Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


L’Union Juive Française pour la Paix soutient les militants antifascistes mis en examen

lundi 29 avril 2019 par Coordination nationale de l’UJFP

La semaine dernière plusieurs affrontements ont éclaté entre militants antifascistes et plusieurs groupes d’extrême droite : le Bloc Identitaire, dont les liens avec le tueur de Christchurch sont prouvés, connu pour son influence idéologique sur plusieurs terroristes, les Zouaves, de tendance national-socialiste et adeptes de la violence, qui avaient attaqué un cortège du NPA pour certains à visage découvert durant une manifestation des gilets jaunes sans être inquiétés, et les hooligans de la Milice, dont le nom ne fait aucun doute quant à leur appartenance politique.

Au même titre que l’extrême-droite semble avoir été écartée du mouvement des gilets jaunes non seulement des manifestations mais aussi dans les idées, les suprématistes semblent avoir été physiquement mis en déroute et on ne peut que s’en réjouir.
En revanche, cela s’est soldé par des arrestations, mises en examen, inculpations et incarcérations du seul côté antifasciste après un dépôt de plainte des activistes d’extrême droite.

Avec les mis en examen, nous partageons des valeurs communes. Actif-ve-s contre la répression dans les mouvements sociaux, en soutien aux familles de victimes endeuillées par les violences policières, nous nous retrouvons dans le soutien au peuple palestinien, aux mouvements décoloniaux de manière générale, aux exilés. Ils et elles luttent pour ne pas laisser la rue à l’obscurantisme, effectuant là un travail pédagogique essentiel pendant les mouvements sociaux contre le racisme.

Lutter contre le racisme voire même le terrorisme avec lequel l’extrême droite française est affiliée n’est pas un crime ni un délit, c’est un devoir encore plus lorsque l’Etat n’intervient pas ou peu.
La banalisation de la propagation des idées fascistes, suprématistes blanches et nationalistes est en cours , et face à elle nous considérons que la riposte est légitime et nécessaire.

L’Union Juive Française pour la Paix tient donc à affirmer son soutien total et inconditionnel envers les militants inculpé-e-s ainsi que leurs proches.

Nous appelons la Justice à prendre ses responsabilités, et donc à la libération immédiate des militants antifascistes incarcérés et à la fin des poursuites judiciaires qui les concernent.

Siamo tutti antifascisti, nous sommes tou-te-s des antifascistes

Si vous souhaitez les aider, une cagnotte a été lancée par le collectif Libérons-les : https://www.lepotcommun.fr/pot/czdysku4

La Coordination nationale de l’UJFP le 29-04-2019


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 269 / 4050207