Accueil > Pour comprendre > En Israël-Palestine > En Israël-Palestine

En Israël-Palestine

Articles de cette rubrique


Une situation économique catastrophique dans la bande de Gaza en 2014 (En Israël-Palestine)

vendredi 16 janvier 2015 par Ziad Medoukh

Ziad Medoukh

L’année 2014, dans la bande de Gaza, a été marquée par le maintien du blocus israélien inhumain imposé de façon illégale par les forces de l’occupation depuis plus de sept ans, mais aussi, notamment par une nouvelle offensive militaire, en été 2014, sur cette région isolée, la troisième offensive en cinq ans, et la plus meurtrière, ce qui aggrave une situation déjà difficile pour toute la population civile, dans tous les domaines.



We teach life, Sir (Gaza)

jeudi 8 janvier 2015

Une vidéo d’une chaîne de télévision russe RT (Russia Today) sur une école de musique pour les jeunes de Gaza



Deux enfants brûlés vifs à cause de la pénurie d’électricité à Gaza (Gaza)

lundi 5 janvier 2015 par Ziad Medoukh

Ziad Medoukh

Deux enfants palestiniens de la ville de Gaza ont été retrouvés morts ce dimanche 4 janvier 2015, dans l’incendie de leur chambre, causé par une bougie utilisée en raison du manque d’électricité à Gaza.

Cette bougie était allumée dans leur chambre dans le camp de réfugié de Chati à l’ouest de Gaza, alors qu’ils dormaient.

Ces deux garçons de 3 et 5 ans sont morts brûlés vifs, tandis que leur père a été grièvement blessé.



Être un Palestinien citoyen d’Israël (Israël)

mardi 30 décembre 2014 par Adalah

Être un Palestinien citoyen d’Israël, c’est vivre dans un Etat qui par définition ne vous traite pas comme un citoyen à égalité. Comme non-Juifs dans l’Etat juif, ils sont discriminés, et niés dans les droits fondamentaux fondés sur leur identité.

Adalah s’affronte aux instances de discrimination institutionnelle à l’encontre des Palestiniens citoyens d’Israël, comme nous l’illustrons ci-dessous, devant les tribunaux israéliens et par un plaidoyer local et international.

Voulez-vous nous rejoindre dans le combat pour l’égalité et la justice pour les Palestiniens citoyens d’Israël en 2015 ?



La fuite de recettes publiques au profit d’Israël fait perdre au moins 306 millions de dollars des Etats-Unis par an au territoire palestinien occupé (Territoires occupés)

mardi 23 décembre 2014

UNCTAD/PRESS/PR/2014/063
Genève, Suisse, (03 décembre 2014)
La fuite de recettes (provenant des droits de douane, des taxes à l’achat et de la taxe sur la valeur ajoutée) non transférées au Trésor palestinien par Israël fait perdre au moins 306 millions de dollars des États-Unis par an au territoire palestinien occupé, selon une nouvelle étude de la CNUCED.



Palestine : "Le Pétrole de la Discorde" - ARTE Reportage / 29-11-2014 (Territoires occupés)

mercredi 17 décembre 2014

En Israël, l’industrie pétrolière est l’une des plus secrètes du pays. Les caméras de télévision sont interdites sur les sites d’extraction. Peut-être parce que les cuves de pétrole brut et les tours de forage ne sont qu’à une centaine de mètres des territoires palestiniens ? Selon les géologues palestiniens 85 % des gisements exploités par Israël se trouveraient en dehors de ses frontières.



Spécial flash info (Territoires occupés)

samedi 13 décembre 2014 par Agence de presse de l’UJFP

Mise au point :

Le Bureau National de l’UJFP surpris par de nombreuses réactions de crédulité (ou de colère), suite à la publication ci-dessous tient à apporter les précisions suivantes :

Il s’agissait pour nous sous la forme d’un pastiche à l’évidence (pensions nous) ironique et relevant donc du deuxième degré, de dénoncer le silence médiatique et politique couvrant l’assassinat du ministre Ziad Abu Ayn .

Force est de constater qu’il manquait à notre pastiche un élément de clarification, qui était prévu mais a sauté par erreur. Nous présentons donc nos excuses à nos lecteurs induits en erreur par cette regrettable omission.

Force est de constater cependant, et surtout, que notre pastiche était si proche de la réalité qu’il a convaincu même nos lecteurs les plus attentifs.



Silence, on tue les non violents en Palestine ! (Territoires occupés)

jeudi 11 décembre 2014 par Ziad Medoukh

Par Ziad Medoukh
Le 11 décembre 2014

L’armée de l’occupation israélienne a tué ce mercredi 10 décembre 2014, le ministre palestinien en charge du dossier des colonies et du mur d’annexion, ancien ministre des prisonniers Ziad Abou Ein lors d’une manifestation populaire non-violente contre la Colonisation près de Ramallah en Cisjordanie occupée.
Il manifestait pacifiquement contre la confiscation des terres palestiniennes au profit d’une colonie israélienne illégale, et devait planter un olivier de paix sur cette terre.
Connu par sa participation quotidienne aux manifestations populaires en Cisjordanie contre le mur et contre la colonisation, Ziad Abou Ein, 55 ans et père de 4 enfants, avait passé plus de 13 ans dans les prisons israéliennes.



Mads Gilbert : À Gaza Israël pratique le terrorisme d’État (Gaza)

samedi 6 décembre 2014 par Mads Gilbert

Que s’est-il passé durant l’attaque massive de Gaza par les forces israéliennes l’été dernier ? Le médecin norvégien Mads Gilbert était sur place pour apporter son aide au personnel médical de l’hôpital al-Shifa. Dans cette interview de 10 min par le journaliste et réalisateur Truls Lie du Monde Diplomatique (Édition scandinave), le Dr Gilbert raconte ces attaques dont il a été témoin, explique ce que signifie être traité de "terroriste", parle des gens qu’il a rencontrés à l’hôpital al-Shifa, et explique en quoi la paix pour tous doit commencer avant tout par la fin de l’occupation israélienne et de l’oppression du peuple palestinien, et par la levée du siège de Gaza. A noter que le Dr Mads Gilbert s’est vu récemment interdire par Israël l’entrée en Palestine.



Trois mois après, rien n’a changé à Gaza (En Israël-Palestine)

jeudi 27 novembre 2014 par Ziad Medoukh

Ziad Medoukh

Trois mois après la fin de la nouvelle agression israélienne contre la bande de Gaza en juillet-août 2014, agression qui a fait plus de 2200 morts et 11000 blessés, civils et enfants en majorité, sans oublier la destruction massive de l’infrastructure civile, des maisons, des écoles, des universités, voire des usines et des bâtiments, la situation reste très grave à tous les niveaux, surtout sur le plan humanitaire, pour plus de 1,8 millions de Gazaouis toujours enfermés, malgré, partout dans le monde, la mobilisation internationale contre les crimes israéliens et malgré les promesses internationales de reconstruction rapide



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 525936