Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Jewish Voice for Peace exhorte les jeunes juifs à boycotter le programme Birthright Israel

lundi 4 septembre 2017 par Jewish Voice for Peace

2 septembre | Jewish Voice for Peace |Traduction SF pour l’AURDIP |

Depuis 1999, le programme Birthright Israel (Israël par le droit de naissance) a fait partir plus de 500 000 jeunes adultes juifs dans des voyages gratuits de 10 jours en Israël, au nom du renforcement de l’identité juive et du lien avec l’État juif. Mais, tandis que les Juifs du monde entier se voient offrir un voyage gratuit et, au-delà, la citoyenneté automatique s’ils choisissent d’immigrer en Israël, les Palestiniens sont empêchés de retourner dans les maisons et les villages où leurs ancêtres ont vécu pendant des siècles.

LE MANIFESTE

Depuis 1999, le programme Birthright Israel (Israël par le droit de naissance) a fait partir plus de 500 000 jeunes adultes juifs dans des voyages gratuits de 10 jours en Israël, au nom du renforcement de l’identité juive et du lien avec l’État juif. Ces voyages, financés par le gouvernement israélien et les fédérations juives nord-américaines ainsi que par des donateurs individuels comme le milliardaire Sheldon Adelson, visent à promouvoir l’idée que de jeunes Juifs du monde entier devraient ressentir que la terre et l’État d’Israël nous appartiennent et que c’est notre patrie. Mais, tandis que les Juifs du monde entier se voient offrir un voyage gratuit et, au-delà, la citoyenneté automatique s’ils choisissent d’immigrer en Israël, les Palestiniens sont empêchés de retourner dans les maisons et les villages où leurs ancêtres ont vécu pendant des siècles.

En tant que jeunes Juifs, nous reconnaissons qu’Israël ne nous est pas donné par la naissance. En 1948, des milices juives ont chassé 700 000 Palestiniens de leurs maisons et de leurs villages, un acte de nettoyage ethnique, connu des Palestiniens comme la Nakba ou « catastrophe » en arabe, qui a vidé leur terre pour la création de l’État actuel d’Israël. Aujourd’hui, quand de jeunes Juifs sont emmenés par des guides du programme Birhtright dans des randonnées en forêt en Israël, il leur arrive de trébucher sur des restes de ces villages palestiniens détruits, qui ont été recouverts, souvent de façon délibérée, dans le cadre des programmes de reforestation du Fonds National Juif. Pendant ce temps, des millions de ces Palestiniens et de leurs descendants continuent à vivre dans des camps de réfugiés et ailleurs parmi la diaspora palestinienne mondiale, dans l’impossibilité de retourner dans leur patrie, tandis que ceux qui demeurent dans la Palestine historique sont toujours confrontés à une citoyenneté discriminatoire, de second rang dans l’Israël actuel, et à une occupation militaire permanente en Cisjordanie et à Gaza.

Au cours de l’histoire, les Juifs dans le monde ont entretenu une variété de relations spirituelles et culturelles avec Eretz Israël (la terre d’Israël). Mais aujourd’hui, nous devons reconnaître que l’État moderne d’Israël repose sur l’effacement des Palestiniens.

Faire un voyage du programme Birthright aujourd’hui revient à aider activement l’État à favoriser le « retour » juif tout en rejetant le droit au retour des Palestiniens. Il ne suffit pas d’accepter cette offre du gouvernement israélien et d’affirmer une position critique pendant le voyage. Nous rejetons l’offre d’un voyage gratuit dans un État qui ne nous représente pas, un voyage qui n’est « gratuit » que parce qu’il a été payé par la dépossession des Palestiniens. Et, en le rejetant, nous nous engageons à œuvrer pour le droit au retour des réfugiés palestiniens.

En tant que jeunes Juifs, nous rendons le droit de naissance (#ReturnTheBirthright).

Nous implorons les autres jeunes Juifs de nos campus et de nos communautés : ne participez pas à un voyage du programme Birthright en Israël. Ne faites pas un voyage sponsorisé par des donateurs conservateurs et par le gouvernement israélien où l’oppression et l’occupation des Palestiniens vous seront cachées, uniquement parce que c’est gratuit. Nous avons d’autres moyens de renforcer nos identités juives, en commun avec ceux qui partagent nos valeurs. Nous n’avons pas un droit de naissance en Israël.

Rendez le droit de naissance.

Je m’engage à rendre mon droit de naissance (I Pledge to #ReturnTheBirthright)

Nous sommes des Juifs de 18 à 25 ans admissibles au droit de naissance. Nous promettons que nous n’irons pas faire un voyage du programme Birthright parce qu’il est fondamentalement injuste qu’on nous offre un voyage gratuit en Israël, tandis que les réfugiés palestiniens sont empêchés de retourner dans leurs maisons.

Nous refusons d’être complices d’un voyage de propagande qui blanchit le racisme systémique et la violence quotidienne qu’endurent les Palestiniens vivant sous une occupation interminable.


L’article et la pétition en anglais, sur le site de Jewish Voice for Peace (JVP).

Notre judaïsme est ancré dans des valeurs de solidarité et de libération, et non d’occupation et d’apartheid. Sur ces bases, nous rendons notre doit de naissance et en appelons à d’autres jeunes Juifs pour qu’ils fassent de même.

SIGNEZ LA PETITION


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 770 / 2357421