Accueil > Lutte contre les racismes et les discriminations > Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés > Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés

Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés

Articles de cette rubrique


Le procès politique de la solidarité (1/2) Cédric Herrou et la vallée de la Roya (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

dimanche 13 août 2017 par Eric Fassin

Article publié le 12 août 2017 sur le blog Médiapart "Identités politiques".

Par Eric Fassin

Cédric Herrou vient d’être condamné en appel à 4 mois de prison avec sursis. La justice lui reproche « une démarche d’action militante », comme si la solidarité devait être apolitique. Car avec l’association Roya citoyenne, il donne à voir l’inaction de l’État et l’illégalité de ses actions. S’il est victime d’un procès politique, c’est donc qu’il instruit le procès de la politique migratoire.



Ni trafiquants, ni délinquants : défense des droits humains (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

dimanche 13 août 2017

Publié le 13 août 2017 sur le site d’Entre les lignes entre les mots et le 10 août sur le site de la Cimade.

Nos organisations s’inquiètent de la décision rendue par la Cour d’appel d’Aix-en-Provence ce mardi 8 août condamnant Cédric Herrou à quatre mois de prison avec sursis. Ce jugement ouvre la voie à la condamnation de multiples personnes dont la seule motivation est de porter assistance aux personnes migrantes et réfugiées sans autre contrepartie que de voir les droits humains respectés.



Communiqué de Roya citoyenne au 27 juillet 2017 (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

samedi 29 juillet 2017 par Roya citoyenne

Par Roya Citoyenne. Publié le 27 juillet 2017.

Nous assurons Cédric Herrou, membre du Conseil d’administration de Roya citoyenne, de notre solidarité totale dans le cadre de cet acharnement policier et judiciaire que déploient contre lui le Parquet et le Gouvernement français : 6ème interpellation, trois en un mois…



L’enfer à Calais : le rapport de Human Rights Watch qui accuse la police (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

samedi 29 juillet 2017 par Juliette Bénabent

Par Juliette Bénabent. Publié le 26/07/2017 sur le site de Télérama.

Un rapport accablant de l’ONG, publié ce 26 juillet, accuse les forces de l’ordre de commettre des abus réguliers envers les migrants dans la région de Calais, y compris sur des enfants, au mépris des normes internationales. Il évoque, entre autres, l’usage de gaz poivre, particulièrement douloureux.



« DEROOTEES » un voyage allant vers (I) (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

mardi 18 juillet 2017

De Calais à la Turquie, quand deux étudiantes prennent la route des Balkans.

Episode I : Vintimille, la frontière qui définit les indésirables, paru dans lundimatin#111, le 17 juillet 2017.

Engagées en France dans l’accueil des étrangè.r.es, Sophie et Sarah sont deux étudiantes en géographie qui ont décidé de suivre une des principales routes migratoires, celle des Balkans. Parties de Calais à la suite du démantèlement de la jungle, elles sont désormais au Liban après être passées par la Grèce et la Turquie. Leur projet qui porte le nom de "DEROOTEES" est de prendre « à l’envers » une des routes les plus empruntées par les migrants. D’octobre 2016 à juin 2017, dans chaque pays d’Europe, elles ont documenté la fermeture des frontières, la répression des migrant.e.s et la réalité de l’accueil.

Témoignage de Sarah



Le droit d’association et la solidarité attaqués (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

mercredi 12 juillet 2017 par Roya citoyenne
COMMUNIQUE DE PRESSE
de la Roya citoyenne, le 12 juillet 2017.

Suite à une assignation en justice délivrée par le candidat soutenu par le Front National aux législatives, Olivier Bettati, relayée par une association créée pour la circonstance, dénommée « Défendre la Roya », l’association Roya citoyenne est citée à comparaître devant le Tribunal de Nice ce mardi 18 juillet 2017 à 9 heures.



Occupation de la Direccte : le rapport de force paie ! (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

vendredi 7 juillet 2017
COMMUNIQUE DE LA CAMPAGNE
« CONTRE LE TRAVAIL DISSIMULE, REGULARISATION DE TOUS LES SANS-PAPIERS »

Suite à l’occupation de la Direccte Ile de France de ce jour, les sans-papiers se sont à nouveau imposés dans l’agenda social du Ministère du travail.

Alors qu’en début d’après-midi, le Ministère refusait catégoriquement de recevoir la campagne et déployait un dispositif policier menaçant, la détermination des 200 travailleuses et travailleurs sans- papiers les a contraints à proposer un rendez-vous le 27 septembre avec le cabinet de la Ministre.



Non, le centre « humanitaire » pour migrants de la porte de la Chapelle à Paris n’est pas un modèle (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

mardi 27 juin 2017

Des lieux de premier accueil doivent être ouverts, afin que les exilé.e.s cessent d’être réduits à la vie dans la rue, à Paris comme à Calais, à Vintimille ou ailleurs. Mais ces lieux doivent être réellement hospitaliers, conçus de telle sorte que les personnes y soient informées des possibilités qui s’offrent à elles, aidées et accompagnées dans leurs premiers pas en Europe. Accueillies, vraiment.



La vallée de la Roya, terre d’insoumission et de fraternité (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

mardi 20 juin 2017 par Olivier CHAZY

Publié sur le blog Médiapart de Olivier Chazy

Reportage pour la Mission de France, par Olivier CHAZY.

La vallée de la Roya, vous connaissez ? C’est cette vallée dont on parle dans les médias, qui est enclavée dans l’arrière pays Niçois, entourée de montagnes escarpées, au nord c’est l’Italie, au sud c’est l’Italie, l’accès à Nice se fait soit par l’Italie, soit par la départementale et un train empruntant de longs tunnels.



Calais : Quand "expulsion du camp" finit par signifier "élimination". (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

dimanche 4 juin 2017

par Camille Louis et Etienne Tassin. Publié le 3 juin 2017 sur le blog Médiapart Jungle et ville.

Il y a presque huit mois, l’Etat ordonnait le démantèlement de la "jungle" de Calais ou pour le dire dans les bons termes, l’expulsion des milliers d’exilés qui y résidaient. L’argument était alors celui d’un remplacement des conditions de vie "ignobles" par l’accueil dans un ensemble de C.A.O aménagés et autres mesures "mélioratives". Aujourd’hui voilà ce qu’il en est pour ceux qui sont encore là.



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2296932