Actualités


Non au vote islamophobe du sénat

Par la Commission antiracisme politique de l’UJFP.

L’amendement Retailleau s’en prend une nouvelle fois aux femmes musulmanes. Cet amendement interdisant le port de signes religieux dits ostentatoires pour les parents accompagnants lors des sorties scolaires, a été voté par le Sénat, dans le cadre du projet de loi sur “l’école de la confiance” (sic).


Le Sénat s’acharne contre les mères qui portent un foulard

24 MAI 2019 | PAR LES INVITÉS DE MEDIAPART | BLOG : LE BLOG DES INVITÉS DE MEDIAPART

« Par un amendement sénatorial au projet de loi Blanquer, projet qui va déjà à l’encontre de l’école pour toutes et tous que nous souhaitons pour nos enfants, les mamans portant un foulard risquent d’être interdites de sorties scolaires », ce qui revient à interdire tout court les sorties scolaires dans les quartiers populaires, rappelle un large regroupement de collectifs, associations et partis de gauche


Castaner réhabilite la police vichyste

L’Union Juive Française pour la Paix réclame la démission immédiate du ministre de l’intérieur Christophe Castaner, faisant preuve de révisionnisme, comme si la police du régime de Vichy n’avait pas existé.

Niant les faits avérés de milliers de violences policières et des blessures parfois graves qui les accompagnent, habitué à mentir publiquement comme en attestent ses propos concernant l’hôpital de la Salpêtrière, Christophe Castaner surenchérit en faisant cette fois-ci preuve de révisionnisme, réhabilitant la police vichyste comme s’il s’agissait de résistants.


Israël, sionisme – Quand une idéologie profane le sens sacré des mots

Rédigé par Gabriel Hagaï | Jeudi 16 Mai 2019

En tant que rabbin, je suis toujours gêné par l’utilisation des mots comme « Israël » Yisrâ’él ou « Sion » Ṣiyyôn par l’entité politique nationaliste juive établie en Terre Sainte. A mes yeux, cela constitue une profanation pure et simple. Des explications s’imposent.


ET LE GAGNANT DE L’EUROVISION DANS LA TEL AVIV DE L’APARTHEID EST…

18 mai 2019

Par : PACBI (Palestinian Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel), la Campagne palestinienne pour le boycott universitaire et culturel d’Israël de BDS

Alors que le concours de l’Eurovision touche à sa fin dans la Tel Aviv de l’apartheid, le gagnant est déjà connu : le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) pour les droits des Palestiniens.


Ce que les combattants juifs de 1948 disent sur la Nakba

Par Thomas Vescovi
Vendredi 1 juin 2018

Si, officiellement, Israéliens et Palestiniens s’écharpent au sujet des événements de 1948 qui ont conduit 805 000 Arabes à l’exil forcé, en pratique, des combattants juifs ont très tôt témoigné des crimes dont ils ont pu être complices, voire auteurs


PALESTINEVISION, C’EST ICI : 3 HEURES DE SPECTACLE ET DE SOLIDARITÉ !

Plus de 120 personnes ont assistés à la "PalestineVision" qui a été organisée pour un boycott actif de l’Eurovision qui se tenait au même moment.
Après des interventions sur BDS, la vidéo de l’émission « Palestine Vision » a été projetée, on peut maintenant la voir ici dans son intégralité.
Se sont succedées de belles prestations artistiques, avec les chants/musiques de nos camarades Atmane de BDS France St Etienne, Hassan de BDS France Tours, et la chanteuse palestinienne Abeer d’Artists for Palestine.


Ripostons à l’autoritarisme ! (1 et 2)

16 MAI 2019 | PAR BÉATRICE TURPIN | BLOG : CARNETS

Pour le Comité Adama, la stratégie de rapprochement avec la gauche, les mouvements sociaux et maintenant avec les Gilets jaunes n’est pas un choix mais une obligation, « une question de survie ». Et c’est ça l’esprit de la conférence « Ripostons à l’autoritarisme ! » qui a eu lieu le 11 mai 2019 à Paris, nous dit Youcef Brakni dans son introduction. Parti pris et vidéos.


Eurovision 2019 : dernier appel de Gaza

Qu’est-ce que cela fait de chanter si près de tant de misère humaine et de tant de souffrance ?

Par Haidar Eid, 17 mai 2019


Mettons fin à la Nakba grâce à l’espoir, la résistance et une véritable solidarité

par le COMITÉ NATIONAL PALESTINIEN (BNC)

15 mai 2019

Les Palestiniens, en Palestine et en exil, commémorent aujourd’hui le 71ème anniversaire de la Nakba de 1948, catastrophe en arabe. L’espoir nous permet de continuer à résister et à revendiquer nos droits à la liberté, la justice, l’égalité et la dignité.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Projection du film "Le Char et l’Olivier" suivie d’un débat

samedi 25 mai 2019

Comme chaque année en juin, Ciné ATTAC accueille l’AFPS Paris 14-6
Lundi 3 juin à 20h aux 7 Parnassiens
98 bd Montparnasse 75014 Paris (métro Vavin).
pour la projection de

"Le Char et l’Olivier, une autre histoire de la Palestine"
Un film de Roland Nurier (2018)



Israël : pour l’égalité et les libertés démocratiques de tous les citoyens

vendredi 24 mai 2019

RENCONTRES >HORS LES MURS

Israël : pour l’égalité et les libertés démocratiques de tous les citoyens

Lundi 17 juin 2019 – 14h-18h30
Palais du Luxembourg, Salle Clemenceau
15 Rue de Vaugirard, 75006 Paris

Sous le haut-patronage de Mme Esther Benbassa, sénatrice écologiste de Paris.



PALESTINE, STOP AU BLOCUS DE GAZA !!

jeudi 23 mai 2019

Application du « Droit au Retour » des prisonniers palestiniens

SOLIDARITÉ !! pour les réfugiés palestiniens !! en grève de la faim depuis + de 50 jours.

RASSEMBLEMENT LUNDI 27 MAI 2019 à 17h30
avenue Feuchères à Nîmes (près de la gare SNCF)
AFPS Nîmes, UJFP, Femmes en Noir, Comité BDSF30, LDH du Gard



Les Journées de Printemps de l’UJFP, les 18 et 19 mai 2019

samedi 18 mai 2019 par Coordination nationale de l’UJFP

Cher.e.s adhérent.e.s, cher.e.s ami.e.s, cher.e.s sympathisant.e.s

Dans la période actuelle, faire le point sur l’UJFP et son positionnement politique, nous a paru important.

Nous avons donc prévu une journée de réflexion construite en trois séquences (18 mai après-midi, 18 mai en soirée et 19 mai en matinée) :



Chacals et Arabes (encore un mot sur le dialogue judéo-allemand)

mercredi 15 mai 2019 par Gil Anidjar

Par Gil Anidjar.

Peu après la parution du livre de Houria Bouteldja, l’une dit à l’autre, par-delà l’Atlantique : écrivons un texte ensemble. L’autre ne refusa pas, mais suggéra une autre forme de dialogue : écrivons chacun.e un texte et faisons-les paraître ensemble. Du temps passa. Ce décalage supplémentaire apporta son lot d’oubli, et la part d’inconscient, dans la conversation, qui était indispensable à produire quelque résonance. C’est ainsi une sorte de trilogue (non, vraiment, font les autres convives ? Vous plaisantez sans doute !), fait non seulement de mots mais de silence et de distance, comme c’est le cas dans les meilleures occurrences, nous semble-t-il, qui s’est instauré, à l’insu de la principale protagoniste, mais aussi, en grande partie, des deux autres.

Après un premier texte de Joëlle Marelli, voici un second de Gil Anidjar. Celui-ci a notamment travaillé sur les relations judéo-arabes ; il enseigne la littérature et la religion comparées à l’université Columbia (Department of Middle East and Asian Languages and Cultures).



Critique de la tribune de Denis Charbit : "Quand antisionisme et antisémitisme se recoupent"

mercredi 15 mai 2019 par Sonia Fayman

Sonia Fayman critique ici la tribune de Denis Charbit : "Quand antisionisme et antisémitisme se recoupent" parue sur le site du journal Libération le 24 mars 2019

Qu’il y ait plusieurs références historiques en matière d’antisionisme n’enlève rien à la pertinence de l’antisionisme anticolonialiste actuel ; il est fondé sur la nature même du sionisme qui est une forme de colonialisme, même si des milliers de gens en ont été enthousiasmés dans une démarche nationaliste et dans la recherche d’une réponse à l’oppression. Si cette caractéristique colonialiste n’est pas apparue à tout le monde en son temps, et toujours pas aujourd’hui, une analyse socio-historique permet d’établir la nature colonialiste du sionisme : conquête d’une terre habitée par un peuple originaire, soumission de ce peuple, destruction de son habitat, privation de ses droits au profit de colons arrivant par vagues, voire autoritairement « importés » de certains pays et instauration d’un système de division ethnique.



Antisémitisme dans Sud-Ouest Dimanche. Des titres effrayants pour un contenu plus raisonnable, mais bien trop partiel

mercredi 15 mai 2019 par André Rosevègue

Par André Rosevègue.

En France, on peut mourir parce que Juif. On peut être harcelé parce que Juif. On peut être stigmatisé parce que Juif. En 2019, cela doit être dénoncé, expliqué, combattu. Malheureusement, Sud-Ouest Dimanche choisit de dénoncer sans expliquer, ce qui n’est pas le meilleur moyen de combattre.



L’Israël de Netanyahou va établir un régime d’apartheid. L’Occident va-t-il laisser faire ?

mardi 14 mai 2019 par Gideon Levy

Gideon Levy

Mardi 14 mai 2019

Les dirigeants du monde n’auront pas d’autre choix que de reconnaître que, sous leur surveillance, un deuxième État ségrégationniste à la sud-africaine a été instauré



L’assureur Axa se désinvestit d’une entreprise d’armement israélienne, cible d’une campagne de boycott

lundi 13 mai 2019 par Emmanuel Riondé

PAR EMMANUEL RIONDÉ 13 MAI 2019

Une filiale d’Axa a récemment confirmé son retrait de l’actionariat d’Elbit Systems, une entreprise israélienne fabriquant des armes utilisées contre les Palestiniens, notamment des bombes au phosphore blanc. Une victoire pour l’ONG SumOfUs et la campagne Boycott désinvestissement sanction (BDS), qui appellent la compagnie d’assurance à mettre aussi un terme à ses liens avec les banques accusées de financer la colonisation. D’autres actions de boycott, y compris d’événements culturels, sont prévues, le tout dans un contexte où Benyamin Netanyahou envisage sans être inquiété l’annexion des colonies.



L’« accord du siècle » ? La bénédiction américaine au vol de terres et à la ghettoïsation des Palestiniens par Israël

lundi 13 mai 2019 par Jonathan Cook

Par Jonathan Cook. Publié sur le site de Middle East Eye (MEE), le 10 mai 2019.

L’équipe de Trump pour le Moyen-Orient semble avoir commencé, au cours des dix-huit derniers mois, à appliquer le plan même s’il n’a pas encore été publié.

Un rapport publié cette semaine par le journal Israel Hayom dévoilant apparemment « l’accord du siècle » de Donald Trump donne l’impression d’un plan de paix qui aurait pu être élaboré par un agent immobilier ou un vendeur de voitures.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4061664