Accueil > Pour comprendre > Analyses, opinions & débats > Analyses, opinions & débats

Analyses, opinions & débats

Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués

En particulier, les articles de cette rubrique sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats.

Articles de cette rubrique


Contre l’antiracisme policier de Gilles Clavreul : « L’heure de nous-mêmes a sonné* ! » (Analyses, opinions & débats)

dimanche 9 octobre 2016 par Mireille Fanon-Mendès France, Norman Ajari

par Norman Ajari [1] et Mireille Fanon-Mendès France [2] ; publié sur le site de la Fondation Frantz Fanon, le 5 octobre 2016.

(* Aimé Césaire, Lettre à Maurice Thorez, 24 octobre 1956)

Le 27 septembre 2016, le site de la Fondation Jean-Jaurès faisait paraître dans sa rubrique « Penser pour agir » un texte intitulé « Un racisme à l’envers ? », signé du préfet Gilles Clavreul, l’homme à la tête de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (DILCRA) [3]. Cet article démontre une fois de plus que les personnes qui cherchent à se rendre légitimes dans des fonctions pour lesquelles elles ont été nommées sans réelles connaissances du dossier ni compétences particulières analysent les faits sociaux avec une grille de lecture qui ne fait sens que pour elles-mêmes et pour ceux qu’elles cherchent à séduire. Elles agissent plus par intérêt de classe et de race que par volonté de répondre aux problèmes politiques, moraux, économiques et sociaux auxquels la société fait face.



Shimon Peres : un infatigable manipulateur (Analyses, opinions & débats)

jeudi 29 septembre 2016 par Michel Warschawski

Après la mort de Shimon Peres, Siné Mensuel a publié ce texte de Michel Warschawski, son correspondant en Israël :

"Un infatigable manipulateur"



Il n’y aura pas de paix tant qu’Israël n’admettra pas sa responsabilité dans la Nakba (Analyses, opinions & débats)

mercredi 28 septembre 2016 par Gideon Levy

Gideon Levy, Haaretz, mercredi 28 septembre 2016

Le gouvernement d’Israël le confirme une fois encore : des crimes de guerre ont été perpétrés en 1947-1948 ; il y a eu des massacres, il y a eu l’expulsion, il y a eu le nettoyage ethnique – il y a eu une Nakba, une Catastrophe ainsi que les Palestiniens appellent ce qu’ils ont vécu dans ces années. Comment le savons-nous ?



Gidéon Levy : « Avec le nouvel accord d’aide à Israël, Obama est le parrain de l’occupation » (Analyses, opinions & débats)

mercredi 28 septembre 2016 par Gideon Levy

21 septembre 2016

La générosité des États Unis qui coûte 300 dollars par an aux contribuables, nuit à Israël et ne fera que le pousser à davantage d’actes d’agression

Par Gidéon Levy, 18 septembre 2016



LES MOTS QUI MANQUENT (Analyses, opinions & débats)

mercredi 28 septembre 2016 par Christine Delphy

Publié sur son blog le 26 septembre 2016.

On attendait depuis longtemps un rapport officiel qui reconnaisse les discriminations raciales. Mais l’État, soi-disant pressé de s’en défaire, les a combattues en s’en défaisant littéralement : en les niant. Et, entre autres manœuvres, en interdisant les "statistiques ethniques" qui risquaient de "créer" des races. Des "races" dans notre pays, qu’à Dieu ne plaise ! C’est bon pour les Américains ! Et comme ça, sans statistiques, eh bien on ne pouvait pas savoir ce qui se passe "en vrai", en particulier dans le domaine de la discrimination qui, appréhendée par des "cas singuliers", pouvait toujours être contestée par l’évocation d’autres "cas singuliers".



Considérer l’élève au-delà de sa confession (Analyses, opinions & débats)

mercredi 21 septembre 2016

Par Anaïs Flores, Paul Guillibert, Caroline Izambert, Florine Leplâtre et Jérôme Martin, membres du Cercle des enseignants laïques

Publié le 19 septembre 2016 sur le site de Libé.

Si Dieu surgit souvent dans leurs classes, ces professeurs de Seine-Saint-Denis rappellent la nécessité du dialogue et de ne pas se crisper sur les atteintes à la laïcité.

Au cours d’une sortie scolaire sur l’art au Moyen Age, Mamary et Idriss, élèves de 5e d’un collège du 93, ne veulent pas entrer dans la basilique Saint-Denis. L’un de nous est leur professeur, et parlemente avec les deux élèves pendant que le reste du groupe est déjà à l’intérieur avec un collègue. Leurs parents refuseraient qu’ils entrent dans un lieu de culte chrétien car ils sont musulmans. Leur famille a pourtant signé l’autorisation de sortie. Ils répliquent que leurs parents n’avaient pas compris de quoi il s’agissait.



Ce « modèle israélien » de lutte contre le terrorisme qui fascine politiciens et médias français (Analyses, opinions & débats)

mercredi 21 septembre 2016 par Sylvain Cypel

Paru sur le site d’Orient XXI, le 19 septembre.

Comment lutter contre le terrorisme ? En appliquant le modèle israélien, répètent à l’envi certains politiciens et journalistes français. Pourtant, il existe peu de pays où l’on vit depuis aussi longtemps si peu en sécurité qu’en Israël.



Oui, l’islamophobie actuelle ressemble à l’antisémitisme des années 30 (Analyses, opinions & débats)

vendredi 16 septembre 2016 par Guillaume Weill-Raynal

Publié le 15 septembre 2016 sur le blog Médiapart de Guillaume Weill Raynal

Le discours anti musulmans d’aujourd’hui repose sur des fantasmes déconnectés du réel. A y regarder de plus près, il est structuré et fonctionne exactement comme les théories antisémites d’avant-guerre.

Certains s’indignent que l’on ose comparer les attaques dont les musulmans sont aujourd’hui l’objet à l’antisémitisme d’autrefois. Il ne s’agit bien évidemment pas de la Shoah, auquel cas le parallèle serait effectivement scandaleux. Mais le discours islamophobe qui gagne chaque jour un plus de terrain ressemble en tous points aux théories antisémites qui fleurissaient en France dans les années 30 : il repose sur une base largement fantasmatique à laquelle une construction savante donne les apparences de la vérité et de l’évidence. Il essentialise et stigmatise une population prise dans son ensemble. Enfin, il est soutenu et développé par des figures majeures du paysage intellectuel et politique. Au final, l’opinion finit par être persuadée de l’existence d’un « problème musulman » comme on avait réussi naguère à la convaincre de l’existence d’une « question juive ».



Interview avec Yakov Rabkin : Est-il antisémite de critiquer Israël ? (Analyses, opinions & débats)

jeudi 15 septembre 2016

8 septembre 2016

Yakov Rabkin est professeur titulaire d’histoire contemporaine à l’Université de Montréal, auteur de centaines d’articles dans des revues scientifiques et media internationaux ; il a également écrit et dirigé plusieurs livres, dont le dernier est Comprendre l’État d’Israël (Montréal, Écosociété) traduit en anglais, japonais et russe. Son livre précédent Au nom de la Torah : une histoire de l’opposition juive au sionisme (Québec, PUL) est disponible en quatorze langues, dont l’anglais, l’arabe et l’hébreu.



L’impasse de l’« israélisation de la sécurité » (Analyses, opinions & débats)

mardi 6 septembre 2016 par Martin Barzilai

paru dans CQFD n°146 (septembre 2016), rubrique Actualités

Après l’attentat de Nice et l’assassinat du père Hamel à Saint-Étienne-du-Rouvray, l’ancien ministre de la Défense, Hervé Morin, en appelait «  à l’israélisation de notre sécurité  ». Depuis les attentats de Charlie-Hebdo, cette référence est de plus en plus brandie dans la course au tout sécuritaire. Mais sur quoi repose au juste le modèle israélien  ? Cet été, CQFD avait un envoyé spécial à Tel-Aviv.



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1779129