Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Arrestation d’Ezra Nawi, militant israélien pour la paix et la défense des droits humains, sous le sceau du secret

mercredi 20 janvier 2016

Par des militants israéliens anonymes , le 17 Janvier 2016

Déclaration de militants israéliens anonymes

Nous souhaitons vous alerter sur un événement inquiétant qui s’est produit en Israël. Le gouvernement israélien, après avoir refusé aux Palestiniens sous occupation le droit à quelque forme de protestation politique que ce soit, est maintenant engagé dans un processus similaire vis-à-vis des citoyens israéliens qui soutiennent la cause palestinienne. La semaine dernière, la police israélienne a arrêté Ezra Nawi, notre ami et militant connu, qui a joué un rôle indispensable dans la lutte pour la survie des villages palestiniens des collines au sud de Hebron.

JPEG - 56.1 ko
Ezra Nawi pendant une visite de solidarité au village de Susiya, Octobre 2009. (Yotam Ronen/Activestills.org)

Depuis son arrestation, notre ami s’est vu refuser un avocat pendant 4 jours, a été placé en détention préventive pendant une semaine et il est toujours détenu sous le coup d’accusations fabriquées. Ce qui aggrave la situation, c’est que le tribunal a émis une ordonnance de secret qui nous empêche d’avoir accès à toute information et d’en débattre. Cette arrestation n’est pas un incident isolé mais le dernier en date d’une campagne orchestrée contre les voix dissidentes qui soutiennent les droits des Palestiniens. Au cours de ces derniers mois, le gouvernement israélien a pris de nouvelles mesures qui diabolisent, refusent le financement, et maintenant menacent carrément d’emprisonnement ceux d’entre nous qui s’opposent à sa politique criminelle. Et tandis que la violation des droits de Nawi n’est pas pire que celle que les Palestiniens endurent au quotidien de multiples façons, elle signale cependant une nouvelle étape dans la pratique par Israël de l’écrasement violent de la dissidence et de la résistance.

Cette ordonnance de secret, en particulier, instaure un précédent. Si elle passe inaperçue, la possibilité d’influencer notre gouvernement, de presque impossible deviendra complètement impossible.

Et nous répétons : le gouvernement israélien détient notre camarade au secret et nous n’avons même pas le droit de vous en parler. Nous avons besoin de votre aide.

JPEG - 60.7 ko
Ezra Nawi avant d’être incarcéré pour avoir résister à la démolition d’un village palestinien au sud d’Hébron, 2010. (Oren Ziv/Activestills.org)

S’il vous plaît, faites ce que vous pouvez :

1. Contactez l’ambassade israélienne de votre pays pour exiger la libération immédiate d’Ezra Nawi et la fin des poursuites contre les défenseurs palestiniens et israéliens des droits ;

2. Contactez vos élus et protestez contre l’arrestation ;

3. Soutenez la lutte dans laquelle Ezra est engagé en envoyant de l’argent pour les frais de justice d’Ezra et d’autres militants, palestiniens et israéliens. Vos dons peuvent être faits ici ou envoyez une lettre (sur le modèle ci-dessous). Vous pouvez voir ici l’adresse du consulat le plus proche.

Traduction SF pour l’UJFP


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 664 / 1472530