Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


Islamophobie et négationnisme : l’ignoble tour de force d’Éric Zemmour

dimanche 29 septembre 2019

Tout le gratin des névrosé.e.s du « grand remplacement », de l’« inversion de la colonisation » et de « l’extermination de l’homme blanc hétérosexuel catholique » s’est donné rendez-vous à Paris ce samedi, à l’initiative de Marion Maréchal-Le Pen, organisatrice de la première « Convention de la droite » [*]. Au programme, les obsessions habituelles : immigration, islam et dissolution de l’identité virilo-nationale.

À l’aise comme un poisson dans les eaux croupies des droites extrêmes, Éric Zemmour, le médiacrate au racisme encore récemment avéré, s’est fendu d’une intervention particulièrement odieuse – et particulièrement applaudie –, dont une petite phrase prononcée sur le ton du bon mot nous a heurté plus encore que toutes les autres : « Le nazisme est parfois un peu raide et intolérant, mais de là à le comparer avec l’islam… ».

Il fallait le voir jubiler à l’avance, certain de son effet sur une foule acquise à ses thèses nauséabondes. Il ne s’est d’ailleurs pas trompé : l’audience l’interrompit par un rire unanime. Rien, dans cette phrase, ne prête pourtant à sourire. L’islam, religion et culture partagées par des millions de femmes, d’hommes et d’enfants dans ce pays, est assimilé à l’idéologie la plus meurtrière du XXème siècle. Celui là-même qui vient d’être condamné pour islamophobie continue de cracher au visage de tou.te.s les Musulman.e.s de France, relayé d’ailleurs en toute tranquillité par des chaînes d’information continue.

À y regarder de plus près, nos concitoyen.ne.s de religion ou de culture musulmane ne sont pas les seul.e.s que Zemmour insulte. Ce genre de comparaison vulgaire et haineuse participe d’une relativisation de la violence antisémite constitutive de l’idéologie nazie, et par là même des soubassements de la destruction des JuifVEs d’Europe, ce qui relève sans équivoque du négationnisme le plus crasse. Cette phrase, et plus encore son acceptation enthousiaste, est l’illustration manifeste que l’islamophobie et l’antisémitisme sont les revers d’une même pièce, et que toutes les formes de racisme font système, rendant illusoire la prétention de lutter contre l’une sans s’attaquer à toutes les autres.

L’UJFP condamne la malice détestable de cette phrase qui trivialise le nazisme pour mieux discréditer l’islam, réussissant l’ignoble tour de force de joindre le négationnisme à l’islamophobie. Honte à Zemmour !

La Coordination nationale de l’UJFP, le 29 septembre 2019


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2825 / 4639630