Accueil > L’UJFP en action > Les plumes de l’UJFP > Les plumes de l’UJFP

Les plumes de l’UJFP

Articles de cette rubrique


"A droite", vous avez dit "à droite" (Les plumes de l’UJFP)

mercredi 27 mai 2015 par Rudolf Bkouche

Par Rudolf Bkouche

Le gouvernement israélien est un gouvernement de droite, voire d’extrême-droite. Il suffit de lire les déclarations des ministres israéliens sur les Palestiniens pour le comprendre [2], il suffit d’entendre le premier ministre israélien proclamer son refus d’un Etat palestinien, déclarer que les constructions de maisons continuent à Jérusalem-est et en Cisjordanie, pour comprendre la volonté politique de ce gouvernement "de droite" d’achever la conquête de la Palestine. On peut alors, avec bonne conscience, condamner le gouvernement le plus à droite de l’histoire israélienne et proclamer qu’une autre politique est possible.



Rroms, unique objet de mon ressentiment (Les plumes de l’UJFP)

mardi 12 mai 2015 par Pierre Stambul

Article publié dans la revue "Emancipation"

Par Pierre Stambul

« Ces populations ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres, et qui sont évidemment en confrontation, il faut tenir compte de cela, cela veut bien dire que les juifs ont vocation à revenir en Roumanie ou en Pologne. »

Cette citation antisémite est presque exacte. Il suffit de remplacer « juifs » par « roms » et « Pologne » par « Bulgarie ». Par quelle aberration de notre « justice », la plainte pour racisme contre le ministre auteur de ces propos dignes des années 30 a-t-elle été classée sans suite ?

D’autant que le dit ministre s’est vanté de démanteler un ghetto juif (pardon un camp rom) tous les deux jours, débordant nettement sur sa droite son prédécesseur Claude Guéant.



Les élections israéliennes et leurs conséquences : une analyse de Pierre Stambul (Les plumes de l’UJFP)

samedi 18 avril 2015 par Pierre Stambul

Élections israéliennes
« Nous sommes allés trop loin (dans l’apartheid),
nous ne pouvons plus reculer »

Les derniers sondages avaient laissé espérer une Knesset ingouvernable, ce qui aurait été la moins mauvaise issue pour les Palestiniens. Il n’en a rien été. Avec 67 sièges sur 120, la coalition d’extrême droite dirigée par Benyamin Nétanyahou a les mains libres pour gouverner.



L’Union nationale ? Non merci ! (Les plumes de l’UJFP)

mardi 17 mars 2015 par Pierre Stambul

Je suis Charlie. Es-tu Charlie ? Et pourquoi il/elle serait Charlie ? Sommes-nous Charlie ? Êtes-vous Charlie ? Pas avec n’importe qui !

D’un Charlie à l’autre



Intervention de Michèle Sibony pour l’UJFP au meeting contre l’islamophobie du 6 mars 2015 à la Bourse du Travail de Saint-Denis (Les plumes de l’UJFP)

mercredi 11 mars 2015 par Michèle Sibony

Cher-e-s ami-e-s et cher-e-s camarades,

Il nous a semblé important d’expliquer ici pourquoi notre association et d’autres associations juives sont signataires de l’appel à ce meeting et d’une façon plus générale s’inscrivent dans la lutte contre l’islamophobie. Pourquoi nous sommes ici présents ce soir dans cette première étape pour participer à la construction d’un large front de lutte contre l’islamophobie qui nous semble urgent et nécessaire (après les témoignages que nous venons d’entendre, et que nous ne cessons d’entendre).



Israël et Palestine dans la société française (Les plumes de l’UJFP)

mercredi 25 février 2015 par Michèle Sibony

Le texte suivant s’appuie sur deux interventions publiques dans le cadre du salon anticolonial : le 14 février table ronde sur le thème : "Après les tueries de Charlie Hebdo et de l’Hypercasher, Non à la guerre des civilisations", avec Nacira Guenif et Dominique Vidal, et le 18 février soirée Politis sur le thème "le conflit israélo-palestinien et la société française" avec Farouk Mardam Bay et Denis Sieffert

Michèle Sibony – 23 février 2015



Israël contre les Juifs (Les plumes de l’UJFP)

jeudi 19 février 2015 par Pierre Stambul

C’est un refrain bien établi. Vous critiquez Israël et le sionisme ? Vous êtes antisémite ! Un Juif français veut pouvoir « vivre son judaïsme » ? On l’invite à faire son « alyah » et à apporter sa pierre à la colonisation de la Palestine.
On essaie de nous marteler que l’histoire des Juifs s’est achevée et qu’Israël en est l’aboutissement. Israël fonctionne comme un effaceur de l’histoire, de la mémoire, des langues, des traditions et des identités juives. La politique israélienne n’est pas seulement criminelle contre le peuple palestinien. Elle se prétend l’héritière de l’histoire juive alors qu’elle la travestit et la trahit. Elle met sciemment en danger les Juifs, où qu’ils se trouvent. Et elle les transforme en robots sommés de justifier l’injustifiable



“Nous refusons l’instrumentalisation de l’histoire et de la mémoire juives au service d’une cause indéfendable et dangereuse” (Les plumes de l’UJFP)

jeudi 5 février 2015

Mardi 3 Février 2015

Entretien avec Michèle Sibony, porte parole de l’UJFP

Les meurtres du 9 janvier dernier lors de la prise d’otage à l’Hyper Cacher nous incitent à faire le point sur l’antisémitisme en France. Michèle Sibony, vice-présidente de l’UJFP (Union juive française pour la paix) nous a accordé une interview.



Lettre de Rudolf Bkouche à Madame la Maire de Lille (Les plumes de l’UJFP)

mercredi 28 janvier 2015 par Rudolf Bkouche

Madame la Maire de Lille,

J’apprends qu’il est question de sanctionner trois agents de la Mairie de Lille pour refus d’obtempérer à l’ordre de minute de silence organisée pour commémorer les assassinats de la semaine dernière. Une telle décision me semble incroyable. Comment la Maire d’une grande ville de France, de surcroît membre du Parti Socialiste, peut-elle se livrer à un tel manquement à la liberté d’expression des employés de la Mairie qu’elle dirige.

Enseignant à la retraite depuis quinze ans, je peux vous assurer que si j’avais encore été en activité, j’aurais refusé cette minute de silence imposée par l’Administration.



« hier ist kein warum » (ici il n’y pas de pourquoi) (Les plumes de l’UJFP)

mardi 27 janvier 2015 par Noëlle Cazenave-Liberman

Lettre à Najat Vallaud-Belkacem

par Noëlle Cazenave-Liberman
27 janvier 2015

« Je crois qu’il est fondamental que ces génocides ne soient pas occultés pour montrer jusqu’où peut amener la haine, les discriminations… alors ça commence très doucement en général, par de simples discriminations pour des postes, des fonctions, la carte d’identité des choses comme ça, et puis de montées en montées on convainc la population qu’il faut s’en débarrasser : s’en débarrasser c’est d’abord dans des camps simplement, et puis ensuite c’est de tuer. » Simone Veil [1]

« Attendez un peu et l’impensable devient inéluctable, l’impossible devient ordinaire. » Edward Bond [2].



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 656282