Accueil > L’UJFP en action > Communiqués de l’UJFP > Communiqués de l’UJFP

Communiqués de l’UJFP

Articles de cette rubrique


La guerre contre les Palestiniens se passe aussi en Israël (Communiqués de l’UJFP)

samedi 26 juillet 2014 par le Bureau National de l’UJFP

Il y a un peu plus d’un mois, nous avions rendu compte des violences exercées par l’Etat d’Israël contre une minorité palestinienne. Le 12 juin 2014, la police franchissait une "ligne rouge" en pénétrant dans le cimetière d’al-Araqib pour y détruire systématiquement les constructions précaires où vivaient désormais les habitants de ce village, détruit –et reconstruit- près de 70 fois depuis 4 ans.



Les pompiers pyromanes vont-ils réussir à étendre les incendies ? (Communiqués de l’UJFP)

lundi 21 juillet 2014 par le Bureau National de l’UJFP

Après le discours de Manuel Valls au Vel d’Hiv hier, après le ministre de l’Intérieur qui s’est rendu sur les lieux des affrontements de Sarcelles, c’est à nouveau le Premier ministre qui dénonce
"l’antisémitisme" et le "racisme".

Roger Cukierman, le président du Conseil Représentatif des Institutions juives de France (CRIF), s’est alarmé aujourd’hui lundi sur France Info : "On est en train d’importer le djihad contre les juifs de France. C’est la République qui est visée. On importe la guerre de Gaza en France. Ces centaines de jeunes doivent être mis hors d’état de nuire".



À Gaza c’est le droit des peuples à résister qu’Israël nie, à Gaza c’est l’Humanité qu’on assassine ! (Communiqués de l’UJFP)

vendredi 18 juillet 2014 par le Bureau National de l’UJFP

A Gaza c’est le droit des peuples à résister qu’Israël nie
A Gaza c’est l’Humanité qu’on assassine !

Le pire est en train de se produire :
après deux mois d’intox à haute dose, après des semaines de pilonnages criminels sur Gaza, l’armée israélienne est entrée à Gaza.

Quand les images qui font le tour du monde confirment à tous les peuples que « la guerre contre le Hamas » veut dire bombes aveugles, mort des enfants jouant sur les plages, mort de centaines de civils et destructions massives, Netanyahou ne trouve comme échappatoire qu’une fuite en avant criminelle.



Le CRIF et la LDJ n’empêcheront pas la solidarité avec Gaza (Communiqués de l’UJFP)

mercredi 16 juillet 2014 par le Bureau National de l’UJFP

A la fin de la manifestation du samedi 13 juillet, des "incidents" ont éclaté, en particulier rue de la Roquette à proximité de la synagogue.
De nombreux témoignages montrent qu’il s’agit bien, semble-t-il, d’une nouvelle provocation de membres de la Ligue de Défense Juive - une organisation violente interdite pour cela aux Etats-Unis comme en Israël ! Pire, les vidéos semblent indiquer une étrange passivité
policière vis-à-vis du groupe de la LDJ.

L’Union Juive Française pour la Paix considère ces faits comme d’une extrême gravité.



Barbarie : ils tuent en Palestine grâce au silence de « la communauté internationale » (Communiqués de l’UJFP)

mercredi 9 juillet 2014 par le Bureau National de l’UJFP

La logique criminelle et illégale de la vengeance israélienne s’étend à toute la Palestine et à Gaza une nouvelle tuerie de masse est en marche.

Pour la seule journée du 8 juillet, il y a eu plus de 220 raids israéliens. 28 Palestiniens sont morts (dont trois enfants et deux femmes) à la suite des bombardements aériens et par mer. Ils n’auront droit à aucune compassion de François Hollande. Pour « justifier » ces exécutions extrajudiciaires, l’occupant israélien qualifie à l’avance les victimes de « terroristes » ou de « membres du Hamas ». Depuis le début du blocus de Gaza, si l’on enlève les 1400 morts de « Plomb Durci » (2008-2009) et les 160 morts de « Piliers de la défense » (novembre 2012), près de 700 civils palestiniens ont été exécutés par des tirs aériens à Gaza.



La barbarie annoncée (Communiqués de l’UJFP)

vendredi 27 juin 2014 par le Bureau National de l’UJFP

Darius (nous le nommerons ainsi puisque c’est sous ce nom que nous connaissons ce jeune adolescent rom), son calvaire : lynché à mort vendredi 13 juin dernier au soir à Pierrefitte (93), retrouvé moribond au fond d’un caddie, sur le parking d’une grande surface, le long d’une route nationale.

Ce n’est pas la première fois que nous nous exprimons à propos de la politique française vis-à-vis des populations roms qui tentent de survivre, dans les conditions inhumaines qui leur sont imposées, sur le territoire français.



Les Bédouins palestiniens dorment parmi les tombes, Israël efface leur mémoire ! (Communiqués de l’UJFP)

mercredi 25 juin 2014 par le Bureau National de l’UJFP

Depuis plus de 12 ans, un village bédouin palestinien du Néguev, al-Araqib, est harcelé par l’administration israélienne qui veut en chasser ses habitants au prétexte qu’ils seraient des « squatters ». Pourtant les habitants possèdent des titres de propriété remontant à la fin du XIXe siècle, titres qu’Israël ne reconnaît pas. Des ruines, un puits, quelques arbres et le cimetière, construits avant même le mandat britannique, confirment la présence ancienne de ces villageois sur ces terres.



Israël martyrise la Palestine. L’Europe et l’ONU votent pour ! (Communiqués de l’UJFP)

lundi 23 juin 2014 par le Bureau National de l’UJFP

Dans le cadre d’une offensive généralisée, l’occupant israélien inflige à la Palestine un châtiment collectif.

Le prétexte avancé par le gouvernement Nétanyahou est dérisoire. C’est en zone C, au milieu du bloc de colonies Gush Etzion, dans une zone annexée qui est littéralement interdite aux Palestiniens, que trois jeunes Israéliens auraient mystérieusement disparu.



La Palestine en prison (Communiqués de l’UJFP)

dimanche 15 juin 2014 par le Bureau National de l’UJFP

Plus de 5000 prisonnier-e-s politiques palestinien-ne-s sont enfermé-e-s dans les prisons israéliennes. Il y en a eu jusqu’à 11000. Depuis 1967, plus de 700000 Palestinien-ne-s (près du quart de la population palestinienne) ont connu la prison. Tous les partis politiques palestiniens sont touchés. Parmi les prisonnier-e-s : des maires, des députés, des anciens ministres, des femmes, des enfants.



Tuerie au Musée juif de Belgique (Communiqués de l’UJFP)

dimanche 25 mai 2014 par le Bureau National de l’UJFP

A l’heure où nous écrivons, nous ne savons encore rien de l’auteur ou des auteurs de cet attentat, ni de leurs motivations. Mais l’hypothèse d’un crime antisémite vient naturellement à l’esprit, et est malheureusement crédible.
Aujourd’hui, comme nos camarades de l’Union des Progressistes Juifs de Belgique (UPJB) l’ont exprimé dans leur communiqué d’hier, nos pensées vont d’abord aux victimes et à leurs familles.



Accueil | Contact | Plan du site | |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’UJFP en action  Suivre la vie du site Communiqués de l’UJFP   ?

Creative Commons License