Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


En Palestine, liberté pour Nabil Al-Raee et Zakaria Zubeidi

vendredi 8 juin 2012 par Sonia Fayman

URGENT ! Le 6 juin, avant l’aube, Nabil Al-Raee, directeur artistique et metteur en scène du Théâtre, a été arrêté chez lui et emmené sans explications par des soldats israéliens. Et Zakaria Zubeidi, une personnalité du camp de Jénine, a été arrêté une nouvelle fois, le 13 mai et est détenu par les forces de sécurité palestiniennes à la prison de Jéricho. Intervenons tous ensemble auprès des autorités israéliennes, palestiniennes et françaises ainsi qu’auprès de nos élus pour obtenir la libération immédiate de Nabil Al-Raee et de Zakaria Zubeidi.

PNG - 362.1 ko
Nabil Al-Raee - Zakaria Zubeidi

La Palestine occupée est le théâtre d’une banalisation de la violence exercée par l’armée d’occupation israélienne : chaque jour amène son lot d’arrestations sans motif, la nuit dans la plupart des cas. Nous assistons à un harcèlement exercé contre la résistance non-violente, que ce soit au village de Bil’in en Cisjordanie, à celui d’Al Araqib dans le désert du Néguev-Naqab ou contre le Théâtre de la Liberté de Jénine, symbole de la résistance culturelle.

Le Théâtre de la Liberté du camp de réfugiés de Jénine a été créé par Juliano Mer Khamis à la suite et à la mémoire du travail de sa mère Arna Mer auprès des enfants du camp auxquels elle a enseigné l’art dramatique afin de les aider à se libérer moralement et corporellement de la pression de l’occupation. Juliano Mer Khamis a été assassiné il y a un an à Jénine, dans des conditions jamais élucidées à ce jour. Depuis, la troupe qui a vaillamment repris le flambeau de l’art théâtral en résistance, n’a cessé d’être inquiétée : tous ceux de ses membres qui ont été convoqués dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat se sont rendus à ces convocations. Cela n’a pas empêché le Théâtre de la Liberté de subir quatre attaques de l’armée israélienne, arrestations et interrogatoires de ses membres, détentions, qui font dire aux membres du Théâtre de la Liberté : « nous avons la conviction que ce harcèlement régulier et systématique des employés du Théâtre de la Liberté n’a rien à voir avec l’enquête sur le meurtre de Juliano mais qu’il s’agit d’une campagne clairement dirigée contre le Théâtre de la Liberté lui-même ».

Le 6 juin, avant l’aube, Nabil Al-Raee, directeur artistique et metteur en scène du Théâtre, a été arrêté chez lui et emmené sans explications par des soldats israéliens. Sa famille a appris le lendemain qu’il était retenu au centre de détention de Jalameh, au Nord de Jénine. Il est de notoriété publique que les interrogatoires à Jalameh se déroulent fréquemment dans des conditions inhumaines incluant la privation de sommeil, des pressions psychologiques et des ligotages dans des positions douloureuses.

Informés de cette arrestation, nous apprenons en même temps que Zakaria Zubeidi, une personnalité du camp de Jénine, a été arrêté une nouvelle fois, le 13 mai et est détenu par les forces de sécurité palestiniennes à la prison de Jéricho. Son avocat n’a pas encore pu l’assister, alors qu’il est enfermé depuis trois semaines. Leader d’une résistance armée à la suite de la mort de sa mère tuée par l’armée israélienne et de la destruction de sa maison, il a renoncé en 2005 aux actions violentes et a rejoint Juliano Mer Khamis dans la résistance culturelle. Il est cofondateur du Théâtre de la Liberté.

Les Amis du Théâtre de la Liberté de Jénine vous demandent d’intervenir auprès des autorités israéliennes, palestiniennes et françaises ainsi qu’auprès de vos élus pour obtenir la libération immédiate de Nabil Al-Raee et de Zakaria Zubeidi. Il faut que la lumière soit faite sur ces séries d’arrestations et que cesse le harcèlement des membres du Théâtre de la Liberté qui met en danger l’existence même de ce magnifique espace de liberté et de développement artistique et culturel.

Vous pouvez, en outre, appeler la coordination du district militaire israélien au 00 972-4-640-73-12 pour demander des nouvelles de Nabil Al-Raee (N° d’identité nationale 906349162) et l’Ambassade d’Israël en France : 01 40 76 55 00

Ainsi que les numéros suivants au sujet de la détention de Zakaria Zubeidi.

00-970-(0)59-777-88-87 Majd Faraj Chef du service de renseignement de l’autorité palestinienne

00-970-(0)59-900-00-11 Abo Mohammad Shadeh, Chef de la sécurité du président

00-970-(0)59-944-75-47 Dr Said Abo Ali, Ministre de l’Intérieur

00-970-(0)59-930-38-50 Saeb Erekat, Chef des négociations

00-970-(0)59-955-88-22 Ataeb Abdurahem, Sûreté Nationale

Et exprimer votre solidarité au Théâtre de la Liberté de Jénine :
www.thefreedomtheatre.org

Sonia Fayman, présidente d’ATL Jénine

ATL Jénine, boite 84,
Maison des Associations du 18ème
15 passage Ramey, 75018 Paris

E-mail : theatrejenine@yahoo.fr
Site : www.atljenine.net


Accueil | Contact | Plan du site | |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’UJFP en action  Suivre la vie du site En Israël-Palestine  Suivre la vie du site Territoires occupés   ?

Creative Commons License