Accueil > L’UJFP en action > Communiqués de l’UJFP > Communiqués de l’UJFP

Communiqués de l’UJFP

Articles de cette rubrique


Gaza : dead end * (Communiqués de l’UJFP)

lundi 29 août 2016 par le Bureau national de l’UJFP

* voie sans issue

Dimanche 21 août : en 20 minutes, la bande de Gaza a subi 70 raids aériens touchant essentiellement le nord (Beit Lahia et Beit Hanoun).

« Je me souviens en 2014 avant la guerre. C’est la même chose qui est arrivée. Alors, je pense qu’une nouvelle guerre s’annonce. Ils ont juste besoin d’un peu de temps » nous écrit un militant de Khan Younis.

Tout commence toujours et seulement par une roquette sur Israël (sur Sdérot cette fois) qui entraîne des représailles totalement disproportionnées, posant ainsi Israël toujours en victime d’agressions sans causes, et validant la « stratégie de la force » israélienne, taper toujours plus fort, si la première frappe ne suffit pas.



Une débandade raciste ahurissante en lieu et place de politique (Communiqués de l’UJFP)

mardi 23 août 2016 par le Bureau national de l’UJFP

La presse étrangère exprime la stupéfaction des pays anglo-saxons (Huffington post) devant les arrêtés municipaux interdisant le burkini sur des plages françaises. Ainsi côtoyant des plages de nudistes (mais là ce n’est pas du repli identitaire et de l’entre soi communautariste !), les plages républicaines et laïques prétendent interdire à des citoyen-nes de se baigner en burkini, les mêmes n’osant par "pudeur" sans doute rappeler que les femmes juives orthodoxes portent exactement les mêmes tenues "tsnouot" modestes, souvent dans des plages "communautaires". Tant il est évident que ce n’est pas la tenue qui est visée mais celles qui la portent parce qu’elles sont musulmanes.



Israélisation de la gouvernance de la France : le cas emblématique de Georges Ibrahim Abdallah. (Communiqués de l’UJFP)

dimanche 7 août 2016 par le Bureau national de l’UJFP

Nous n’allons pas dans ce texte reprendre l’ensemble du dossier de ce scandale d’État qu’est le maintien en détention de Georges I. Abdallah – Georges vit sa 32° année de détention à Lannemezan, Hautes Pyrénées. Le site http://liberonsgeorges.over-blog.com http://liberonsgeorges.over-blog.com en donne tous les éléments et nous avons déjà fait état des visites que l’un d’entre nous a pu lui rendre et rencontrer ainsi un militant toujours debout.

Georges Ibrahim Abdallah, ainsi qu’une dizaine de détenus politiques et sociaux, basques et arabes de la centrale de Lannemezan, en solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens qui sont en grève de la faim pour dénoncer la politique israélienne de "détention administrative" et pour soutenir et exiger la libération inconditionnelle du militant palestinien Bilal Kayed, ont fait la grève du plateau pendant trois jours du 4 au 6 août.



« Israéliser » la société française (Communiqués de l’UJFP)

vendredi 5 août 2016 par le Bureau national de l’UJFP

Une nouvelle fois, l’émotion légitime générée par les attentats ignobles de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray génère son lot de « solutions » du Ministère de la Parole ... mais qui font froid dans le dos. Surtout quand elles proviennent non pas d’abonnés au café du Commerce mais de hauts responsables politiques.

Ainsi d’Hervé Morin, ancien Ministre de la Défense de Nicolas Sarkozy et actuel président du conseil régional de Normandie, qui propose d’« israéliser » notre sécurité et de prendre modèle sur la société israélienne pour vaincre le terrorisme, afin ainsi de « mettre hors d’état de nuire tous ceux qui sont potentiellement dangereux ».

Du grand n’importe quoi si l’on considère d’abord, du seul point de vue de l’efficacité militaire, qu’Hervé Morin propose de prendre exemple sur ... un échec !



Vivre en sécurité ? (Communiqués de l’UJFP)

dimanche 31 juillet 2016 par le Bureau national de l’UJFP

Hier, 26 juillet, le prêtre de l’église de Saint-Etienne-du Rouvray a été assassiné pendant la messe du matin. Un des paroissiens de l’église, gravement blessé.

L’Union juive Française pour La Paix (UJFP) tient à rendre hommage aux victimes de cet attentat et assure leurs proches et tous les habitants de Saint-Etienne-du-Rouvray de toute sa solidarité.



À Toulouse comme ailleurs, c’est l’occupant qu’il faut sanctionner, pas les boycotteurs ! (Communiqués de l’UJFP)

mardi 28 juin 2016 par le Bureau national de l’UJFP

Depuis des décennies au Proche-Orient, l’État d’Israël viole le droit international. Les Palestiniens connaissent l’occupation, la colonisation, les massacres, le blocus de Gaza, l’emprisonnement massif, les destructions de maisons, les expulsions, le vol de la terre et de l’eau, l’interdiction de sortir de la cage … Dans ses conclusions, le tribunal Russell pour la Palestine a dit que l’État d’Israël était coupable du crime d’apartheid, de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.



La violence commence-t-elle uniquement lorsque le colon est atteint ? (Communiqués de l’UJFP)

lundi 20 juin 2016 par le Bureau national de l’UJFP

Plus de 210 Palestiniens tués en six mois, dont 47 mineurs par l’armée en tous types de circonstances, abattus lors d’attaques au couteau ou au tournevis, désarmés sur des checkpoints, blessés à terre, achevés par un soldat fier de son acte.

Des dizaines de maisons détruites et de terres confisquées, au point que l’UE s’est inquiétée auprès du gouvernement israélien de la forte augmentation de cette pratique. Un gouvernement qui vient d’annoncer l’autorisation de 82 unités de logements dans les colonies.



L’UJFP est en deuil (Communiqués de l’UJFP)

dimanche 19 juin 2016 par le Bureau national de l’UJFP

Notre camarade, notre amie, Pessi Borrell s’est éteinte ce matin 17 juin 2016.

Née en 1939, elle a été une enfant juive cachée.

Militante de longue date, engagée dans tous les combats pour le droit des peuples à disposer d’eux mêmes depuis celui du peuple algérien à celui actuel, du peuple palestinien.



L’État répare les manipulations d’Ulcan (Communiqués de l’UJFP)

vendredi 10 juin 2016 par le Bureau national de l’UJFP

Rappel des faits : le 9 juin 2015, sur dénonciation calomnieuse venue d’un hacker franco-israélien membre de la LDJ (ligue de défense juive), le RAID faisait une irruption très violente au domicile d’un des coprésidents de l’UJFP à Marseille. Après l’avoir molesté, la police maintenait la victime en garde-à-vue [*].



Pour le 71e anniversaire de la libération des derniers camps d’extermination nazis, la fin de la Seconde Guerre Mondiale (Communiqués de l’UJFP)

dimanche 8 mai 2016 par le Bureau national de l’UJFP

8 mai 2016 : nous commémorons le 71e anniversaire de la capitulation de l’Allemagne nazie, la fin de la Seconde Guerre Mondiale.
Les 5 - 6 - 7 et 8 mai 1945 sont les dates de la libération des derniers camps d’extermination nazis implantés en Autriche.
Le 5 mai, les camps Mauthausen et de Gusein I – II et III, le 6 mai celui d’Ebensee, le 8 mai ceux de Loibl-Pass Nord et Loilb-Pass Sud, à la frontière de l’Autriche et de la Yougoslavie. Derniers camps nazis libérés d’Europe alors qu’en France où la politique des camps était la marque infamante de Vichy, les derniers camps de concentration où étaient internés les Tsiganes ne cesseront de fonctionner qu’en décembre 1945 pour le camp de Jargeau (Loiret), au 1er juin 1946 pour le camp des Alliers (Charentes).



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1471573