Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


Adieu PayPal, bonjour la solidarité !

dimanche 4 mars 2018 par le Bureau national de l’UJFP

Il y a quelques jours, nous avons reçu du service de paiement en ligne PayPal un message nous indiquant : « en raison de la nature de vos activités, nous avons choisi de vous suspendre définitivement l’accès à nos services » sans autres explications.

La nature de nos activités est bien connue : lutter pour la justice et l’égalité de droits, contre le racisme, ici en France et là-bas en Israël-Palestine. C’est bien pour cela que le lobby sioniste cherche à nous atteindre, comme il cherche à contre-carrer la campagne internationale BDS (« Boycott Désinvestissement Sanctions ») avec la mise sur une « liste noire » [1] d’une série d’associations amies comme l’AFPS (« Association France Palestine Solidarité ») ou JVP (« Jewish Voice for Peace ») pour leur interdire de venir en Palestine témoigner de leur solidarité.

Suite à la fermeture du compte PayPal de l’AFPS [2], peu avant le nôtre, le Jerusalem Post reportait que ceci s’était produit à la demande du « Zachor Legal Institute », un « think tank » créé spécifiquement pour combattre la campagne BDS. Toujours selon le Jerusalem Post, repris par un site d’extrême droite français, un représentant de PayPal aurait commenté l’affaire signifiant que l’entreprise américaine était soucieuse de « respecter les lois et règlements à travers le monde » et avait « zéro tolérance » envers l’utilisation de ses services « pour faciliter les activités illégales ». Nous voyons donc bien que ces actions s’inscrivent dans la campagne internationale de dénigrement de la campagne BDS et de toutes les organisations y adhérant, consistant à vouloir faire passer comme « antisémite » l’appel légitime au Boycott.

Bien sûr, les mesures de nos adversaires ne nous impressionnent pas, au contraire. Elles signifient que nos efforts pour porter une voix juive pour la justice portent bien leurs fruits si la propagande sioniste en est réduite à ces procédés iniques et liberticides. Nous exigerons évidemment de plus amples explications de la part de PayPal, basé dans un pays où la liberté d’expression — dont relève la campagne BDS — est tenue comme sacrée, et nous nous réservons la possibilité d’intenter des actions en justice.

Pour notre part, nous avons trouvé d’autres solutions de paiement en ligne sécurisées. Et nous avons toujours besoin de vous pour développer nos actions, alors n’hésitez plus :

pour (ré)adhérer, faire un don, commander notre livre « Une parole juive contre le racisme » ou financer le Château d’eau de Gaza, c’est toujours aussi facile il suffit de cliquer :

adhérer faire un don
commander contribuer

Le Bureau national de l’UJFP, le 4 mars 2018


Document(s) joint(s)

Communiqué de l’UJFP : "Adieu Paypal, bonjour la solidarité"

5 mars 2018
info document : PDF
204.5 ko

Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 16760 / 3648179