Actualités


"Paroles juives contre le racisme " - Les 10 clips

Voici les 10 clips "Paroles juives contre le racisme".
La publication a commencé le 22 septembre.

Présentation
Bande-annonce

Clip n°1 : QUI SOMMES-NOUS
Clip n°2 : POURQUOI UNE PAROLE JUIVE ?

Forum consacré aux clips


Les clips antiracistes de l’UJFP - Présentation

L’Union juive française pour la paix est une organisation juive laïque qui a été créée sur la question du Proche-Orient et du soutien au peuple palestinien. Mais le combat pour la justice et l’égalité des droits ne pouvait se mener là-bas et ne pas concerner le racisme aussi ici en France. Sur la base des mêmes valeurs, l’UJFP s’est donc engagée aux côtes des victimes du racisme pour promouvoir un nouvel antiracisme, politique et décolonial.


La bande-annonce des clips "Paroles juives contre le racisme"

Voici la bande-annonce qui présente des 10 clips que nous allons publier à partir du 22 septembre 2017


La Palestine après Balfour 1917-2017 100 ans de colonialisme / 100 ans de résistance

Le 2 novembre 1917 alors que la première guerre mondiale entre dans sa dernière année et que l’empire ottoman est en pleine déliquescence, la déclaration Balfour est adoptée par le gouvernement britannique. Celle-ci adressée à Lord Rothschild par le ministre britannique Balfour, antisémite notoire, s’avère totalement illégale au regard du droit international.


Vidéo de la conférence de Richard Falk à la Fête de l’Humanité « Le démantèlement de l’apartheid israélien est le chemin vers la paix »

19 septembre |AURDIP

Prof. Richard Falk a donné dimanche 17 septembre 2017 une conférence organisée par l’AURDIP et l’AFPS dans le cadre de la Fête de l’Humanité.

Titre : Le démantèlement de l’apartheid israélien est le chemin vers la paix


N’ENTERREZ PAS NOS LIBERTÉS !

CONTRE L’INSTAURATION D’UN ÉTAT D’URGENCE PERMANENT !
POUR NOS DROITS ET NOS LIBÉRTES !

LUNDI 25 SEPTEMBRE
Rassemblement 18h
Place Edouard Herriot
M° Assemblée Nationale, pour le passage du texte de loi à l’Assemblée.


Israël décide de « pourrir la vie » d’Amnesty International

Par Nissim Behar, à Tel-Aviv — 12 septembre 2017

L’Etat hébreu va appliquer la loi « anti-boycott » votée en 2011 : il reproche à l’ONG d’appeler à ne pas consommer des produits de la « Cisjordanie occupée ».

Jusqu’à présent, les attaques israéliennes visant les organisations hostiles à l’occupation des territoires palestiniens étaient virulentes mais restaient purement verbales. Ce mardi 12 septembre marquera donc un changement majeur puisque le gouvernement de Benyamin Nétanyahou a décidé d’appliquer pleinement la loi « anti-boycott » votée par la Knesset en juillet 2011 pour punir les ONG appelant à ne pas consommer des produits de « Judée-Samarie » (la Cisjordanie occupée).


Salah Hamouri : injustice est faite, un déni absolu de droit

Communiqué de l’AFPS

Ainsi donc la « loi du plus fort » est passée ! Dans cette partie du monde la démocratie ne vaut que pour certains : ceux qui depuis 50 ans – en toute impunité - occupent, colonisent, humilient tout un peuple en le privant de ses droits nationaux.


Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri

Elsa Lefort, porte-parole du Comité de soutien à Salah Hamouri

Ce lundi est un jour sombre. Salah Hamouri, avocat franco-palestinien, a été condamné à 6 mois de prison renouvelables, sous le statut de la « détention administrative ». C’est-à-dire sans connaître précisément et exactement ce qui lui est reproché, sans avoir accès à son dossier classé secret, sans avoir droit à un procès équitable et contradictoire. Et tout ceci pour satisfaire à un ordre, signé de sa main, d’un ministre israélien de la défense particulièrement extrémiste : Avigdor Lieberman.


Salah Hamouri : le Président de la République française doit siffler la fin de la partie !

Communiqué de l’AFPS.

ASSEZ ! Combien de rebondissements, de reports, de changements de tactique, de prisons ou de tribunaux, de condamnations provisoires, de nouvelles condamnations, d’annonces de libération ou de mises en détention administrative, d’ordres du ministre de la défense, d’appels du procureur, de décisions provisoires, combien de coups au cœur Salah Hamouri va-t-il devoir encore subir avant que le Président de la République ne réalise qu’il se passe de l’autre côté de la Méditerranée un véritable scandale, un déni de justice, une atteinte aux droits humains élémentaires qui auraient déjà dû attirer son attention depuis le 23 août.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


7ème garde à vue de Cédric HERROU : La police anticipe-t-elle sur ses prochaines attributions liberticides ?

mercredi 13 septembre 2017 par LDH des Alpes-Maritimes, LDH PACA, Roya citoyenne

Communiqué de l’association Roya citoyenne, du Comité régional LDH PACA
et des sections LDH des Alpes-Maritimes

Ce matin, mardi 12 septembre, Cédric Herrou est convoqué à la gendarmerie, sans connaître l’objet de cette convocation. Il apprendra alors qu’il est l’objet d’une plainte pour « violences aggravée et séquestration » de la part d’un personnage présentement en maison d’arrêt, après condamnation à 8 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Nice en tant que passeur professionnel, étranger lui-même en situation irrégulière.



La lutte des ouvriers palestiniens dans les colonies israéliennes

dimanche 10 septembre 2017 par Chloé Rouveyrolles

Mishor Adumim. De la correspondante de Ouest-France Chloé Rouveyrolles. Publié le 6 septembre 2017 sur le site de Ouest-France

Ils sont 36 000 à travailler chez les colons des territoires occupés. En théorie, ils sont protégés par le Code du travail israélien. Dans la pratique, c’est bien plus compliqué.



Condamner l’occupation israélienne ne suffit pas

dimanche 10 septembre 2017 par Amira Hass

8 septembre | Amira Hass pour Haaretz |Traduction Jean-Marie Flémal pour « Pour la Palestine »

Européens, vos dénonciations sont perçues par Israël comme dénuées de caractère urgent. Ce que vous devez faire, c’est appliquer des sanctions douloureuses.

Aux Pays-Bas, à la Belgique et à la France : Il ne suffit pas de condamner uniquement par des mots la politique de destruction menée par Israël, qui détruit des infrastructures et des habitations financées avec l’argent de vos contribuables. C’est une bonne chose que vous soyez en colère, mais le tempo de l’accumulation de votre colère est de loin inférieur au rythme effréné et dangereux des bulldozers de l’Administration civile et des Forces de défense des colonies en Cisjordanie.



Palestine : Histoire et perspectives

vendredi 8 septembre 2017

Conférence/Projection/Débat.

Le 27 octobre 2017 de 19h à 22h30
Centre culturel Sydney Bechet
10 place Henri Barbusse 91350 GRIGNY

Avec :
- la participation de Sarah Katz et Pierre Stambul de l’UJFP
- la projection du documentaire "l’Affaire Salah Hamouri" présenté par Nadir Dedoune, journaliste, écrivain et réalisateur



« En tant que juifs, dans les quartiers populaires, nous sommes extraordinairement accueillis »

vendredi 8 septembre 2017

Interview de Dominique Natanson dans le Muslim Post réalisée par Yunes Bel Hadj et publiée le 8 septembre 2017.

Dominique Natanson est coprésident de l’UJFP. Il évoque avec nous la politique israélienne et le mouvement BDS, et énumère les actions de son association.

Créée il y a plus de vingt ans, cette association milite contre le racisme et pour le boycott d’Israël. Il nous explique les actions de l’UJFP.



La France veut développer son business avec Israël

jeudi 7 septembre 2017 par Chloé Demoulin

Par Chloé Demoulin, Médiapart.

C’est sous un soleil de plomb, à quelques centaines de mètres du bord de mer, que s’est ouvert mercredi 6 septembre le Festival DLD de Tel Aviv. Cette grand-messe israélienne de l’innovation numérique, qui rassemble près de dix mille participants sur deux jours, est devenue un passage obligé pour les startups, les géants du Net, les grands groupes et les investisseurs, mais aussi pour les politiques français. Emmanuel Macron y avait fait une visite remarquée en 2015. Celui qui était alors ministre de l’économie avait insisté sur la nécessité de renforcer les échanges économiques entre la France et Israël. « Nous avons quinze ans de retard et nous devons rattraper la situation au plus vite », avait-il plaidé.



DANSER POUR EXISTER ! Des jeunes Palestiniens se mobilisent pour la liberté, la justice et la paix

mercredi 6 septembre 2017

La troupe de danse d’IBDAA, venue de Palestine présente un spectacle créé spécialement pour sa tournée en France.

LA TROUPE est composée de 11 filles et 9 garçons, âgés de 13 à 18 ans. Ces jeunes font partie du centre culturel IBDAA, créé en 1994 dans le camp de réfugiés de Dheisheh, près Bethléem en Palestine.

IBDAA est partenaire de l’association Partage depuis 2004.

Initiative soutenue par l’Association France-Palestine Solidarité (AFPS), l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP) et l’Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF).



Dernières nouvelles sur Al’Araqib et les villages non-reconnus dans le Negev / Naqab

mardi 5 septembre 2017 par Irène Steinert

Par Irène Steinert

« Négociation » sous le feu - House Demolitions comme un outil central de dépossession et de concentration de la communauté bédouine dans le Negev / Naqab.

Le NCF-Dukium vient de publier le rapport « Negotiation » Under Fire - House Demolitions as a central tool of dispossession and concentration of the Bedouin community in the Negev/Naqab.



Week-end « Proche-Orient, Ce que peut le cinéma »

mardi 5 septembre 2017

Pour le prochain week-end « Proche-Orient, Ce que peut le cinéma » les deux associations présentent une avant-première parisienne :
"On récolte ce que l’on sème"
Vendredi le 22 sept à 20h30 en présence du réalisateur Alaa Ashkar au cinéma Les 3 Luxembourg



Rencontre café-carto à Paris sur le thème : Battir Les Pieds Sur Terre, La Tête Dans Les Étoiles !

lundi 4 septembre 2017

Battir est le deuxième site palestinien inscrit par l’UNESCO au patrimoine de l’Humanité, un village à l’ouest de Bethléem connu depuis de millénaires pour ses cultures en terrasse. Jasmine Desclaux Salachas est une cartographe qui s’est prise de passion pour ce site dont les cartes appartiennent aux habitants.

La librairie Voyageurs du monde vous invite dans le monde des cartes au côté de Jasmine Desclaux-Salachas, cartographe et fondatrice des cafés-cartographiques.

Battir est un village palestinien dont le territoire de 12km2 a, en effet, été entièrement topographié par de jeunes professionnels citoyens, non liés aux métiers de la cartographie, qui ont su réinventer la cartographie institutionnelle en exprimant son lien direct à leur citoyenneté.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2356074