Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


Gaza Stories épisode 49 : "La mer et le port des pauvres"

lundi 28 octobre 2019

Dans la famille de Zakaria Alnajjar, on est pêcheur de génération en génération. Malheureusement Khan Younes ne dispose pas d’un port et il faut donc pousser son bateau sur le sable pour le mettre à l’eau puis pour le rentrer au retour à l’aide d’un tracteur hors d’âge. C’est l’origine de ce surnom de "port des pauvres".

Au grès des différents accords et décisions unilatérales d’Israël, les pêcheurs ne peuvent s’éloigner à plus de 5 600 m de la côte, une distance notoirement insuffisante pour ramener des poissons variés et de qualité (voir le superbe court métrage "Donne un poisson a un homme" qu’Iyad a réalisé en 2013 à : http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/46763_1).

Carte montrant la réduction progressive des limites de pêche imposées par Israël aux pêcheurs de Gaza. Depuis les accords d’Oslo (1995) la limite a été repoussée de 20 à 3 miles nautiques, c’est-à-dire de 37 km à 5 600 m aujourd’hui (source https://fr.wikipedia.org/wiki/Blocus_de_la_bande_de_Gaza )

On écoute Zakaria Alnajjar décrire sa situation à la caméra d’Iyad : la mer polluée par les eaux usées, la zone de pêche insuffisante, la dure vie des pêcheurs avec la marine israélienne qui impose un blocus maritime qui touche presque 4000 familles qui vivent de la pêche :

Michel
16 octobre 2019


Attention, soirée exceptionnelle en présence du réalisateur de

Iyad Alasttal qui vient d’obtenir le Prix du Meilleur Documentaire au Nazra Palestine Short Film Festival de Venise vous présentera ses principales réalisations et en discutera librement avec vous :
le mercredi 6 novembre à 19h30
au Centre international de culture populaire (CICP)
21 ter rue Voltaire 75011 Paris

Soirée organisée par Le temps de la Palestine, avec le concours de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS) et l’Union juive française pour la Paix (UJFP).


Cette vidéo fait partie du projet cinématographique "Gaza Stories".
Une cagnotte a été mise en place pour aider nos amis à rassembler les fonds (30 000 euros) nécessaires pour acheter le matériel professionnel nécessaire. Elle vient de dépasser les 12 000€ de dons (12 241€ exactement) grâce à 215 donateurs. Le projet a pu démarrer mais nécessite plus de fonds pour permettre à Iyad et ses camarades de s’équiper correctement et permettre à Gaza Stories de devenir une réalité durable.

VOUS POUVEZ SOUTENIR GAZA STORIES EN PARTICIPANT À LA CAMPAGNE DE CROWDFOUNDING A https://www.helloasso.com/associations/le-temps-de-la-palestine/collectes/gaza-stories-palestine?utm_source=sendinblue&utm_campaign=Lettre_23&utm_medium=email


Suivez et commenter Gaza Stories
o inscrivez-vous sur la chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCO0EPtvUNAKlk6G4Hnj1Hww/ .
o partagez les pages Facebook : https://www.facebook.com/GazansStories/



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 107 / 4756162