Accueil > L’UJFP en action > En Israël-Palestine > En Israël-Palestine

En Israël-Palestine

Articles de cette rubrique


Palestine : "Le Pétrole de la Discorde" - ARTE Reportage / 29-11-2014 (Territoires occupés)

mercredi 17 décembre 2014

En Israël, l’industrie pétrolière est l’une des plus secrètes du pays. Les caméras de télévision sont interdites sur les sites d’extraction. Peut-être parce que les cuves de pétrole brut et les tours de forage ne sont qu’à une centaine de mètres des territoires palestiniens ? Selon les géologues palestiniens 85 % des gisements exploités par Israël se trouveraient en dehors de ses frontières.



Spécial flash info (Territoires occupés)

samedi 13 décembre 2014 par Agence de presse de l’UJFP

Mise au point :

Le Bureau National de l’UJFP surpris par de nombreuses réactions de crédulité (ou de colère), suite à la publication ci-dessous tient à apporter les précisions suivantes :

Il s’agissait pour nous sous la forme d’un pastiche à l’évidence (pensions nous) ironique et relevant donc du deuxième degré, de dénoncer le silence médiatique et politique couvrant l’assassinat du ministre Ziad Abu Ayn .

Force est de constater qu’il manquait à notre pastiche un élément de clarification, qui était prévu mais a sauté par erreur. Nous présentons donc nos excuses à nos lecteurs induits en erreur par cette regrettable omission.

Force est de constater cependant, et surtout, que notre pastiche était si proche de la réalité qu’il a convaincu même nos lecteurs les plus attentifs.



Silence, on tue les non violents en Palestine ! (Territoires occupés)

jeudi 11 décembre 2014 par Ziad Medoukh

Par Ziad Medoukh
Le 11 décembre 2014

L’armée de l’occupation israélienne a tué ce mercredi 10 décembre 2014, le ministre palestinien en charge du dossier des colonies et du mur d’annexion, ancien ministre des prisonniers Ziad Abou Ein lors d’une manifestation populaire non-violente contre la Colonisation près de Ramallah en Cisjordanie occupée.
Il manifestait pacifiquement contre la confiscation des terres palestiniennes au profit d’une colonie israélienne illégale, et devait planter un olivier de paix sur cette terre.
Connu par sa participation quotidienne aux manifestations populaires en Cisjordanie contre le mur et contre la colonisation, Ziad Abou Ein, 55 ans et père de 4 enfants, avait passé plus de 13 ans dans les prisons israéliennes.



Mads Gilbert : À Gaza Israël pratique le terrorisme d’État (Gaza)

samedi 6 décembre 2014 par Mads Gilbert

Que s’est-il passé durant l’attaque massive de Gaza par les forces israéliennes l’été dernier ? Le médecin norvégien Mads Gilbert était sur place pour apporter son aide au personnel médical de l’hôpital al-Shifa. Dans cette interview de 10 min par le journaliste et réalisateur Truls Lie du Monde Diplomatique (Édition scandinave), le Dr Gilbert raconte ces attaques dont il a été témoin, explique ce que signifie être traité de "terroriste", parle des gens qu’il a rencontrés à l’hôpital al-Shifa, et explique en quoi la paix pour tous doit commencer avant tout par la fin de l’occupation israélienne et de l’oppression du peuple palestinien, et par la levée du siège de Gaza. A noter que le Dr Mads Gilbert s’est vu récemment interdire par Israël l’entrée en Palestine.



Trois mois après, rien n’a changé à Gaza (En Israël-Palestine)

jeudi 27 novembre 2014 par Ziad Medoukh

Ziad Medoukh

Trois mois après la fin de la nouvelle agression israélienne contre la bande de Gaza en juillet-août 2014, agression qui a fait plus de 2200 morts et 11000 blessés, civils et enfants en majorité, sans oublier la destruction massive de l’infrastructure civile, des maisons, des écoles, des universités, voire des usines et des bâtiments, la situation reste très grave à tous les niveaux, surtout sur le plan humanitaire, pour plus de 1,8 millions de Gazaouis toujours enfermés, malgré, partout dans le monde, la mobilisation internationale contre les crimes israéliens et malgré les promesses internationales de reconstruction rapide



Welcome to Gaza (Gaza)

mercredi 26 novembre 2014 par Brigitte Challande

Un témoignage de Brigitte Challande, après son séjour à Gaza, écrit en septembre 2014.

Welcome to Gaza How are you ? What your name ?
Ces questions en anglais ponctuent le quotidien à Gaza pour un étranger même activiste qui s’y rend, quand plus rien ne marche normalement c’est la première formule qui est assénée ironiquement mais avec humour, dans la rue ce sont les deux autres criées par les enfants qui s’égrènent comme un chapelet automatique de mots qui s’enchaine à la vue de l’étranger cet extraterrestre qui se trouve là dans leur vie sur leur trottoir.



FPLP : Il est temps d’agir pour affronter les crimes de l’occupation à Jérusalem (En Israël-Palestine)

dimanche 9 novembre 2014 par FPLP

Le Front Populaire pour la Libération de la Palestine exhorte tous les amis de la Palestine et toutes les forces révolutionnaires amies du progrès et de la justice à travers le monde à se mobiliser dans des actions de solidarité les plus vastes possible avec les Palestiniens de Jérusalem qui subissent une agression et un siège et qui affrontent quotidiennement un génocide culturel, un nettoyage ethnique et les crimes de guerre israéliens. Le Front exhorte aussi les communautés palestiniennes et arabes à travers le monde à se mobiliser pour défendre leurs sœurs et frères de Jérusalem et du peuple palestinien tout entier.



Elie Wiesel, prix Nobel de la Paix en pointe pour la colonisation ! (Territoires occupés)

mardi 28 octobre 2014

Article de Yossi Sarid, paru dans Haaretz le 22 octobre 2014.

Survivant de la Shoah et prix Nobel de la paix, l’écrivain juif américain est également à la tête d’Elad, une organisation radicale de colons israéliens qui occupe les maisons des Palestiniens à Jérusalem, révèle l’homme politique israélien de gauche Yossi Sarid.

"Elie Wiesel est un homme immensément respecté, par les Juifs et par les nations non-juives, parce que ce survivant est devenu un témoin et un passeur pour toutes les victimes de l’Holocauste.

M. Wiesel, pourquoi ne rendez-vous pas un peu de ce respect ?

Revenez sur votre choix, n’associez pas votre nom à Elad, ne signez pas leurs remerciements infamants."



Un auteur français de BD interdit de séjour en Israël pendant 10 ans (Israël)

jeudi 23 octobre 2014

Paru sur le site de RFI. Par Murielle Paradon.

Maximilien Leroy, auteur français de bandes dessinées, a été refoulé à son arrivée à l’aéroport de Ben-Gourion en Israël la semaine dernière alors qu’il devait participer à un festival de BD à Jérusalem.

Interrogé durant quatre heures, il s’est vu signifier une interdiction de territoire pendant dix ans.

Maximilien Leroy, 29 ans, paie sans aucun doute le prix de son engagement, à travers ses BD, pour la cause palestinienne.



La newsletter de l’AURDIP sur Gaza (En Israël-Palestine)

lundi 20 octobre 2014

Parue le 19 octobre 2014.

Ivar Ekeland, Président de l’AURDIP rappelle en introduction que :

Cet été, le gouvernement a interdit les manifestations en faveur de Gaza à Paris, au motif qu’il ne fallait pas importer le conflit israélo-palestinien en France. La question n’est pas de le résoudre, mais d’éviter la contagion. De même, tant que le virus Ebola ne fait de ravages qu’en Afrique, peu importe, mais qu’il menace de s’introduire chez nous, la panique saisit les médias et le gouvernement, et l’on met tout en œuvre, non pas pour arrêter l’épidémie, ce qui aurait pu être fait à peu de frais voici quelques mois, mais pour fermer nos frontières. Un seul cas suspect en France mobilise plus d’attention que des milliers de morts en Afrique. L’idéal qu’on nous propose, c’est d’ériger des murs physiques ou administratifs, pour nous protéger de l’autre, du barbare, qui rôde dans les ténèbres extérieures, cherchant qui dévorer. On nous promet que les murs sépareront les bons des méchants . Mais on nous trompe : il n’y a qu’une seule humanité. Comme disait Pogo, « we have met the ennemy, and he is us ».



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 519436