Accueil > L’UJFP en action > Les plumes de l’UJFP > Les plumes de l’UJFP

Les plumes de l’UJFP

Articles de cette rubrique


Talk in London 20 04 2016 by Jean-Guy Greilsamer (Les plumes de l’UJFP)

Friday 29 April 2016 by Jean-Guy Greilsamer

Good evening everyone.

I thank the Waltham Forest Palestine Solidarity Campaign for having invited me.

Just to introduce myself, I was born in 1946, I am retired, I come from a Jewish family which escaped the Nazi holocaust, and I had a Jewish education up until my Bar Mitzvah. I want to point out that, as a Jew, I had a normal childhood, because at that time the Jewish community did not have paranoid tendencies like today, and my parents did not spend their time nagging me to honour the memory of the holocaust. I am an activist in the BDS Campaign in France, and since 2003 I am a member of UJFP, the French Jewish Peace Union, which supports the rights of the Palestinian people and participates in the BDS Campaign.



Intervention à Londres le 20 avril 2016 de Jean-Guy Greilsamer (Les plumes de l’UJFP)

jeudi 21 avril 2016 par Jean-Guy Greilsamer

À l’occasion d’un meeting pour la libre expression de BDS

Bonsoir à tou-te-s,

Je remercie la section de Waltham Forest de la “Palestine Solidarity Campaign” de m’avoir invité.

D’abord je me présente. Je suis né en 1946, suis retraité, suis issu d’une famille juive rescapée du génocide nazi, et ai eu une éducation juive jusqu’à la Bar Mitzvah. Je précise qu’en tant que Juif j’ai eu une enfance normale, parce qu’à l’époque de mon enfance la communauté juive n’était pas encore traversée par des tendances paranoïaques comme aujourd’hui, et mes parents ne passaient pas leur temps à me harceler pour que j’honore la mémoire du génocide.

Je milite dans la campagne BDS de France et depuis 2003 à l’UJFP, qui est solidaire des droits du people palestinien et participe à la Campagne BDS.



Vive le commerce équitable ! (Les plumes de l’UJFP)

lundi 21 mars 2016 par Rudolf Bkouche

On savait que l’objectif de l’Union Européenne était le développement du commerce grâce à la libre concurrence. Cet objectif, s’il ne permet pas toujours l’enrichissement des populations, doit au moins permettre l’enrichissement des grandes compagnies. Il est vrai que cet objectif, pour être acceptable, doit s’accompagner de quelques discours humanistes sur les valeurs de l’Europe, les droits de l’homme et autres amusettes. C’est cela qui permet à l’UE de montrer sa belle image.



Calais, déchéance de notre société (Les plumes de l’UJFP)

jeudi 25 février 2016 par Pierre Stambul

Article écrit pour " Émancipation"

Le temps des camps est revenu. Celui des déplacements obligés et des déplacements empêchés.

Dans la novlangue d’aujourd’hui, on ne dit plus « camps », ça évoquerait de mauvais souvenirs. Alors on appelle ça la « jungle » comme si celles et ceux qui arrivent à Calais étaient des bêtes sauvages qu’il faut enfermer, contrôler, ballotter, criminaliser. Dans la vraie jungle, il arrive qu’on tue les animaux. On meurt aussi à Calais qui n’est même pas la fin d’un voyage sans issue.



Custer est de retour (Les plumes de l’UJFP)

vendredi 19 février 2016

Article paru dans le dernier numéro de la revue "Émancipation"

Georges Custer (1839-1876) est l’auteur de massacres effroyables contre les Amérindiens dont on a euphémisé les « exploits ». Wikipédia dit pudiquement de ce général américain : « Custer affirma avoir tué 103 guerriers, mais il s’agissait surtout de vieillards, de femmes et d’enfants ». En réalité, au-delà des innombrables tueries qu’il a commises contre les Amérindiens, il s’est acharné à éradiquer leur civilisation et à détruire toute possibilité d’organisation sociale.
Aujourd’hui, les nouveaux Custer sont des colons ou des soldats israéliens qui rêvent d’enfermer les Palestinien-ne-s dans de nouvelles réserves de façon qu’ils/elles ne puissent plus jamais revendiquer leurs droits



Variations sur la dénaturalisation, l’état d’urgence, le FN et la mondialisation (Les plumes de l’UJFP)

lundi 28 décembre 2015 par Rudolf Bkouche

En 1940, l’Etat français décidait par décret de dénaturaliser un certain nombre de Français, ceux qui avaient moins de quinze ans de nationalité française et les Juifs algériens naturalisés par le décret Crémieux de 1870. Ainsi étaient remises en cause des naturalisations sous le seul prétexte qu’elles ne plaisaient pas aux gouvernants de l’Etat français né de la défaite de 1940 et de la démission des parlementaires français dont on peut rappeler qu’ils étaient les élus du Front Populaire.



La Palestine abandonnée - Sionisme et révisionnisme, une histoire ancienne (Les plumes de l’UJFP)

samedi 5 décembre 2015 par Pierre Stambul

Deux articles de Pierre Stambul parus dans le numéro 256 d’Alternative Libertaire page 16.



Interview de Pierre Stambul par le Courrier de l’Atlas (Les plumes de l’UJFP)

samedi 5 décembre 2015 par Pierre Stambul

Parue en une version légèrement raccourcie dans le numéro de décembre 2015 du Courrier de l’Atlas p 30-31.

Pierre Stambul est co-président de ll’Union Juive Française pour la Paix (UJFP). Il est auteur de deux ouvrages : « le Sionisme en questions » et « Israël / Palestine du refus d’être complice à l’engagement ». Il milite ouvertement, depuis des années, pour les droits des Palestiniens et dénonce régulièrement, la colonisation, et la violation du droit international par Israël.



Morts pour la France (Les plumes de l’UJFP)

samedi 21 novembre 2015 par Michel Ouaknine

Tout va bien : c’est la guerre mais le pays peut se reposer sur des épaules solides et va démontrer son unité ce soir en votant le prolongement de l’état d’urgence.

La France ne sera pas à genoux, son chef des armées l’a dit d’une parole martiale à Versailles : "dans ces circonstances je considère que le pacte de sécurité l’emporte sur le pacte de stabilité" débloquant par magie des fonds qui vont permettre d’acheter du matériel de guerre, embaucher 8 500 policiers, douaniers, juges et autres gardiens de prison et conserver nos militaires "de plus en plus sollicités".



De l’état d’urgence à l’état d’exception constitutionnalisé (Les plumes de l’UJFP)

vendredi 20 novembre 2015 par Jean-Claude Meyer

Le président de la République l’a déclaré devant le Congrès à Versailles : « La France est en guerre ».

Conséquence, après l’annonce que « l’état d’urgence » est prorogé de 12 jours à 3 mois, il demande aux élus, députés et sénateurs, de voter au pas de charge l’état d’urgence pour 3 mois et d’inscrire au plus vite, ce mercredi 18 novembre 2015, l’état d’exception dans la Constitution de la Ve République. Seuls six députés s’y sont opposés !



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1186722