Enregistrer au format PDF


Appel à écriture

mercredi 29 novembre 2017 par Clotilde Aleinick, Evelyne Reberg, Pierre Abecassis

Ecrire sur le sionisme…. ? Encore !

Le projet que nous vous proposons est né de réflexions personnelles et d’échanges entre nous trois, et de chacun-e d’entre nous avec son propre milieu.

Nous sommes Juives et Juifs, croyants ou non, et nous nous réclamons de cette identité, innée, conférée ou acquise.

Nous avons été sionistes, diversement, sincèrement, naturellement, passionnément, selon nos histoires personnelles, nos tempéraments, nos singularités.

Et nous sommes devenus antisionistes ou non-sionistes.

Pourquoi ? Quel-le-s ont été les rencontres, les faits - petits ou grands -, les lectures, les ruptures, les vécus, les analyses, « ici ou là bas », sur le temps court ou long, qui nous ont conduit-e-s à rejeter une doctrine, une idéologie, une pratique politique dont nous avions été partisans, ou dont nous n’avions qu’une approche partielle, ou orientée.

Il s’agit de comprendre, au travers d’expériences, d’histoires et d’itinéraires personnels, non seulement pourquoi nous avons rompu, mais surtout, en miroir, pourquoi « ça marche » chez « les autres » ?

Pourquoi l’État d’Israël continue-t-il à attirer, à convaincre, à être soutenu par une grande majorité de Juifs de par le monde et par la quasi-totalité des Juifs d’Israël, sans parler de l’allégeance inconditionnelle du monde occidental ?

A cette fin, nous proposons de regrouper en vue de les publier, des récits de vie de Juives et Juifs qui racontent pourquoi et comment elles / ils ont été sionistes, comment et pourquoi ils / elles ont cessé de l’être ; quelles ont été et sont encore aujourd’hui les conséquences de cette rupture avec leur milieu (famille, communauté, environnement, …) ?

D’autres voix juives non passées par le sionisme pourraient utilement s’adjoindre à ce travail.

A ce stade, entre 10 et 20 textes, d’un maximum de 8 pages chacun (15 000 signes - marge de 2,5 - police 12 Times New Roman - interligne de 1,5) pourrait constituer un objectif atteignable.

Merci donc de prendre contact (cf. infra).
Clotilde ALEINICK (fondatrice de la revue « Une terre, deux peuples »), Evelyne REBERG (adhérente à l’AFPS et à l’UJFP) Pierre ABECASSIS (membre du bureau national de l’UJFP)


Pour tout contact ou demandes complémentaires :
Pierre ABECASSIS - 79 rue St Fiacre 21800 QUETIGNY.
Fixe : 03 80 46 04 30 - Portable : 06 29 77 02 52
Adresse de courriel : abecassisp@orange.fr


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 164 / 2802966