Actualités


Eric, étudiant togolais de mère française doit rester en france.

Nous ne pouvons pas relayer tous les communiqués et toutes les pétitions qui presque chaque jour montrent des exemples de la façon dont les autorités foulent aux pieds tous les principes d’accueil des étrangers.
Nous vous renvoyons notamment au site du RESF que nous soutenons autant que faire se peut.
A titre d’exemple cependant, nous vous invitons à prendre connaissance du cas d’Eric, et à signer cette pétition :

Signer la pétition


Chroniques de Gaza (8)

Lundi 30 mai : Rencontre avec les partis politiques.

D’abord un autre témoignage sur la Nakba. Hamdi du PCHR nous a raconté l’histoire de son père. Sur beaucoup de points, c’est la même que celle de la dame âgée. Ils étaient dans un village au sud de Jaffa. L’aviation a joué un rôle déterminant pour provoquer leur fuite. Les avions du futur État d’Israël volaient en rase-motte et lançaient de la dynamite.


Marche action 4 et 5 juin - Quartier populaires, nuit debout, convergence des luttes !

Nous, habitants des quartiers populaires, animateurs et animatrices de Nuit Debout, lançons cet appel pour faire converger les luttes.

Un vent de contestation souffle aujourd’hui sur la France ! Un vent porteur d’idées nouvelles, solidaires et fraternelles. Un fol espoir, un doux parfum aux senteurs révolutionnaires.

La convergence des luttes s’opère chaque jour un peu plus sous nos yeux, et Nuit Debout en est un des plus beaux symboles. Un mouvement aux mille visages, inédit et déstabilisant pour les tenants de ce système inégalitaire, déshumanisé et déshumanisant.


La machine de guerre politico médiatique de citizen Drahi

25 MAI 2016 PAR RENÉ BACKMANN BLOG : LE BLOG DE RENÉ BACKMANN

L’interview de Manuel Valls diffusée dimanche soir par I24 News et BFM-TV, avec la participation de journalistes de l’Express et de Libération confirme que le milliardaire boulimique est en train de bâtir une machine de guerre politico médiatique destinée à défendre ses engagements politiques et ceux de ses amis et partenaires sans s’encombrer des règles de base du journalisme


Des universitaires effacent l’éclat des prix ternis d’Israël

23 mai | BRICUP |Traduction J.Ch. pour l’AURDIP

English

Le professeur Catherine Hall refuse le Prix Dan David.

Le professeur David Shulman fait don du montant de son Prix Israël à l’association résistante Ta’ayush.

La célébration du statut intellectuel d’Israël tourne à l’aigre.


Où est Marwan Barghouthi ?

Marwan Barghouthi, figure de paix et de résistance en Palestine et emprisonné il y a plus de 14 ans, a été transféré de sa prison de Ramon en Israël, dans un endroit tenu secret. Ni le détenu ni sa famille n’ont été prévenus. La Campagne internationale pour la Libération de M. Barghouthi et tous les prisonniers palestiniens (France) réagit.


Le coup d’État contre l’armée israélienne

Le remplacement de Ya’alon par Lieberman est une nouvelle étape des efforts déployés par la nouvelle élite politique de droite d’Israël pour prendre le contrôle de l’État.

Un coup d’État militaire est un phénomène politique connu dans l’histoire ancienne et récente. L’armée prend d’assaut le palais du gouvernement et prend le pouvoir. Mais ce qui est arrivé le 20 mai en Israël, lorsque le ministre de la défense Moshe « Bogie » Ya’alon a laissé place à Avigdor Lieberman, peut être décrit comme un coup d’État civil mené par une classe politique de droite contre une armée qui lui barrait la route.


Deuxième édition du Festival Ciné-Palestine

L’UJFP est comme l’an dernier partenaire de ce festival. Voici sa présentation et le programme :

PRÉSENTATION DU FESTIVAL CINÉ-PALESTINE

La deuxième édition du Festival Ciné-Palestine se tiendra du 23 mai au 5 juin 2016, à Paris et dans plusieurs départements de la Région Île-de-France. Forte du succès de la première édition en Mai 2015, tant sur le plan de la fréquentation que celui des retombées médiatiques, cette nouvelle édition veut amplifier son rayonnement au service des mêmes objectifs : promouvoir la richesse de l’œuvre cinématographique palestinienne auprès d’un large public et soutenir une nouvelle génération d’artistes qui fait preuve d’une créativité foisonnante.


"Une parole juive contre le racisme" - Présentation

Ouvrage collectif de l’UJFP.

Cet ouvrage est une initiative de l’UJFP, Union juive française pour la paix.

Il s’adresse à un large public de jeunes, d’enseignants, d’éducateurs, de militants, qui souhaitent faire le point sur le racisme et entendre ce que des Juifs ont à dire sur la manière de le combattre avec tous.

C’est du racisme dont nous voulons parler, pas seulement de sa variante antisémite.

Nous voulons montrer ici comment la lutte contre le racisme est indivisible. Toutes les attitudes et toutes les politiques de rejet, d’exclusion, de persécution et d’épuration ethnique sont à combattre.


Appel juif pour le BDS

PÉTITION ADRESSÉE À : Manuel Valls, Premier ministre

Pour signer la pétition

La guerre menée par l’État d’Israël contre le peuple palestinien n’est ni raciale, ni religieuse, ni communautaire : c’est une guerre coloniale.

Depuis des décennies, le peuple palestinien subit l’occupation, la colonisation, le blocus, la fragmentation, la négation de tout droit, l’emprisonnement massif, les destructions de maisons, les exécutions extrajudiciaires, le vol de la terre et de l’eau, les pires discriminations…

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Israël, l’option "Gérer le conflit" cache une annexion de fait

mardi 31 mai 2016 par Olivia Elias

24 MAI 2016 PAR OLIVIA ELIAS BLOG : LE BLOG D’OLIVIA ELIAS

Bien loin de maintenir le statu quo, l’option « Gérer le conflit » s’efforce de le modifier activement, même si certains croient bon d’ajouter la formule "Ne rien faire"



Palestine, l’option du gouvernement israélien : "Ne rien faire et gérer le conflit"

mardi 31 mai 2016 par Olivia Elias

21 MAI 2016 PAR OLIVIA ELIAS BLOG : LE BLOG D’OLIVIA ELIAS

La conférence, lancée à l’initiative de la France pour remettre sur le tapis la résolution de la question de Palestine, devrait se tenir le 3 juin et John Kerry devrait y assister. Opposés à cette initiative, les Israéliens sont à la manœuvre, avec leurs alliés, pour disqualifier ceux qui ne s’alignent pas sur leurs points de vue. Leur position pourrait se résumer ainsi : « Ceux qui ne sont pas d’accord avec nous, n’ont pas voix au chapitre ! ». Une tactique testée à maintes reprises par le passé et, à nouveau, à l’occasion du vote par la France de la résolution de l’Unesco condamnant les politiques israéliennes à Jérusalem-Est et insistant sur la nécessité de maintenir le statu quo relatif au Mont du Temple.



Chroniques de Gaza (7)

mardi 31 mai 2016

Dimanche 29 mai

Nous n’avions, lors dans notre entrée à Erez, que le permis de séjour habituel à Gaza soit 7 jours. D’autre part il avait fallu fortement insister pour que cette mission, comme la précédente, puisse rentrer à Gaza. Nous sommes donc allés à la Sécurité, accompagnés de notre référent, le président de l’UAWC. La Sécurité qui s’était montrée cassante lors des démarches de nos amis pour que nous puissions rentrer, nous a accueilli avec le sourire, a posé un nombre vraiment minimum de questions, nous a donné la prolongation de notre séjour et a envisagé positivement la venue de nouvelles missions semblables à la nôtre.



"Trois jours pour la paix" à Loches

mardi 31 mai 2016

Un cœur pour la paix présente 3 jours pour la paix.

Cette année encore, nous souhaitons apporter un message de soutien et de solidarité à tous ceux qui vivent au quotidien la guerre et en particulier au peuple palestinien.

Rendez-vous les 9, 10 et 11 juin 2016.



Compte-rendu de l’intervention du 27 mai 2016, de l’UJFP, à Millau, lors de la venue de Bernard Cazeneuve dans cette ville (Aveyron)

lundi 30 mai 2016

Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur vient baptiser l’école de Saint-Beauzély du nom d’un policier tué dans l’attentat de Charlie Hebdo.

En attribuant à une école le nom d’un policier, fut-il méritant, c’est instiller dans la tête des enfants que la police est là uniquement pour nous protéger.

Dans la foulée, le ministre de l’Intérieur en profite pour venir inaugurer une nouvelle plaque à la mémoire des familles juives de Millau qui ont été déportées (adultes et enfants) durant l’Occupation.

Bel exemple dans l’art du grand écart. Nous dénonçons cette attitude de détournement de mémoire à d’autres fins que celle de ne pas oublier.



Déclaration de la FIDH sur le droit de participer et à appeler au Boycott - Désinvestissement - Sanctions

lundi 30 mai 2016 par FIDH

La FIDH, à l’occasion de son Bureau international tenu à Paris du 25 au 27 mars 2016, a tenu à formellement reconnaître et réaffirmer le droit des personnes à participer pacifiquement et à appeler à des mesures de boycott-désinvestissement-sanctions (BDS) pour protester contre les politiques d’occupation et de discrimination du gouvernement israélien, et demande instamment aux États de respecter et de défendre les droits connexes de liberté d’expression, d’opinion, d’association et d’assemblée



Recenser les musulmans ?

lundi 30 mai 2016 par Henri Goldman

Une étude fait le buzz. Réalisée par le sociologue indépendant Jan Hertogen [1] et publiée par SudPresse qui en a fait sa « une », elle nous apprend que la Belgique compte 781.887 musulmans. Pas un de plus, pas un de moins. Cette étude a provoqué des réactions en sens divers. J’ajoute les miennes.



Chroniques de Gaza (6)

lundi 30 mai 2016

Samedi 28 mai après midi

Les structures traditionnelles de la société tiennent bon. Par exemple les très grandes familles (au sens large) sont représentées par un mokhtar élu en leur sein : un homme disposant souvent de biens (mais pas toujours) et respecté pour sa droiture. C’est à la fois un juge de paix et le défenseur des droits de la famille.

Ainsi Abou Jamal a été élu mokhtar d’une communauté de 6000 personnes parmi 6 candidats.

À notre grande surprise, il y a dans la bande de Gaza 5 mokhtaras. Nous avons rencontré à Abassam une femme mokhtar qui s’appelle Sumaya al Hanafi. Investie en 2010, c’est la première femme mokhtar de toute la Palestine.



Chroniques de Gaza (5)

lundi 30 mai 2016

Vendredi 27 mai

Une dame âgée nous raconte sa Nakba :

"J’avais trois ans et demi. Ma famille et les Juifs, nous vivions ensemble à Zanouba (aujourd’hui Rehovot). En un jour, ils sont venus et ils ont commencé à tirer. Mon grand-père maternel, qui était un mokhtar, est venu avec un camion. Il a pris l’ensemble de la famille. Mon père travaillait dans un kibboutz à la transformation des fruits".

Un dirigeant du kibboutz lui a demandé de rester en disant que lui et sa famille ne seraient pas menacés. Le père est momentanément resté. Comme les bombardements aériens s’amplifiaient, le reste de la famille est parti pour Yibna (aujourd’hui Yavné) et a habité chez des membres de la famille. Ils sont resté trois jours et la Haganah est arrivée.



Que le Figaro Magazine reconnaisse ses mensonges sur Saint-Denis

dimanche 29 mai 2016

Nous demandons à la direction du Figaro Magazine de :

- s’excuser pour l’article du 20 mai 2016 stigmatisant Saint-Denis, ses habitant-es, notamment les musulman-es ;

- corriger les erreurs, manipulations et mensonges qui émaillent ce texte ;

- publier dans un prochain numéro les textes de référence de la déontologie du journalisme, dont de nombreux points ont été transgressés par la direction du journal quand elle a commandé, publié et défendu ce texte.

Nous publions en complément de cette pétition l’analyse rédigée par des habitant-es de Saint-Denis, qui prouve que l’article ne répond pas aux règles du journalisme, est dictée par une idéologie d’ignorance et de haine envers les musulman-es et vise par ailleurs à invisibiliser la réalité sociale de Saint-Denis et les luttes qui y sont menées. Nous renvoyons par ailleurs aux nombreuses réactions et contre-enquêtes déjà menées. Il s’agit pour nous de lutter à la fois contre la stigmatisation des quartiers populaires, celle des musulman-es, contre l’invisibilisation de nos luttes, et contre le dévoiement du journalisme.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1252927