Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


Une nouvelle "affaire Dreyfus" ?

jeudi 23 août 2018 par le Bureau national de l’UJFP

Sans doute pas, même si l’antisémitisme est, avec l’homonymie, le point commun entre le capitaine DREYFUS, victime du racisme d’État voilà plus d’un siècle, et l’avocat grenoblois Maitre Denis DREYFUS.

Ce dernier, avocat de la famille d’Adrien Pérez, ce jeune homme de 26 ans tué devant une discothèque au cours d’une bagarre près de Grenoble le 29 juillet 2018, est depuis lors la cible "privilégiée" de groupes identitaires sévissant dans la région.

Le fait qu’un avocat du nom de DREYFUS assure la défense de la famille du jeune Adrien Pérez mortellement poignardé à la sortie d’une discothèque alors que les deux auteurs présumés portent des prénoms d’origine arabe a déclenché la fureur de nos apprentis suprématistes blancs.

Hébergé aux États-Unis, leur site internet est toujours en ligne, et référencé sur Google : on y trouve pêle-mêle , avec la photo de Goebbels , ministre de la propagande de Hitler, la "dénonciation" de la "tyrannie génocidaire de la juiverie " et "la racaille" constituée, selon eux, par " l’immigration extra-européenne".

Cela doit cesser ! Le gouvernement et la justice doivent agir : poursuivre les auteurs bien connus de ces délits pénaux et exiger de Google de faire le nécessaire !

L’UJFP aura l’occasion de manifester dès demain sa solidarité à Maitre DREYFUS lors de l’Université d’été solidaire et rebelle des mouvements sociaux et citoyens qui se tient depuis le 22 août 2018 à GRENOBLE.

Le Bureau national de l’UJFP, le 23 août 2018


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1681 / 3727256