Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


Le 11 juin 2019 au cimetière du Père-Lachaise rassemblement en hommage à Maurice et Josette Audin

samedi 1er juin 2019

jeudi 23 mai 2019

Le 11 juin 1957, des militaires français ont enlevé à son domicile d’Alger le jeune mathématicien Maurice Audin, militant du parti communiste algérien. Ce parti avait rejoint la lutte armée d’indépendance du peuple algérien. Il a été torturé puis tué par les militaires qui le détenaient. Son épouse, Josette Audin, qui a lutté toute sa vie pour savoir la vérité, est décédée le 2 février 2019. Pierre Mansat, président de l’Association Maurice Audin, a demandé de diffuser largement l’appel à leur rendre hommage, le 11 juin 2019, au cimetière du Père-Lachaise.

Hommage à Josette et Maurice Audin, le 11 juin 2019

Le 11 juin 2019, jour anniversaire de l’enlèvement en 1957 de Maurice Audin par les parachutistes français, suivi de sa torture et de son assassinat, un hommage sera rendu à Josette et Maurice Audin au cimetière du Père-Lachaise, à Paris.

Le rendez vous est à 16h15 précises à l’entrée du cimetière, rue des Rondeaux, Paris XXème (Métro Gambetta, bus 60, 61, 64, 69 et 26), où un cortège se formera pour accompagner leurs enfants, Michèle et Pierre Audin.

A 16h30 : dispersion des cendres de Josette Audin au jardin du souvenir.

Les participants se dirigeront ensuite vers le cénotaphe en mémoire de Maurice Audin (un cénotaphe est un monument funéraire qui ne contient pas le corps du défunt) qui sera érigé au cimetière du Père-Lachaise, près du Mur des Fédérés, où il sera procédé à son inauguration.

A 17h : inauguration du monument et prises de parole.

Le détail de cette inauguration sera précisé prochainement.

Pierre Mansat, président de l’Association Maurice Audin.


Evènement facebook

Emplacement du cénotaphe en mémoire de Maurice Audin.

Le texte qui y sera gravé

« A la mémoire de Maurice AUDIN (14 février 1932 - 21 juin 1957),
Mathématicien, militant du parti communiste algérien, engagé dans la lutte politique pour l’indépendance de l’Algérie.

Le 11 juin 1957, l’armée française arrêta Maurice AUDIN à son domicile, avant de le torturer, l’assassiner et faire disparaître son corps.

Le 13 septembre 2018, 61 ans plus tard, ces faits étaient reconnus par le Président de la République française qui a également reconnu que la mort de Maurice AUDIN avait été rendue possible par un système légalement institué d’ « arrestation-détention » mis en place grâce au vote par l’Assemblée nationale des pouvoirs spéciaux qui confièrent à l’armée tous les pouvoirs de police à Alger.

Des milliers d’Algériens ont connu le même sort.
Le souvenir de Maurice AUDIN et des autres victimes de cette terrible répression ne peut que renforcer la détermination de toutes celles et tous ceux qui luttent pour que les crimes d’État, les arrestations arbitraires, la torture et les disparitions forcées qui ont cours partout dans le monde, soient reconnus, punis et ne puissent plus se reproduire. »

Le 14 février 2018, à l’Assemblée nationale, Josette Audin demandait une nouvelle fois que la France « condamne la torture, ceux qui l’ont utilisée et ceux qui l’ont autorisée », aux côtés des députés Sébastien Jumel (PCF) et Cédéric Villani (LREM).

Maurice Audin, un symbole en 2019 pour les manifestations démocratiques en Algérie

En mars 2019, à Alger, la céramique présente en l’honneur de Maurice Audin, à la place qui porte son nom, sur laquelle les manifestants étudiants ont posé des post-it.
Le vendredi 15 mars 2019 place Maurice Audin à Alger.
Portraits arborés par des manifestants à Alger, le vendredi 10 mai 2019, place Maurice Audin.

Entretien avec Sadek Hadjerès, l’un des dirigeants du parti communiste algérien (PCA) sur l’orientation et les activités en 1955-1957 de ce parti, dont Maurice et Josette Audin étaient membres.

Entretien filmé, le 16 décembre 2018, à Malakoff, par Mehdi Lallaoui, montage par Hubert Rouaud.

Rendez-vous

  • À Paris (20ème), au cimetière du Père-Lachaise rassemblement en hommage à (...) 
    Le mardi 11 juin 2019 à 16h15
    Entrée du cimetière rue des Rondeaux

    Paris 20ème



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 934 / 4643849