Actualités


LIBERTE POUR GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

Ce 24 octobre 2014 (voir aussi), Georges Ibrahim Abdallah entame sa 31ème année de détention en France. Militant communiste libanais, il a été condamné à la réclusion à perpétuité pour des actions revendiquées par les Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises (FARL).

Son maintien en détention est le résultat de diverses manipulations qui ont été dévoilées depuis des années, et de l’acharnement des autorités états-uniennes et israéliennes contre lui.


SOUTIEN A MUMIA ABU-JAMAL

Mobilisation internationale pour l’abrogation de la loi anti-Mumia !

On peut signer la pétition ici.

On peut également la signer . Le texte de la pétition est en anglais mais son contenu est un résumé de la déclaration commune des organisations et des personnalités (voir ci-dessous) qui se sont prononcées pour l’abrogation de cette loi liberticide et contraire au premier amendement de la Constitution des Etats-Unis.


Un auteur français de BD interdit de séjour en Israël pendant 10 ans

Paru sur le site de RFI. Par Murielle Paradon.

Maximilien Leroy, auteur français de bandes dessinées, a été refoulé à son arrivée à l’aéroport de Ben-Gourion en Israël la semaine dernière alors qu’il devait participer à un festival de BD à Jérusalem.

Interrogé durant quatre heures, il s’est vu signifier une interdiction de territoire pendant dix ans.

Maximilien Leroy, 29 ans, paie sans aucun doute le prix de son engagement, à travers ses BD, pour la cause palestinienne.


Justice pour Wissam ; Tribune " M. le ministre de l’Intérieur, n’entendez-vous pas ces voix dissonantes ?"

M. le Ministre de l’Intérieur

Vous avez assisté, lundi 6 octobre, à une simulation d’émeute par des gendarmes, dont vous avez salué le "bel esprit de service public". Les images tournées par l’équipe du Petit Journal de Canal + à cette occasion révélaient peu après que ces agents des forces de l’ordre scandaient en réalité "1, 2, 3, Viva l’Algérie !", sans doute pour rendre la scène plus "réaliste" à leurs yeux. Des mots que vous n’aviez pas, d’où vous étiez situé, entendus.


À Rennes, rassemblement pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah

PALESTINE VIVRA !! PALESTINE VAINCRA !!

MANIFESTATION le 24 octobre à 18H place du Parlement à Rennes

Appel au rassemblement :
Association France Palestine Solidarité, Breizhistance, CNT, Collectif BDS-Rennes, Ensemble, Europe Écologie - Les Verts, NPA, PCF-Rennes Métropole, Parti de Gauche, SLB, Union Juive Française pour la Paix


l’Inauguration de l’allée Mehdi Ben Barka, à Gennevilliers

Patrice Leclerc, maire de Gennevilliers
Jacques Bourgoin, Maire honoraire et Conseiller général des Hauts-de-Seine
Véronique Desmettre, conseillère municipale chargée de la mémoire
La Municipalité,

Ont le plaisir de vous convier à l’Inauguration de l’allée Mehdi Ben Barka,

En présence de Bachir Ben Barka, fils et président de l’Institut Mehdi Ben Barka

Mardi 28 octobre à 18h30, Esplanade du lycée Galilée

Suivie d’un débat sur les disparitions forcées et le combat pour la vérité et la justice, à
20h, dans la salle du Conseil municipal.

Exposition « Ni vulgaire, ni subalterne », du 17 au 27 octobre, Espace des Grésillons

Film « J’ai vu tuer Ben Barka », jeudi 23 octobre,19h30, Espace Aimé Césaire


L’association des Amis du Théâtre de la Liberté de Jénine vous invite à l’exposition : IMAGES ET HISTOIRES

Photos réalisées par des jeunes du camp de réfugiés de Jénine en Palestine du 4 au 14 novembre 2014, à la Maison des Associations du 18ème.

Mardi, mercredi et jeudi : 10h - 20h (fermé mardi 11 novembre). Vendredi : 13h - 20h. Samedi : 12h - 18h.

Jeudi 6 novembre, lors du vernissage de 18 h à 20h, vous pourrez rencontrer l’association, échanger sur ses projets et avoir des nouvelles du Freedom Theatre, le Théâtre de la Liberté de Jénine qui organise de multiples activités culturelles dans le camp de réfugiés et ailleurs en Palestine.

Cette exposition présente une série de photos prises par un groupe d’adolescents du camp de réfugiés de Jénine en Palestine, sous la direction d’Emily Smith, photographe américaine qui a enseigné au Freedom Theatre.

Par leurs images, ils nous font partager leur quotidien. Les portraits et les textes les accompagnant témoignent des souffrances endurées sous l’occupation israélienne.


Maurice Papon : des Juifs de Bordeaux envoyés à la mort aux Algériens noyés dans la Seine le 17 octobre 1961.

Intervention à La Ciotat (20 octobre 2014) de Pierre Stambul

Quand on m’a demandé d’intervenir dans une des nombreuses soirées célébrant le triste anniversaire du 17 octobre 1961, j’ai failli refuser : en quoi le coprésident de l’Union Juive Française pour la Paix, engagé en tant que Juif d’abord pour les droits du peuple palestinien et contre le sionisme, est-il habilité à raconter ce crime odieux du colonialisme français ? Mais l’UJFP est engagée contre toutes les formes de racisme et de discriminations au Proche-Orient comme en France. Alors le lien s’est fait avec le 17 octobre : Maurice Papon.


La newsletter de l’AURDIP sur Gaza

Parue le 19 octobre 2014.

Ivar Ekeland, Président de l’AURDIP rappelle en introduction que :

Cet été, le gouvernement a interdit les manifestations en faveur de Gaza à Paris, au motif qu’il ne fallait pas importer le conflit israélo-palestinien en France. La question n’est pas de le résoudre, mais d’éviter la contagion. De même, tant que le virus Ebola ne fait de ravages qu’en Afrique, peu importe, mais qu’il menace de s’introduire chez nous, la panique saisit les médias et le gouvernement, et l’on met tout en œuvre, non pas pour arrêter l’épidémie, ce qui aurait pu être fait à peu de frais voici quelques mois, mais pour fermer nos frontières. Un seul cas suspect en France mobilise plus d’attention que des milliers de morts en Afrique. L’idéal qu’on nous propose, c’est d’ériger des murs physiques ou administratifs, pour nous protéger de l’autre, du barbare, qui rôde dans les ténèbres extérieures, cherchant qui dévorer. On nous promet que les murs sépareront les bons des méchants . Mais on nous trompe : il n’y a qu’une seule humanité. Comme disait Pogo, « we have met the ennemy, and he is us ».


POUR UNE LECTURE PROFANE DES CONFLITS ET DES GUERRES - En finir avec les interprétations ethnico-religieuses

Des militants du MRAP de différents comités vous invitent à ce colloque/débat.

Rendez-vous le samedi 25 octobre au cinéma La Clef à Paris (5ème).

Avec la participation de Michèle Sibony de l’UJFP.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Iran, le risque d’une nouvelle fuite en avant criminelle et suicidaire d’Israël

mercredi 16 novembre 2011 par Michel Warschawski
Le Bureau National de l’UJFP fait sienne l’analyse de Michel Warschawski Arrêtez-les, ils sont fous et dangereux ! MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 Michel Warschawski AU PIED DU MUR Cela fait plusieurs années que les dirigeants israéliens menacent d’attaquer l’Iran, ou plutôt pressent les Etats-Unis de (...)


UJFP Communiqué de presse le 14-11-2011

mercredi 16 novembre 2011 par le Bureau National de l’UJFP

L’Assemblée Générale 2011 de l’Union Juive Française pour la Paix s’est déroulée à Paris du 11 au 13 novembre. Elle s’est tenue à l’issue d’une année marquée par les soulèvements révolutionnaires arabes dont nous sommes solidaires qui ont précipité la chute de dictatures honnies et ont réduit à néant le discours sur l’inadaptation de l’idée démocratique pour les pays du Maghreb et du Machrek.



Israël-Palestine à l’heure des soulèvements révolutionnaires arabes

mardi 8 novembre 2011
Réunion publique avec la participation de nos partenaires Tarabut (mouvement judéo-arabe pour un changement social et politique, Israël), FTCR (Tunisie), ATMF (Maghreb) et d’autres, cette soirée suivra l’assemblée générale annuelle de l’UJFP. Des participants de la 166ème mission civile judéo-arabe au (...)


Tribunal Russell sur la Palestine, Cape Town

mardi 8 novembre 2011
Communiqué de presse 5 novembre 2011. Ce samedi s’est ouverte à Cape Town en Afrique du sud la troisième session internationale du Tribunal Russell sur la Palestine (TRP) sur le thème : « Les pratiques d’Israël envers le Peuple palestinien violent-elles l’interdiction internationale de l’apartheid ? (...)


Salah Hamouri : Campagne massive de mails vers l’Ambassade d’Israël en France

dimanche 30 octobre 2011
Suite à la décision arbitraire et illégale d’Israël de retarder la libération du prisonnier politique franco-palestinien Salah Hamouri, L’UJFP lance un appel pour l’envoi massif de la lettre suivante à l’ambassade d’Israël. envoyer à : information@paris.mfa.gov.il « Monsieur l’Ambassadeur, Un document (...)


Droit de réponse à Info-Palestine & Gilad Atzmon

mercredi 26 octobre 2011 par Pierre Stambul

Le 14 octobre, Info-Palestine a publié une « interview » de Gilad Atzmon par Silvia Cattori à propos de son livre « The Wandering Who ». Il y a eu diverses protestations et ce texte a été retiré sans explication du site quelques jours après.



Pour la reconnaissance de l’Etat palestinien

samedi 22 octobre 2011
Embajada de la República Bolivariana de Venezuela en la República Francesa L’Ambassadeur de la République Bolivarienne du Venezuela Son Excellence Monsieur Jesús Arnaldo Pérez vous invite à la réunion publique Pour la reconnaissance de l’Etat palestinien avec la participation de : (...)


A Caen Mission civile en Palestine : conférence-débat

samedi 22 octobre 2011
Conférence/débat sur un retour de mission civile en Palestine. Les intervenants parleront de leur camp d’été à Al Ma’sara et de la résistance populaire non-violente : Amina Bousarhin et Thomas Guyon de l’AFPS et Emmeline Fagot de l’UJFP. Jeudi 27 oct. 2011, à 20 heures à la Maison des Associations, 7 (...)


Lettre à Info-Palestine

samedi 22 octobre 2011
Le 14 octobre, Info-Palestine a publié une publié une interview de Gilad Atzmon par Silvia Cattori à propos de son livre « The Wandering Who ». Les propos de Gilad Atzmon que vous avez publiés, ressortent du racisme le plus classique, et dans le cas présent de l’antisémitisme, pour ce simple fait (...)


Soutien à la lutte du peuple syrien

vendredi 21 octobre 2011 par le Bureau National de l’UJFP
Depuis plus de 8 mois, le peuple syrien affronte les forces de la dictature. Les victimes se comptent par milliers. Assassinats, disparitions, tortures ! Comme en Tunisie, en Egypte, au Bahreïn, au Yémen et dans beaucoup d’autres pays arabes, le peuple réclame la liberté, la démocratie, le (...)

Accueil | Contact | Plan du site | |

Suivre la vie du site fr    ?

Creative Commons License