Accueil > Pour comprendre > Les plumes de l’UJFP > Les plumes de l’UJFP

Les plumes de l’UJFP

Articles de cette rubrique


Face aux provocations du gouvernement israélien, reconnaître la Palestine et sanctionner enfin l’occupant ! (Les plumes de l’UJFP)

jeudi 27 novembre 2014 par Pierre Stambul

Article de Pierre Stambul à paraître dans la revue "Emancipation"

L’OAS est au pouvoir en Israël et le rouleau compresseur colonial s’emballe. Nétanyahou, Lieberman et Bennet estiment que la situation régionale et l’absence de sanctions internationales leur laissent les mains libres pour consolider le fait accompli.



L’arnaque Idan Raichel soutenue et encouragée par TSF JAZZ (Les plumes de l’UJFP)

mercredi 26 novembre 2014 par Michèle Sibony

25 novembre 2014

En travaillant chez moi j’écoute la radio, TSF Jazz, dans ces conditions il est difficile de ne pas enregistrer le nombre de passage des titres de Idan Raichel. Cela m’agace certes parce que je sais de qui il s’agit et quel ressort anime le personnage. Mais chacun est libre d’écouter ou non.

Par contre à midi aujourd’hui ce que j’ai entendu pour promouvoir le spectacle de ce soir au New Morning a franchi mon seuil de tolérance.

Le comble de l’ignorance ou de l’hypocrisie consiste à parler et faire parler ce sinistre individu de PAIX. Ce mot dans la bouche des assassins, des collabos et des imbéciles finit par donner la nausée.



Jérusalem : Michèle Sibony sur LCI le 18-11-2014 (Les plumes de l’UJFP)

mercredi 19 novembre 2014 par Michèle Sibony


Violence à Jérusalem (Les plumes de l’UJFP)

mercredi 19 novembre 2014 par Rudolf Bkouche

Violence à Jérusalem ! Mais de quelle violence s’agit-il ?
On peut gloser sur l’attaque de la synagogue de Har Nor par deux Palestiniens, l’approuver ou la condamner selon ses préférences idéologiques ou politiques, on peut aussi faire le décompte des actes de violence et chercher parmi eux lesquels sont les plus horribles, cela n’est qu’une façon d’esquiver la question de la violence.



Lettre ouverte de Rudolf Bkouche au premier ministre : « Votre déclaration "philosémite" n’est qu’une forme sournoise d’antisémitisme » (Les plumes de l’UJFP)

dimanche 21 septembre 2014 par Rudolf Bkouche

Monsieur le Premier Ministre.
Vous avez déclaré devant une assemblée de notables juifs :

"Se dire antisioniste ou nier le droit à l’existence de l’Etat d’Israël en voulant éviter l’accusation d’antisémitisme n’est pas possible".

Je me permets de vous dire qu’une telle déclaration "philosémite" n’est qu’une forme sournoise d’antisémitisme. Que dites-vous à ces notables, si ce n’est ce qu’ils veulent entendre, savoir que l’antisionisme est une forme d’antisémitisme et que vous le combattez. Peut-être même le croyez-vous ce qui montre votre peu de connaissance de la question.



Jean-Guy Greilsamer (UJFP) : "Nos valeurs sont aux antipodes de l’actuelle politique israélienne" (Les plumes de l’UJFP)

dimanche 21 septembre 2014 par Jean-Guy Greilsamer

Intervention de Jean-Guy Greilsamer au meeting "Pour la liberté d’expression - Contre la criminalisation de la solidarité avec la Palestine" à Saint-Denis le 19-09-2014

Comme vous le savez, l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP) est une association juive qui milite pour la justice, l’égalité des droits, la libération des peuples opprimés. Notre culture s’appuie sur les mémoires des résistances juives contre le racisme, le fascisme, les politiques coloniales.

Ces mémoires, nos valeurs, sont aux antipodes de l’actuelle politique israélienne, qui cherche à embrigader les Juifs du monde entier dans l’espoir d’imposer la disparition politique et nationale du peuple palestinien.



Billet sur Farah Gazan et la situation à Gaza (Les plumes de l’UJFP)

jeudi 21 août 2014

Cet article, co-écrit avec Marie-Anne Paveau, professeure à l’Université Paris 13 (Sciences du langage), nous a été adressé par Frank Eskenazi, membre de l’UJFP, producteur de documentaires et auteur de "l’Etoile mystérieuse".



Lettre à RFI le 10 août 2014 (Les plumes de l’UJFP)

dimanche 10 août 2014 par Noëlle Cazenave-Liberman

Bonjour,

J’ai déjà laissé un message sur un répondeur de votre antenne la veille de l’invitation sur RFI de Michèle Sibony pour l’UJFP (dont je suis adhérente).
J’étais scandalisée du traitement de l’information dans un de vos journaux de l’après-midi. En plein cœur du massacre quotidien et des crimes de guerre à Gaza, et après avoir donné quelques éléments factuels décrivant de fait cette seule vérité, RFI proposait à ses auditeurs et auditrices un témoignage... d’une Israélienne "effrayée" car elle vivait à proximité des "tunnels".
Quelle honte, de votre part. Je ne crois pas avoir eu l’élément d’information rappelant que la présence de cette "habitante" était illégale au regard du droit international.



L’Etat d’Israël va-t-il perdre la guerre qu’il mène au peuple palestinien ? (Les plumes de l’UJFP)

lundi 4 août 2014 par Daniel Lévyne

C’est la question qu’il semble légitime de se poser au vu de l’examen attentif de la situation d’aujourd’hui 4 août 2014.
Certes si l’objectif d’Israël est de couper Gaza du reste de la Palestine ou de torpiller tout gouvernement d’Union Nationale, il n’est pas encore sûr qu’Israël ait perdu.
Certes l’ONU, censée représenter la « communauté internationale » n’a pris encore le début du commencement d’une sanction pour imposer le droit international à cet Etat-voyou qui peut donc continuer son agression dans une impunité totale.
Mais jusqu’à quand ?



La Paix. La Paix ? (Les plumes de l’UJFP)

dimanche 3 août 2014

Une amie m’a appelée ce matin.
Je milite depuis plus de deux semaines, nuits et jours, jours et nuits, yeux rivés à l’ordinateur, à sélectionner sur Internet, sur les télés, les journaux, les radios, les tweets, sur « FB », les informations les plus pertinentes, les commentaires les plus utiles, les images les plus universelles qui permettront d’être le plus direct et le plus efficace. Le plus large aussi, peut-être, mais sans se tromper et sans trahir. Yeux qui ne suivent plus, cerveau lessivé par les lectures à l’arrache, par la concentration à maintenir pour aller vite, par l’intelligence à acérer pour sérier le plus de choses possibles.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 513736