Accueil > Lutte contre les racismes et les discriminations > Lutte contre les racismes et les discriminations

Lutte contre les racismes et les discriminations

Articles de cette rubrique


« Aquarius » 2018, « Saint-Louis » 1939 : l’histoire bégaie (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

vendredi 15 juin 2018 par Danièle Lochak

Cette tribune de Danièle Lochak, présidente honoraire du Gisti, a été publiée par le journal Libération le 13 juin 2018.

Alors que l’Aquarius a été refoulé par l’Italie, il y a quatre-vingts ans des réfugiés fuyaient le nazisme en embarquant sur un paquebot transatlantique, le « Saint-Louis ».



Chroniques de frontières alpines 1. Réprimer les solidarités : La stratégie de la peur (Violences policières)

jeudi 14 juin 2018


Réception indigne et révoltante au Sénat et à l’Assemblée nationale (Antisémitisme)

mercredi 13 juin 2018 par MRJ-MOI, UJRE

Héritières de la Résistance des Juifs au nazisme,
L’Union des Juifs pour la Résistance et l’Entraide, UJRE, et
Mémoire des Résistants Juifs de la Main d’Œuvre Immigrée, MRJ-MOI,
sont révoltées et indignées que le président de l’Assemblée nationale et le président du Sénat aient reçu le président du parlement ukrainien, M. Andriy Parubiy.



Commémoration « Lamine Dieng, 11 ans déjà ! » (Violences policières)

mercredi 6 juin 2018 par Collectif VieVolées

Par Collectif VieVolées

Mort étouffé par la police - 11 ans de déni de justice

Que faire lorsque l’appareil judiciaire nie la vérité et refuse de rendre la justice ?

Commémoration de la mort de Lamine Dieng, menotté et étouffé dans un fourgon de police le 17 juin 2007 parle poids de 4 policiers.



Mamoudou Gassama à l’Élysée, les autres réfugiés à la rue ! (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

mercredi 6 juin 2018 par Esther Benbassa

Par Esther Benbassa Sénatrice EELV de Paris, Directrice d’études à l’EPHE (Sorbonne)

En célébrant l’héroïsme de Mamoudou Gassama, Emmanuel Macron a cherché à se blanchir et à réendosser le beau costume d’humaniste qu’il aime à arborer.



Le MRAP condamne l’ignominieux message publié sur les réseaux sociaux du CRIF le 15 mai 2018 (Appels et manifestations)

samedi 19 mai 2018 par MRAP

vendredi 18 mai 2018

Le CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives en France) reprend à son compte une déclaration non sourcée de Golda Meïr “Nous pouvons pardonner aux arabes de tuer nos enfants, nous ne pouvons leur pardonner de nous forcer à tuer leurs enfants. La paix s’installera le jour où les arabes aimeront plus leurs enfants qu’ils ne nous haïssent”.



Courrier anonyme de la Roya (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

dimanche 13 mai 2018

12 MAI 2018 | PAR FICANAS | BLOG : LE FICANAS ®

"Monsieur le Préfet,

Bon citoyen, je me conforme à la loi. Résidant dans la vallée de la Roya, je suis témoin des irrégularités de certains de mes concitoyens. C’est le cas en particulier de madame Gisèle Ray qui habite rue de la place Rousse à Breil.



Antisémitisme. Offensive orchestrée contre Jeremy Corbyn au Royaume-Uni (Antisémitisme)

jeudi 10 mai 2018 par Jonathan Cook

Par JONATHAN COOK
8 MAI 2018

Depuis des mois, une campagne vise à déstabiliser le leader du parti travailliste britannique Jeremy Corbyn, accusé d’antisémitisme. La droite du parti, héritière de Tony Blair, et les milieux favorables à Israël visent à la fois la ligne de gauche adoptée par Corbyn et son soutien au peuple palestinien.



Un autre regard sur la manifestation du 1er mai : Sans-papiers en tête ! (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

dimanche 6 mai 2018 par Denis Godard

Par Denis Godard.

Bien sûr le pouvoir et les médias dominants voudraient réduire la manifestation du premier mai à Paris à une polémique contre des « violents » et des « casseurs » et faire oublier ainsi la violence du pouvoir.

Faire oublier, en se concentrant sur « ce qui détruit », que « ce qui nous détruit » c’est toute la logique du pouvoir. Et qu’il y a des deux côtés, celui du pouvoir comme celui du mouvement, une dialectique entre destruction et construction.



Un appel pour s’opposer à la dictature rampante qui gangrène notre pays (Sans-papiers, réfugiés, migrants, exilés)

mercredi 2 mai 2018

Le lendemain du cirque médiatique de Génération identitaire au col de l’Échelle, un groupe d’habitants des vallées frontalières, engagés dans la solidarité concrète avec les migrants transitant dans cette région, a traversé symboliquement la frontière sans aucun problème de Clavière jusqu’à Briançon, où la gendarmerie française a effectué 6 interpellations.

Pour 3 d’entre eux, la garde à vue s’est transformée en prison préventive jusqu’au début du procès qui aura lieu le 31 mai à Gap. Ils risquent jusqu’à 10 ans de prison et 750 000 € d’amende.



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3340919