Actualités


APPEL POUR L’EVACUATION IMMEDIATE DE MORIA

Pour signer la pétition

Au moment où 12.500 réfugiés et demandeurs d’asile errent sans abri sur les routes et les collines de Lesbos, où les intoxiqués et les blessés de l’incendie de Moria sont empêchés par la police de rejoindre l’hôpital de Mytilène, où des collectifs solidaires apportant des produits de première nécessité sont bloqués par les forces de l’ordre ou pris à partie par de groupuscules d’extrême droite, où la seule réponse apportée par le gouvernement grec à cette urgence est national-sécuritaire


Racismes de France

Omar SLAOUTI, Olivier LE COUR GRANDMAISON

Aujourd’hui en France, des personnalités médiatiques et politiques de premier plan, jusqu’au plus haut niveau de l’État, attisent les haines et les peurs, agitant le spectre du « séparatisme » et l’épouvantail du « grand remplacement » qui menaceraient la République française « une et indivisible ». De là, la stigmatisation des Arabes, des Noirs, des musulmans, des Asiatiques, des Rroms… Qu’elles soient françaises ou étrangères, les personnes non blanches sont toujours construites comme de potentielles ennemies de l’intérieur, d’autant plus lorsqu’elles tentent de résister à ces discriminations.


Gaza Stories Saison 2 - Épisode 28 : "Le vendeur de lupins"

12 septembre 2020

"Yallah ya thermos !" C’est avec cet appel qu’Ahmed Saleh Hammad parcoure son quartier, le camp de réfugiés d’al-Maghazi, mais aussi les parcs, près des écoles et les fêtes de mariage avec sa charrette pour vendre ses lupins, gagner quelques shekels et nourrir ses huit enfants.


DOC AVIV : UN FESTIVAL DE CINÉMA CHARGÉ DE SERVIR LA NORMALISATION DE L’ANORMALITÉ

Par BDS France et BDS Maroc, 10 septembre 2020

BDS France et la campagne MACBI (BDS Maroc) ont alerté les créateurs artistiques, en France et au Maroc, sur la signification que prend leur participation à des événements organisés sous la houlette des institutions officielles israéliennes. Ainsi du festival international du film documentaire DocAviv qui se tient cette semaine à Tel Aviv. Certains internationaux ont d’ailleurs retiré leurs œuvres ou se sont retirés du jury de ce festival [2].


L’aide aux migrants - Ma folle épopée judiciaire

En 2016, dans le froid de la montagne des Alpes-Maritimes, en pleine nuit, j’ai rencontré 3 jeunes femmes qui étaient gravement blessées. Elles avaient fui la dictature d’Érythrée, elles étaient passées par les marchés aux esclaves de la Lybie et s’étaient perdues sur une route près de chez moi. Je les ai emmenées dans ma voiture pour les mettre à l’abri et qu’elles reçoivent des soins. On nous a arrêté au péage et mis des menottes parce qu’elles n’avaient pas les bons papiers.


Gaza Stories Saison 2 - Épisode 27 : "Laissez Gaza respirer"

10 septembre 2020

La situation sanitaire s’aggrave dangereusement à Gaza : plus de 1400 cas Covid ont été détectés dans le territoire (ci-dessous la dernière statistique officielle). Elle s’ajoute aux autres difficultés, souvent dramatiques, créées par 13 ans de blocus israélien : manque de médicaments, qualité de l’eau, coupures d’électricité…


Invitation à un web événement sur les réfugiés palestiniens au Liban (AJPF et Fête de l’Humanité) et collecte de soutien aux camps

L’Association de Jumelage des villes françaises avec les camps de réfugiés palestiniens (AJPF) organise un web événement consacré à l’actualité et aux camps du Liban en partenariat avec la fête de l’Humanité, le vendredi 11 septembre à 17h30.


DANS LA TOURMENTE

Comment ça va ?

Je ne sais pas. Ça dépend des jours. Ça dépend des moments.

Pendant un temps, il y a eu une forme de détachement, de distanciation, de dissociation. Une mise à distance instinctive, nécessaire, qui s’opère. Comme un réflexe de protection. Et plus le bruit enfle, prend des proportions inhabituelles, plus le sentiment d’irréalité s’amplifie. Puis soudain, le venin perce la bulle. La réalité vous rattrape. On accuse le coup.


La volonté d’autonomie face au lobby des semenciers se concrétise sous nos yeux à Gaza (phase 3)

Par Humani’Terre et UJFP

Août 2020 : la Pépinière Solidaire livre ses premiers plants !

Inaugurée le 15 juillet, la pépinière solidaire de Khuza’a connaît un grand succès. Elle a livré ses premiers plants le 16 août et livre depuis sans discontinuer. Il est à présent de la responsabilité du mouvement de solidarité d’assurer sa pérennité. La souscription continue, c’est elle qui permet aux paysans de Gaza de vivre et de nourrir la population : nous vous appelons à y participer


Appel à action : Agissons pour empêcher l’expulsion de Salah Hamouri de Jérusalem !

Salah Hamouri est à nouveau victime de la politique d’apartheid et d’épuration ethnique des autorités israéliennes, ainsi que le précisent l’article et appel à action ci-dessous.
L’UJFP exprime son indignation face au harcèlement qui vise ce militant exemplaire des droits du peuple palestinien.

Nous nous associons à l’appel à action et exigeons que le gouvernement et que le consulat de France à Jérusalem interviennent énergiquement pour que Salah Hamouri puisse vivre librement et sans condition en Palestine quand il le souhaite et pour que l’interdiction de séjour de son épouse Elsa en Palestine soit annulée.

Les atteintes à la liberté de circulation perpétrées par Israël sont intolérables et contreviennent au droit international et aux droits humains universels.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Lettre ouverte de notre collectif de sans papiers (Montreuil)

lundi 10 août 2020 par Collectif des Sorins

6 AOÛT 2020 | PAR COLLECTIF DES SORINS | BLOG : LE BLOG DE COLLECTIF DES SORINS

Nous sommes un collectif de travailleurs immigrés de Montreuil, presque tous sans papiers et résidant en France depuis au moins 10 ans. Nous avons récemment écrit au préfet pour lui demander la régularisation de notre groupe. Sans réponse de sa part, nous avons décidé de proposer aux médias de publier notre lettre, pour informer les Français au sujet de la vie des sans papiers.



Lettre ouverte à la Défenseure des droits. 15 propositions pour la désescalade

dimanche 9 août 2020

5 AOÛT 2020 | PAR RAMATA DIENG | BLOG : LE BLOG DE RAMATA DIENG

En réaction aux déclarations et propos officiels niant l’existence des violences policières, le réseau des victimes réuni autour de l’Appel des Familles adresse ce courrier à la successeure de Jacques Toubon. Nous lui adressons également nos propositions pour la désescalade des méthodes des forces de l’ordre, contre le déni des violences policières et contre le déni de justice.



Quand hurlent les hyènes de Bruno Jacquin

samedi 8 août 2020

Sur fond de conflit israélo-palestinien, Quand hurlent les hyènes aborde les ressorts médiatico-politiques qui conduisent à jeter l’opprobre sur le suspect d’un assassinat avant même la fin de l’enquête judiciaire. Certes, tout l’accuse et le meurtre est commis en plein été, traditionnelle période de creux en événements médiatiques. Or, il faut bien alimenter la machine…



L’amour survivra au néant de cette épidémie

samedi 8 août 2020 par Samah Jabr

Publié le 5 août sur le site de Chronique de Palestine.

Par Samah Jabr

Il peut être légitime de se dissimuler derrière un déni de la réalité, le temps de reprendre son souffle après avoir trébuché sur les difficultés de la vie, tant que cette attitude reste temporaire.

Ce déni est un comportement naturel dans lequel se réfugient de temps à autre beaucoup de personnes, même parmi les plus intelligentes. C’est le cas parfois de sociétés entières, quelles qu’elles soient.



À Notre-Dame-des-Landes, rencontres Intergalactiques 2020

samedi 8 août 2020

Vivre ensemble dans l’égalité et la justice ?

La Palestine apparaît et disparaît des fenêtres médiatiques au gré de événements violents, renvoyant dos à dos les protagonistes du conflit. L’aspect colonial est gommé : le peuple autochtone palestinien, marginalisé et réprimé, continue d’être une population étrangère dans son propre pays. Le soutien s’organise et des Juifs antisionistes tentent de faire bouger des lignes idéologiques et politiques. Quelles lectures et perspectives peut-on tirer de ces dynamiques, où en est la campagne de boycott aux produits Israéliens, quid des enjeux stratégiques actuels, des espoirs d’égalité et de justice ?

Avec Pierre Stambul, membre de l’Union Juive Française pour la Paix.



Solidarité avec Mahmoud Nawajaa !

vendredi 7 août 2020 par Coordination nationale de l’UJFP

Le coordinateur général du Comité National palestinien de la campagne BDS - Mahmoud Nawajaa - a été arrêté le 30 juillet dernier, chez lui a Kfar Abu Qash, en Cisjordanie occupée, par les forces d’occupation militaires israéliennes et placé en détention arbitraire, accusé de crimes fantaisistes multiples comme savent le faire les autorités militaires d’occupation.



Roms massacrés à Auschwitz : l’anniversaire tragique du 2 août 1944

mercredi 5 août 2020 par Memorial98

2 août 2020

A Auschwitz-Birkenau, dans la nuit du 2 au 3 août 1944, 2897 Roms survivants dans le camp, pour la plupart des femmes, des enfants et des vieillards, furent assassinés dans les chambres à gaz lors la liquidation du « Zigeunerlager » (« le camp des tsiganes »)



UN MILLIER D’ISRAÉLIENS APPELLENT À LA LIBÉRATION IMMÉDIATE DU COORDINATEUR DE BDS MAHMOUD NAWAJAA

mercredi 5 août 2020 par Boycott from Within

Par Boycott from Within, le 3 août 2020

Avant l’aube, le 30 juillet, des dizaines de soldats israéliens ont fait irruption dans la maison de Mahmoud Nawajaa, Coordinateur général du Comité national palestinien de BDS, à Kafr Abu Qash [en Cisjordanie occupée], l’ont menotté, lui ont bandé les yeux et l’ont emmené de force sous les yeux de sa femme et de ses enfants.



AIDEZ-NOUS À LIBÉRER MAHMOUD, #FREEMAHMOUD, LE COORDINATEUR GÉNÉRAL DU BNC

Par Palestinian BDS National Committee (BNC), le 31 juillet 2020

Mahmoud Nawajaa, un défenseur renommé des droits humains palestiniens, a été arraché à sa famille par les forces d’occupation israéliennes au cours d’un raid nocturne le jeudi 30 juillet et est actuellement détenu dans le centre d’interrogation de haute sécurité Jamaleh, en Israël, sans être autorisé à contacter des avocats.



Gaza Stories Saison 2 - Épisode 22 : "Debout !"

mercredi 5 août 2020 par Iyad Alasttal

3 août 2020

Des enfants palestiniens amputés qui jouent au football, comme un rappel de l’horreur qu’ils ont vécu à l’âge où les nôtres s’amusent entre eux, font des rêves, des projets (astronaute, pompier, aventurier…), vivent au rythme de l’école, des fêtes de famille, des vacances…


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5589419