Actualités


Chroniques de Gaza (5)

Vendredi 27 mai

Une dame âgée nous raconte sa Nakba.

"J’avais trois ans et demi. Ma famille et les Juifs, nous vivions ensemble à Zanouba (aujourd’hui Rehovot). En un jour, ils sont venus et ils ont commencé à tirer. Mon grand-père maternel, qui était un mokhtar, est venu avec un camion. Il a pris l’ensemble de la famille. Mon père travaillait dans un kibboutz à la transformation des fruits. Un dirigeant du kibboutz lui a demandé de rester en disant que lui et sa famille ne seraient pas menacés. Le père est momentanément resté. Comme les bombardements aériens s’amplifiaient, le reste de la famille est parti pour Yibna (aujourd’hui Yavné) et a habité chez des membres de la famille. Ils sont resté trois jours et la Haganah est arrivée.


Le coup d’État contre l’armée israélienne

par Meron Rapoport ; publié le 24 mai 2016 dans Middle East Eye.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.

Le remplacement de Ya’alon par Lieberman est une nouvelle étape des efforts déployés par la nouvelle élite politique de droite d’Israël pour prendre le contrôle de l’État.

Un coup d’État militaire est un phénomène politique connu dans l’histoire ancienne et récente. L’armée prend d’assaut le palais du gouvernement et prend le pouvoir. Mais ce qui est arrivé le 20 mai en Israël, lorsque le ministre de la défense Moshe « Bogie » Ya’alon a laissé place à Avigdor Lieberman, peut être décrit comme un coup d’État civil mené par une classe politique de droite contre une armée qui lui barrait la route.


Deuxième édition du Festival Ciné-Palestine

L’UJFP est comme l’an dernier partenaire de ce festival. Voici sa présentation et le programme :

PRÉSENTATION DU FESTIVAL CINÉ-PALESTINE

La deuxième édition du Festival Ciné-Palestine se tiendra du 23 mai au 5 juin 2016, à Paris et dans plusieurs départements de la Région Île-de-France. Forte du succès de la première édition en Mai 2015, tant sur le plan de la fréquentation que celui des retombées médiatiques, cette nouvelle édition veut amplifier son rayonnement au service des mêmes objectifs : promouvoir la richesse de l’œuvre cinématographique palestinienne auprès d’un large public et soutenir une nouvelle génération d’artistes qui fait preuve d’une créativité foisonnante.


Pourquoi ce général comparerait-il Israël à l’Allemagne des années 1930 ? Hmm...

Qu’est-ce qui est passé par la tête de ce général antisémite quand il a comparé le Peuple Élu à l’Europe des années 1930 ? Quelques indications.

Par B. Michael


Le BDS dans le collimateur de la France

19/05/2016

Le mouvement Boycott Désinvestissement Sanction n’est certes pas une ONG, mais plutôt une plate-forme internationale.


Les ONG dans la tourmente en Israël

19/05/2016

Après la Russie, l’Inde, Israël s’en prend à son tour aux financements des ONG accusées d’être une « cinquième colonne » à la solde de puissances étrangères.

De notre envoyé spécial à Tel Aviv, Jérusalem et Haïfa


Les bédouins damnés du désert en Israël

19/05/2016

Des milliers de bédouins vivent dans une précarité extrême dans des villages non reconnus au sud d’Israël.

De l’envoyé spécial de La Chronique à Beersheeba


"Une parole juive contre le racisme" - Présentation

Ouvrage collectif de l’UJFP.

Cet ouvrage est une initiative de l’UJFP, Union juive française pour la paix.

Il s’adresse à un large public de jeunes, d’enseignants, d’éducateurs, de militants, qui souhaitent faire le point sur le racisme et entendre ce que des Juifs ont à dire sur la manière de le combattre avec tous.

C’est du racisme dont nous voulons parler, pas seulement de sa variante antisémite.

Nous voulons montrer ici comment la lutte contre le racisme est indivisible. Toutes les attitudes et toutes les politiques de rejet, d’exclusion, de persécution et d’épuration ethnique sont à combattre.


Appel juif pour le BDS

PÉTITION ADRESSÉE À : Manuel Valls, Premier ministre

Pour signer la pétition

La guerre menée par l’État d’Israël contre le peuple palestinien n’est ni raciale, ni religieuse, ni communautaire : c’est une guerre coloniale.

Depuis des décennies, le peuple palestinien subit l’occupation, la colonisation, le blocus, la fragmentation, la négation de tout droit, l’emprisonnement massif, les destructions de maisons, les exécutions extrajudiciaires, le vol de la terre et de l’eau, les pires discriminations…


Les rapports hebdomadaires sur les violations israéliennes des droits de l’homme dans la bande de Gaza

Par le PCHR (Palestinian Center for Humans Rights) de Gaza

Traduits par Jacques Salles

Dernier rapport traduit en français : Infos Gaza n°814 & 814bis, semaine du 12 au 18 mai 2016

Tous les rapports en anglais

Tous les rapports traduits :

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Chroniques de Gaza (1)

lundi 30 mai 2016

Lundi 23 mai

Pas de mauvaises surprises pour rentrer à Gaza. Le plus difficile est d’obtenir l’autorisation.

En arrivant d’Ashkélon, le mur apparaît d’un coup avec les miradors.

Puis c’est le poste frontière israélien où les choses sont simples quand on a obtenu, suite à une "demande de coordination" sollicitée par le consulat de France à Jérusalem, la fameuse autorisation. On sort de la zone israélienne par une porte blindée.

De l’autre côté, sur plusieurs centaines de mètres, les Israéliens ont interdit les cultures. On avance à pied dans un très long couloir totalement grillagé (entouré de terrains vagues) jusqu’au poste tenu par l’Autorité Palestinienne suivi de celui tenu par le gouvernement de Gaza. Là il fallait avoir une autorisation sollicitée par une association "crédible" de Gaza (en l’occurrence le PCHR ou l’UAWC). Le papier d’autorisation sera notre sésame en cas de contrôle (peu probable).



Quartier populaires, nuit debout, convergence des luttes !

vendredi 27 mai 2016

Marche action 4 et 5 juin 2016.

Nous, habitants des quartiers populaires, animateurs et animatrices de Nuit Debout, lançons cet appel pour faire converger les luttes.

Un vent de contestation souffle aujourd’hui sur la France ! Un vent porteur d’idées nouvelles, solidaires et fraternelles. Un fol espoir, un doux parfum aux senteurs révolutionnaires.

La convergence des luttes s’opère chaque jour un peu plus sous nos yeux, et Nuit Debout en est un des plus beaux symboles. Un mouvement aux mille visages, inédit et déstabilisant pour les tenants de ce système inégalitaire, déshumanisé et déshumanisant.



Chroniques de Gaza (4)

mercredi 25 mai 2016

Mercredi 25 mai

On suit la route du bord de mer. La plage est très belle. Il y a des gargotes, des pêcheurs. On traverse le camp de Deir al Balah. On longe l’ancienne colonie de Gouch Katif et sa palmeraie et on oblique vers l’est.



Chroniques de Gaza (3)

mardi 24 mai 2016

Mardi 24 mai au soir.

D’abord une anecdote. Le consul français à Gaza était un franco-palestinien. Gravement malade, il n’a pas obtenu pendant des mois l’autorisation de sortir de Gaza. Pire, sa maison a été (probablement sciemment) détruite pendant les bombardements de 2014. Le silence du gouvernement français est assourdissant.
Et puis sur l’avenir, notre ami répète à l’envi : "beaucoup de gens pensent qu’il ne faut pas mourir, que nos enfants ne doivent pas mourir, qu’on doit vivre ensemble (avec les Israéliens). Il y a un passé où nous avons vécu ensemble".



"Paris au rythme du folklore palestinien"

mardi 24 mai 2016

Tout au long de cette soirée festive, filles et garçons de la troupe Palestine danseront les rythmes et les pas de la dabke, alors que la troupe musicale Al Quds nous donnera à entendre les plus belles chansons du folklore palestinien.

Rendez-vous samedi 4 juin 2016 au Centre culturel algérien de Paris.



Chroniques de Gaza (2)

mardi 24 mai 2016

Mardi 24 mai

Suite de l’exposé de Mohamed al Bakri (UAWC)

Après la guerre de 2014, L’UAWC a aidé les gens à retourner à la terre afin qu’ils puissent produire et qu’il y ait le moins d’importations possibles (même si les serres qu’on a installées sont australiennes).

Pour les fraises, on arrive parfois à les exporter. vers la Cisjordanie et même la Russie.

Il y a 13 usines à Gaza. Malgré les destructions, elles ont été reconstruites après la guerre.



Omar Barghouti sur la campagne de répression contre le mouvement BDS le jour de la Nakba

dimanche 22 mai 2016

17 mai |USACBI |Traduction SF pour l’AURDIP

Le mouvement à direction palestinienne pour le Boycott, le Désinvestissement et les Sanctions contre Israël fait face à une répression massive à l’échelle internationale et de la part de l’État d’Israël : de la criminalisation en France, des tentatives de faire passer des lois anti BDS dans la législation des États Unis, à l’interdiction de fait de voyager imposée à Omar Barghouti, leader palestinien de BDS et défenseur des droits humains. À ce stade de la répression et tandis que nous commémorons le Jour de la Nakba 2016 et la lutte des réfugiés palestiniens pour réaliser et mettre en œuvre leur droit au retour en Palestine – il est plus crucial que jamais de construire et d’étendre nos campagnes, de lancer de nouvelles campagnes BDS et d’œuvrer à « l’Heure Sud-Africaine » pour la Palestine et le peuple palestinien.



Signez notre appel aux Nations Unis à propos de la guerre de répression israélienne contre le mouvement BDS

dimanche 22 mai 2016

15 mai |BNC |Traduction SF pour l’AURDIP

Signez l’appel aux Nations Unis ici

Nous en appelons au Haut Commissaire des Droits Humains de l’ONU pour qu’il prenne les mesures nécessaires pour soutenir et protéger les droits des défenseurs palestiniens, israéliens et internationaux des droits humains qui mènent une campagne non violente pour les droits des Palestiniens, notamment le mouvement BDS. Maintenant, ajoutez s’il vous plaît votre nom à notre campagne.



En Europe, 354 organisations de droits de l’Homme, associations religieuses, syndicats et partis politiques demandent à l’UE de défendre leur droit au BDS

vendredi 20 mai 2016 par Campagne BDS France

Communiqué de presse : 18 mai

Plus de 300 organisations de défense des droits de l’Homme et de la solidarité, associations religieuses, syndicats et partis politiques de toute l’Europe ont appelé l’UE à observer ses responsabilités juridiques et à tenir Israël pour responsable de ses violations des lois internationales et à défendre le droit des individus et des institutions à prendre part au mouvement dirigé par les Palestiniens de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) pour la justice et l’égalité.



Conférence-débat avec Haneen Zoabi :"Le vécu des Palestiniens citoyens d’Israël"

vendredi 20 mai 2016

Le vécu des Palestiniens citoyens d’Israël

CONFÉRENCE-DÉBAT AVEC HANEEN ZOABI, DÉPUTÉE PALESTINO-ISRAÉLIENNE À LA KNESSET

En anglais avec traduction simultanée

Samedi 28 mai à 14h00


Salle Dom Helder Camara
Rue Plétinckx 19, 1000 Bruxelles


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1244354