Thème

Gaza


Articles


La newsletter de l’AURDIP sur Gaza (En Israël-Palestine)

lundi 20 octobre 2014

Parue le 19 octobre 2014.

Ivar Ekeland, Président de l’AURDIP rappelle en introduction que :

Cet été, le gouvernement a interdit les manifestations en faveur de Gaza à Paris, au motif qu’il ne fallait pas importer le conflit israélo-palestinien en France. La question n’est pas de le résoudre, mais d’éviter la contagion. De même, tant que le virus Ebola ne fait de ravages qu’en Afrique, peu importe, mais qu’il menace de s’introduire chez nous, la panique saisit les médias et le gouvernement, et l’on met tout en œuvre, non pas pour arrêter l’épidémie, ce qui aurait pu être fait à peu de frais voici quelques mois, mais pour fermer nos frontières. Un seul cas suspect en France mobilise plus d’attention que des milliers de morts en Afrique. L’idéal qu’on nous propose, c’est d’ériger des murs physiques ou administratifs, pour nous protéger de l’autre, du barbare, qui rôde dans les ténèbres extérieures, cherchant qui dévorer. On nous promet que les murs sépareront les bons des méchants . Mais on nous trompe : il n’y a qu’une seule humanité. Comme disait Pogo, « we have met the ennemy, and he is us ».



Les rapports hebdomadaires sur les violations israéliennes des droits de l’homme dans la bande de Gaza (Gaza)

lundi 20 octobre 2014 par PCHR Gaza

Par le PCHR (Palestinian Center for Humans Rights) de Gaza
Traduits par Jacques Salles

Dernier rapport traduit en français

Tous les rapports en anglais



RÉSUMÉ DES CONCLUSIONS DE LA SESSION EXTRAORDINAIRE SUR GAZA DU TRIBUNAL RUSSELL SUR LA PALESTINE (Témoignages)

mercredi 8 octobre 2014 par Tribunal Russell pour la Palestine

BRUXELLES, 25 SEPTEMBRE 2014

Puisse ce tribunal prévenir le crime de silence.
Bertrand Russell, Londres, 13 novembre 1966

1. En juillet et août 2014, lorsqu’ont été diffusées les images de mort, de destruction et de désespoir infligés aux citoyens palestiniens de Gaza, les peuples du monde entier ont été frappés par un sentiment viscéral d’indignation, de colère et de dégoût. Pendant trop longtemps, des crimes et de graves violations des droits de l’homme ont été commis contre le peuple palestinien par les autorités israéliennes occupantes, et ce en toute impunité. L’occupation, le blocus et le siège imposés au territoire de Gaza sont synonymes de peines collectives, mais le tout récent conflit s’est caractérisé par une intensification nette de la campagne visant à punir collectivement et à terroriser la population civile. L’opération "Bordure protectrice" a non seulement été la troisième attaque militaire majeure sur Gaza en 6 ans, elle a également été marquée par une augmentation significative de l’échelle, de la sévérité et de la durée de l’attaque. Il s’agit de l’attaque israélienne la plus importante sur la bande de Gaza depuis le début de l’occupation des territoires palestiniens en 1967. Au vu de cette violence cyclique et dévastatrice et de la probabilité qu’elle se perpétue, les membres du Tribunal ont pris conscience de la nécessité de donner la parole au peuple de Gaza et d’exprimer l’absolue nécessité d’une action urgente. Le Tribunal Russell sur la Palestine espère se faire la voix de la conscience et contribuer, dans une certaine mesure, à ce que les coupables répondent de ces actes terribles et inhumains.



Gaza : radiographie d’un désastre (Gaza)

mercredi 8 octobre 2014

Sur le site du journal suisse "Le Temps" :

INFOGRAPHIE INTERACTIVE

Par Olivier DESSIBOURG et Jean ABBIATECI

Les technologies d’observation spatiales sont de plus en plus utilisées pour évaluer la situation dans les zones de crise. Comme à Gaza, ravagé par la guerre cet été.

Comment reconstruire les milliers d’édifices détruits dans la bande de Gaza ? Selon quelles urgences ? Pour quels coûts ? Le 12 octobre doit s’ouvrir au Caire une conférence internationale des donateurs, qui décidera de l’enveloppe financière à attribuer à ce territoire ravagé par un terrible conflit entre le 8 juillet et le 26 août 2014.



Un reportage sur Arte "Gaza : Looking for Mouna" (Gaza)

mercredi 8 octobre 2014

Dans Gaza dévastée, notre reporter Barbara Lohr, est partie à la recherche de Mouna, une jeune fille qu’elle avait rencontrée après l’opération « Plomb durci », en 2009. Mouna, amputée d’une jambe, avait besoin de soins. Barbara a organisé son hospitalisation en France. Mouna est retournée chez elle. Après les bombardements de cet été, Barbara a voulu la retrouver.



Choc des civilisations à Gaza (Analyses, opinions & débats)

mardi 7 octobre 2014 par Pierre Stambul

Article de Pierre Stambul, paru dans "Courant alternatif" du 29 août 2014.

D’un côté, il y a Israël, un pays occidental et surarmé, devenu l’avant-garde du « monde civilisé » face aux « barbares », aux « terroristes » et aux « intégristes ».

Dans la société israélienne, on parle des « tunnels de la mort » pour décrire les constructions rudimentaires grâce auxquelles les combattants gazaouis ont pu surprendre la vaillante « Tsahal », « l’armée la plus morale du monde ». Et comme l’a dit Hollande, Israël « a le droit de se défendre ». Ban-ki-Moon en a rajouté une couche en parlant de la barbarie … du Hamas, supposé avoir enlevé un soldat israélien sur le territoire de Gaza !



« GAZA La vie, passionnément ! » par Marie-Jo Parbot (Publications)

samedi 4 octobre 2014 par Marie-Jo Parbot

Extrait du journal « Le Républicain Lorrain » – 24 août 2014

Militante des droits de l’Homme, Marie-Jo Parbot est allée recueillir à Gaza des « paroles d’assiégés ». Ses interviews dessinent une société complexe, habitée par la volonté de vivre envers et contre tout.

« GAZA veut dire étymologiquement “la Forte” », rappelle Michèle Sibony, vice-présidente de l’Union juive française pour la Paix, pour conclure la préface qu’elle a accordée au livre-reportage de Marie-Jo Parbot, Gaza, la vie, passionnément !



Ce que m’a appris le Tribunal Russell sur la Palestine (Témoignages)

dimanche 28 septembre 2014 par Michèle Sibony

Ce que m’a appris le Tribunal Russell sur la Palestine
Prévenir le crime de silence - Bertrand Russell.

Un mois après un cessez-le feu provisoire conclu entre Israël et les Palestiniens, déjà rompu 27 fois par Israël dans le silence international, on attend le prochain tir de roquette pour dénoncer sa rupture par le Hamas.

Le tribunal Russell s’est réuni les 24 et 25 septembre en une session extraordinaire pour délibérer sur l’opération « Bordure de Protection » menée contre Gaza.

Cette session a été extraordinaire à plus d’un titre. Si peu de temps après, elle a donné l’occasion à tous les participants – militants, jurés, témoins - d’ un bilan très douloureux et inquiétant, pour le présent comme pour un avenir immédiat.



Le Tribunal Russell conclut que le crime d’incitation au génocide et des crimes contre l’Humanité ont été commis à Gaza (Témoignages)

vendredi 26 septembre 2014 par Tribunal Russell pour la Palestine

Les juristes et le Jury de la session extraordinaire du Tribunal Russell sur la Palestine qui s’est tenue à Bruxelles le 24 septembre 2014 ont constaté que des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité ont été commis par l’armée israélienne à Gaza durant l’Opération Bordure Protectrice. Ils ont également conclu, à l’écoute de nombreux témoignages, que le discours employé à différents niveaux de la société israélienne pendant l’été 2014 avait parfois atteint le seuil nécessaire pour pourvoir le qualifier d’incitation directe et publique au génocide.



Récit d’un génocide répété (Témoignages)

vendredi 26 septembre 2014 par Ziad Medoukh

Ziad Medoukh

C’est difficile pour moi, Palestinien de Gaza, de parler, de témoigner et de retracer cette nouvelle offensive militaire israélienne qui a duré plus de 50 jours en juillet-août 2014. C’était terrible ! J’aurais besoin de pages et de pages pour décrire ce carnage, ces crimes et ces massacres israéliens contre les civils de Gaza. Mais je vais essayer le plus succinctement possible de narrer une partie de mon vécu pendant les événements horribles qu’a subi toute la population de la bande de Gaza.


breves

Accueil | Contact | Plan du site | |

Suivre la vie du site fr    ?

Creative Commons License