Actualités


Nous sommes juifs et nous sommes antisionistes

Nous sommes juifs, héritiers d’une longue période où la grande majorité des Juifs ont estimé que leur émancipation comme minorité opprimée, passait par l’émancipation de toute l’humanité.

Nous sommes antisionistes parce que nous refusons la séparation des Juifs du reste de l’humanité.


Contre les actes antisémites, contre leur instrumentalisation, pour le combat contre toutes les formes de racisme

Nous soussignés associations, partis, syndicats, indépendants, sommes toutes et tous activement impliqués dans la lutte contre le racisme sous toutes ses formes. La lutte contre l’antisémitisme fait partie à part entière de notre combat antiraciste. Nous condamnons fermement les actes antisémites, qui surgissent dans un contexte social et politique particuliers.


Assimiler l’antisionisme à l’antisémitisme : la dangereuse voie vers une pénalisation dénoncée

Rédigé par Benjamin Andria | Mardi 19 Février 2019

Les insultes dont l’académicien Alain Finkielkraut a été la cible en marge d’une manifestation des gilets jaunes samedi 16 février ont soulevé une vague d’indignation unanime dans la classe politique, qui a dénoncé dans son ensemble la résurgence d’un antisémitisme crasse déguisée en antisionisme.


Gilets Jaunes et antisémitisme : l’éternel procès

Alain Finkielkraut a été pris à partie par des Gilets Jaunes lors de l’acte XIV, à Paris. Sa propension notable à être insulté dans l’espace public n’ont dissuadé ni le principal intéressé, ni les médias de masse d’en conclure que notre mouvement est gangrené par l’antisémitisme.


Un nouveau maillot pour le MFC 1871 aux couleurs de la Palestine

Par Jonathan Ruff-Zahn.

L’Union Juive Française Pour la Paix soutient l’initiative du Ménilmontant Football Club 1871.


Racisme, confusionisme et matraquage à tous les étages

18 FÉVR. 2019 | PAR PIERRE STAMBUL | BLOG : LE BLOG DE PIERRE STAMBUL

On vit une époque formidable. Dans bien des pays de cette planète mondialisée, le capitalisme poursuit inlassablement la destruction méthodique de toutes les conquêtes sociales et, novlangue aidant, on appelle ces destructions « réformes » ou « modernisation ».


Michèle Sibony : « L’antisémitisme n’est pas le racisme le plus virulent mais le plus manipulé »

18 février 2019

État d’Exception : une inscription « Juden » sur la vitrine d’une boutique Bagelstein, des tags de croix gammées sur les portraits de Simone Weil, la dégradation du lieu de mémoire d’Ilan Halimi… Quelle est ta lecture des actes antisémites des derniers jours ?


Les discriminations racistes et la construction des frontières intérieures

Par Saïd Bouamama. Publié le 10 février 2019 sur son blog.

Article initialement publié dans le numéro 19 de la revue « Les possibles » de l’association ATTAC du 9 février 2019.

Après de nombreuses décennies de négation, la question des discriminations racistes [3] est depuis près de deux décennies l’objet de nombreuses publications, théorisations et recherches [4]. Quelques constats et conclusions récurrents ressortent de ce progrès récent du savoir et de la recherche : les discriminations racistes existent, elles sont massives et systémiques, elles ont un impact particulièrement destructif pour les sujets qui les subissent, et elles ne se limitent plus aux « étrangers » ou « immigrés », mais s’étendent désormais à des citoyens de nationalité française, caractérisés par certains marqueurs « identitaires » (nom, couleur, religion, etc.). Après avoir apporté quelques précisions conceptuelles, nous nous pencherons sur l’ampleur du phénomène, son inscription dans l’histoire, sa fonction sociale et économique et enfin ses effets sur les victimes, mais aussi sur l’ensemble de notre société.


D’abord Israël asphyxie les Gazaouis, puis nous disons que nous sommes inquiets pour leur sort

12 février |Amira Hass pour Haaretz |Traduction J.Ch. pour l’AURDIP

En Anglais

Le déni total de responsabilité dans la situation désastreuse du système de santé de Gaza prouve que les politiciens israéliens ne sont pas préparés à adopter une politique différente de celle qui va inévitablement provoquer la mort en masse de civils dans la guerre.


16 mars, contre le racisme et les violences policières : Marche des solidarités !

14 FÉVR. 2019 | PAR MARCHE DES SOLIDARITÉS | BLOG : LE BLOG DE MARCHE DES SOLIDARITÉS

Nous serons dans la rue à Paris comme dans les autres capitales européennes. A l’appel des familles de victimes des violences policières, des collectifs de sans-papiers, des résidentEs des foyers, des collectifs et associations de l’immigration et des quartiers. Parce que la riposte est dans la solidarité et la solidarité dans la riposte.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


À Paris, le 17 février 2019, projection-débat du film "Wardi"

samedi 16 février 2019

Film d’animation de Mats Grorud - France/Norvège/Suède 2018 1h17mn VF.

Séance précédée d’un petit-déjeuner, présentée par le distributeur du film (Jour2Fête) et François Lignier, animateur du film.



Rue Frantz Fanon à Bordeaux : Lettre à Alain Juppé

samedi 16 février 2019 par Mireille Fanon-Mendès France

Par Mireille Fanon Mendes France

Paris, le 13 février 2019

Monsieur le Maire,

Je viens d’apprendre par les réseaux sociaux que vous aviez suspendu la décision de donner à une ruelle le nom de mon père, Frantz Fanon. Je suis surprise de l’apprendre de cette façon et que personne ne m’ait contactée avant de prendre une telle initiative. Le nom de mon père n’est pas du domaine public.



Antisémitisme, islamophobie, négrophobie..... LA LUTTE CONTRE LE RACISME NE SE DIVISE PAS !

samedi 16 février 2019 par Fabienne Haloui

Par Fabienne Haloui.

L’antisémitisme, ce racisme qui a traversé les âges et a conduit aux pires horreurs doit être combattu avec détermination, la progression des actes antisémites constatée est un signal d’alarme qu’il faut prendre au sérieux alors que des personnes ont été tuées, ces dernières années, parce que juives. La profanation de l’image de Simone Veil, le sinistre ‘JUDEN’ peint sur une vitrine, l’arbre planté à la mémoire d’Ilan Halimi arraché et notre héros national Kilian MBPAPE traité d’enculé de nègre enjuivé laissent penser que les groupuscules de l’ultra droite raciste et antisémite viennent de gagner la visibilité qu’ils recherchaient depuis des semaines.



À Paris, le 7 mars, Delivering Health Care under Fire in Gaza : The problems and the promise

vendredi 15 février 2019

Conférence de Tarek Loubani à l’ENS : prodiguer des soins sur les lignes de front et dans les hôpitaux de Gaza

Conférence et Débat avec le Docteur TAREK LOUBANI, professeur à l’Université de Western Ontario (London, Canada).

Jeudi 7 mars, 18h-20h (en anglais, débat en français et anglais)

Conférence organisée par l’Association des Universitaires pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP), l’Association France Palestine Solidarité (AFPS) et le Séminaire « Penser l’expérience palestinienne entre occupation, relégation et exil » de l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM)



Contre l’antisémitisme, avec intransigeance et sang-froid

vendredi 15 février 2019 par Dominique Vidal

15 févr. 2019 | Par Dominique Vidal | Blog : Dominique Vidal.

Une augmentation de 74 % des violences antisémites en 2018 : ce chiffre a frappé l’opinion. Il peut provoquer un choc salutaire. À condition de le resituer dans une analyse d’ensemble qui ne confonde pas l’insupportable action de petites minorités et l’opinion de l’immense majorité de nos concitoyens.



On ne joue pas avec l’antisémitisme !

jeudi 14 février 2019 par Danielle Simonet

12 FÉVR. 2019 | PAR DANIELLE SIMONNET | BLOG : EMANCIPATIONS URBAINES

On ne joue pas avec le feu sous peine de le propager. Les actes antisémites doivent être condamnés et non instrumentalisés. Après avoir eu besoin de la présence de Marine Le Pen au 2nd tour pour accéder au pouvoir, pour mieux le conserver, la macronie amalgame honteusement l’insurrection citoyenne à l’oeuvre à un mouvement d’extrême-droite.



Netanyahou et les antisémites ensemble dans l’islamophobie !

jeudi 14 février 2019 par André Rosevègue

Article paru dans le n°711 du journal "Les Nouvelles des Pyrénées Atlantiques" du 15 février 2019

Notre ami André Rosevègue, responsable aquitain de l’UJFP, nous fait le plaisir de donner cet article aux Nouvelles.

Nous vivons une époque formidable mais qui a d’étranges relents.

Alors qu’lsraël et ses soutiens les plus virulents dénoncent l’antisémitisme de ceux qui critiquent cet Etat et sa politique, Netanyahou s’entend avec les gouvernements les plus réactionnaires comportant parfois des éléments explicitement pro-nazis.



Comment Israël manipule la lutte contre l’antisémitisme

mercredi 13 février 2019 par Bertrand Heilbronn, Dominique Vidal

ISRAËL/PALESTINE > MÉDIAS > DROITS HUMAINS > SOCIÉTÉS > DOMINIQUE VIDAL > BERTRAND HEILBRONN> 12 FÉVRIER 2019

Ce qui intéresse le gouvernement israélien et nombre de ses soutiens n’est pas le combat tout à fait justifié contre l’antisémitisme, comme le prouve le flirt de Benyamin Nétanyahou avec des forces d’extrême droite en Europe. Il s’agit avant tout de dévoyer ce combat pour discréditer la solidarité avec les Palestiniens, comme le prouve le débat sur la définition de l’antisémitisme.



Antisémitisme, racisme : les Gilets jaunes sont-ils coupables ?

mercredi 13 février 2019 par Coordination nationale de l’UJFP

Sur la page du site du CRIF réservé aux réseaux sociaux, on trouve cette publication Facebook :
« #Antisémitisme - Hier, les manifestations des Gilets Jaunes ont donné lieu à des actes de violences intolérables.
Un tag antisémite des plus ignobles a été découvert sur la vitrine d’une boutique Bagelstein.
Un fait qui rappelle les heures les plus sombres de l’Histoire.
Nous espérons que les auteurs de cet agissement odieux seront arrêtés et condamnés avec la plus grande sévérité. »

Le dessinateur Joan Sfar a alors accusé les Gilets jaunes d’en être les auteurs. Il a alors développé son propos en parlant de centaines de tweets et de tags antisémites qui seraient charriés par les Gilets jaunes.



SI ON VEUT S’INSPIRER DES RABBINS - RON NAIWELD

lundi 11 février 2019 par Ron Naiweld

Paru sur le site lundimatin, le 11 février 2019

À propos de Réflexions sur la question antisémite de Delphine Horvilleur

A la fin de son dernier livre, Réflexions sur la question antisémite (Grasset 2019), Delphine Horvilleur appelle les Juifs qui la lisent – « de rappeler constamment la faille constitutive, celle qu’ils ont su incarner à travers l’Histoire et qui, seule, peut assurer un barrage contre le totalitarisme mais aussi garantir la persévérance juive ». La réception médiatique du livre, élogieuse et sans la moindre critique sérieuse, a pourtant renforcé l’effet totalisant de la vision qu’il propose de l’histoire juive et de la réalité contemporaine. Cela devrait intriguer son auteur.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3808703