Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


La lutte contre l’antisémitisme se fera dans la solidarité !

mercredi 19 août 2020 par Coordination nationale de l’UJFP

David, 29 ans, portant la kippa, a été violemment agressé, le 6 août, à Paris, par deux hommes qui l’ont tabassé - dix jours d’ITT - en criant, selon son témoignage : "Sale juif, sale fils de pute, sale race […] on va te crever". Le caractère antisémite de cet acte de violence est avéré. Les réactions ne se sont pas faites attendre : Meyer Habib, Éric Dupond-Moretti, Valérie Pécresse...

Très vite, les Musulmans ont été incriminés. La Seine-Saint-Denis serait un enfer pour les Juifs, qui n’auraient qu’une solution : se réfugier dans le 17ème arrondissement ou... en Israël. Ou comment se servir d’un racisme pour en légitimer un autre !

L’UJFP condamne vivement cette agression. Mais nous n’avons pas d’œillères. La montée du racisme dans notre pays est inquiétante, mais elle ne touche pas que les Juifs, loin s’en faut, et même pas principalement les Juifs.

On aurait apprécié des réactions aussi vives quand d’autres racisés sont victimes de l’islamophobie, de la négrophobie, de l’antitsiganisme et des violences policières racistes.

Une mosquée a été incendiée à Bron, il y a quelques jours et nous n’avons pas entendu de réactions officielles. Quant à l’UJFP, elle a été représentée par un de nos militants lyonnais (voir sur notre site) qui a exprimé notre solidarité sans faille. Depuis, un nouvel incendie, à Lyon cette fois, a été perpétré.

L’UJFP a aussi exprimé sa solidarité avec Franco Lollia, qui va passer devant la Justice pour avoir dénoncé la négrophobie d’État sur le socle de la statue de Colbert, l’« honorable » et honoré auteur du « Code noir ».

Nous sommes aussi vigilants contre la xénophobie d’État qui vise les migrants.

On ne gagnera pas la bataille contre le racisme, si l’on semble privilégier une forme de racisme, l’antisémitisme. On ne gagnera pas la bataille contre l’antisémitisme, si l’on n’agit pas dans la solidarité avec et entre tous les racisés. Plus jamais ça, pour toutes et tous, et pas que pour nous ! C’est la voie que l’UJFP a choisie en formant une plateforme antiraciste politique avec des associations noires, musulmanes et rroms (le CRAN, la BAN, le CCIF et La Voix des Rroms).

La Commission Antiracisme politique pour la Coordination nationale de l’UJFP, le 19 août 2020


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 810 / 5732385