Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


Gaza Stories, épisode 47 – Être journaliste à Gaza

jeudi 3 octobre 2019 par Michel OUAKNINE

Par Michel Ouaknine.

Mohammed Albaba est journaliste à Gaza ; en particulier il fournit des photos à l’AFP, un travail pour lequel il a été récompensé à de nombreuses reprises avec des prix internationaux.

À Gaza, être photojournaliste n’est pas une mince affaire ! En plus d’être un métier à haut risque (Mohammed a été blessé lors de la Grande Marche du Retour à Gaza alors qu’il était en train de faire des photos pour l’AFP), le photo journalisme implique aussi une réflexion citoyenne. Mohammed ne se contente pas de produire ces "photo-choc" qui sont tellement appréciées par les médias occidentaux mais donnent aussi une image fausse de la vie à Gaza.

En ce sens, il rejoint le travail d’Iyad qui, en capturant des images du quotidien des Palestiniens de Gaza, montre ainsi leur résilience, la résistance active à la vie de misère à laquelle le gouvernement israélien veut les condamner.

Cette réflexion ressort de la vidéo sur le travail de Mohammed Albaba :

Iyad rappelle à la fin de son reportage le lourd tribut que les journalistes ont payé pour nous rapporter des images de ce qui se passe à Gaza. Depuis le début de la Grande Marche du Retour à Gaza, le 30 mars 2018, 215 journalistes ont été blessés par l’armée israélienne et deux ont été tués : Yasser Murtaja et Ahmed Hussien. Tous les journalistes portent en évidence des signes indiquant leur fonction, leurs morts ne sont pas des accidents, ce sont des assassinats pour entraver le travail de la presse.

A ce titre, 213 autres violations ont été commises par les autorités israéliennes contre la liberté des médias en Cisjordanie et à Gaza, parmi lesquelles 41 arrestations, 41 détentions ou encore 72 interdictions de couverture médiatique, 18 cas de confiscation ou destruction de matériel, etc…


Cette vidéo fait partie du projet cinématographique "Gaza Stories".
Une cagnotte a été mise en place pour aider nos amis à rassembler les fonds (30 000 euros) nécessaires pour acheter le matériel professionnel nécessaire. Elle vient de dépasser les 12 000€ de dons (12 061€ exactement) grâce à 211 donateurs. Le projet a pu démarrer mais nécessite plus de fonds pour permettre à Iyad et ses camarades de s’équiper correctement et permettre à Gaza Stories de devenir une réalité durable.

VOUS POUVEZ SOUTENIR GAZA STORIES EN PARTICIPANT À LA CAMPAGNE DE CROWDFOUNDING.


Suivez et commenter Gaza Stories
o Inscrivez-vous sur la chaine YouTube.
o Partagez les pages Facebook :


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 215 / 4470216