Actualités


Chroniques de Gaza (1)

Lundi 23 mai

Pas de mauvaises surprises pour rentrer à Gaza. Le plus difficile est d’obtenir l’autorisation.

En arrivant d’Ashkélon, le mur apparaît d’un coup avec les miradors.

Puis c’est le poste frontière israélien où les choses sont simples quand on a obtenu, suite à une "demande de coordination" sollicitée par le consulat de France à Jérusalem, la fameuse autorisation. On sort de la zone israélienne par une porte blindée.

De l’autre côté, sur plusieurs centaines de mètres, les Israéliens ont interdit les cultures. On avance à pied dans un très long couloir totalement grillagé (entouré de terrains vagues) jusqu’au poste tenu par l’Autorité Palestinienne suivi de celui tenu par le gouvernement de Gaza. Là il fallait avoir une autorisation sollicitée par une association "crédible" de Gaza (en l’occurrence le PCHR ou l’UAWC). Le papier d’autorisation sera notre sésame en cas de contrôle (peu probable).


Deuxième édition du Festival Ciné-Palestine

L’UJFP est comme l’an dernier partenaire de ce festival. Voici sa présentation et le programme :

PRÉSENTATION DU FESTIVAL CINÉ-PALESTINE

La deuxième édition du Festival Ciné-Palestine se tiendra du 23 mai au 5 juin 2016, à Paris et dans plusieurs départements de la Région Île-de-France. Forte du succès de la première édition en Mai 2015, tant sur le plan de la fréquentation que celui des retombées médiatiques, cette nouvelle édition veut amplifier son rayonnement au service des mêmes objectifs : promouvoir la richesse de l’œuvre cinématographique palestinienne auprès d’un large public et soutenir une nouvelle génération d’artistes qui fait preuve d’une créativité foisonnante.


Pourquoi ce général comparerait-il Israël à l’Allemagne des années 1930 ? Hmm...

Qu’est-ce qui est passé par la tête de ce général antisémite quand il a comparé le Peuple Élu à l’Europe des années 1930 ? Quelques indications.

Par B. Michael


Le BDS dans le collimateur de la France

19/05/2016

Le mouvement Boycott Désinvestissement Sanction n’est certes pas une ONG, mais plutôt une plate-forme internationale.


Les ONG dans la tourmente en Israël

19/05/2016

Après la Russie, l’Inde, Israël s’en prend à son tour aux financements des ONG accusées d’être une « cinquième colonne » à la solde de puissances étrangères.

De notre envoyé spécial à Tel Aviv, Jérusalem et Haïfa


Les bédouins damnés du désert en Israël

19/05/2016

Des milliers de bédouins vivent dans une précarité extrême dans des villages non reconnus au sud d’Israël.

De l’envoyé spécial de La Chronique à Beersheeba


Omar Barghouti sur la campagne de répression contre le mouvement BDS le jour de la Nakba

17 mai |USACBI |Traduction SF pour l’AURDIP

Le mouvement à direction palestinienne pour le Boycott, le Désinvestissement et les Sanctions contre Israël fait face à une répression massive à l’échelle internationale et de la part de l’État d’Israël : de la criminalisation en France, des tentatives de faire passer des lois anti BDS dans la législation des États Unis, à l’interdiction de fait de voyager imposée à Omar Barghouti, leader palestinien de BDS et défenseur des droits humains. À ce stade de la répression et tandis que nous commémorons le Jour de la Nakba 2016 et la lutte des réfugiés palestiniens pour réaliser et mettre en œuvre leur droit au retour en Palestine – il est plus crucial que jamais de construire et d’étendre nos campagnes, de lancer de nouvelles campagnes BDS et d’œuvrer à « l’Heure Sud-Africaine » pour la Palestine et le peuple palestinien.


"Une parole juive contre le racisme" - Présentation

Ouvrage collectif de l’UJFP.

Cet ouvrage est une initiative de l’UJFP, Union juive française pour la paix.

Il s’adresse à un large public de jeunes, d’enseignants, d’éducateurs, de militants, qui souhaitent faire le point sur le racisme et entendre ce que des Juifs ont à dire sur la manière de le combattre avec tous.

C’est du racisme dont nous voulons parler, pas seulement de sa variante antisémite.

Nous voulons montrer ici comment la lutte contre le racisme est indivisible. Toutes les attitudes et toutes les politiques de rejet, d’exclusion, de persécution et d’épuration ethnique sont à combattre.


Appel juif pour le BDS

PÉTITION ADRESSÉE À : Manuel Valls, Premier ministre

Pour signer la pétition

La guerre menée par l’État d’Israël contre le peuple palestinien n’est ni raciale, ni religieuse, ni communautaire : c’est une guerre coloniale.

Depuis des décennies, le peuple palestinien subit l’occupation, la colonisation, le blocus, la fragmentation, la négation de tout droit, l’emprisonnement massif, les destructions de maisons, les exécutions extrajudiciaires, le vol de la terre et de l’eau, les pires discriminations…


Les rapports hebdomadaires sur les violations israéliennes des droits de l’homme dans la bande de Gaza

Par le PCHR (Palestinian Center for Humans Rights) de Gaza

Traduits par Jacques Salles

Dernier rapport traduit en français : Infos Gaza n°814 & 814bis, semaine du 12 au 18 mai 2016

Tous les rapports en anglais

Tous les rapports traduits :

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Témoignage de Gaza (10)

mercredi 18 juin 2014 par Brigitte Challande

Le secret de Gaza, ce serait la capacité de faire d’un problème une solution ?

La base de la dignité serait l’éducation ?

Peut-on venir à Gaza pour la première fois avec une idée de projets, une motivation préalable, une représentation personnelle faite du récit des autres ?



Le journaliste israélien Gideon Levy appelle au boycott d’Israël

lundi 16 juin 2014 par Gideon Levy

« Sur quel ton et dans quelle langue faut-il vous le dire ? » demande Gideon Levy aux Etats-Unis et à l’Europe, dans un article publié par le quotidien Israélien Haaretz, exigeant des sanctions contre Israël, seules à mêmes, souligne-t-il de parvenir à une égalité des droits entre Israéliens et Palestiniens.



Comment Paris favorise le départ des juifs français vers Israël

lundi 16 juin 2014 par Alain Gresh

lundi 16 juin 2014

« Afin de développer son activité, de mieux profiter des synergies existantes et de faciliter l’intégration professionnelle et sociale des Français en Israël, la gestion de l’Antenne Emploi-Formation a été confiée en 2008 à l’association AMI dans le cadre d’une convention annuelle passée avec le Consulat général de France à Tel-Aviv. »

Qu’est-ce que donc que cette AMI, avec laquelle le gouvernement français a signé une convention, c’est-à-dire que Paris a payée avec les deniers publics ? L’association « Alya et meilleure intégration ». Pour ceux qui ne le savent pas, Alya (« la montée ») désigne le départ des juifs vers Israël. Ce départ a toujours été au centre des préoccupations des organisations sionistes avant 1948 et du gouvernement israélien depuis.



Appel du 18 juin 2014 : Oui à la laïcité, non aux discriminations

dimanche 15 juin 2014

Nous Femmes voilées interdites de sorties scolaires, mais aussi parents d’élèves, femmes, syndicalistes, politiques, militant-e-s associatifs, femmes et hommes politiques, intellectuel-le-s, citoyen-ne-s, lançons un appel pour le respect de la laïcité et la fin des traitements discriminatoires.

Nous appelons à un rassemblement le mercredi 18 juin à 14h
devant le ministère de l’éducation nationale
afin d’exiger l’abrogation de la circulaire Chatel.



Une Gay Pride palestinian-rein

dimanche 15 juin 2014 par Michèle Sibony

Michèle Sibony 14 juin 2014

Pouvoir « sortir du placard » est une noble cause, exiger ses droits aussi. La Gay Pride de cette année n’a pas manqué d’être la grande fête internationale souhaitée par les ministères israéliens du tourisme et de la propagande. Les discours introductifs se sont situés exclusivement à l’intérieur de celle qui se dénomme ici « la bulle » et ont encensé Tel Aviv ville de la tolérance et de la démocratie. Le maire de Tel Aviv a lui aussi déclaré « je vous aime » à la foule bariolée et riante qui l’acclamait. Une nouvelle représentation importante a été annoncée à la tribune de Gan Meir -jardin du centre ville point de départ du défilé- acclamée elle aussi, celle des gays Éthiopiens. On accueille même les périphéries. Mais il y a des limites.



La Palestine en prison

dimanche 15 juin 2014 par le Bureau national de l’UJFP

Plus de 5000 prisonnier-e-s politiques palestinien-ne-s sont enfermé-e-s dans les prisons israéliennes. Il y en a eu jusqu’à 11000. Depuis 1967, plus de 700000 Palestinien-ne-s (près du quart de la population palestinienne) ont connu la prison. Tous les partis politiques palestiniens sont touchés. Parmi les prisonnier-e-s : des maires, des députés, des anciens ministres, des femmes, des enfants.



Quelle honte pour le monde entier que cette détention administrative de nos prisonniers par un Etat d’apartheid ?

dimanche 15 juin 2014 par Ziad Medoukh

La grève de la faim illimitée entamée par les prisonniers palestiniens sous détention administrative dans les prisons israéliennes entre dans son deuxième mois.

Nos prisonniers font preuve d’une volonté remarquable et d’une résistance exemplaire. Ils sont en train de donner une leçon de courage et de détermination, non seulement aux forces de l’occupation israélienne, mais au monde entier.



L’armée israélienne a tué un enfant palestinien de Gaza ce samedi 14 juin 2014

dimanche 15 juin 2014 par Ziad Medoukh
Un enfant palestinien de 7 ans a trouvé la mort ce samedi 14 juin 2014 dans la bande de Gaza suite à un bombardement israélien. Il s’agit de l’enfant Ali Arour, originaire de Beit Lahya au nord de la bande de Gaza. L’armée de l’occupation israélienne a mené trois raids ce samedi au nord et au sud de (...)


APPEL URGENT : NON À LA TORTURE ! NON À L’ALIMENTATION FORCÉE DES PRISONNIERS PALESTINIENS

dimanche 15 juin 2014

Au 50ème jour de la grève de la faim collective des Palestiniens : il se peut que la procédure législative accélérée pour permettre l’alimentation forcée soit menée à son terme la semaine prochaine.



Témoignage de Gaza (9)

vendredi 13 juin 2014 par Brigitte Challande

Cela fait un mois que Rafah n’a pas ouvert ses portes dans le sens de la sortie vers l’Egypte et je termine la deuxième semaine d’attente dans une situation qui se tend pour les gazaouis puisque les banques n’ont pas permis l’accès à leur argent pendant une semaine. Ces jours supplémentaires, où notre activité militante concerne maintenant le soutien aux prisonniers en grève de la faim tournante, me permettent de saisir peut-être un peu mieux l’ambiance, l’air qui imprègne gaza et les liens qui unissent ou désunissent les gazaouis. J’ai entamé ce que j’appellerai des Conversations de Gaza avec des personnes d’horizons différents mais toutes assez jeunes. Quelques extraits, le principal pour plus tard…


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1241555