Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Chana Tova

lundi 17 septembre 2012 par le Bureau National de l’UJFP

L’UJFP souhaite une excellente année 5773 à tous.

Il est de mise pour les Juifs en cette période de nouvel an de faire un bilan, un examen de conscience, de façon à pouvoir poursuivre dans l’année qui vient avec plus de réussite le chemin vers un monde plus juste et plus humain.

Nous ne pensons pas avoir à rougir de nos actions de l’année passée qui contribuent à faire entendre en France une voix juive opposée à celle qui, comme le CRIF le prétend, veut faire accroire que tous les Juifs approuvent de façon inconditionnelle la politique israélienne.

Nous pensons que cette politique, non seulement écrase et asphyxie le peuple palestinien mais est suicidaire pour les Juifs eux-mêmes. Elle est contraire à l’éthique juive, aux traditions juives humanistes et progressistes. Elle est une insulte à tous les Juifs qui se sont battus contre le racisme et l’oppression depuis des siècles. Elle vise à entrainer les Juifs dans une guerre de « civilisation » sans fin.

Pour l’année qui commence, nous estimons que, pour être inscrits dans « le Livre de la Vie » nous devons nous tenir aux côtés de ceux à qui on conteste le droit à une vie digne.

Nous pensons aux Palestiniens bien sûr, et tout particulièrement :

- à ceux de Gaza soumis à un blocus impitoyable depuis trop d’années. Nos pensées iront au bateau l’Estelle en route vers une tentative de briser celui-ci

- aux Bédouins du Néguev et de la Vallée du Jourdain, menacés d’une véritable épuration ethnique

- et aux milliers de prisonniers, enfermés dans les prisons israéliennes depuis tant d’années.

Nous sommes aussi préoccupés, ici, par la montée du racisme et de la xénophobie à l’égard surtout des Roms et des musulmans. Ce qui nous rappelle les heures sombres précédant la seconde guerre mondiale, lorsque ce racisme et cette xénophobie s’exerçaient sur nos familles.

Nous sommes aussi inquiets d’une poussée d’un nouvel antisémitisme en grande partie dû à l’amalgame mortifère entretenu à l’envi par la propagande sioniste entre Juifs, sionistes et Israéliens.

Pour toutes ces raisons, nous continuerons :

- avec la campagne BDS France à développer le Boycott, promouvoir le Désinvestissement, exiger des Sanctions à l’égard de l’Etat d’Israël, jusqu’à ce que cet Etat se conforme au droit international,

- avec les associations antiracistes à demander la régularisation des sans-papiers et l’abrogation des lois islamophobes.

Que l’année 5773 soit douce pour tous ceux qui luttent pour la justice, ici et là-bas.

Le Bureau National de l’UJFP le 17-09-2012


Document(s) joint(s)

Chana Tova

18 septembre 2012
info document : PDF
209.6 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 467 / 512236