Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Dieudonné, le racisme et le fascisme ne nous font pas rire

samedi 4 janvier 2014 par le Bureau national de l’UJFP

Le 17 mai 2009, le Bureau national de l’UJFP avait publié un communiqué à propos de la liste que Dieudonné et Soral présentaient aux élections européennes, sous le titre « La liste Dieudonné/Soral : antisioniste ou démagogues opportunistes ? ».

4 ans et demi plus tard, nous ne retirons pas une ligne à ce texte.

Devons-nous en ajouter ?

Si oui, peut-être celles-ci :

L’antisémitisme de Dieudonné se pare de plus en plus des plumes d’un discours racoleur « anti-système », et nous ne savons pas toujours distinguer entre victimes et auteurs de cette confusion.

Pourtant il nous semble essentiel de rappeler à ceux qui subissent injustement les conséquences du néolibéralisme, de la crise économique, de la désignation identitaire et raciale que le geste protestataire proposé par Dieudonné est violemment raciste lui aussi, qu’il désigne lui aussi des
boucs émissaires faciles en lieu et place de viser directement les vrais responsables du système, que du coup il les protège et leur est très utile.

Certes, ce discours prend d’autant plus facilement que, notamment, les dominants de notre société affichent leur solidarité sans faille avec l’Etat d’Israël et lui assurent l’impunité pour tous ses crimes.

Comment lutter contre cela ?

Dieudonné propose pitoyablement une quenelle antisémite, Soral propose la haine antisémite et homophobe. Nul doute que les Palestiniens aient urgent besoin de tels alliés ! Voilà qui ferait avancer leur cause !

La colère, l’indignation devant l’injustice peuvent être un moteur puissant vers l’action politique. Mais ce qui est proposé ici est une fuite vertigineuse vers le ressentiment et la haine, l’appel à frapper dans la rue, exactement comme ceux qui ont tué Clément... grands amis de Dieudonné et Soral, l’appel au fascisme.

De plus, Dieudonné, avec sa quenelle en guise de cervelle, promeut une confusion entre antisionisme et antisémitisme, la même exactement qu’entretiennent soigneusement les groupes sionistes qui le dénoncent, ceux pour qui toute mise en cause d’Israël et de ses lois est antisémitisme, la circulaire Alliot-Marie/Mercier enjoignant aux Procureurs de poursuivre les appels au boycott, au désinvestissement, et aux sanctions contre l’Etat israélien ; le gouvernement qui a confirmé cette circulaire. De fait ces gens, tout en s’opposant, contribuent à une racialisation généralisée qui divise la population en groupes ethniques, juifs, noirs, musulmans, arabes, Rroms : diviser pour régner.

Les meilleurs valets de cette politique sont aujourd’hui Soral et Dieudonné.
Attaquer Dieudonné et laisser un Zemmour condamné se pavaner sur les plateaux télévisés, attaquer Dieudonné et aller comme François Hollande chez un chef d’Etat criminel de guerre chanter une sérénade énamourée, vouloir comme Manuel Valls interdire Dieudonné et pas la bande d’hommes armés qu’est la Ligue de Défense Juive, n’est-ce pas arroser soigneusement le ressentiment pour l’aider à devenir racisme ?

Soyons anti-système !

Agissons pour la justice et l’égalité, contre la haine raciale et toutes les discriminations. Dénonçons tous les régimes d’oppression, et agissons contre l’impunité du régime israélien d’apartheid en répondant à l’appel du peuple palestinien pour le Boycott, le Désinvestissement, les Sanctions. Soyons acteurs pour un autre monde.

Le Bureau national de l’UJFP, le samedi 4 janvier 2014


Document(s) joint(s)

Communiqué de l’UJFP : Dieudonné le 04-01-2014

4 janvier 2014
info document : PDF
271.4 ko

Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4858 / 1448523