Actualités


QUI SOMMES-NOUS ? Clip 1/10 de "Paroles juives contre le racisme"


Les clips antiracistes de l’UJFP - Présentation

L’Union juive française pour la paix est une organisation juive laïque qui a été créée sur la question du Proche-Orient et du soutien au peuple palestinien. Mais le combat pour la justice et l’égalité des droits ne pouvait se mener là-bas et ne pas concerner le racisme aussi ici en France. Sur la base des mêmes valeurs, l’UJFP s’est donc engagée aux côtes des victimes du racisme pour promouvoir un nouvel antiracisme, politique et décolonial.


La bande-annonce des clips "Paroles juives contre le racisme"

Voici la bande-annonce qui présente des 10 clips que nous allons publier à partir du 22 septembre 2017


La Palestine après Balfour 1917-2017 100 ans de colonialisme / 100 ans de résistance

Le 2 novembre 1917 alors que la première guerre mondiale entre dans sa dernière année et que l’empire ottoman est en pleine déliquescence, la déclaration Balfour est adoptée par le gouvernement britannique. Celle-ci adressée à Lord Rothschild par le ministre britannique Balfour, antisémite notoire, s’avère totalement illégale au regard du droit international.


Vidéo de la conférence de Richard Falk à la Fête de l’Humanité « Le démantèlement de l’apartheid israélien est le chemin vers la paix »

19 septembre |AURDIP

Prof. Richard Falk a donné dimanche 17 septembre 2017 une conférence organisée par l’AURDIP et l’AFPS dans le cadre de la Fête de l’Humanité.

Titre : Le démantèlement de l’apartheid israélien est le chemin vers la paix


N’ENTERREZ PAS NOS LIBERTÉS !

CONTRE L’INSTAURATION D’UN ÉTAT D’URGENCE PERMANENT !
POUR NOS DROITS ET NOS LIBÉRTES !

LUNDI 25 SEPTEMBRE
Rassemblement 18h
Place Edouard Herriot
M° Assemblée Nationale, pour le passage du texte de loi à l’Assemblée.


Israël décide de « pourrir la vie » d’Amnesty International

Par Nissim Behar, à Tel-Aviv — 12 septembre 2017

L’Etat hébreu va appliquer la loi « anti-boycott » votée en 2011 : il reproche à l’ONG d’appeler à ne pas consommer des produits de la « Cisjordanie occupée ».

Jusqu’à présent, les attaques israéliennes visant les organisations hostiles à l’occupation des territoires palestiniens étaient virulentes mais restaient purement verbales. Ce mardi 12 septembre marquera donc un changement majeur puisque le gouvernement de Benyamin Nétanyahou a décidé d’appliquer pleinement la loi « anti-boycott » votée par la Knesset en juillet 2011 pour punir les ONG appelant à ne pas consommer des produits de « Judée-Samarie » (la Cisjordanie occupée).


Salah Hamouri : injustice est faite, un déni absolu de droit

Communiqué de l’AFPS

Ainsi donc la « loi du plus fort » est passée ! Dans cette partie du monde la démocratie ne vaut que pour certains : ceux qui depuis 50 ans – en toute impunité - occupent, colonisent, humilient tout un peuple en le privant de ses droits nationaux.


Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri

Elsa Lefort, porte-parole du Comité de soutien à Salah Hamouri

Ce lundi est un jour sombre. Salah Hamouri, avocat franco-palestinien, a été condamné à 6 mois de prison renouvelables, sous le statut de la « détention administrative ». C’est-à-dire sans connaître précisément et exactement ce qui lui est reproché, sans avoir accès à son dossier classé secret, sans avoir droit à un procès équitable et contradictoire. Et tout ceci pour satisfaire à un ordre, signé de sa main, d’un ministre israélien de la défense particulièrement extrémiste : Avigdor Lieberman.


Salah Hamouri : le Président de la République française doit siffler la fin de la partie !

Communiqué de l’AFPS.

ASSEZ ! Combien de rebondissements, de reports, de changements de tactique, de prisons ou de tribunaux, de condamnations provisoires, de nouvelles condamnations, d’annonces de libération ou de mises en détention administrative, d’ordres du ministre de la défense, d’appels du procureur, de décisions provisoires, combien de coups au cœur Salah Hamouri va-t-il devoir encore subir avant que le Président de la République ne réalise qu’il se passe de l’autre côté de la Méditerranée un véritable scandale, un déni de justice, une atteinte aux droits humains élémentaires qui auraient déjà dû attirer son attention depuis le 23 août.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Communiqué du Bureau National de l’ATMF : Non à l’invitation de Tel Aviv à Paris plage

Mme la Maire de la ville de Paris,

Il y a un an que l’attaque meurtrière israélienne a fait plus de 2200 morts dont 550 enfants, plus de 11.100 Palestiniens ont été blessés dont 3.374 enfants, 1.000 enfants garderont une incapacité permanente, et selon l’ONU, au moins 373.000 enfants devront être suivis psychologiquement après cette opération.



"Roger Waters dit franchement ce qu’il pense : je hais l’apartheid, pas Israël"

jeudi 13 août 2015 par Gideon Levy

par Gidéon Lévy pour Ha’aretz - Article traduit et publié par l’AURDIP

Traduction J.Ch. pour l’AURDIP.

Gideon Levy a passé 24 heures avec l’ancien chanteur des Pink Floyd, qui est devenu l’une des figures phares du mouvement BDS. Une conversation autour des positions politiques, d’une tragique histoire familiale – et quand la rock star¬ virée ¬militant sera heureuse de jouer à nouveau en Israël.



Jacques Tardi : "Mon indignation"

mercredi 12 août 2015 par Jacques Tardi

Par Tardi, 
Auteur et dessinateur 
de bande dessinée.

C’est mon indignation totale qui a motivé ce dessin. Un an après les massacres à Gaza, il faudrait que l’on fasse la fête sur les berges de la Seine. C’est de la provocation. C’est presque une insulte. C’est complètement obscène et irresponsable de la part de la Mairie de Paris.



Israël écrase la Palestine, la complicité de la mairie de Paris est intolérable

mercredi 12 août 2015 par le Bureau national de l’UJFP

Tel Aviv, capitale d’Israël, se trouve à quelques dizaines de km de Gaza.

À Gaza, 1800000 habitants vivent en cage. Il n’y a presque plus d’eau potable, à peine quelques heures d’électricité par jour et on manque de tout. Il y a un an, en toute impunité, l’armée israélienne a massacré plus de 2200 personnes, essentiellement des civils, elle a pulvérisé des immeubles, la station électrique, et la station d’épuration. La flottille en route pour briser le blocus de Gaza a été arraisonnée dans les eaux internationales par la marine israélienne et cet acte de piraterie n’a pas été sanctionné.
Tel Aviv, si on en croit Madame Hidalgo, maire de Paris, c’est une station balnéaire, une ville de noctambules, de culture et de nouvelles technologies.



« Tel-Aviv sur Seine » : une grille d’analyse périmée

mercredi 12 août 2015 par Benjamin Barthe

Article paru dans LE MONDE, le 12 août 2015

Par Benjamin Barthe (Beyrouth, correspondant).



Tel Aviv Sur Seine" : le mouvement BDS condamne la complicité, honteuse pour la « ville des lumières », de la Mairie de Paris dans la banalisation du terrorisme israélien

Communiqué du BNC.

Palestine occupée, 11 août 2015 - Le comité national palestinien du mouvement de Boycott, de Désinvestissement et de Sanctions d’Israël (BDS) condamne la décision de la Mairie de Paris d’organiser une journée festive « Tel Aviv sur Seine ».

Il appelle les populations palestiniennes et arabes ainsi que les forces progressistes partout dans le monde à protester pacifiquement devant les ambassades et les représentations françaises afin de faire la pleine lumière sur cette nouvelle complicité officielle française revenant à couvrir les crimes et le terrorisme israéliens.



Que peut faire l’art ?

mercredi 12 août 2015

Communiqué du Théâtre de la Liberté de Jénine le 1er août 2015,
paru le jeudi 6 août 2015 sur le site d’ATL Jénine.

Que peut faire l’art quand les bébés sont brûlés vivants, quand les maisons sont réduites en pièces par les bombardements, quand les adolescents sont abattus, quand les enfants sont laissés sans père ni mère, parce qu’ils ont osé défier l’oppression ?



Un dessin de TARDI pour dénoncer l’opération de propagande "Tel Aviv Sur Seine".

mardi 11 août 2015

C’est publié en avant première sur le site de l’Agence Média Palestine.

Voir aussi le témoignage de son indignation paru dans "l’Humanité".



Pétition contre Tel Aviv sur Seine à Paris

lundi 10 août 2015

"Il est inacceptable de faire la promotion des plages de Tel Aviv, à l’heure où les Palestiniens de Cisjordanie ont besoin d’autorisations pour accéder à leurs plages, que les Palestiniens de Gaza ne peuvent pêcher qu’à 11km de leurs côtes."

Pour signer la pétition, CLIQUEZ ICI


Un regard venu d’Oran sur l’UJFP

lundi 10 août 2015 par Moncef Wafi

par Moncef Wafi.

La France fait les yeux doux à Israël, preuve s’il en est de la compromission de la politique française, soit-elle de gauche ou de droite, avec l’Etat hébreu. Alors que le bruit des bombes qui ont désintégré Ghaza ne s’est pas encore estompé, alors que les cendres de la famille Dawabsha sont encore fumantes, la ville de Paris n’a pas trouvé mieux que d’annoncer un événement prévu pour le 13 août prochain mettant à l’honneur Tel-Aviv, qualifiée pompeusement, à l’occasion, de "ville progressiste". Une initiative empaquetée dans du papier "culturel et festif" pour faire passer une pilule difficile à avaler pour les défenseurs de la paix et des militants de la cause palestinienne.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2354622