Accueil > Lutte contre les racismes et les discriminations > Lutte contre les racismes et les discriminations

Lutte contre les racismes et les discriminations

Articles de cette rubrique


DEUX SOLIDAIRES POURSUIVIS PAR LA JUSTICE (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

dimanche 29 novembre 2020

Communiqué du comité de soutien aux 3+4+2 +2 …

Le 19 novembre, à Montgenèvre, deux solidaires ont été interpellés lors d’une maraude de l’unité mobile de mise à l’abri (UMMA), organisée par Médecins Du Monde et Tous Migrants alors qu’ils étaient en train de porter assistance à une famille composée de deux enfants mineurs, de 10 et 14 ans, d’une femme enceinte d’environ huit mois et de son mari.



Michel Zecler : pourquoi un tel lynchage ? (Négrophobie)

dimanche 29 novembre 2020 par Norman Ajari

28 NOV. 2020 | PAR NORMAN AJARI | BLOG : LE BLOG DE NORMAN AJARI

Galvanisés par la gestion autoritaire et liberticide de la crise sanitaire actuelle qui place au cœur du dispositif le contrôle social bien davantage que l’augmentation des moyens alloués à la santé, les policiers se croient aujourd’hui tout permis. Entre la façon dont la police française interagit avec les Blancs et les autres, il n’y a pas seulement une différence de degré ; il y a une différence de nature. Analyse.



Il faut protéger les enfants musulmans comme les autres (Islamophobie)

samedi 28 novembre 2020

TRIBUNE publiée le 25 novembre 2020 sur le site du Nouvel Obs.

L’enfance ne relève pas de la suspicion, mais de la protection », estiment des personnalités juives, qui s’inquiètent des signalements et des poursuites judiciaires contre des enfants accusés de complaisance envers le terrorisme.

Pour signer cette tribune



ChoquéEs bien sûr. Et puis ? (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

samedi 28 novembre 2020 par Marche des Solidarités

28 NOV. 2020 | PAR MARCHE DES SOLIDARITÉS | BLOG : LE BLOG DE MARCHE DES SOLIDARITÉS

Si le gouvernement veut en finir avec les images qui montrent la réalité de sa politique, nous, nous voulons en finir avec ce que ces images montrent. « Quand la société est devenue invivable et que les fascistes ont pris le pouvoir je n’ai rien pu faire. Il n’y avait plus personne pour résister. Jamais ça ! »



COMMUNIQUÉ FINAL du CCIF (Islamophobie)

samedi 28 novembre 2020 par CCIF

Comme nous vous l’avions annoncé le 26 octobre, le CCIF a activé un plan d’ampleur permettant de déployer une large partie de ses activités à l’étranger. La notification de dissolution reçue le 19 novembre a donc été sans objet, puisque le CCIF n’existe plus en tant que structure. Les différentes actions qu’il continue de maintenir sont liées à la procédure de liquidation, qui prend le temps nécessaire pour que les différents dossiers du CCIF soient transférés et/ou clôturés.

Depuis plus d’une semaine, nous avons répondu aux différents griefs qui nous sont reprochés dans la notification de dissolution, et nous avons démontré qu’elle se basait sur des éléments infondés, biaisés ou mensongers. Pire : il nous est globalement reproché de faire notre travail juridique, d’appliquer le droit et d’exiger son application lorsque celui-ci est remis en cause.

Comme nous l’avons notifié au Ministre de l’Intérieur le jeudi 26 novembre, notre Conseil d’administration a prononcé, le 29 octobre dernier, la dissolution volontaire du CCIF. Les actifs de notre association ont été transférés à des associations partenaires qui se chargeront de prendre le relais de la lutte contre l’islamophobie à l’échelle européenne.

Nos outils de communication seront fermés dans moins de 24 heures. Concernant nos adhérents, nos partenaires, nos soutiens et les personnes qui suivent notre travail, il leur sera proposé de prendre attache avec nos associations partenaires, et s’ils le souhaitent, pourront suivre et soutenir la lutte contre l’islamophobie.



Appel Rassemblement République ce soir 18H00 (Appels et manifestations)

mardi 24 novembre 2020 par Marche des Solidarités

Communiqué des Collectifs de Sans-papiers de la région parisienne, Utopia56, Solidarité Migrants Wilson, Marche des Solidarités

Des centaines de migrants se sont installés lundi soir place de la République parce qu’en plein froid et en pleine crise sanitaire ils et elles sont à la rue, harcelés constamment par la police sans aucune solution décente d’hébergement.



DISSOLUTION DU CCIF : ISLAMOPHOBIE ET BASCULE AUTORITAIRE (Islamophobie)

mardi 24 novembre 2020

Jeudi dernier, le CCIF a reçu du ministère de l’intérieur une notification de dissolution, laissant au collectif 8 jours pour émettre ses « observations », dans un simulacre de procédure contradictoire. Cette dissolution que Gérald Darmanin s’est empressé de relayer triomphalement sur les réseaux sociaux en précisant qu’elle procédait directement des instructions d’Emmanuel Macron est en réalité sans objet puisque le CCIF avait, par anticipation de cette décision, déjà pris le soin de déménager son siège social à l’étranger.



Malgré le confinement, la chasse aux Sans-Papiers reste ouverte (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

lundi 23 novembre 2020 par CTSPV

Communiqué du Collectif des Travailleurs Sans-Papiers de Vitry

Vitry, le lundi 23 novembre 2020

Lors du premier confinement, la police avait cessé de rentrer dans les foyers. Pendant leurs déplacements, les policiers et les gendarmes, souvent sans masques, se contentaient de regarder de loin l’attestation de déplacement.



Contre les répressions et pour la défense des libertés publiques (Appels et manifestations)

dimanche 22 novembre 2020

20 NOV. 2020 | PAR LES INVITÉS DE MEDIAPART | BLOG : LE BLOG DE LES INVITÉS DE MEDIAPART

La période est marquée par l’extrême gravité des atteintes portées aux libertés publiques et professionnelles en France, ainsi qu’à l’Etat de droit, cela sous couvert de l’état d’urgence sanitaire lié à la pandémie du Covid. Universitaires, militants syndicaux et des quartiers populaires lancent un appel « pour la création d’une coordination contre les répressions et pour la défense des libertés publiques et professionnelles ».



S’il interdit le CCIF, Emmanuel Macron conduira la France aux frontières de l’État de droit (Islamophobie)

samedi 21 novembre 2020 par François BURGAT

François Burgat

Vendredi 20 novembre 2020

La dissolution du Collectif contre l’islamophobie en France, dont le travail est pourtant loué par les défenseurs des droits de l’homme, marquerait un tournant dans le virage antilibéral impulsé par le président français



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5824218