Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


Déclaration de Georges Abdallah – 21 octobre 2018

mercredi 24 octobre 2018 par Georges Abdallah

Déclaration de Georges Abdallah, à l’occasion de la manifestation qui a conduit près de 500 personnes exigeant sa libération devant la prison de Lannemezan, où il entrera le 24 octobre prochain dans une 35e année de détention.

Cher« e »s Camarades, Cher« e »s ami« e »s,

À l’aube de cette 35e année de captivité, certainement, vous n’êtes pas sans savoir quelle force et quel enthousiasme votre rassemblement, aujourd’hui, m’apporte ici dans ces sinistres lieux. Je dois vous dire Camarades, que votre présence en ces moments face à ces abominables murs et autres miradors touche aussi la plupart de mes codétenus, et leur fait chaud au cœur. Voyez-vous, l’ambiance, toute l’ambiance change dans ces sinistres lieux quand l’écho de la vie agissante vient percuter la platitude sans nom de la quotidienneté carcérale mortifère… Ainsi, tout près de nos cellules, la résonance de votre présence suscite beaucoup d’émotion et autant d’animation et pas mal de discussions…

Comme vous voyez Camarades, par-delà ces barbelés et ces miradors qui nous séparent physiquement, nous voici toujours ensemble, résolument debout, face à cette nouvelle année de captivité qui s’annonce aussi pleine de luttes et d’espoirs.

Vous savez, des années, de très longues années derrière ces abominables murs, ce n’est pas vraiment si simple à affronter au quotidien ; c’est humainement presque insupportable. Il n’en demeure pas moins camarades, grâce à la solidité de votre engagement, c’est toujours ici la même émotion et surtout la même détermination en écho à votre mobilisation solidaire.

Bien entendu Camarades, si l’on tient debout tout au long de ce parcours dans les conditions de détention qui sont les nôtres, c’est aussi, faut-il le souligner, grâce à ces diverses initiatives solidaires que vous avez su développer un peu partout tout au long de ces années.

Il est inimaginable Camarades, d’envisager de pouvoir affronter durant des années la politique d’anéantissement dont font l’objet les protagonistes révolutionnaires incarcérés, sans la mobilisation solidaire assumée tout particulièrement sur le terrain de la lutte anticapitaliste / anti-impérialiste. C’est justement sur le terrain de cette lutte que l’on peut, et que l’on doit, apporter le soutien le plus significatif à nos camarades embastillés et fortifier ainsi leur résistance. C’est toujours ensemble, dans la diversité de l’expression solidaire, que l’on peut et l’on doit faire avancer la mobilisation en assumant toujours plus le terrain de la lutte réellement en cours. C’est certainement dans la dynamique globale de la lutte en cours, que toute initiative solidaire permet aux camarades incarcérés de transcender leurs conditions de détention et de s’inscrire effectivement dans le mouvement en tant que protagonistes révolutionnaires opérant dans les conditions spéciales qui sont les leurs.

Ceci dit Camarades, nous sommes tous censés savoir que de nos jours, dénoncer la politique d’anéantissement dont font l’objet les protagonistes révolutionnaires incarcérés, démasquer « l’acharnement judiciaire » et tout ce qui ressemble plutôt à « une vengeance d’État » ne sera d’une quelconque efficacité quant à la libération de nos camarades, que dans la mesure où l’on arrive à inscrire cette démarche dans le processus global de la lutte en cours, en vue d’un changement de rapport de forces. C’est toujours en fonction de cette approche que l’on peut mesurer l’efficacité de telle ou telle démarche.

Camarades, pas besoin d’être expert pour constater les contours de cette crise qui secoue les piliers du système, et ne cesse de s’aggraver, jetant dans la misère des millions d’hommes et de femmes.

D’un pays à l’autre, les mesures préconisées au service du capital sont presque toujours identiques : faire supporter aux masses populaires les frais d’entretien de leur système d’exploitation moribond.

Force est de constater camarades, que ces mesures mêmes ne font qu’amplifier l’étendue des sinistres et accentuer encore plus la dynamique de la crise.

Force est de constater Camarades, que les contradictions inter-impérialistes commencent à structurer de plus en plus les relations internationales et à occuper le devant de la scène mondiale. Personne n’est censé ignorer que la tendance à la guerre s’est toujours nourrie de la dynamique propre du capitalisme ; elle est inscrite en quelque sorte, dans le code génétique du capital.

Force est de constater camarades, que le budget de la défense dans les divers pays impérialistes ne cessent de grimper.

Force est de constater camarades, que la peste brune se manifeste bruyamment et sans fard, s’organise un peu partout en Europe et arrive même à s’imposer principale force politique dans certains pays.

Personne n’est censé ignorer que la convergence des luttes est plus qu’indispensable pour aller de l’avant dans la construction de l’alternative révolutionnaire appropriée.

Le bloc historique des travailleurs se construit et se structure dans la dynamique globale de la lutte dans toutes ses composantes. Ce n’est qu’à travers cette dynamique globale, que la lutte de classe rend manifeste les potentialités politiques du mouvement en cours, poussant les masses des prolétaires agissant à s’approprier son expression politique consciente. En s’appropriant l’expression politique consciente de leurs intérêts de classe, les masses des prolétaires se redécouvrent en tant que sujet de leur histoire et de l’histoire tout court. Ce n’est que dans ce processus de l’agir ensemble que les divers protagonistes de la lutte révolutionnaire ici et ailleurs de par le monde arrivent à construire l’alternative appropriée et à mettre un terme à l’agonie du capitalisme moribond dans sa phase de putréfaction avancée… à savoir l’agonie du capitalisme réellement existant.

Ce n’est qu’ensemble, et seulement ensemble que les prolétaires et les diverses composantes des masses populaires de ce pays, peuvent endiguer et conjurer la montée en puissance des tous les processus de fascisation en cours…

Encourageons, toujours plus Camarades, les divers processus de convergence des luttes aussi bien au niveau local qu’au niveau régional et à plus forte raison au niveau international.

La bourgeoisie arabe dans sa plus grande majorité a choisi son camp sans fard… La Palestine au quotidien nous donne à nous tous des leçons d’abnégation et de courage d’une exceptionnelle portée. Plus que jamais les masses populaires palestiniennes, en dépit de toutes les traîtrises de la bourgeoisie, assument leur rôle de véritable garant de la défense des intérêts du peuple.

Bien entendu il y a toujours des critiques légitimes et il y en aura toujours. Seulement face à l’occupation et à la barbarie de l’occupant, la première réponse légitime que l’on doit afficher avant tout autre chose est la solidarité, toute la solidarité avec celles et ceux qui par leur sang font face à la soldatesque de l’occupation.

Les conditions de détention dans les geôles sionistes ne cessent de s’empirer de jour en jour. Et comme vous le savez Camarades, pour y faire face la solidarité internationale s’avère une arme indispensable…

Tout naturellement les masses populaires palestiniennes et leurs avant-gardes révolutionnaires peuvent toujours compter sur votre mobilisation et votre solidarité active. C’est une belle occasion pour dire aux criminels sionistes que le peuple palestinien n’est pas seul.

Que mille initiatives solidaires fleurissent en faveur de la Palestine et de sa prometteuse Résistance !

La solidarité, toute la solidarité avec les résistants dans les geôles sionistes, et dans les cellules d’isolement au Maroc, en Turquie, en Grèce, aux Philippines et ailleurs de par le monde !

La solidarité toute la solidarité avec les jeunes prolétaires des quartiers populaires !

La solidarité toute la solidarité avec les prolétaires en lutte !

La solidarité toute la solidarité avec le peuple Kanake !

Honneur aux Martyrs et aux masses populaires en lutte !

À bas l’impérialisme et ses chiens de garde sionistes et autres réactionnaires arabes !

Le capitalisme n’est plus que barbarie, honneur à tous ceux et celles qui s’y opposent dans la diversité de leurs expressions !

Ensemble Camarades, et ce n’est qu’ensemble que nous vaincrons !

À vous tous Camarades et ami« e »s mes plus chaleureuses salutations révolutionnaires.

Votre camarade Georges Abdallah


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 324 / 3699139