Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Des arrestations inacceptables

jeudi 20 septembre 2012 par Afps

Au moment où l’AFPS se lance, avec le concours de plu­sieurs asso­cia­tions démo­cra­tiques fran­çaises, dans une opé­ration sans pré­cédent en faveur des pri­son­niers poli­tiques pales­ti­niens dans les prisons israé­liennes, nous apprenons l’arrestation d’environ 70 mili­tants pales­ti­niens par les forces de sécurité palestiniennes.

La moitié des per­sonnes arrêtées avait déjà connu les prisons israé­liennes et quelques-​​uns d’entre-eux avaient par­ticipé à la longue grève de la faim du prin­temps dernier.

Ces arres­ta­tions, tout comme le maintien en détention et sans jugement de Zakaria Zubeïdi, sont d’ordre poli­tique par excel­lence, elles sont de nature à entraver les efforts de récon­ci­liation nationale et à affaiblir la demande légitime pales­ti­nienne pour la recon­nais­sance d’un état palestinien.

Les res­pon­sables israé­liens ne man­queront cer­tai­nement pas l’occasion de jus­tifier leur poli­tique de répression et d’arrestations arbi­traires en s’appuyant sur l’exemple qui vient d’être donné par les forces de sécurité pales­ti­niennes. Ces forces qui consti­tuent l’outil sécu­ri­taire de l’AP.

L’AFPS condamne avec force cette vague d’arrestations et joint sa voix à celles des ONG pales­ti­niennes comme le PCHR et ADDAMEER pour réclamer la libé­ration immé­diate de toutes les per­sonnes arrêtées, ainsi que celle de Zakaria Zubeïdi, et le respect de leurs droits.

La question des droits humains est une et indivisible.

Le Bureau National de l’AFPS


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 153 / 519336