Actualités


La Mémoire, toujours...

Le devoir de mémoire a ses pièges :
La mémoire doit être un instrument de réflexion,
pas de légitimation sinon, il y a détournement de l’héritage.
François Maspero.

Comme chaque année, la rafle du Vel d’Hiv et l’hommage national aux femmes et aux hommes de France qui ont cache des Juifs - des enfants principalement - les ont sauvés au risque de leurs propres vies, seront l’objet d’un hommage national dimanche 19 juillet prochain.


Sylvain Cypel : « Malgré leur énorme supériorité, les Israéliens ne peuvent pas gagner »

Bien que regrettant que l’UJFP n’y soit pas citée comme bon exemple d’une politique alternative au CRIF, même si elle est minoritaire parmi la population juive française, nous publions cette interview de Sylvain Cypel par Hassina Mechaï parue le 11 juillet 2020 sur le site de Middle East Eye, qui analyse bien la politique israélienne, ses fondements et son impasse.


A Toulouse, le CRIF promet de s’en prendre à l’ordre public

BDS France Toulouse, le 6 juillet 2020.

BDS France Toulouse (Boycott – Désinvestissements – Sanctions) tient à manifester son soutien au Collectif Palestine Vaincra quant aux propos tenus par M. Franck Touboul, président du CRIF Midi-Pyrénées, dans un article complaisant de La Dépêche paru le 3 juillet, suite au rassemblement unitaire pacifique du 1er juillet. Appelé par 24 organisations, ce rassemblement s’opposait au projet d’annexion de la Cisjordanie par Israël.


Frantz Fanon et le destin juif

Par Henri Goldman, le 13 juillet 2020.

Frantz Fanon (1925-1961) est une figure importante du panthéon décolonial francophone. Par sa négritude (il est né en Martinique), il se rattache à la grande tradition de la pensée afro-américaine contemporaine, celle de James Baldwin et de CLR James. Mais sa participation à la révolution algérienne fait le pont entre la condition noire et la condition arabo-musulmane. Et, comme Européen de culture – il fit ses études en France et fut notamment un grand admirateur de Jean-Paul Sartre qu’il convainquit de préfacer son dernier essai Les damnés de la terre (1961) –, il fut aussi marqué par le destin juif en Europe.


« J’ai vu le chagrin de victimes dévastées » : lettre ouverte au garde des Sceaux

8 JUIL. 2020 | PAR AMAL BENTOUNSI | BLOG : LE BLOG DE AMAL BENTOUNSI

Monsieur le garde des Sceaux, vous êtes désormais membre du Gouvernement et à la tête d’un ministère que vous voulez être celui « de l’antiracisme ». Pour cette fois, ne plaidez donc pas l’acquittement. Le racisme d’État et le tout carcéral doivent être condamnés. Lettre ouverte en forme de plaidoirie au nouveau ministre de la justice.


Des antisémites favorables au sionisme ? Il y en a toujours eu et il y en aura toujours ! Des sionistes favorables au fascisme, aussi !

L’État d’Israël et ceux qui le soutiennent inconditionnellement prétendent aujourd’hui définir ce qu’est l’antisémitisme et décréter qui est antisémite. Ils s’emparent de la mémoire de l’antisémitisme et du génocide nazi.

Et pourtant, antisémitisme et sionisme n’ont jamais été incompatibles.


Gaza Stories Saison 2 - Épisode 18 : "Sari, le rappeur en fauteuil"

7 juillet 2020

Sari Ibrahim est un jeune homme qui vit à Gaza. Enfant, il a été blessé aux jambes par des tirs de l’armée israélienne fin 2005 quand Tsahal avait décidé d’investir son quartier. Voici près de 15 ans qu’il est handicapé, cloué dans un fauteuil.


Artistes et personnalités du monde entier rejoignent la campagne #FreeRamyShaath - Un an d’emprisonnement - Action internationale

Message de Céline Lebrun Shaath du 5 juillet 2020.

Bonjour,

Merci encore pour votre soutien constant à la campagne pour obtenir la libération de mon mari.

Comme je vous l’ai écrit il y a quelques jours, la détention continue de mon époux après un an est extrêmement douloureuse mais nous sommes touchés d’être rejoints dans notre appel par des artistes et personnalités de renommée internationale, qui se sont réunis dans une vidéo puissante pour appeler les gens à se mobiliser, et le gouvernement égyptien à libérer Ramy et tous les prisonniers d’opinion.


Gaza Stories Saison 2 - Épisode 17 : "Gaza et ses maisons anciennes"

Gaza protège son riche héritage historique. De nombreuses fouilles ont mis à jour des ruines et des objets vieux de plusieurs millénaires. On peut se demander si les autorités de Gaza n’ont pas des problèmes plus urgents à régler avec ce blocus qui apporte souffrance et misère en isolant 2 millions de personnes ? La réponse est que, d’une façon ou une autre, ce blocus se terminera et que l’histoire et la culture de Gaza doivent continuer à s’enrichir pour pouvoir rayonner à nouveau.


Le plan d’annexion d’Israël : le monde est plus qu’un simple partenaire silencieux

Par Orly Noy, le 2 juillet 2020. Publié le 6 juillet sur le site de l’Agence Média Palestine.

Empêcher l’annexion marquerait une petite victoire, mais un objectif bien plus significatif est de mettre fin à l’oppression actuelle des Palestiniens.

La date limite du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour lancer l’annexion est passée, et le monde a continué de tourner sur son axe.

Il n’y a aucune annexion en cours, du moins pas encore – bien que le contrôle brutal d’Israël sur les territoires palestiniens se poursuit assurément.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Débat sur la situation en Palestine

lundi 13 juillet 2020

Organisé par l’Organisation communiste libertaire (OCL) et introduit par Pierre Stambul, de l’Union juive française pour la paix (UJFP), à partir du film Le Char et l’Olivier de Roland Nurier (2019).



Marche Adama IV – On veut respirer

lundi 13 juillet 2020

La violence policière « vise ceux et celles qui sont considérés comme une menace pour l’ordre établi », populations précaires et racisées en premier lieu. Le Comité Adama et Alternatiba, s’alliant pour lutter contre un système inégalitaire basé sur des rapports d’oppression, appellent les générations Adama et climat à se retrouver dans la ville de Beaumont-sur-Oise le 18 juillet pour une marche commune. « On veut respirer, partout, toujours. Dans nos quartiers, dans nos rues, dans nos vies. »



Israël : apartheid, annexion, suprématisme - Plus que jamais le boycott !

vendredi 3 juillet 2020 par Pierre Stambul

Dans son dernier livre, L’État d’Israël contre les Juifs, Sylvain Cypel a une jolie expression. Jusque-là, les dirigeants d’Israël essayaient de masquer le sociocide à l’œuvre contre la Palestine. Ils se dépeignaient en victimes d’antisémites voulant détruire Israël et jeter les Juifs à la mer. D’ailleurs pour eux, les Palestiniens n’existent pas. Ils affirment sans rire qu’Israël est la seule démocratie du Proche-Orient. Aujourd’hui, ils n’ont plus peur « d’uriner du haut du plongeoir ». Ils assument ouvertement l’apartheid.



Communiqué de presse de l’UJFP, partie civile au procès Zemmour du 1er juillet 2020

jeudi 2 juillet 2020 par Coordination nationale de l’UJFP

L’UJFP, organisation antiraciste, s’est portée partie civile au procès Zemmour qui se tenait ce 1er juillet 2020 devant la 17ème chambre correctionnelle du TGI de Paris, aux côtés de nos camarades du CCIF. Elle était représentée par sa co-présidente Béatrice Orès, qui a témoigné à la barre.



Vérité et justice

mercredi 1er juillet 2020

Seule la création d’une commission indépendante placée sous l’autorité de la Commission nationale consultative des droits de l’homme permettra de lutter contre les discriminations raciales et la violence qui les accompagne.

Tribune parue le 1er juillet 2020, dans Libération :

Le monde entier défile, avec ou sans autorisation, pour condamner l’assassinat de George Floyd, honorer sa mémoire, et déclarer qu’enfin les personnes noires, victimes à différents degrés de racisme systémique et institutionnel, doivent pouvoir « respirer », c’est-à-dire vivre comme tout être humain, libre et égal aux autres, en a le droit imprescriptible. Ce que demandent particulièrement ces manifestants, c’est que ne soient plus ni tolérées, ni protégées, ni a fortiori encouragées par les pouvoirs publics et leurs représentants du haut en bas de la « chaîne de commandement » les violences, les humiliations quotidiennes fondées sur l’apparence, les origines ou le domicile, ainsi que les brutalités pouvant aller jusqu’à la mort.



Les autorités françaises doivent obtenir la libération immédiate et sans condition de Salah Hamouri !

mardi 30 juin 2020 par Coordination nationale de l’UJFP

Une fois de plus Salah Hamouri, avocat franco-palestinien bien connu, attaché aux droits du peuple palestinien, a été arrêté à Jérusalem.

Cette fois c’était dans un centre médical où il allait effectuer un test de coronavirus obligatoire pour pouvoir prendre l’avion le samedi 4 juillet pour se rendre en France.



Menika, Olga, Ida et les autres... des étrangères dans la Résistance.

lundi 29 juin 2020 par Annie Thauront

Par Annie Thauront.

« Cette distinction, monsieur le Président, je l’accepte au nom de toutes les femmes résistantes oubliées, celles dont on n’a jamais parlé, celles qui n’ont rien eu. » Cécile Rol-Tanguy [2] lors de la remise de sa Grand Croix de la Légion d’honneur.



Déclaration de Georges Abdallah lue lors de la manifestation du 27 juin 2020 à Paris, contre l’annexion de la Cisjordanie, contre l’occupation sioniste et en soutien à la résistance du peuple palestinien

lundi 29 juin 2020 par Georges Abdallah

Cher·e·s ami·e·s, Cher·e·s Camarades,

Dans des conditions particulièrement difficiles, les masses populaires palestiniennes et leurs avant-gardes révolutionnaires se battent sans relâche, depuis la fin des années soixante. L’émergence et l’affirmation de la révolution palestinienne contemporaine, suite à la défaite de la bourgeoisie arabe et ses divers régimes en 1967, ont certes suscité l’enthousiasme des masses populaires et des forces vives dans le monde arabe, surtout dans le Machrek...



Gaza Stories Saison 2 - Épisode 16 : "Chaima, les défis de son handicap"

lundi 29 juin 2020 par Iyad Alasttal

Chaima Adel Qudieh, a 24 ans et habite à l’Est de Khan Younes dans le sud de la Bande de Gaza. Chaima est handicapée, souffre d’hémiplégie au niveau de ses jambes à cause des suites d’un cancer de la moelle épinière.



Mercredi 1er juillet à Paris : RASSEMBLEMENT à 18 heures PLACE DE LA CONCORDE pour la libération de MUMIA

La préfecture de police de Paris nous autorise à reprendre notre rassemblement mensuel à proximité de l’Ambassade des États-Unis avec certaines mesures sanitaires obligatoires non levées malgré le déconfinement : port d’un masque et distanciation physique, plus mise à disposition de gel hydro-alcoolique pour se laver les mains.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5435951