Accueil > Pour comprendre > Pour comprendre

Pour comprendre

Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués

En particulier, les articles de cette rubrique sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats.

Articles de cette rubrique


Deux morts en Cisjordanie ce mardi 23 septembre 2014 (Témoignages)

mardi 23 septembre 2014 par Ziad Medoukh

L’armée de l’occupation israélienne a tué deux palestiniens à Hébron au sud de la Cisjordanie, ce mardi 23 septembre 2014.
Il s’agit de Marwan Kwasmi,et Amer Abou Aicha , originaires de Hébron tués par l’armée israélienne ce matin.



Mustafa Barghouti parle de la destruction de Gaza (Témoignages)

mardi 23 septembre 2014 par Mustapha Barghouti

Le mardi 9 septembre, le Dr Mustafa Barghouti, député palestinien, membre du Conseil central de l’OLP et secrétaire général de l’Initiative Nationale Palestinienne, s’est exprimé devant les militants et sympathisants de la campagne Palestine Solidarité à Londres.

Voici son discours.



Lettre ouverte de Rudolf Bkouche au premier ministre : « Votre déclaration "philosémite" n’est qu’une forme sournoise d’antisémitisme » (Les plumes de l’UJFP)

dimanche 21 septembre 2014 par Rudolf Bkouche

Monsieur le Premier Ministre.
Vous avez déclaré devant une assemblée de notables juifs :

"Se dire antisioniste ou nier le droit à l’existence de l’Etat d’Israël en voulant éviter l’accusation d’antisémitisme n’est pas possible".

Je me permets de vous dire qu’une telle déclaration "philosémite" n’est qu’une forme sournoise d’antisémitisme. Que dites-vous à ces notables, si ce n’est ce qu’ils veulent entendre, savoir que l’antisionisme est une forme d’antisémitisme et que vous le combattez. Peut-être même le croyez-vous ce qui montre votre peu de connaissance de la question.



Jean-Guy Greilsamer (UJFP) : "Nos valeurs sont aux antipodes de l’actuelle politique israélienne" (Les plumes de l’UJFP)

dimanche 21 septembre 2014 par Jean-Guy Greilsamer

Intervention de Jean-Guy Greilsamer au meeting "Pour la liberté d’expression - Contre la criminalisation de la solidarité avec la Palestine" à Saint-Denis le 19-09-2014

Comme vous le savez, l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP) est une association juive qui milite pour la justice, l’égalité des droits, la libération des peuples opprimés. Notre culture s’appuie sur les mémoires des résistances juives contre le racisme, le fascisme, les politiques coloniales.

Ces mémoires, nos valeurs, sont aux antipodes de l’actuelle politique israélienne, qui cherche à embrigader les Juifs du monde entier dans l’espoir d’imposer la disparition politique et nationale du peuple palestinien.



« Nous, de l’Unité 8200, refusons de participer aux actions d’Israël contre les Palestiniens » (Témoignages)

jeudi 18 septembre 2014

Une quarantaine d’anciens combattants israéliens d’une unité d’élite du renseignement publient une lettre de révolte contre les méthodes de l’armée [*]
Ce sont les refuzniks de l’Unité 8200. Un groupe d’une quarantaine d’Israéliens ayant servi dans cette unité de renseignement qui dépend d’Aman (le renseignement militaire) a rédigé une lettre, envoyée au Premier ministre, au chef de l’état-major, au commandant d’Aman et au commandant de l’Unité 8200, pour annoncer leur refus d’effectuer leur service de réserve pour des raisons morales. Ils estiment que leur travail de renseignement ne vise pas seulement à protéger des attaques contre les Israéliens mais à prolonger l’occupation militaire des Territoires palestiniens.



Discours de Nurit Peled au Parlement Européen le 11-09-2014 (Analyses, opinions & débats)

mercredi 17 septembre 2014 par Nurit Peled-Elhanan

Parlement Européen. 11 septembre 2014
Sous-commission des Droits de l’Homme

Session spéciale sur les enfants de Gaza.

Nurit Peled-Elhanan prix Sakharov 2001

Merci madame la présidente et les membres du comité des droits humains de m’avoir invitée à cette session extraordinaire sur Gaza aujourd’hui. Je suis très triste de ne pas voir ici quelqu’un de la bande de Gaza qui pourrait témoigner au sujet des pogroms qu’ils ont vécus. Bien que je ne sois pas de la bande de Gaza et que, moi-même, je ne puisse même pas entrer dans la bande de Gaza, j’ai vu des enfants de Gaza blessés qui seront toujours un rappel inoubliable des atrocités infligées à ces personnes par mon gouvernement et par l’armée soutenue par mes impôts pendant les deux mois écoulés et les 14 années qui ont précédé. Je crois que le choix d’avoir cette session à la date du 11 septembre n’est pas un hasard. Les Américains ont réussi, dans leur talent pour la mise en scène et la publicité à faire de cette journée le symbole du mal dans notre monde. Mais aujourd’hui, rappelons-nous que Gaza a subi 52 onze septembre dans les deux derniers mois, et bien d’autres avant. Est-ce que quelqu’un se souvient du jour où l’holocauste de Gaza a commencé, ou a atteint son apogée ? J’en doute. Les Palestiniens n’ont pas les moyens des Américains et des Israéliens pour faire connaître et célébrer leurs souffrances ainsi que pour faire oublier leurs crimes. Et c’est pour cela que je sentais que je devais venir ici et dire ce que je peux en leur nom. Je voudrais avec votre permission, dédier mes paroles aux grands-mères et aux grands-pères de Gaza que j’ai rencontrés à l’hôpital Makassed, et à l’hôpital Saint-Joseph de Jérusalem, pendant le traitement de leurs petits-enfants mutilés , blessés et paraplégiques, qui m’ont surprise par leur courage, leur dignité, leur persévérance et la façon courtoise dont ils m’ont reçue, moi, leur ennemie.



A la prison de Lannemezan, l’UJFP a rencontré un homme debout. (Témoignages)

lundi 8 septembre 2014 par André Rosevègue

C’est la première fois que je rentrais dans une prison. Cela faisait des mois et des mois que j’avais posé ma demande pour pouvoir rencontrer Georges Ibrahim Abdallah.

J’étais persuadé qu’elle me serait refusée. Gilbert Hanna, de Sud-Ptt et de la radio La Clé des Ondes à Bordeaux, m’avait convaincu de la présenter, ne serait-ce que par principe. Pour les visites non familiales, la question est : "en quoi cette visite peut faciliter la réinsertion du détenu ?".



Publication par Les AmiEs de Tarabut - LAT de la brochure IN/OUT Colonialisme*S Israéliens (Notes de lectures)

mardi 2 septembre 2014

Les AmiEs de Tarabut - LAT (association de soutien au mouvement anticolonialiste Juifs/Arabes Tarabut-Hithabrut) sont heureux de vous annoncer la publication de la brochure IN/OUT Colonialisme*S Israéliens, que nous avons coordonnée et qui est éditée par la revue De l’Autre Côté de l’Union Juive Française pour la Paix - UJFP.



Etre un Mensch ou un collabo du plan Dalet ? (Témoignages)

dimanche 31 août 2014 par Rudi Barnet

En Hommage à Hajo Meyer [2]

C’est un bien beau mot yiddish que Mensch !
Dans la communauté juive, il désigne un être humain de valeur, quelqu’un de bien, une personne d’honneur.
J’ai la chance d’en connaître plusieurs qui m’ont donné leur amitié.
Ils et elles ont toujours été antiracistes, se sont opposés à la dictature franquiste, ont soutenu les Vietnamiens, dénoncé le colonialisme belge, appuyé les luttes de libération d’Algérie, d’Afrique du Sud et d’Amérique latine, manifesté pour les Sahraouis, les Kurdes, les Roms, les Amérindiens, les réfugiés d’Afrique et d’Afghanistan... Bref, ils n’ont jamais cessé de défendre les droits des humains, ici et ailleurs.



La différence entre les enfants (Analyses, opinions & débats)

samedi 30 août 2014 par Gideon Levy

par Gideon Levy (paru dans Haaretz le 24 août 2014).

C’est humain, le meurtre d’un garçon israélien, un enfant à nous, provoque une identification plus importante que la mort de n’importe lequel des 478 enfants palestiniens. Ce qui est incompréhensible, c’est la réponse des Israéliens à l’assassinat de ces enfants.



Accueil | Contact | Plan du site | |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour comprendre   ?

Creative Commons License