Accueil > Lutte contre les racismes et les discriminations > Lutte contre les racismes et les discriminations

Lutte contre les racismes et les discriminations

Articles de cette rubrique


Le MRAP condamne l’ignominieux message publié sur les réseaux sociaux du CRIF le 15 mai 2018 (Appels et manifestations)

samedi 19 mai 2018 par MRAP

vendredi 18 mai 2018

Le CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives en France) reprend à son compte une déclaration non sourcée de Golda Meïr “Nous pouvons pardonner aux arabes de tuer nos enfants, nous ne pouvons leur pardonner de nous forcer à tuer leurs enfants. La paix s’installera le jour où les arabes aimeront plus leurs enfants qu’ils ne nous haïssent”.



Courrier anonyme de la Roya (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

dimanche 13 mai 2018

12 MAI 2018 | PAR FICANAS | BLOG : LE FICANAS ®

"Monsieur le Préfet,

Bon citoyen, je me conforme à la loi. Résidant dans la vallée de la Roya, je suis témoin des irrégularités de certains de mes concitoyens. C’est le cas en particulier de madame Gisèle Ray qui habite rue de la place Rousse à Breil.



Antisémitisme. Offensive orchestrée contre Jeremy Corbyn au Royaume-Uni (Antisémitisme)

jeudi 10 mai 2018 par Jonathan Cook

Par JONATHAN COOK
8 MAI 2018

Depuis des mois, une campagne vise à déstabiliser le leader du parti travailliste britannique Jeremy Corbyn, accusé d’antisémitisme. La droite du parti, héritière de Tony Blair, et les milieux favorables à Israël visent à la fois la ligne de gauche adoptée par Corbyn et son soutien au peuple palestinien.



Un autre regard sur la manifestation du 1er mai : Sans-papiers en tête ! (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

dimanche 6 mai 2018 par Denis Godard

Par Denis Godard.

Bien sûr le pouvoir et les médias dominants voudraient réduire la manifestation du premier mai à Paris à une polémique contre des « violents » et des « casseurs » et faire oublier ainsi la violence du pouvoir.

Faire oublier, en se concentrant sur « ce qui détruit », que « ce qui nous détruit » c’est toute la logique du pouvoir. Et qu’il y a des deux côtés, celui du pouvoir comme celui du mouvement, une dialectique entre destruction et construction.



Un appel pour s’opposer à la dictature rampante qui gangrène notre pays (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

mercredi 2 mai 2018

Le lendemain du cirque médiatique de Génération identitaire au col de l’Échelle, un groupe d’habitants des vallées frontalières, engagés dans la solidarité concrète avec les migrants transitant dans cette région, a traversé symboliquement la frontière sans aucun problème de Clavière jusqu’à Briançon, où la gendarmerie française a effectué 6 interpellations.

Pour 3 d’entre eux, la garde à vue s’est transformée en prison préventive jusqu’au début du procès qui aura lieu le 31 mai à Gap. Ils risquent jusqu’à 10 ans de prison et 750 000 € d’amende.



Violences policières à Argenteuil (Violences policières)

dimanche 22 avril 2018

Par ASVP (Argenteuil SVP).

Un climat de peur et de terreur règne sur la ville d’Argenteuil (95). Les contrôles d’identité et les courses-poursuites font partie, désormais, du quotidien de la commune. Les victimes sont principalement des enfants issus de l’immigration.

Depuis des années, des forces de l’ordre violentent des citoyens en France et la ville d’Argenteuil n’en fait pas exception. La police continue a bénéficié de l’impunité et son équipement est de plus en plus sophistiqué. Elle emploie des armes de guerre (comme le flash ball) pour mater et humilier surtout des jeunes. Une partie de la population est victime de discriminations raciales.

Un collectif d’habitants d’Argenteuil, excédés par les violences policières répétées à l’endroit de personnes ne représentant aucun danger, s’est constitué.

ASVP (Argenteuil, Stop Violences Policières) informe les citoyens et compte lutter pour dénoncer les méthodes discriminatoires employées par certains policiers.

Une première vidéo de témoignages des victimes, diffusée sur la chaine Youtube du collectif, est édifiante.

Le film réalisé par le collectif ASVP en dit long sur le quotidien argenteuillais :



PALESTINE - Solidarité avec la ZAD de NDDL en Résistance (Camp de réfugié.e.s de Dheisheh) (Violences policières)

jeudi 12 avril 2018

Le 9 avril 2018, le gouvernement Macron a décidé d’une opération militaire contre la ZAD de Notre-Dame des Landes. Face à cette attaque, la solidarité internationale s’est mise en action. En Palestine occupée, les membres de LAYLAC | The Palestinian Youth Action Center for Locality Development, un centre d’éducation populaire autogéré dans le camp de réfugiés de Dheisheh, accompagné.e.s par PeopleKonsian, ont tenu à exprimer leur solidarité en publiant cette photo ! Il faut souligner que des membres de LAYLAC étaient notamment présent.e.s sur la ZAD au lancement l’Ambazada cet été.



La Zad et la guerre civile mondiale (Violences policières)

jeudi 12 avril 2018 par Hervé Kempf

9 avril 2018 / Hervé Kempf (Reporterre).

L’offensive du gouvernement contre la Zad vise à détruire la possibilité de vies alternatives. Et s’inscrit dans une tendance mondiale des classes dirigeantes néo-libérales à imposer un pouvoir fort.



Quelques réflexions après la mort de Beauty, jeune femme nigérienne expulsée illégalement, décédée à Turin après un accouchement prématuré (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

mercredi 11 avril 2018 par Georges Gumpel

Par Georges GUMPEL.

Il y a quelques jours, à l’occasion de l’assassinat crapuleux de Madame Mireille KNOLL, il a été rappelé à juste titre, que cette pauvre femme était une rescapée de la Rafle du Vel-d’Hiv de juillet 1942.

Cette rafle si souvent évoquée, mais réduite le plus souvent à la seule responsabilité de la police parisienne, de l’arrestation des juifs apatrides dans la capitale et en banlieue, leur transfert au vélodrome du Vel-d’Hiv. Peu ou rien sur la suite de ce crime organisé. Un trou de mémoire, comme le défini Suzanne CITRON (Le mythe national.)



Contre le racisme JUIFS ET MUSULMANS, MÊME COMBAT (Islamophobie)

mercredi 21 mars 2018

Communiqué de l’UPJB
20/03/2018

Un homme politique de premier plan s’en prend globalement aux musulmans dont le comportement « crée des tensions » parce qu’ils « revendiquent une place dans l’espace public avec leurs signes de croyance extérieurs ». Il leur oppose la discrétion des juifs orthodoxes qui ont le bon goût de rester entre eux comme à l’époque des ghettos. Cela en dit long sur sa conception du « vivre-ensemble »



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3254696