Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Un bateau juif parti de Chypre est en route vers Gaza

dimanche 26 septembre 2010

[b]"Le gouvernement israélien n’a pas le soutien de tous les Juifs. Nous en appelons aux gouvernements et aux peuples du monde pour qu’ils s’expriment et agissent contre l’occupation et contre le siège".[/b]
Un bateau chargé d’aide destinée à la population de Gaza et affrété par des groupes juifs du monde entier a pris la mer aujourd’hui à 13h32 heure locale.
Le bateau, Irène, qui vogue sous pavillon britannique, a embarqué dix passagers et un équipage. Ce sont des Juifs des États Unis, du Royaume Uni, d’Allemagne et d’Israël. Il y a aussi deux journalistes britanniques.

Dans ce moment de crise dans les pourparlers de paix, des Juifs, des Israéliens, lancent un appel pour que soit levé le siège de Gaza et pour la fin de l’occupation.
Le chargement du bateau comporte de l’aide symbolique sous forme de jouets pour les enfants et d’instruments de musique, des cahiers, des filets de pêche pour les pêcheurs gazaouites et des prothèses pour des interventions orthopédiques dans les hôpitaux de Gaza.
L’organisation hôte à Gaza est le Programme de santé mentale de Gaza, dirigé par le docteur Eyad Sarraj, médecin psychiatre.
Le bateau va tenter de rejoindre la côte de Gaza et de décharger son aide en un acte non violent, symbolique de solidarité et de protestation. Un appel sera fait à la levée du siège de Gaza pour que la circulation des biens et des personnes vers Gaza et depuis Gaza soit possible.

Le bateau arbore de multiples étendards de paix qui portent les noms de douzaines de Juifs ayant exprimé leur soutien à cette action, symbole du large soutien à ce bateau de la part de Juifs du monde entier.

Depuis Londres, Richard Kuper du groupe des "Juifs pour la Justice pour les Palestiniens" membre du groupe organisateur, a déclaré aujourd’hui que le bateau juif pour Gaza est un acte de protestation symbolique contre l’occupation israélienne des territoires palestiniens et contre le siège de Gaza, ainsi qu’un message de solidarité envers les Palestiniens et les Israéliens désireux de paix et de justice.

"Le gouvernement israélien n’a pas le soutien de tous les Juifs" a dit Richard Kuper. "Nous en appelons aux gouvernements et aux peuples du monde pour qu’ils s’expriment et agissent contre l’occupation et contre le siège".
Concernant le risque d’interception par la marine israélienne, Richard Kuper a précisé : "ceci est une action non-violente. Nous aspirons à rejoindre Gaza, mais nos militants ne s’engageront dans aucune confrontation physique. Ils n’offriront donc aucune raison ni excuse aux Israéliens pour recourir à la force ou pour les attaquer."

Reuven Moskovitz, passager de 82 ans, a dit qu’il a consacré sa vie à faire d’ennemis des amis. "Nous sommes deux peuples mais nous avons un même avenir" a-t-il ajouté.

Passagers et équipage, pour des interviews :
Reuven Moskovitz d’Israël est membre fondateur du village jui f-arabe de Neve Shalom (Oasis de paix) et un survivant du génocide. Il parle allemand, hébreu et anglais.
Rami Elhanan d’Israël, qui a perdu sa fille Smadar, dans un attentat-suicide en 1997, est membre fondateur du Cercle des Familles Endeuillées israéliennes et palestiniennes qui ont perdu leurs êtres chers dans le conflit. Il parle hébreu et anglais.
Lilian Rosengarten des USA est militante pour la paix et psychothérapeute. C’est une ancienne réfugée de l’Allemagne Nazie. Elle parle anglais et allemand.
Yonatan Shapira d’Israël est un ancien pilote de l’armée israélienne, militant des "Combattants pour la Paix". Il parle hébreu et anglais.
Carole Angier du Royaume Uni et la biographe de l’auteur renommé Primo Levi, survivant d’Aushwitz. Elle parle anglais, français, italien et allemand.< br>Glyn Secker du Royaume Uni est le capitaine du bateau. Il est membre de Jews for Justice for Palestinians. Il parle anglais.
Edith Lutz d’Allemagne est militante pour la paix et infirmière. Elle était à bord du premier bateau pour Gaza en 2008. Elle parle allemand et anglais.
Alison Prager du Royaume Uni est enseignante et militante pour la paix. Elle est l’attachée de presse du bateau. Elle parle anglais.
Itamar Shapira d’Israël est la sœur de Yonatan. Elle est membre de l’équiage. Elle parle hébreu, espagnol et anglais.
Eli Osherov est un reporter israélien de la chaîne israélienne 10 News

Le n° de téléphone satellite pour joindre les passagers à bord est le 00 8 821668610337
Contact presse à Londres pour des interviews des organisateurs : Yosh 00 44 7816 44 8307
media@jewishboattogaza.org
Contact presse JNews en Israël : Miri 00 972 549270796

Soutiens : Organisations juives et individus de Hollande, Allemagne, Etats Unis, Suisse, Danemark, Suède, Belgique, France ( dont l’UJFP), Autriche, Australie et Israël

Organisateurs et sponsors : Juifs Européens pour une Paix Juste (EJJP), Jews for Justice for Palestinians (Royaume Uni), Jüdische Stimme für einen Gerechten Frieden in Nahost (Allemagne), American Jews for a Just Peace (USA), Jewish Voice for Peace (USA), Jews Against the Occupation (Sydney, Australie)
Le 26 septembre 2010
Union Juive Française pour la Paix (UJFP) - 21 ter rue Voltaire, 75011 PARIS

Téléphone : 06 68 12 78 21 · e-mail : contact@ujfp.org · Site : www.ujfp.org


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 77 / 519136