Accueil > L’UJFP en action > Les plumes de l’UJFP > Les plumes de l’UJFP

Les plumes de l’UJFP

Articles de cette rubrique


Un billet d’André Rosevègue : Anthropocène (Les plumes de l’UJFP)

mercredi 21 septembre 2016 par André Rosevègue

Le débat sur l’anthropocène est en train de quitter le pré carré des géologues et des écologistes militants pour faire surface dans la presse généraliste, et le cosmopolitisme que nous devons à la culture juive diasporique peut nous aider à la compréhension du monde.

La Terre est entrée dans une ère où les modifications principales l’affectant sont liées à l’activité humaine, et ses modifications sont lourdes de menaces. Le choix discuté de la date du début de l’anthropocène (la révolution industrielle ? La première explosion nucléaire ?) est finalement anecdotique



Un billet d’André Rosevègue : le tour de la France par deux enfants (Les plumes de l’UJFP)

mardi 13 septembre 2016 par André Rosevègue

par André Rosevègue.

Bien que fort âgé, je n’ai pas appris à lire dans « le tour de la France par deux enfants », de G. Bruno, édition Belin. Le livre, publié en 1877 (je dispose de l’édition de 1883) a connu des centaines d’éditions et des millions d’exemplaires, déjà sept millions en 1914 ! Ce livre a été LE livre de lecture de la Troisième République, mais aussi livre d’histoire, de géographie, de « leçon de choses », et surtout de morale, affichée dès la couverture : DEVOIR et PATRIE ».



La Palestine, oubliée (Les plumes de l’UJFP)

mardi 13 septembre 2016 par Pierre Stambul

Article paru dans le numéro de septembre du mensuel "Le Ravi".

Avec le chaos que connaît le Proche-Orient, les médias ne parlent plus de la Palestine.

Les choses sont pourtant simples. Entre Méditerranée et Jourdain, 50% de la population est palestinienne. Mais les Juifs israéliens possèdent tout : la terre, la richesse, l’eau, la puissance politique, la puissance militaire, la liberté de circuler.



Un billet de Michèle Sibony : l’horreur a son propre langage * (Les plumes de l’UJFP)

mercredi 7 septembre 2016 par Michèle Sibony

* Anna Langfus 1961

La dernière saison a vu sauter encore un cran de la ceinture de sécurité antiraciste qui s’était imposée en France après la seconde guerre mondiale. Si l’on reprenait les choses lues vues et entendues aujourd’hui dans le contexte des années soixante dix par exemple elles seraient inouïes, relèveraient du pur scandale.



Gaza, un laboratoire de l’inégalité des droits (Les plumes de l’UJFP)

mardi 6 septembre 2016 par Pierre Stambul, Sarah Katz

par Pierre Stambul et Sarah Katz, Gaza, mai-juin 2016.

Deux millions de personnes sur un radeau

Une société en cage engendrée par un nettoyage ethnique : bientôt 2 millions de personnes sur un radeau de 360 km², dont 70% de réfugiés.

À Gaza, la population [2] vit depuis dix ans dans une cage, au strict sens du terme, c’est à dire maintenue entre murs, grilles, miradors munis d’armes automatiques, et vedettes de guerre patrouillant la mer jour et nuit.



De la laïcité (Les plumes de l’UJFP)

vendredi 2 septembre 2016 par Rudolf Bkouche

Qu’est-ce que la laïcité ?

C’est le refus du théologico-politique, c’est-à-dire de l’intervention de contraintes religieuses dans le politique et en particulier dans l’élaboration des lois. C’est cela et rien d’autre. En ce sens, la laïcité est un concept négatif.

Pour reprendre une expression de Catherine Kintzler, on peut considérer la laïcité comme un code de bonne conduite (au sens où l’on parle du code de la route) permettant aux membres d’une société de coexister ; en ce sens la laïcité relève du domaine du Droit. Dans ce contexte la notion de morale laïque n’a aucun sens ; vouloir chercher dans la laïcité les conditions d’une morale revient à l’instituer en dogme et à la transformer en religion parmi d’autres, ce qui revient à la nier.



Sionisme et fascisme (Les plumes de l’UJFP)

mardi 30 août 2016 par Rudolf Bkouche

Rudolf Bkouche, membre de l’UJFP, exprime ici ses positions sur la question "sionisme et fascisme" en réaction à un article de Shlomo Sand paru dans Haaretz dont la traduction française a été publiée sur notre site



Elie Wiesel, un grand humaniste, enfin presque ! (Les plumes de l’UJFP)

lundi 4 juillet 2016 par Rudolf Bkouche

« Israël est devenu le refuge de tous les survivants du judaïsme européen. Mais c’est un étrange refuge. Il me semble parfois y voir comme une impasse ou un piège » [4].

Isaac Deutscher

Elie Wiesel, rescapé d’Auschwitz, a consacré sa vie, d’une part à défendre la mémoire de la Shoah, d’autre part à défendre les opprimés contre les oppresseurs. Cela lui vaut, à l’heure de sa mort, de nombreux hommages. Mais ces hommages, aussi mérités soient-ils, oublient que l’humanisme de Wiesel s’arrête devant Israël.



Talk in London 20 04 2016 by Jean-Guy Greilsamer (Les plumes de l’UJFP)

Friday 29 April 2016 by Jean-Guy Greilsamer

Good evening everyone.

I thank the Waltham Forest Palestine Solidarity Campaign for having invited me.

Just to introduce myself, I was born in 1946, I am retired, I come from a Jewish family which escaped the Nazi holocaust, and I had a Jewish education up until my Bar Mitzvah. I want to point out that, as a Jew, I had a normal childhood, because at that time the Jewish community did not have paranoid tendencies like today, and my parents did not spend their time nagging me to honour the memory of the holocaust. I am an activist in the BDS Campaign in France, and since 2003 I am a member of UJFP, the French Jewish Peace Union, which supports the rights of the Palestinian people and participates in the BDS Campaign.



Intervention à Londres le 20 avril 2016 de Jean-Guy Greilsamer (Les plumes de l’UJFP)

jeudi 21 avril 2016 par Jean-Guy Greilsamer

À l’occasion d’un meeting pour la libre expression de BDS

Bonsoir à tou-te-s,

Je remercie la section de Waltham Forest de la “Palestine Solidarity Campaign” de m’avoir invité.

D’abord je me présente. Je suis né en 1946, suis retraité, suis issu d’une famille juive rescapée du génocide nazi, et ai eu une éducation juive jusqu’à la Bar Mitzvah. Je précise qu’en tant que Juif j’ai eu une enfance normale, parce qu’à l’époque de mon enfance la communauté juive n’était pas encore traversée par des tendances paranoïaques comme aujourd’hui, et mes parents ne passaient pas leur temps à me harceler pour que j’honore la mémoire du génocide.

Je milite dans la campagne BDS de France et depuis 2003 à l’UJFP, qui est solidaire des droits du people palestinien et participe à la Campagne BDS.



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1515050