Accueil du site > L’UJFP en action > Communiqués de l’UJFP

Communiqués de l’UJFP

Articles de cette rubrique


Notre camarade Michel Bilis : un homme debout (Communiqués de l’UJFP)

mardi 25 mars 2014 par le Bureau National de l’UJFP

Récemment, le CRIF affirmait bruyamment fêter son 70e anniversaire, se parant d’une filiation malhonnête avec les résistants juifs qui, en 1943, aux heures les plus sombres de la collaboration et du nazisme, créèrent le CRIF. Cette structure avait alors pour seule vocation de représenter et de défendre les droits et les intérêts physiques et moraux des Juifs qui survivraient à la tragédie en cours.



La Ligue de défense juive (LDJ) fait l’apologie du crime ! Pourquoi le pouvoir laisse-t-il faire ? (Communiqués de l’UJFP)

jeudi 27 février 2014 par le Bureau National de l’UJFP
Le 22 février, la LDJ publiait sur son site l’article suivant : « Baruch Goldstein est un médecin israélien qui tua en 1994 à Hébron 25 colons arabes et en blessa 125 autres. Dans l’affrontement il fut tué le 25 Février 1994. Baruch Goldstein devint un héros pour de nombreux patriotes israéliens … Le (...)


Pour honorer les 23 du groupe Manouchian (Communiqués de l’UJFP)

vendredi 21 février 2014 par le Bureau National de l’UJFP

Il y a 70 ans, le 21 février 1944 au matin, 22 des 23 résistants arrêtés du groupe Manouchian, combattants parisiens au sein des FTP - MOI tombaient sous les balles nazies au Mont Valérien.

La 23ème, la résistante Olga Bancic, était transférée en Allemagne. De nouveau jugée et condamnée à mort à Stuttgart, elle sera décapitée le 10 mai 1944.

"Juifs polonais", "Espagnol rouge", "communiste italien", "Arménien chef de bande", disait l’Affiche placardée pour la circonstance.

3 étaient Français, 1 était Espagnol, 5 étaient Italiens, 2 étaient Arméniens, 3 étaient Hongrois, 8 étaient Polonais, Olga Bancic était Roumaine.

Certains étaient Juifs, d’autres non.



Message à la jeunesse palestinienne de la campagne Melh Al-Ard (Communiqués de l’UJFP)

vendredi 14 février 2014 par le Bureau National de l’UJFP

Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, foulé aux pieds par les hommes.

Mathieu : 13:5

Du 31 janvier au 7 février dernier, plusieurs centaines de jeunes Palestiniens – hommes et femmes - ont annoncé le lancement de la campagne « Melh Al – Ard » (le Sel de la Terre), réoccupé pacifiquement le village de Ein- Hijleh situé dans la Vallée du Jourdain.



Décès de Jean Berthet (Communiqués de l’UJFP)

mercredi 12 février 2014 par le Bureau National de l’UJFP

L’UJFP exprime sa très profonde tristesse après la disparition de Jean Berthet.



Shulamit Aloni, un chemin (Communiqués de l’UJFP)

lundi 27 janvier 2014 par le Bureau National de l’UJFP

L’UJFP tient à saluer la mémoire de cette grande dame qui vient de mourir à l’âge de 85 ans.



Ariel Sharon : criminel de guerre (Communiqués de l’UJFP)

samedi 11 janvier 2014 par le Bureau National de l’UJFP

Ariel Sharon est décédé ce jour.

Contrairement à ce que chante Brassens, les morts ne sont pas tous « des braves types ». Pas Sharon en tout cas.



Régularisation de tous les Sans Papiers, en Israël comme partout ! (Communiqués de l’UJFP)

samedi 11 janvier 2014 par le Bureau National de l’UJFP

Les dizaines de milliers de travailleurs immigrés arrivés en Israël au péril de leur vie depuis différents pays d’Afrique de l’Est (Soudan, Ethiopie, Erythrée…) sont traités comme des esclaves.



Dieudonné, le racisme et le fascisme ne nous font pas rire (Communiqués de l’UJFP)

samedi 4 janvier 2014 par le Bureau National de l’UJFP

Le 17 mai 2009, le Bureau national de l’UJFP avait publié un communiqué à propos de la liste que Dieudonné et Soral présentaient aux élections européennes, sous le titre « La liste Dieudonné/Soral : antisioniste ou démagogues opportunistes ? ».



Adieu l’ami... (Communiqués de l’UJFP)

vendredi 27 décembre 2013 par le Bureau National de l’UJFP

Fernand Tuil était d’abord un communiste, au sens fort et noble de ce terme. Membre de la grande famille de ceux qui se tiennent aux côtés des damnés de la terre et qui s’appellent des camarades. Il était aussi juif et il ne l’oubliait pas, comme il n’oubliait pas le sens de ses devoirs « en tant que juif ». Il soutenait l’action de l’UJFP à laquelle il a longtemps adhéré.



Accueil du site | Contact | Plan du site | |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’UJFP en action  Suivre la vie du site Communiqués de l’UJFP   ?

Creative Commons License