Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Communiqué de presse : l’armée israélienne envahit de nouveau Jenine et arrête des travailleurs de la culture.

jeudi 22 décembre 2011

Sachez que tous ceux qui ont été arrêtés ont été relâchés ce matin vers 9h.

du Théâtre de la Liberté du camp de réfugiés de Jénine
22 décembre 2011

La nuit dernière l’armée israélienne a envahi le camp de réfugiés de Jénine pour la deuxième nuit de suite. Ils ont arrêté trois autres membres du Théâtre de la Liberté : cette fois il s’agit d’Adnan Naghnaghiye, notre régisseur, Bilal Saadi, le président et Faisal Abou Alheja, professeur d’art dramatique et assistant de production.

Hier, Faisal a joué la scène des arrestations (voir la photo).
"Les gens ont eu la possibilité de parler de leur expérience aux mains de l’armée israélienne, grâce à la mise en scène. Cela a aussi aidé à instruire les autres sur les pratiques injustes et inhumaines de l’armée israélienne ici dans le camp de réfugiés de Jénine" (Faisal Abou Alheja, comédien du Théâtre de la Liberté, dans une prison israélienne).

Les soldats israéliens opèrent en brisant les portes des maisons dans lesquelles ils entrent, parfois ils mettent les maisons sens dessus dessous, ils bandent les yeux et menottent des innocents qui ne sont soupçonnés d’aucun délit. Ils les frappent, les insultent et les enferment dans des cellules de prison. Les rapports que nous ont fait eux qui ont été arrêtés hier mentionnent des traitements inhumains allant jusqu’à la torture.

Les attaques systématiques de l’armée israélienne contre le Théâtre de la Liberté et son personnel nuisent sérieusement à la capacité du théâtre à exercer en toute sécurité avec enfants et jeunes.

Afin d’attirer l’attention sur la pratique systématique d’Israël consistant à imposer son régime militaire et à pratiquer des arrestations, le Théâtre de la Liberté a donné un spectacle de rue hier à 14h dans le camp de réfugiés de Jénine. Les comédiens ont joué selon la technique du théâtre d’intervention (Le Playback Theatre est une approche interactive qui se pratique dans plus de 50 pays comme outil de construction de liens sociaux et de dialogue. Dans un spectacle de Playback Theatre, des spectateurs sont volontaires pour apporter des éléments de leur expérience de vie et ils assistent à une improvisation que font les comédiens et les musiciens à partir de leurs témoignages). Ils ont utilisé cette technique pour jouer les témoignages de ceux qui avaient été touchés par les incursions et le harcèlement de ces derniers jours. Des enfants, des jeunes et des adultes du camp aussi bien que des internationaux ont assisté au spectacle.

"Ce qui s’est passé aujourd’hui m’a donné l’occasion de raconter mon histoire. Le fait que d’autres écoutent ce qui m’est arrivé m’a aidé à me sentir lié à ma communauté. Le fait que mon histoire a été entendue par un public d’internationaux m’a aussi aidé" (Kamal Abou Awad, étudiant du Théâtre de la Liberté, résidant du camp de réfugiés de Jénine, récemment libéré de détention)

Lors de cette représentation, ceux qui ont raconté leur histoire étaient des gens qui ont été récemment arrêtés, torturés et harcelés par l’armée israélienne. D’autres résidents du camp de réfugiés de Jénine ont partagé leurs réflexions et leurs sentiments sur la violence des militaires israéliens et sur le nombre incroyable d’arrestations arbitraires qui se sont produites ces derniers mois.

Le Théâtre de la Liberté donnera une seconde représentation le mercredi 28 décembre à 14h en signe de protestation contre les arrestations suivantes et les raids de nuit dans le camp de réfugiés de Jénine.

Les gens du camp de réfugiés de Jénine se servent du théâtre d’une manière très innovante pour communiquer ce qui leur arrive et résister aux manœuvres d’intimidation de l’appareil militaire israélien. L’action d’aujourd’hui a fait savoir à l’armée israélienne que son comportement flagrant sera observé de près, surveillé et rendu public.

Pour plus d’information, appelez :
Rawand Arqawi, chargé des relations avec la presse : 00 972 599 97 10 70

Ou envoyez un mail au Théâtre de la Liberté :
info@thefreedomtheatre.org

Traduction : SF

PS : Vidéo du Freedom Theatre


Accueil | Contact | Plan du site | |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pour comprendre  Suivre la vie du site Témoignages   ?

Creative Commons License