Actualités


Riposte laïque ou la nouvelle inquisition

16 FÉVR. 2018 | PAR DIMITRIS FASFALIS | BLOG : SUR LE SEUIL DU TEMPS

Lorsqu’un site d’extrême droite calomnie et menace publiquement des professeurs d’histoire, c’est la liberté comme bien commun qui est en jeu. La haine, l’intolérance, la provocation outrancière et le confusionnisme de Riposte laïque vont de pair avec sa volonté de soumettre l’enseignement de l’histoire-géographie à un Credo nationaliste sur le passé et le présent.


Intervention de Jean-Guy Greilsamer (UJFP) à la soirée de solidarité avec Salah Hamouri à Ivry le 16 février 2018

Jean-Guy Greilsamer s’est exprimé au nom de l’UJFP à la nuit de la liberté pour Salah Hamouri. Voici son intervention :

L’Union Juive Française pour la Paix (UJFP), que je représente ici, soutient sans réserve Salah Hamouri et exige sa libération.

Nous sommes heureux que ce soir un large éventail de personnalités et d’associations se manifeste pour cette libération.

La particularité de l’UJFP dans cet éventail, c’est d’être une association juive solidaire des droits fondamentaux du peuple palestinien et d’être vivement mobilisés contre les violations du droit international que l’État d’Israël commet au nom des Juifs du monde entier. Nous dénonçons, ainsi que de nombreux autres Juifs dans le monde, les crimes perpétrés en notre nom. Nous participons à divers collectifs de solidarité avec le peuple palestinien, dont le collectif BDS France.


Enseignant.e.s en Seine-Saint-Denis, nos inquiétudes face à « l’esprit Charlie »

Par Sonia Taleb et Ramzi Kebaili, enseignant.es en Seine Saint-Denis.

Sonia Taleb et Ramzi Kebaili mettent en garde dans cette tribune contre ce qui se constitue en véritable « combat » intérieur contre toute une partie de la population, enfants compris.

Paru dans Politis, le 12 janvier 2018.

D’après un sondage de l’Ifop, de plus en plus de Français.es, toutes classes et catégories confondues déclarent ne pas se sentir « Charlie », et nous serions mêmes majoritaires dans notre tranche d’âge 25-34 ans. Mais la parole ne nous est jamais donnée pour expliquer sereinement notre position.


Ce que je sais de Tariq Ramadan…

Par Marwan Muhammad le 14 février 2018.

Cela fait des mois que mon téléphone sonne pour à peu près la même demande :

Que pensez-vous de l’affaire Ramadan ?

N’étant ni juge, ni policier, ni témoin, ni avocat, je n’ai pas grand chose à en penser qui dépasse l’opinion d’un citoyen lambda. Étant en retrait de la vie publique depuis quelques mois pour m’occuper de mes proches et travailler sur mes projets futurs, je m’étonne d’être pressé de questions et d’injonctions, exigeant de moi, entre la préparation du goûter et le suivi des devoirs, tantôt que je « condamne », tantôt que je me « positionne ». Merci, ça va bien, et vous ? Les 364 autres jours de l’année, les mêmes qui se fichent complètement du patient et laborieux travail de terrain des associations et des acteurs de la société civile, sont subitement dans une indépassable urgence dès qu’il s’agit de participer, qui au lynchage médiatique, qui a la défense passionnelle et inconditionnelle de Tariq Ramadan, sans même avoir accès au dossier.


Encore la Pologne...

Par Régine Waksman, présidente d’honneur de Valiske, Richard Aboaf, président de Valiske, André Kosmicki, directeur de Valiske.

Il y a seulement 73 ans, le front ukrainien de l’Armée Rouge libérait le camp d’Auschwitz Birkenau en Pologne occupée.

Au moment où de nombreuses institutions non-juives et juives à travers le monde et des organisations internationales se préparaient à commémorer la Journée internationale de la mémoire des victimes de l’Holocauste du 27 janvier dernier, la chambre basse du parlement polonais (SEJM) votait la loi qui condamne jusqu’à 3 ans de prison ferme toute personne qui « attribue à la nation ou l’état polonais la responsabilité ou la coresponsabilité des crimes commis par le IIIe Reich allemand - ou tout autre crime contre l’humanité (...) ou crime de guerre. »


Bienvenue à Rebecca Vilkomerson

Intervention de Pierre Stambul, en ouverture de la soirée du 13 février 2018 avec Rebecca Vilkomerson, directrice exécutive de Jewish Voice for Peace (JVP).

Certains voudraient nous faire croire que la guerre au Proche-Orient est religieuse, communautaire ou raciale.

Nos amis de JVP nous démontrent tous les jours le contraire. C’est au nom de leur identité juive qu’ils se battent tous les jours pour une paix fondée sur l’égalité des droits et la justice.


L’apartheid dans la Loi fondamentale de l’État d’Israël : ça avance !

Le vernis démocratique du régime sioniste n’en finit plus de craquer. Les droits des Palestinien-ne-s d’Israël sont, une fois de plus, sacrifiés au nom de la défense de la majorité juive et de ses privilèges. En manipulant savamment la psychose qui hystérise tous les États racistes et colonialistes – la perte du contrôle qu’engendrerait une égalité pleine et entière –, les élites politiques sionistes ont enfanté un monstre : le projet de loi « État-nation », porté par la ministre de la justice Ayelet Shaked.


Ramadan, justice patriarcale, justice raciste

Post facebook de Houria Bouteldja

Oui à une sévérité exemplaire contre le viol
Non au traitement raciste de Tariq Ramadan

En tant que femme, j’exige que le viol soit sévèrement puni quel que soit l’auteur du crime, Blanc ou Noir.
En tant que femme indigène, j’exige la même répression contre tous les auteurs de viol, Blancs ou Noirs.


Zemmour, Mennel et l’anti-France

Claude Askolovitch — 10.02.2018

Pour soupeser nos diables, le hasard nous a offert une jeune chanteuse et un vieux polémiste, qui ont attiré des scandales inégaux. Mennel Ibtissem, enchanteresse samedi 2 février du télé-crochet « The Voice » pour son interprétation de Leonard Cohen, a fini par quitter l’émission le 8, après quatre jours de bruit et de fureur, vouée aux gémonies pour quelques messages atterrants postés dans l’été 2016, autour des attentats de Nice et de Saint-Étienne-du-Rouvray. Éric Zemmour, creusant son sillon, a fait le 1er février dans le Figaro Magazine l’éloge du décommémoré Charles Maurras (nationaliste, pétainiste, antisémite, monarchiste, controversé), expliquant notamment que l’antisémitisme du prêcheur du roi était péché véniel, puisqu’il ne visait que « un pouvoir excessif » des juifs de son temps.


Ce que révèle l’« agression antisémite » de Sarcelles

6 FÉVR. 2018 | PAR GUILLAUME WEILL RAYNAL | BLOG : LE BLOG DE GUILLAUME WEILL RAYNAL

L’emballement disproportionné des premières heures – aujourd’hui retombé - a suscité son lot habituel de commentaires tendancieux sur les « banlieues musulmanes ». Mais pas seulement. Un nouveau palier vient d’être franchi dans la construction du discours sur le « nouvel antisémitisme ». Une véritable inversion dans la charge de la preuve

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Le maire de Gennevilliers prend un arrêté municipal pour reconnaitre l’État de Palestine

mercredi 24 janvier 2018

Patrice Leclerc, maire de Gennevilliers et membre du Réseau Barghouthi, a décidé de reconnaître l’État de Palestine. Un arrêté du maire stipulera la reconnaissance de l’État dans les prochains jours.



« Boycotter Israël est un droit », selon Amnesty

mercredi 24 janvier 2018 par Philippe Chevalier

Par Philippe Chevalier.
Amnesty International réagit à la liste noire des vingt ONG interdites d’entrée en Israël. Publié le lundi 22 janvier 2018 sur le site du Courrier

Israël a érigé un nouveau mur à ses frontières. L’ennemi, en l’occurrence, ce sont vingt organisations réunies sur une liste noire (publiée le 7 janvier) ayant eu le tort de participer, de soutenir ou appelé à soutenir la campagne « Boycott désinvestissement sanctions » (BDS) [2].



Au Fipa, un documentaire aussi glauque que glaçant sur le hacker franco-israélien Ulcan

mercredi 24 janvier 2018

Publié le 23/01/2018 par Olivier Tesquet sur le site de Télérama

Après “Salafistes” en 2016, le Festival international de programmes audiovisuels (Fipa) s’ouvre aujourd’hui avec une nouvelle polémique, autour du film “The Patriot”. Un documentaire glaçant et contestable sur le hacker franco-israélien Ulcan.



Hassan Diab enfin libre ! Mais le scandale de ses années de prison reste un scandale.

mercredi 24 janvier 2018 par le Bureau national de l’UJFP

Ce qui était une évidence depuis des années, à savoir l’innocence d’Hassan Diab, a enfin abouti. Il a été libéré après trois années et demi dans la prison de Fleury-Mérogis et a pu regagner son pays, le Canada.



Pour adhérer ou faire un don à l’UJFP

mardi 23 janvier 2018


LETTRE OUVERTE DE 100 CINÉASTES AU FIPA

mardi 23 janvier 2018

Les cinéastes l’ont envoyé à la presse ce matin.

Lettre ouverte des cinéastes et professionnel-le-s de l’audiovisuel au FIPA (Festival International des programmes audiovisuel) à propos du « Focus sur Israël »



Refuzniks

mardi 23 janvier 2018 par Martin Barzilai

Martin Barzilai, REFUZNIKS - Dire non à l’armée en Israël , Libertalia, 2017, 200 p., préface d’Eyal Sivan, 20 euros.

Photographie et témoignage d’une bonne quarantaine de refuzniks de toutes les générations et de toutes les motivations.



Droit de réponse d’Houria Bouteldja refusé par le journal Le Monde

mardi 23 janvier 2018 par Houria Bouteldja

Par Houria Bouteldja, membre du PIR. Publié le 18 janvier 2018.

Le 30 novembre dernier, alors qu’une campagne médiatique d’une violence rare prenait pour cible Houria Bouteldja, Le Monde se joignait à cette offensive en publiant une tribune diffamatoire, mensongère et injurieuse contre la militante du PIR, intitulée « A l’université, attention à ne pas banaliser l’antisémitisme » [4]. Elle était signée par des universitaires dont Alain Policar et Emmanuel Debono.

HB, optant pour la confrontation politique plutôt que pour la voie judiciaire, a alors envoyé le texte qui suit, réfutant point par point les allégations et autres calomnies. Devant le mutisme des responsables du journal, elle envoie cette fois une lettre recommandée avec AR faisant valoir son droit de réponse. A ce jour, "le Monde", bafouant l’usage et la loi, n’a pas dénié y donner suite ce qui constitue un grave manquement à la déontologie journalistique qu’il prétend incarner. Le voici dans son intégralité.



Sortir six miles au large : une journée dans la vie des pêcheurs de Gaza

lundi 22 janvier 2018 par David Heap, Pam Bailey

Par David Heap (Bateau canadien pour Gaza et Flotille de la Liberté) et Pam Bailey, Fondatrice et Directrice de We are not Numbers.

Ce soir du 4 janvier 2017, il faisait du vent quand Muhammad al-Hissi de Gaza, 34 ans, a pris la mer avec 13 de ses frères, cousins et oncles, pour gagner sa vie de la seule façon qu’ils connaissent : en pêchant. Mais il n’est jamais revenu.



Les vœux de l’UJFP pour 2018

lundi 22 janvier 2018 par Emmeline Fagot, Pierre Stambul

L’UJFP (Union Juive Française pour la Paix) vous présente ses meilleurs vœux pour l’année 2018.

Comme les années précédentes, vous avez été nombreux-ses, en 2017, à nous suivre et nous soutenir dans notre combat antiraciste et de solidarité avec les exilé-e-s, contre les injustices infligées aux Palestiniens par l’occupant et avec celles et ceux qui se battent pour une paix juste en Israël/Palestine.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2910277