son agression verbale par un élu d’extrême droite. Si l’image nous révolte tant, c’est parce que nous en sommes tous collectivement responsables.

Signer la pétition



Islamophobie à gauche : halte à l’aveuglement, au déni, à la complicité (Islamophobie)

jeudi 10 octobre 2019

Par Un collectif d’élus et d’acteurs associatifs — Tribune publiée dans Libération le 4 octobre 2019.

Tous les mouvements politiques qui se réclament des valeurs progressistes doivent aujourd’hui prendre position sur cette question, avoir une ligne claire.

Nous sommes de sensibilités politiques diverses, nous sommes tou·te·s progressistes et venons des quatre coins de France. Nous sommes issu·e·s de différentes générations. Notre point commun ? Nous sommes convaincu·e·s que la question des quartiers populaires est une question politique de premier plan. Pour la plupart d’entre nous, nous y avons grandi, nous y vivons, nous y militons au quotidien.



Mise en examen d’Assa Traoré : le harcèlement doit cesser ! Justice et vérité pour Adama ! (Violences policières)

dimanche 6 octobre 2019

Communiqué du NPA. Publié le Mardi 1er octobre 2019.

On l’a appris ce mardi : Assa Traoré va être mise en examen suite à une plainte pour diffamation déposée par les gendarmes responsables de la mort de son frère Adama, à Beaumont-sur-Oise le 19 juillet 2016. En cause, des posts Facebook publiés par Assa dans lesquels elle demande la mise en examen de ces gendarmes, en citant leurs noms.



Causes et effets d’une rentrée aux senteurs islamophobes. Le discours sur la menace « fondamentaliste » (Islamophobie)

dimanche 15 septembre 2019 par Saïd Bouamama

Le blog de Saïd Bouamama

Publié le 12 septembre 2019par bouamamas

La rentrée sociale 2019 a décidément un goût amer pour les citoyens musulmans de France ou supposés tels. Coup sur coup en quelques semaines, ils se retrouvent à faire la une des médias à trois reprises à leurs corps défendant. La couverture et les polémiques médiatiques de ces « affaires » contribuent, une nouvelle fois à les construire comme « problème social », à les désigner comme « soucis politique », à les présenter comme « menace idéologique ». Les protestations contre la multiplication des règlements intérieurs interdisant le port de « maillots de bain couvrant » (nouvel euphémisme pour désigner le « Burkini ») a été l’occasion une nouvelle fois de présenter la laïcité comme étant menacée (après l’école et les hôpitaux c’est au tour de nos piscines). Le « droit d’être islamophobe » proclamé par le philosophe Henri Peña-Ruiz à l’université d’été de la France Insoumise en avançant la nécessité de distinguer le rejet de l’islam et le rejet des musulmans, accrédite une nouvelle fois l’idée d’une liberté de critique des religions menacée. La déclaration mensongère du ministre de l’éducation sur la non scolarisation des fillettes « musulmanes » en raison du « fondamentalisme islamique » qui gangrénerait certains territoires, ajoute enfin la touche angoissante d’une société menacée dans ses fondements et ses valeurs par un « ennemi de l’intérieur » disposant d’appuis internationaux.



« Protéger notre mode de vie européen » : attiser les peurs au mépris de l’humanité (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

dimanche 15 septembre 2019 par La Cimade

Par la Cimade. Publié sur le site de Médiapart le 13 septembre 2019.

La Cimade s’indigne du choix de cet intitulé de portefeuille qui va superviser les questions migratoires de la nouvelle Commission européenne.



LIBERTÉ POUR NOTRE CAMARADE IMAD (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

samedi 24 août 2019 par Collectif La Chapelle debout !

Par LA CHAPELLE DEBOUT !

Ce mercredi 21 août, Imad a été contrôlé dans la rue parce que peut être arabe, méprisé, harcelé dans un commissariat pendant 10h, envoyé dans une prison pour étranger-es pour en être déporté.



DÉCLARATION DU MOUVEMENT DE LA PAIX AU SUJET DE LA CÉLÉBRATION DU 75ÈME ANNIVERSAIRE DU DÉBARQUEMENT DE 1944 EN PROVENCE (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

samedi 17 août 2019 par Mouvement de la Paix

Une célébration amoindrie par un entrelacs d’intérêts politiciens et sans décisions politiques en faveur d’un monde de dignité et de Paix.

On aurait aimé pouvoir se féliciter sans réserve de l’initiative prise par le Président Macron visant à célébrer aujourd’hui même, jeudi 15 Août 2019, à Saint-Raphaël (Var), les 75 ans du débarquement du 15 août 1944 en Provence, auquel ont pris part des dizaines de milliers de soldats issus des colonies françaises. Tous ces soldats qui ont en effet pris une part décisive dans la victoire contre le fascisme et pour notre liberté en particulier lors du débarquement en Provence méritent notre plus grand respect.



Le gouvernement français doit autoriser l’accès aux ports français pour les navires d’ONG (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

vendredi 16 août 2019 par DiEM25 France

DiEM25 France a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron, Président de la République française et à Edouard Philippe, Premier Ministre

Le sort des réfugiés et migrants passant par la Méditerranée est une honte pour l’Europe et pour la France. A ce jour, des dizaines de milliers d’entre eux sont morts en tentant la traversée, sans compter ceux – probablement nombreux - qui ont échappé aux recherches et se sont noyés sans témoins. Chaque jour d’autres morts s’ajoutent à cet insupportable bilan.

Pour signer cette pétition



Manifestation pour la commémoration des 23 ans de l’expulsion violente par la police des Sans-papiers occupant l’église Saint-Bernard (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

Les Collectifs de Sans-papiers et les familles de victimes de violences policières, regroupés au sein de la marche des solidarités, appellent à manifester pour la commémoration des 23 ans de l’expulsion violente des Sans-papiers par la police, alors qu’ils occupaient l’église Saint-Bernard. Les forces de l’ordre ont fracassé la porte de l’église le 23 août 1996, à coups de hache et de merlin !



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4485136