Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable


À Bordeaux le 16 décembre, rassemblement contre TRUMP ET NETANYAHOU FAUTEURS DE GUERRE - NON À L’ANNEXION DE JÉRUSALEM !

vendredi 15 décembre 2017

Organisé par le Collectif girondin pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens.

En reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël et en décidant d’y transférer son ambassade, le président Trump entérine de fait l’annexion de Jérusalem et son « unification » par l’État d’Israël. Mais il est isolé. Seuls Netanyahou et son gouvernement, sans surprise, approuvent chaleureusement.

Les accords internationaux définissent Jérusalem-Est comme la partie palestinienne de la ville destinée à devenir la capitale du futur État de Palestine. Mais la complicité des USA et de l’Europe a permis à l’État d’Israël de ne respecter aucune résolution de l’ONU, particulièrement celles concernant Jérusalem. Il y a 70 ans, dans le cadre de sa politique du fait accompli, Israël s’est emparé de la partie ouest de la ville. Et il y a 50 ans, il occupait Jérusalem-Est pour l’annexer et ensuite la décréter sa « capitale éternelle, une et indivisible », en violation du droit international qui considère cette annexion illégale.
Trump, avec cette décision unilatérale, veut imposer aux Palestiniens un « plan de paix » qui leur réserve quelques enclaves séparées les unes des autres par les colonies de peuplement et qui écrase leurs droits, en particulier le droit au retour des réfugiés, acté par la résolution 194 de l’ONU du 11 décembre 1948 et réaffirmé depuis à de nombreuses reprises.

Il faut arrêter Trump et Netanyahou. Pour cela, il ne faudra pas compter sur l’action spontanée du Président français ou de l’Union européenne. En dehors de déclarations
lénifiantes, ils demeurent « amis » des pouvoirs israéliens successifs, tolèrent leur politique d’annexion, leur mépris quotidien du droit international et des droits humains, l’emprisonnement administratif, sans charges ni preuves, de centaines de Palestiniens, dont le franco-palestinien Salah Hamouri. Le gouvernement français tente même de criminaliser la campagne BDS et garde enfermé le militant de la cause palestinienne Georges Abdallah, libérable depuis 1999.

Les forces de paix dans le monde doivent faire concrètement pression sur Israël en soutenant la lutte des Palestiniens pour leurs droits et leur dignité.

Il est temps de passer des paroles aux actes. Pour affirmer la force du droit et le refus du fait accompli, la France doit reconnaître sans délai l’État de Palestine dans les frontières d’avant 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale. Elle doit sanctionner la colonisation, par la suspension immédiate de l’accord d’association de l’Union européenne avec Israël, par l’arrêt de toute coopération notamment militaire. Elle doit empêcher ses entreprises publiques et privées d’y prendre part, même indirectement. Les citoyens que nous sommes doivent refuser d’acheter tout produit ou service susceptible de provenir de ces colonies.

Libération immédiate de Salah Hamouri et de tous les prisonniers politiques palestiniens.
Il faut mettre fin au régime d’occupation, au colonialisme de peuplement, à l’expulsion et à l’apartheid israélien en soutenant la résistance populaire palestinienne et le mouvement international de Boycott Désinvestissement Sanctions.


Rassemblement SAMEDI 16 DÉCEMBRE à 15 h Place de la Victoire à Bordeaux Solidarité avec la résistance du peuple palestinien
Collectif girondin pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens
Avec Collectif pour la libération de Salah Hamouri – Orchestre poétique d’avant-guerre OPA



Rendez-vous

  • À Bordeaux (33), rassemblement contre TRUMP ET NETANYAHOU FAUTEURS DE GUERRE (...) 
    Le samedi 16 décembre 2017 à 15h00
    Place de la Victoire

    Bordeaux



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 453 / 3139427