Accueil > Lutte contre les racismes et les discriminations > Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés > Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés

Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés

Articles de cette rubrique


Non, la solidarité n’est pas un délit (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

mercredi 15 janvier 2020

Par Tatiana VAZQUEZ. Paru dans Le Progrès Rhône Métropole, le 14 janvier 2020.

Enfant caché à Lyon pendant la Guerre : « Non, la solidarité n’est pas un délit »
« On glorifie les Justes qui ont sauvé des Juifs et dans le même temps, on condamne ceux qui aident des jeunes noirs en situation de détresse. »

Enfant caché, partie civile au procès Barbie, le Lyonnais, Georges Gumpel, 83 ans, affiche son soutien à Pierre-Alain Mannoni, délinquant solidaire, dont le procès [2] a lieu ce mercredi à Lyon.



Migrants piégés et maltraités en mer Égée avec l’aval des plus hautes autorités (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

mardi 31 décembre 2019 par GISTI

29 DÉC. 2019 | PAR ASSOCIATION GISTI | BLOG : LE BLOG DE ASSOCIATION GISTI

Venus de la côte turque toute proche, des milliers de migrants en route vers l’Europe sont entassés dans des camps sur les îles grecques. Traités comme des parias, ils sont soumis à des conditions de vie désastreuses, aggravées par la privation de liberté et la menace permanente d’un renvoi vers la Turquie. Pour la CEDH, il ne se passe là rien de particulièrement grave.



Travailleurs sans-papiers du Chantier de Breteuil (Paris 7e) (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

vendredi 20 décembre 2019

INFO UD CGT PARIS - INFO UD CGT PARIS.

Une victoire syndicale et juridique historique contre le racisme au travail et la discrimination raciale systémique !

Suite à deux graves accidents du travail sur leur chantier en 2016, 25 ouvriers sans-papiers maliens du BTP avaient décidé d’appeler les secours et la CGT malgré l’interdiction et le refus de leur employeur, l’entreprise MT BAT Immeubles.



Discours de remise du prix des droits de l’homme de la CNCDH (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

vendredi 13 décembre 2019 par Alexandre Moreau

Par Alexandre Moreau, Président de l’Anafé. Mardi 10 décembre 2019.

Mesdames et messieurs les membres de la CNCDH, Madame la Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, au nom de l’ensemble de l’Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers (Anafé), je vous adresse nos sincères remerciements pour le prix que vous nous remettez aujourd’hui.

C’est un honneur et un encouragement, pour nous, de recevoir cette mention spéciale relative au devoir de fraternité du Prix des droits de l’homme de la République française « Liberté, Égalité, Fraternité ». Je veux le dédier à toutes les personnes qui composent notre belle association : bénévoles, visiteurs, observateurs, membres, stagiaires et salariés. Sans leur acharnement à combattre les violations des droits fondamentaux des personnes exilées, l’Anafé n’existerait pas.



« L’Union européenne met de plus en plus les migrants en danger » (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

vendredi 29 novembre 2019

Par Carine Frenk
Diffusion : lundi 18 novembre 2019

L’Union européenne est « hypocrite ». « Elle refuse de reconnaître les dégâts occasionnés par sa politique migratoire ». C’est la conviction du chercheur Jérôme Tubiana. Ce spécialiste des questions migratoires a travaillé cette année pour le compte de Médecins sans frontières (MSF) dans les centres de détention en Libye, où sont gardés plusieurs milliers de migrants subsahariens.



« Protéger notre mode de vie européen » : attiser les peurs au mépris de l’humanité (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

dimanche 15 septembre 2019 par La Cimade

Par la Cimade. Publié sur le site de Médiapart le 13 septembre 2019.

La Cimade s’indigne du choix de cet intitulé de portefeuille qui va superviser les questions migratoires de la nouvelle Commission européenne.



LIBERTÉ POUR NOTRE CAMARADE IMAD (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

samedi 24 août 2019 par Collectif La Chapelle debout !

Par LA CHAPELLE DEBOUT !

Ce mercredi 21 août, Imad a été contrôlé dans la rue parce que peut être arabe, méprisé, harcelé dans un commissariat pendant 10h, envoyé dans une prison pour étranger-es pour en être déporté.



DÉCLARATION DU MOUVEMENT DE LA PAIX AU SUJET DE LA CÉLÉBRATION DU 75ÈME ANNIVERSAIRE DU DÉBARQUEMENT DE 1944 EN PROVENCE (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

samedi 17 août 2019 par Mouvement de la Paix

Une célébration amoindrie par un entrelacs d’intérêts politiciens et sans décisions politiques en faveur d’un monde de dignité et de Paix.

On aurait aimé pouvoir se féliciter sans réserve de l’initiative prise par le Président Macron visant à célébrer aujourd’hui même, jeudi 15 Août 2019, à Saint-Raphaël (Var), les 75 ans du débarquement du 15 août 1944 en Provence, auquel ont pris part des dizaines de milliers de soldats issus des colonies françaises. Tous ces soldats qui ont en effet pris une part décisive dans la victoire contre le fascisme et pour notre liberté en particulier lors du débarquement en Provence méritent notre plus grand respect.



Le gouvernement français doit autoriser l’accès aux ports français pour les navires d’ONG (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

vendredi 16 août 2019 par DiEM25 France

DiEM25 France a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron, Président de la République française et à Edouard Philippe, Premier Ministre

Le sort des réfugiés et migrants passant par la Méditerranée est une honte pour l’Europe et pour la France. A ce jour, des dizaines de milliers d’entre eux sont morts en tentant la traversée, sans compter ceux – probablement nombreux - qui ont échappé aux recherches et se sont noyés sans témoins. Chaque jour d’autres morts s’ajoutent à cet insupportable bilan.

Pour signer cette pétition



Manifestation pour la commémoration des 23 ans de l’expulsion violente par la police des Sans-papiers occupant l’église Saint-Bernard (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

Les Collectifs de Sans-papiers et les familles de victimes de violences policières, regroupés au sein de la marche des solidarités, appellent à manifester pour la commémoration des 23 ans de l’expulsion violente des Sans-papiers par la police, alors qu’ils occupaient l’église Saint-Bernard. Les forces de l’ordre ont fracassé la porte de l’église le 23 août 1996, à coups de hache et de merlin !



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4883124