Accueil > BDS > Analyses > Analyses

Analyses

Articles de cette rubrique


Le drone israélien Skylark d’Elbit Systems n’a pas été choisi par l’armée française ! (Analyses)

mercredi 11 janvier 2017 par Campagne BDS France

Communiqué de la Campagne BDS France

le 9 janvier 2017

C’est une nouvelle défaite que vient de rencontrer la société d’armement israélienne Elbit Systems.

En effet son offre de drones de reconnaissance Skylark 1LE pour un montant de 100 millions d’euros a été écartée par la France.

La société Elbit est en échec pour la deuxième fois, puisque son drone le Watchkeeper avait déjà été écartée par la France en début d’année 2016 [*] .



Voeux BDS : après Bondy, Ivry et Clermont-Ferrand, voici maintenant Saint-Pierre-des-Corps ! (Analyses)

jeudi 29 décembre 2016 par Campagne BDS France

La Campagne BDS France se félicite du vote majoritaire du Conseil municipal de Saint-Pierre-des-Corps qui, le 21 décembre a voté un vœu en faveur de BDS et pour l’application du droit pour une paix juste et durable au Proche-Orient.

Ce vœu (ci dessous), déposé par un conseiller proche du NPA a été adopté à l’unanimité des conseillers PC-PS-EELV-NPA, avec 2 abstentions (2 conseillers LR).



« Un boycott légitime » : interview d’Eylan Sivan (Analyses)

samedi 17 décembre 2016 par Eyal Sivan

Interview réalisée par Christophe Koessler, parue sur le site "Le Courrier" (Genève), le 16 décembre 2016.

Le boycott culturel et universitaire d’Israël suscite des controverses. Partisan de cette mesure, le cinéaste israélien Eyal Sivan s’explique dans un livre.

Si l’idée de refuser d’acheter les avocats ou les oranges venus d’Israël ou de ne plus investir dans ce pays, tant que l’occupation militaire et la colonisation de la Palestine perdureront, a fait son chemin, celle de boycotter les institutions culturelles et académiques israéliennes ne va pas de soi en Europe. La culture et la science sont souvent perçues comme des havres de neutralité, voire des ponts de dialogues, qu’il ne faudrait surtout pas affaiblir.

Le cinéaste israélien Eyal Sivan ne partage pas cet avis. Le documentariste qui vit entre Paris et Israël, mais enseigne aussi en Angleterre et aux Pays-Bas, vient de publier un ouvrage, Un boycott légitime, coécrit avec la productrice de films française Armelle Laborie, qui constitue un véritable manifeste en faveur d’un boycott culturel et universitaire de l’Etat d’Israël [2].



Une déclaration de juristes européens pour défendre le droit d’appeler au boycott en soutien aux droits des Palestiniens (Analyses)

mardi 13 décembre 2016

Déclaration de juristes contre les mesures adoptées par certains gouvernements visant à proscrire le mouvement Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) pour la défense des droits de l’homme des Palestiniens, publiée sur le site du Mouvement BDS, le 8 décembre 2016.

Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) est un mouvement global et pacifique mené par la société civile palestinienne. Il vise à forcer Israël à se conformer à ses obligations en matière de droit international humanitaire et de droits de l’Homme, telles qu’exigées par de multiples résolutions de l’ONU, en particulier de mettre fin à l’occupation des territoires palestiniens et syriens, de cesser la discrimination systématique contre les Palestiniens dans le territoires palestiniens occupé et en Israël même, et de permettre le retour des réfugiés palestiniens.



La Haute représentante de l’UE, Fédérica Mogherini, affirme le droit au BDS (Analyses)

jeudi 3 novembre 2016 par ECCP

Fédérica Mogherini, Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères, a condamné les attaques contre les défenseurs des droits humains et affirmé les droits des citoyens européens à la liberté d’expression et d’association, y compris par la participation au mouvement sous direction palestinienne Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS).



Haidar Eid : « la campagne BDS a sans conteste donné de la force au peuple palestinien » (Analyses)

dimanche 16 octobre 2016 par Haidar Eid

Une interview de Haidar Eid – Écrivain et enseignant à l’université Al-Aqsa à Gaza, Haidar Eid est aussi un des initiateurs du mouvement international sous direction palestinienne pour le Boycott, le Désinvestissement et les Sanctions. Il a accepté de répondre aux questions de "Chronique de Palestine"



LE CONTEXTE DE BDS AUJOURD’HUI (Analyses)

jeudi 13 octobre 2016 par Jean-Guy Greilsamer

La progression de tout engagement, si juste soit-il, dépend notamment de l’évolution du contexte politique et sociétal de son développement.

Qu’en est-il aujourd’hui concernant BDS ? En Palestine, en Israël, au niveau international, en France ?

Le peuple palestinien pratique le BDS dans toute la mesure de ses possibilités. Il boycotte les produits des colonies et cherche à se passer au maximum des produits israéliens. Ceci contribue à la diminution des importations palestiniennes de produits israéliens.



La malveillance de l’Occupation (Analyses)

lundi 5 septembre 2016 par David Lloyd

Le premier boycott visait un célèbre propriétaire terrien, l’éponyme Captain Charles Boycott, qui avait essayé de se débarrasser de ses locataires.



Déclaration de la FIDH sur le droit de participer et à appeler au Boycott - Désinvestissement - Sanctions (Analyses)

dimanche 24 juillet 2016 par FIDH

La FIDH a tenu à formellement reconnaître et réaffirmer [1] le droit des personnes à participer pacifiquement et à appeler à des mesures de boycott-désinvestissement-sanctions (BDS) pour protester contre les politiques d’occupation et de discrimination du gouvernement israélien, et demande instamment aux États de respecter et de défendre les droits connexes de liberté d’expression, d’opinion, d’association et d’assemblée.



Israël. « Ce n’est pas la campagne BDS qui est criminelle » (Analyses)

samedi 18 juin 2016 par Gideon Levy

Publié par Alencontre le 15 juin 2016
Par Gideon Levy

La lutte contre le mouvement pour boycotter Israël (BDS – Boycott, désinvestissement, sanctions) a atteint en Israël un niveau inédit – celui de la criminalisation. A partir de maintenant il ne s’agit pas simplement d’une campagne de propagande contre BDS (qui ne fait d’ailleurs que le renforcer), ni de l’attitude habituelle qui consiste à se poser en victime, ni même des bobards colonialistes prétendant que le boycott fait du tort aux travailleurs palestiniens. Il ne s’agit même plus d’une diabolisation, qui implique d’accuser les partisans du boycott d’antisémitisme, soit la mère de toutes les accusations.



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1776632