Accueil > Publications > Politique-Histoire > Politique-Histoire

Politique-Histoire

Articles de cette rubrique


UN LIVRE QUI VIENT À POINT : "LES NATIONALISTES À L’ASSAUT DE L’EUROPE" (Politique-Histoire)

jeudi 5 novembre 2020 par Dominique Vidal

Sous la direction de Dominique Vidal. Conclusion de Bertrand Badie
Collection : Questions contemporaines
Éditions L’Harmattan

Les nationalistes connaissent un grand essor en Europe. Il s’agit d’abord d’une réaction à la mondialisation et à ses ravages, dans un contexte d’absence d’alternative. D’où un rejet de la supranationalité, à laquelle on oppose un repli sur l’État-nation, synonyme de protectionnisme, xénophobie et même racisme. La critique des élites rime avec l’apologie d’un peuple abstrait. Le mépris de la démocratie débouche sur le culte du chef. À répéter que « nous ne sommes pas dans les années 1930 », on risque de sous-estimer le danger. Il y va de l’avenir de chaque État : niveau de vie, libertés et hostilité à l’immigration. Mais l’avenir de l’Union européenne est aussi en cause : si elle mérite d’être transformée, sa destruction constituerait une menace pour le continent.



Les Trente Glorieuses ? (Politique-Histoire)

jeudi 5 novembre 2020

De Fabienne Serbah Le Jeannic
Préface de Ludivine Bantigny
Éditions Le Croquant

Les « Trente Glorieuses », un âge d’or du capitalisme ? La vie d’Hélène est là pour témoigner que toute une partie de la population n’a rien trouvé de « glorieux » dans ces années-là. Les conditions de vie des ouvriers, les logements insalubres, les violences contre les femmes, les avortements clandestins, les bidonvilles et la guerre d’Algérie : un âge d’or ?



Sur l’échelle du temple, Dominique monte d’un barreau (Politique-Histoire)

mardi 3 novembre 2020 par André Rosevègue

Notre camarade et néanmoins ami Dominique Natanson, bien connu des pédagogues pour ses ouvrages et son site sur la mémoire de la Shoah, bien connu de l’UJFP pour la coordination des deux éditions d’Une parole juive contre le racisme, confie ses fictions aux Éditions de l’échelle du temple, dans sa bonne ville de Soissons.



FRANTZ FANON Une biographie dessinée [Bonnes feuilles] (Politique-Histoire)

jeudi 24 septembre 2020

Paru dans lundimatin, le 21 septembre 2020

Attention spoiler : « Chaque génération doit dans une relative opacité découvrir sa mission, la remplir ou la trahir. » Cet extrait des Damnés de la terre parachève la savante biographie dessinée que consacrent à Frantz Fanon l’écrivain Frédéric Ciriez et le dessinateur Romain Lamy chez La Découverte. Ils y imaginent le contenu de la rencontre qui eut lieu à Rome trois jours durant entre le penseur martiniquais et Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir et Claude Lanzmann. Le psychiatre qui percevait la révolution comme un soin nécessaire revient sur son parcours intellectuel et politique depuis la Deuxième Guerre mondiale jusqu’à son engagement auprès du FLN, de son internat à sa découverte puis à la mise en pratique de la socialthérapie contre la psychiatrie coloniale. Extrait.



Racismes de France (Politique-Histoire)

mercredi 16 septembre 2020 par Olivier Le Cour Grandmaison, Omar Slaouti

Omar SLAOUTI, Olivier LE COUR GRANDMAISON

Aujourd’hui en France, des personnalités médiatiques et politiques de premier plan, jusqu’au plus haut niveau de l’État, attisent les haines et les peurs, agitant le spectre du « séparatisme » et l’épouvantail du « grand remplacement » qui menaceraient la République française « une et indivisible ». De là, la stigmatisation des Arabes, des Noirs, des musulmans, des Asiatiques, des Rroms… Qu’elles soient françaises ou étrangères, les personnes non blanches sont toujours construites comme de potentielles ennemies de l’intérieur, d’autant plus lorsqu’elles tentent de résister à ces discriminations.



Les empoisonneurs, antisémitisme, islamophobie, xénophobie, à propos d’un livre de Sébastien Fontenelle (Politique-Histoire)

samedi 12 septembre 2020 par André Rosevègue

Beaucoup d’entre nous connaissons Sébastien Fontenelle par sa chronique dans Politis et/ou par ses livres (les briseurs de tabous, les éditocrates 2 : le cauchemar continue (en collaboration))
Il publie aujourd’hui chez un éditeur québécois les empoisonneurs un livre qui est une utile recension chronologique d’un certain nombre des déclarations les plus lamentablement racistes de ces phares de la pensée que sont Renaud Camus, Finkielkraut, Rioufol, Zemmour, … non sans rappeler certains des événements montrant que leur « pensée » a d’une certaine façon armé quelques uns des auteurs de crimes de masse récents – Anders Behring Brévik à Oslo, Brenton Tarrant à Christchurch.



Guide du Soissons colonial (Politique-Histoire)

mardi 4 août 2020 par Dominique NATANSON

Par Dominique Natanson, membre de l’UJFP.

A la mémoire des tirailleurs marocains, sacrifiés dans la bataille de Crouy (1915), pour permettre le repli de l’armée française sur l’autre rive de l’Aisne, après une offensive désastreuse ;

A la mémoire des tirailleurs sénégalais sacrifiés inutilement dans la bataille du Chemin des Dames (1917), enterrés, pour la plupart, dans des fosses communes des cimetières militaires du Soissonnais ;

A la mémoire des Indochinois oubliés, qui ont déminé la ville des Soissons en 1919 et dont les tombes portent la mention étrange « mort pour la France ».



Berbères juifs. À propos d’un livre de Julien Cohen-Lacassagne (Politique-Histoire)

lundi 22 juin 2020 par Simon Assoun

Par Simon Assoun. Publié le 20 juin 2020 sur le site de Contretemps.

À propos de : Julien Cohen-Lacassagne, Berbères juifs. L’émergence du monothéisme en Afrique du Nord, préface de Shlomo Sand, Paris, La Fabrique, juin 2020, 200 p.

Berbères juifs suit un fil conducteur prenant racine dans une idée qui peut paraître simple mais qui conduit pourtant à naviguer à contre-courant d’une certaine doxa historiographique et politique. « Historiquement les juifs ne constituent en rien un « peuple » distinct des sociétés dans lesquelles ils vivent. » [2] L’auteur défend la thèse selon laquelle la diffusion du monothéisme juif en Afrique du nord procède principalement de dynamiques de prosélytisme.



La Cavale de Freddy Mbemba de Dominique Natanson (Politique-Histoire)

jeudi 28 mai 2020

aux Éditions de l’échelle du temple (version papier 16 €, port compris ; version numérique 5 €).

Un polar décolonial. L’histoire est bien foutue et bien écrite.

Adressez vos commandes à editionsdelechelledutemple@gmail.com



Guide du Bordeaux colonial et de la métropole bordelaise (Politique-Histoire)

lundi 11 mai 2020

Le guide (Éditions Syllepse, 10 €) paraît en juin et sera disponible en librairie et auprès des associations du réseau Sortir du colonialisme, dont l’UJFP (à l’occasion de ses réunions). Puisque vous ne pourrez pas prendre vos vacances à l’étranger cet été, venez visiter Bordeaux guide en main !

Que faisait Jacques Chaban Delmas en 1958 à Philippeville ? Qui le cardinal Donnet archevêque de Bordeaux voulait que le pape canonise en 1867 ? Pourquoi le rapport Brazza commandé par le gouvernement n’a jamais été publié à son initiative ? Qui était ce Gentil qui a donné son nom à un port ?

André Rosevègue



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5824047