Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Vive les Parlements Européens, que 100 Parlements s’épanouissent

mardi 28 février 2012 par le Bureau National de l’UJFP

Il est né le parlement juif européen. Jouez Shofars, résonnez Tambourins !
Voilà une idée qu’elle est bonne.
Un parlement, ce n’est pas seulement un lieu où l’on parle et ment. C’est un lieu où s’écrit la loi.
Bon, les tables de la Loi, nous les avons. Mais 10 commandements, c’est trop peu pour régler tous les aspects de la vie dans des civilisations de la valeur des nôtres – et faire comprendre aux autres civilisations qu’elles n’ont pas le niveau.
Vive le Parlement Juif européen, installé dans le ghetto, pardon le bunker bruxellois.

Mais surtout n’en restons pas là, et aidons les autres à atteindre ce degré.
Il faut un parlement occitan européen, avec présence du Val d’Aran et de Monaco, débat pour le val d’Aoste.
Il faut un parlement celte, un parlement basque, un parlement slave, un parlement musulman européens...

Ah non ? Et pourquoi non ? Parce que personne ne veut délégitimer la Russie, il n’y a pas besoin d’un Parlement slave à Bruxelles ?
Parce que le Coran vient d’ailleurs, il n’est pas autochtone ?
Mais alors la Bible ?

Cette histoire de parlement est donc un nouvel épisode du chantage permanent à l’exception juive, parce que l’antisémitisme, parce que la Shoah, parce que Israël.
Que l’Union européenne fasse siéger non un conseil représentatif des Juifs d’Europe (qui n’a pas lieu d’être), mais un assez misérable lobby du sionisme en grande pompe dans son siège même, dit à quel niveau d’aplatissement devant Israël l’institution en est arrivée. Et il y a effectivement à craindre que ce soit une étape vers le rehaussement des relations entre l’UE et Israël au point que Israël deviendra explicitement ou implicitement nouvel Etat de l’Union. Au fait, avez-vous entendu dire qu’un seul député européen s’était étonné de ce tapis rouge déroulé pour cette mascarade ? José, Jean-Luc, savez vous que ce n’est pas pour ce silence que vous avez été élus ?

Disons-le le plus clairement possible : cette logique est une fuite en avant irresponsable. Elle exacerbe l’hostilité à l’Etat israélien au Moyen Orient comme en Europe. Ceux qui veulent sincèrement une paix durable pour une communauté juive au Moyen Orient doivent comprendre qu’ils font fausse route, que la paix passe par la reconnaissance des crimes commis contre le peuple palestinien, par la reconnaissance des droits de ce peuple, par la sanction des dirigeants qui ont entrainé Israël dans cette politique criminelle, par la fin de leur impunité.
Le meilleur service que les Juifs européens puissent rendre aux Israéliens, c’est de s’engager pleinement dans la campagne BDS aux côtés de tous les défenseurs sincères des droits humains dans le monde.


Documents joints

Communiqué UJFP 100 Parlements 28-12-2012

1er mars 2012
Document : PDF
211.4 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’UJFP en action  Suivre la vie du site Communiqués de l’UJFP   ?

Creative Commons License