Actualités


Les Palestiniens ont un droit légal à la résistance armée

Par Stanley L. Cohen. Publié le 24 juillet 2017 sur le site de Chronique de Palestine.

Stanley L Cohen – Il est temps pour Israël d’accepter le fait suivant : en tant que peuple occupé, les Palestiniens ont le droit de résister – de toutes les manières possibles.

Il y a longtemps de cela, il avait été convenu que la résistance et même la lutte armée contre une force d’occupation coloniale n’étaient pas seulement reconnues par le droit international, mais précisément approuvées.


Ne rien céder aux droits du peuple palestinien

Publié sur le blog des invités de Médiapart le 26 juillet 2017.

A l’initiative de l’agence Media Palestine, plusieurs personnalités réagissent au lendemain de la commémoration de la rafle du Vél d’Hiv et dénoncent la position du président de la République. « Macron marche ainsi dans les pas de tous ceux qui veulent criminaliser les luttes en faveur de la justice en Palestine et pour les droits des Palestinien-ne-s ».


Il y a 100 ans, la déclaration Balfour

Par Pierre Stambul. Paru dans le numéro de juin de "Courant Alternatif".

Pour les Palestiniens, c’est l’année des anniversaires douloureux : 50 ans d’occupation de la Cisjordanie et de Gaza, 70 ans depuis la partition de la Palestine, acte de piraterie d’une ONU qui venait de naître, et 100 ans de déclaration Balfour.


Jérusalem : crise des portiques ou éruption du chaudron colonial ?

Dans la nuit du 24 juillet, Benyamin Netanyahu a décidé de retirer les portiques de la discorde aux abords de l’Esplanade des mosquées au profit d’un système de surveillance aux contours encore flous mais que l’on sait plus discret. Israël a écouté les recommandations de son service de sécurité intérieur, le Shin Bet, qui martelait depuis plusieurs jours qu’ils ne constituaient pas un outil efficace pour lutter contre l’insécurité rampante sur l’Esplanade, alors que cinq Palestiniens et trois colons ont été tués depuis vendredi. Israël s’est plié aux injonctions de la communauté internationale, appelant courageusement au respect du statu quo de 1967 confiant la gestion de la sécurité du Haram el Sharif (le noble sanctuaire) à la Jordanie. Un retour au calme est annoncé, les passions religieuses des Palestiniens ayant été satisfaites. Ouf. Circulez, il n’y a plus rien à voir.


Jérusalem : Israël responsable de l’embrasement

21 juillet 2017 - Communiqué de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine.

Depuis dimanche dernier, au prétexte d’affrontements qui ont causé la mort de deux policiers israéliens qui patrouillaient près des lieux saints musulmans et de deux Palestiniens, les autorités israéliennes ont imposé un contrôle par détecteurs de métaux à l’entrée de l’Esplanade des Mosquées, dans la vieille ville de Jérusalem située en Territoire palestinien occupé. En protestation contre cette nouvelle restriction de la liberté de culte et de circulation, les fidèles musulmans palestiniens refusent d’y pénétrer, priant à l’extérieur de l’Esplanade.


Lettre de Jean-Guy Greilsamer au Président de la République

L’un de nos membres, Jean-Guy Greilsamer, s’adresse personnellement à Emmanuel Macron en lui posant 10 questions. Nous publions ci-après son courrier.


Lettre ouverte à M. le Président de la République française

Par Shlomo Sand, historien israélien (Traduit de l’hébreu par Michel Bilis). Publié dans le club de Médiapart, le 21 juillet 2017.

L’historien israélien Shlomo Sand interpelle Emmanuel Macron sur son discours, tenu en présence de Benjamin Netanyahou, pour la commémoration de la rafle du Vél’ d’Hiv : « L’ancien étudiant en philosophie, l’assistant de Paul Ricœur a-t-il si peu lu de livres d’histoire, au point d’ignorer que nombre de juifs, ou de descendants de filiation juive se sont toujours opposés au sionisme sans, pour autant, être antisémites ? »


Condamné en France pour la mort de Saïd Bourarach, Israël va-t-il l’extrader ? La folle cavale de Dan Lampel, ancien de la LDJ

Par Johan Weisz. Publié le 18 Juillet 2017 sur le site de StreetPress

Condamné pour des violences ayant entrainé la mort du vigile Saïd Bourarach, Dan Lampel s’est barré en Israël. Entre braquage foiré et trafic de drogue, StreetPress te raconte la cavale de l’ancien membre de la Ligue de Défense Juive.


Les élèves israéliens sont soumis à un endoctrinement de droite avant de partir en voyage scolaire à l’étranger

Par Or Kashti pour Haaretz |Traduction CG pour l’AURDIP.

« Les messages sont simples et répétitifs », explique la mère d’un élève de Première de la région centrale. « Tous les Arabes nous haïssent, en fait le monde entier ou presque nous hait ».


Fautes politiques et morales

Par Denis Sieffert. Publié le 19 juillet 2017 dans Politis.

Il n’a pas suffi à Emmanuel Macron de convier M. Netanyahou à une cérémonie où celui-ci n’avait rien à faire, il lui a grossièrement emprunté sa propagande.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


N’enterrez pas nos libertés !

jeudi 27 juillet 2017

Texte d’appel à la mobilisation du 10 septembre 2017.

L’état d’urgence a été renouvelé jusqu’à début novembre par le parlement. Or il a largement démontré son inefficacité contre les attentats. Il a été dévoyé contre les mouvements sociaux et les militantEs, contre les musulmanEs ou supposés l’être, contre les migrantEs et leurs soutiens, contre les habitantEs des quartiers populaires, contre les mineurEs et les jeunes majeurEs. Des centaines d’interdictions de manifester ont été délivrées. Les discriminations et contrôles au faciès se multiplient et avec eux, des violences policières.



« Cher Bibi »

jeudi 20 juillet 2017 par Isabelle Avran

Par Isabelle Avran. Paru dans La Nouvelle Vie Ouvrière, le 18 juillet 2017.

Rendant hommage aux 13 152 personnes – parmi lesquelles plus de 4 000 enfants – raflées et parquées au Vél’d’Hiv les 16 et 17 juillet 1942 par la police française avant d’être envoyées à Auschwitz, parce que juives, Emmanuel Macron a souligné le rôle de la France dans ce crime. Mais, en invitant le premier ministre israélien aux commémorations, en faisant explicitement l’amalgame entre antisémitisme et antisionisme, il a cumulé faute morale et faute politique.



Maroc : dans le Rif, les marcheurs défient le pouvoir

jeudi 20 juillet 2017 par Alexandra Saviana

Publié dans le JDD le 19 juillet
Par Alexandra Saviana

Au Maroc, les manifestants vont braver l’interdiction et marcher jeudi à Al-Hoceïma, dans la région du Rif, au nord du pays. La ville est l’épicentre de manifestations depuis plusieurs mois.



Rassemblement de solidarité avec le mouvement populaire du Rif

jeudi 20 juillet 2017

Depuis le 28 octobre 2016 un mouvement est né au RIF (Nord du Maroc), suite au meurtre tragique d’un marchand de poisson, Mohcine FIKRI, un mouvement pacifique non-violent, inclusif, autonome, et enfin porteur de revendications justes et légitimes ; depuis il n’a cessé d’être dynamique et vivace !



Soutenez MahraJazz, un festival de jazz alternatif à Haïfa

mardi 18 juillet 2017

Un court résumé

MahraJazz (2017) est un petit festival de jazz alternatif, le tout premier festival de musique palestinien à avoir lieu à Haïfa (Palestine). Organisé par un groupe indépendant de jeunes gens qui travaillent dans divers domaines de la culture et de la production, MahraJazz se tiendra sur deux week-ends consécutifs, du 24 au 26 août, et du 31 août au 2 septembre 2017, et sera un tremplin pour une variété de musiciens locaux et internationaux de jazz et sous-genres. MahraJazz est un évènement à but non lucratif, basé sur le bénévolat, qui vise à attirer de plus grandes foules palestiniennes, en les rassemblant comme par la radiodiffusion.



Être antisioniste c’est s’opposer à un mouvement politique : ce n’est donc pas du racisme

mardi 18 juillet 2017

Propos de Dominique Vidal, historien recueillis par Nadir Dendoune.

Dominique Vidal est journaliste et historien. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages traitant de la question israélo-palestinienne. Il revient pour Le Courrier de l’Atlas sur certains des propos tenus ce dimanche par Emmanuel Macron lors de la commémoration du Vel’d’hiv et qui ont indigné les mouvements de solidarité de la Palestine.



Macron fait sien "le choc des civilisations" ?

mardi 18 juillet 2017 par Michel Warschawski

Par Michael Warschawski.

Il est jeune et a porté l’image du renouveau dans la politique francaise. Pas seulement le renouveau qu’attend de lui le monde de la banque qu’il represente sans aucune médiation, directement, mais un renouveau du discours politique dont Francois Hollande avait fait une langue de bois ennuyeuse, vide de valeurs et de vision pour le futur.



« DEROOTEES » un voyage allant vers (I)

mardi 18 juillet 2017

De Calais à la Turquie, quand deux étudiantes prennent la route des Balkans.

Episode I : Vintimille, la frontière qui définit les indésirables, paru dans lundimatin#111, le 17 juillet 2017.

Engagées en France dans l’accueil des étrangè.r.es, Sophie et Sarah sont deux étudiantes en géographie qui ont décidé de suivre une des principales routes migratoires, celle des Balkans. Parties de Calais à la suite du démantèlement de la jungle, elles sont désormais au Liban après être passées par la Grèce et la Turquie. Leur projet qui porte le nom de "DEROOTEES" est de prendre « à l’envers » une des routes les plus empruntées par les migrants. D’octobre 2016 à juin 2017, dans chaque pays d’Europe, elles ont documenté la fermeture des frontières, la répression des migrant.e.s et la réalité de l’accueil.

Témoignage de Sarah



À Bruxelles, le 14 septembre, « La chanson de Sarah » spectacle chanté par Henri Goldman

mardi 18 juillet 2017 par Henri Goldman

Chères amies, chers amis

Ce message est adressé à ceux :

- qui sont en charge d’une programmation culturelle et/ou
- qui sont investis dans la militance antiraciste ou dans la solidarité avec la Palestine.

Au début de cette année a été créée « La chanson de Sarah ». Il s’agit d’un objet culturel hybride présenté sur un petit site qui lui est dédié.



Antisionisme = antisémitisme ? Une erreur historique, une faute politique

lundi 17 juillet 2017 par Dominique Vidal

Par Dominique Vidal. Publié sur le blog Médiapart "Pétition : Rendons visibles les prisonniers palestiniens en grève de la faim", le 17 juillet 2017.

« Nous ne céderons rien à l’antisionisme car il est la forme réinventée de l’antisémitisme. » Cette phrase finale est venue gâcher le discours salutaire d’Emmanuel Macron lors de la commémoration du 75e anniversaire de la rafle du Vél d’Hiv, devant Benyamin Netanyahou. Une erreur historique, une faute politique.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2217531