Actualités


La volonté d’autonomie face au lobby des semenciers se concrétise sous nos yeux à Gaza !

par Humani’Terre et UJFP.

Les paysans de Khuza’a et Abasan, villages agricoles du sud-est de la bande de Gaza, ont noué des liens forts avec les solidaires internationaux, appelant le monde de bonne volonté à se mobiliser pour soutenir leur claire volonté : continuer à cultiver leurs terres.

L’Union Juive Française pour la Paix a coordonné leur appel en France. La première réalisation a été un système d’irrigation, essentiel à la culture, organisé à partir de l’érection d’un grand château d’eau (2016).

Les paysans ont alors argumenté la nécessité, et la possibilité, de se défaire de la dépendance envers les semenciers en créant leur propre pépinière.

À leur appel, les deux associations Union Juive Française pour la Paix et Humani’Terre ont signé un partenariat, dont le premier objectif est la réalisation de cette pépinière.


Lettre ouverte au Préfet de police de Paris Didier Lallement

Monsieur le Préfet,

Dans le contexte lié à la mort de George Floyd aux États-Unis et à la déclaration de Camélia Jordana à l’émission « On n’est pas couché », vous avez préféré, le mardi 2 juin 2020, diffuser un message de soutien à vos troupes sur l’intranet de la préfecture de police, également envoyé par mail à tous vos agents, plutôt que de reconnaître la réalité de la violence raciste de votre police.

Nous en avons eu connaissance par Mediapart, qui en a livré le contenu.


Comment Israël exploite les rôles genrés pour discréditer les militantes palestiniennes

Par Samah Jabr. Publié le 30 mai dans Chronique de Palestine.

Les femmes palestiniennes emprisonnées sont moquées et discréditées pour avoir négligé leur rôle « traditionnel » et se voient refuser tout soutien psychologique.

Dans « Un Colonialisme à l’agonie », Frantz Fanon décrit la mentalité coloniale française en Algérie : « Si nous voulons détruire la structure de la société algérienne, sa capacité de résistance, nous devons d’abord conquérir les femmes ; nous devons aller les trouver derrière le voile où elles se cachent et dans les maisons où les hommes les tiennent à l’abri des regards ».


Ils ont vraiment la mémoire courte !

Par Maurice Buttin.

Des intellectuels arabes de divers pays du Maghreb et du Machrek, mais ne représentants qu’eux-mêmes, ont créé voici quelques mois à Londres un « Conseil arabe pour l’intégration régionale ».

Certains d’entre eux, dont même un professeur palestinien de l’université d’Al-Qods, étaient à Paris le 11 févier dernier pour plaider la cause de leur organisation : rien moins qu’un appel à cesser le boycott d’Israël et à s’engager avec ce pays dans un « véritable dialogue israélo-palestinien », en vue d’une normalisation des relations avec l’État israélien.


425 rescapés bloqués au large de Malte

Chers amis,  

A l’heure où l’Europe lève progressivement les mesures de confinement liées au Covid-19, la Méditerranée reste isolée. Si pour l’ensemble de l’humanité à terre, la sauvegarde de la vie est apparue comme le but ultime ces dernières semaines, le devoir d’assistance en mer a été à l’inverse oublié, négligé, bafoué.


Après le meurtre de Georges Floyd victime de la violence policière, l’Amérique brûle, mais qui sont les vrais pyromanes ?

Depuis une semaine, dans de nombreuses villes des États-Unis, un large mouvement de protestation sans précédents depuis le mouvement des Black Panthers des années 1960/70 a brutalement émergé en réaction au meurtre d’un homme noir par un policier et, plus généralement, en protestation contre les violences policières racistes répétées et révélées ces dernières années par de nombreux intellectuels et militants, notamment les Black Lives Matter : soit « les vies noires comptent… ».


Chronique de mai parisien sous le périphérique

Non ! Il ne s’agit pas d’une embarcation amarrée au quai d’un port au fin fond du tiers monde.

Mais, la dernière trace d’un bidonville, « campement » de misère amarré sous les piles de l’échangeur du boulevard périphérique parisien, à la Porte de la Villette à Paris 19e, dans lequel survivaient des familles rroms.


"Je ne peux pas respirer" — Signez la lettre ouverte contre le racisme et les violences policières

George Floyd était un homme de 46 ans. Il a trouvé la mort alors qu’un officier de police américain l’avait cloué au sol, un genou sur le cou pendant presque 9 minutes, jusqu’à ce qu’il suffoque. Voici ses derniers mots :


Gaza Stories Saison 2 - Épisode 12 : "L’Aïd au temps du coronavirus"

Cette année les cérémonies traditionnelles de l’Aïd el-Fitr, "la fête de la rupture" qui célèbre la fin du jeûne du mois de ramadan, se sont déroulées dans les conditions particulières imposées par la pandémie.


Nous ne pourrons respirer que lorsque nous serons libres ! Les Palestiniens sont solidaires des Noirs américains

30 mai 2020, Par le Comité National palestinien BDS (BNC)

Nous demandons au mouvement de solidarité avec la Palestine, aux États-Unis et ailleurs, d’être aux côtés du Movement for Black Lives (Mouvement pour la vie des Noir·es) ainsi que d’autres organisations dirigées par les Noir·es dans leur lutte légitime pour la justice.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


‘Être Noir en Amérique ne devrait pas être une condamnation à mort.’ Qu’en est-il si on est Palestinien ?

jeudi 4 juin 2020 par Gideon Levy

Par Gideon Levy, le 31 mai 2020. Publié sur le site de l’Agence Média Palestine.

Avez-vous vu les policiers américains ? Avez-vous vu comment ils ont tué George Floyd en l’étouffant à Minneapolis ? Avez-vous vu le policier Derek Chauvin s’agenouiller sur son cou, l’immobiliser, Floyd suppliant qu’on le laisse en vie jusqu’à ce qu’il meure cinq minutes plus tard ? Quelles forces de police racistes ils ont en Amérique, comme elles sont brutales ! Maintenant, Minneapolis flambe après qu’un citoyen noir ait été exécuté à cause de sa couleur de peau. Le maire a présenté des excuses, les quatre policiers impliqués ont été renvoyés, Chauvin a été inculpé. L’Amérique est un endroit cruel pour les Noirs et sa police est raciste.



Sans-Papiers : après le 30 mai, le 20 juin !

jeudi 4 juin 2020 par Marche des Solidarités

2 juin 2020 Par Marche des Solidarités Blog : Le blog de Marche des Solidarités

Le pouvoir n’entend pas ? Il faut crier plus fort ! Ci-dessous le communiqué de la Marche des Solidarités sur les suites de la journée de manifestations du 30 mai et notamment l’appel à une nouvelle journée de manifestations le 20 juin.



Justice et vérité pour Wissam : appel à manifester le 5 juin à Clermont-Ferrand (63)

Par le Comité Justice et Vérité pour Wissam.

L’audience pour qui devait originellement avoir lieu le Mardi 24 mars avait été reportée en raison du COVID 19.

Nous venons d’apprendre qu’elle aura lieu finalement le Mardi 9 Juin à 9h00 devant la chambre d’instruction de Riom.

Nous avons besoin de soutiens pour demander l’audition des témoins du couloir du commissariat par la juge d’instruction.

Contre les violences policières dans le monde et en France, avec différentes associations et soutiens, nous appelons à un rassemblement le Vendredi 5 juin Place de Jaude (Clermont-Ferrand) à 18h.



#JusticePourGeorgesFloyd et toutes les victimes du racisme institutionnel normalisé.

jeudi 4 juin 2020 par BAN

Ce samedi 6 juin 2020 à 15 h, plusieurs organisations, dont la nôtre, seront devant l’ambassade des États-Unis pour rendre hommage à George Floyd et dénoncer pas uniquement la question des violences et crimes policiers racistes mais aussi et surtout le Racisme institutionnel qui les télécommande depuis des décennies, pour ne pas dire des siècles. Ce combat est bien évidemment celui de chacun d’entre nous, parce que ce qui différencie la mort de George Floyd de nos morts racisés entre les mains de la police française ne se résume qu’à l’absence d’images.



Communiqué - Mort d’Angelo Garand

mercredi 3 juin 2020

Audience en cassation

Ce jeudi 4 juin, la Chambre criminelle de la Cour de cassation doit statuer sur le pourvoi formé par la famille d’Angelo Garand contre le non-lieu disculpant les deux gendarmes de l’AGIGN de Tours qui l’ont tué de 5 balles dans le thorax, le 30 mars 2017, chez ses parents à Seur, près de Blois.



2 juin, Paris : révolte contre le déni de justice, vérité pour Adama !

lundi 1er juin 2020

1 JUIN 2020 | PAR APPEL QUARTIERS POPULAIRES - CONFÉRENCE DE PRESSE | BLOG : LA COLÈRE DES QUARTIERS POPULAIRES EST LÉGITIME

Un pays sans justice est un pays qui appelle à la révolte. Le Comité Vérité et justice pour Adama appelle à un large rassemblement de toutes les forces progressistes pour exprimer notre révolte face au déni de justice le mardi 2 juin 19h00 devant le nouveau TGI de Paris. S’indigner sur la situation aux États-unis c’est important, mais nous avons les mêmes crimes en France.



Gaza Stories Saison 2 - Épisode 11 : "Le musée est au sous-sol"

lundi 1er juin 2020 par Iyad Alasttal

Marwan Shahwan a commencé à collectionner des antiquités il y a 35 ans. Tout a commencé au marché de Khan Younès, quand il y a acheté un objet ancien fabriqué en cuivre…



Des militants mizrahis d’Israël combattent la loi raciste de l’État nation

dimanche 31 mai 2020 par Jen Marlowe

Article publié le 27 mai en anglais dans The Nation.

(Traduction SF pour l’UJFP).

Faisant écho au mouvement Black Panther qui a existé dans le pays au début des années 1970, ils contestent la fausse dualité Arabes vs Juifs renforcée par cette loi.

En juillet 2018, l’avocat défenseur des droits humains, Hassan Jabareen qui est citoyen palestinien d’Israël, a appelé le sociologue Yehouda Shenhav. Depuis le milieu des années 1990 ils cherchaient un moyen de monter une résistance conjointe à l’oppression de l’État entre citoyens d’Israël palestiniens et juifs mizrahis (juifs originaires du Moyen Orient, à la différence des juifs ashkénazes qui sont d’origine européenne). Jabareen n’avait jamais ressenti que c‘était le bon moment – jusqu’à cette année, quand le parlement israélien a voté la loi de l’État Nation.



30 mai : par milliers les sans-papiers imposent le droit de manifester !

dimanche 31 mai 2020 par Marche des Solidarités

30 MAI 2020 | PAR MARCHE DES SOLIDARITÉS | BLOG : LE BLOG DE MARCHE DES SOLIDARITÉS

La manifestation était interdite. L’appel avait été maintenu. La préfecture a mis les moyens pour empêcher tout regroupement. Mais c’était sans compter sur le nombre et la détermination, particulièrement des Sans-papiers. La manifestation a eu lieu de Opéra à République. Communiqué de la Marche des Solidarités.



La fabrique politique de la violence policière. A propos des attaques contre Camélia Jordana

samedi 30 mai 2020 par Saïd Bouamama

Publié le 28 mai 2020

La scène politique et médiatique française vient de vivre un nouvel accès de fièvre idéologique pour imposer le point de vue des dominants et de frénésie collective pour silencier une parole critique. Cette fois-ci le déclencheur est une déclaration de la chanteuse Camélia Jordana sur les violences policières lors de l’émission « On n’est pas couché » de France 2 du 23 mai 2020 : « il y a des hommes et des femmes qui se font massacrer quotidiennement en France, tous les jours, pour nulle autre raison que leur couleur de peau […] Il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic, et j’en fait partie. Aujourd’hui j’ai les cheveux défrisés. Quand j’ai les cheveux frisés je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France [i]. »


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5356965