Actualités


Signez la pétition : "Abrogation de la circulaire Châtel"

La pétition que nous vous invitons à signer, individus ou collectivités, a été adoptée, sur la proposition du collectif MTE, à l’issue de la journée internationale contre l’islamophobie du 13 Décembre 2014.

Rappelons que le collectif MTE s’est créé en 2011 pour combattre la discrimination à l’encontre des mères d’élèves portant un foulard lors des sorties scolaires.

Cette discrimination a été confirmée par une circulaire de l’éducation nationale de mars 2012 qui lui donne un semblant de légalité.


Débat sur France 24, à propos du dîner du CRIF

Émission préparée par Pauline Heilmann et Anthony Saint-Léger
avec comme invités : Michèle SIBONY, Porte-parole de l’Union Juive Française pour la paix et Avi ZANA, Directeur-Fondateur de l’association AMI (Alya et Meilleure Intégration).


Israël et Palestine dans la société française

Le texte suivant s’appuie sur deux interventions publiques dans le cadre du salon anticolonial : le 14 février table ronde sur le thème : "Après les tueries de Charlie Hebdo et de l’Hypercasher, Non à la guerre des civilisations", avec Nacira Guenif et Dominique Vidal, et le 18 février soirée Politis sur le thème "le conflit israélo-palestinien et la société française" avec Farouk Mardam Bay et Denis Sieffert

Michèle Sibony – 23 février 2015


Des juifs irakiens rejettent la « manipulation cynique » de leur histoire par Israël et les sionistes, comme le raconte à l’Electronic Intifada l’écrivain Almog Behar.

Par Ali Abunimah, lundi 17 septembre 2012.

Dans le contexte actuel, l’UJFP a souhaité publier sur son site ce texte de 2012.

« C’est loin d’être la première fois que l’on maquille, exploite et efface notre histoire mais c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, alors... on a créé le Comité des Juifs de Baghdad à Ramat Gan ».

C’est ainsi que l’écrivain, poète et militant Almog Behar décrit la décision d’un groupe de juifs d’origine arabe et kurde de s’élever énergiquement contre les efforts renouvelés de propagande du gouvernement israélien visant à contrer les droits des réfugiés palestiniens en utilisant les revendications des juifs qui ont quitté des pays arabes pour Israël dans les années 1950.


Réaction de la Fédération des Juifs Européens pour une Paix Juste aux appels de Netanyahou aux Juifs d’Europe après les tueries de Paris et de Copenhague

Réunie à Bruxelles du 20 au 22 février, la Fédération des Juifs Européens pour une Paix juste (JEPJ) a tenu à réagir aux propos de Binyamin Netanyahou après les tueries de Paris et de Copenhague…


Soirée BDS le 27 février à 19H à Paris dans le cadre de la semaine anti-coloniale

Le 27 février prochain à 19h, à l’occasion du 10ème anniversaire de la Semaine Anticoloniale ainsi que des 10 ans de la Campagne BDS Boycott Désinvestissement et Sanctions, une soirée/débats inédite vous est proposée à l’Espace Jean Dame, 17 rue Léopold Bellan, 75002 Paris, sur le thème :

" La Campagne BDS : 10 ans de lutte d’une société civile internationale contre l’apartheid israélien : bilans, succès, et nouveaux défis."


Meeting contre l’islamophobie et le climat de guerre sécuritaire

Notre solidarité avec les victimes de l’attentat sanglant contre la rédaction de Charlie Hebdo, avec celles de l’attentat antisémite contre l’Hyper Cacher et avec la policière antillaise abattue Porte de Montrouge doit s’étendre à toutes celles et tous ceux qui sont aujourd’hui pris comme boucs émissaires et qui ressentent au quotidien, notamment dans les quartiers populaires, les effets d’une haine instillée depuis de nombreuses années.

Contre un Patriot Act à la française, nous affirmons notre attachement aux libertés individuelles, aux droits sociaux et aux libertés publiques. Le sacrifice des libertés au nom du tout sécuritaire ne serait que l’expression de notre faillite politique collective.

Les musulmanes et musulmans, qui se défendent avec le vocabulaire du droit et de l’égalité, défendent de ce fait les droits de toutes et tous.

Nous appelons à un meeting de témoignage et de défense des libertés.


Contre l’union sacrée, pour une union antiraciste et populaire

Les attaques contre Charlie-Hebdo et un Hyper Cacher ont soulevé une immense émotion que nous partageons. Mais elles ont été aussi le prétexte à une nouvelle offensive « sécuritaire » contre les populations des quartiers populaires, contre tous ceux qui refusent l’ordre dominant. Elles sont aussi l’occasion de restreindre les libertés, de justifier des opérations militaires à l’étranger.

Cette offensive menée au nom d’une mythique « unité nationale » est une machine à diviser ceux qui devraient être unis et à unir ceux qui devraient être divisés. Réunir en seul camp les classes dominantes de France et les Français qu’elles exploitent pour les opposer aux populations issues de l’immigration, à celles qui se disent ou sont dites “musulmanes”, aux quartiers populaires : tel est l’objectif de l’unité nationale que l’on tente de nous imposer en instrumentalisant l’émotion.


L’Affiche rouge

Il y a 71 ans, le 21 février 1944 au matin, 22 des 23 résistants parisiens au sein des FTP-MOI ( Francs - Tireurs et Partisans – Main d’Œuvre Immigrée ) du groupe Manouchian, arrêtés par la police française et condamnés à mort par un tribunal militaire allemand, tombaient sous les balles nazies au Mont Valérien.
La 23e, la résistante Olga Bancic, était transférée en Allemagne. De nouveau jugée et condamnée à mort à Stuttgart, elle est décapitée le 10 mai 1944.
Certains étaient Juifs, d’autres non.


Israël contre les Juifs

C’est un refrain bien établi. Vous critiquez Israël et le sionisme ? Vous êtes antisémite ! Un Juif français veut pouvoir « vivre son judaïsme » ? On l’invite à faire son « alyah » et à apporter sa pierre à la colonisation de la Palestine.
On essaie de nous marteler que l’histoire des Juifs s’est achevée et qu’Israël en est l’aboutissement. Israël fonctionne comme un effaceur de l’histoire, de la mémoire, des langues, des traditions et des identités juives. La politique israélienne n’est pas seulement criminelle contre le peuple palestinien. Elle se prétend l’héritière de l’histoire juive alors qu’elle la travestit et la trahit. Elle met sciemment en danger les Juifs, où qu’ils se trouvent. Et elle les transforme en robots sommés de justifier l’injustifiable

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Quelques réflexions en ce début d’année 2015 où doit être commémoré le 70ème anniversaire de la libération d’Auschwitz par l’Armée Rouge…

lundi 5 janvier 2015 par Georges Gumpel

L’Assemblée générale de l’ONU avait en 2005 institué le 27 janvier journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste et la prévention des crimes contre l’Humanité.

Cette année, en France comme dans de nombreux pays à travers le monde, celle ci aura lieu le mardi 27 janvier prochain.
Cette commémoration nous interpelle - nous Juifs progressistes, antisionistes, soucieux de la préservation du droit international - à plus d’un titre.



2015 et la Palestine

dimanche 4 janvier 2015 par Roger Dubien

Pour une année de travail pour l’égalité des droits entre juifs israéliens et arabes palestiniens, et un Etat commun entre la Méditerranée et le Jourdain...

par Roger Dubien

L’ONU avait déclaré "2014 année de la Palestine". Une farce tragique. L’ONU n’a pas bougé le petit doigt cet été pour arrêter le massacre de Gaza. 2200 morts, 11 000 blessés...
Mais au cours de ces deux derniers mois, il a beaucoup été question de la "reconnaissance d’un Etat palestinien". L’Assemblée Nationale française puis le Sénat ont voté en ce sens. Des votes similaires ont eu lieu en Grande-Bretagne, en Irlande, et au Parlement Européen... En Suède, c’est le gouvernement qui a reconnu un Etat de Palestine. Un vote vient aussi d’avoir lieu au Conseil de Sécurité de l’ONU fin décembre (mais rejet, provisoire - véto des USA)...
Alors on pourrait se dire : "enfin ! un pas vers la justice pour les Palestiniens". Et même si on pense qu’il ne s’agit que d’un acte symbolique, y voir une indication que les choses avancent, que l’impunité pour Israël tire à sa fin. Pourtant...



Manifestation "Vérité et justice pour Rojbîn, Sakine et Leyla, militantes kurdes assassinées à Paris"

dimanche 4 janvier 2015

Deux ans déjà ! Nous n’oublions pas !

Manifestation samedi 10 janvier 2015, pour demander à la France de faire toute la lumière sur l’assassinat des militantes kurdes Fidan Dogan (Rojbîn), Sakine Cansiz et Leyla Saylemez, perpétré à Paris, le 9 janvier 2013.

Marche de Gare du Nord à République à partir de 11h, suivie de prises de parole sur la place de la République



À Toulouse, projection du film "The Lab" suivi d’un débat avec Jean-Guy Greilsamer

samedi 3 janvier 2015

Le vendredi 23 janvier 2015 à 20h30 au cinéma ABC à Toulouse, 13 rue Saint-Bernard, projection du film The Lab de Yotam Feldman suivie d’un débat avec Jean-Guy Greilsamer, coprésident de l’UJFP.

Dans le cadre du 8ème festival international du film des droits de l’homme.



Deux rencontres autour du thème "Un point de vue juif contre le sionisme et l’apartheid"

samedi 3 janvier 2015

Les 13 et 14 janvier dans la région de Saint-Etienne

Avec Pierre Stambul, co-président de l’UJFP et auteur de Le sionisme en questions.



Le voyage en Israël d’orphelins de Gaza était un coup de relations publiques soutenu par le gouvernement

samedi 3 janvier 2015 par Ali Abunimah

Lundi 29 décembre 2014

Une initiative d’Israël consistant à exploiter un groupe d’orphelins palestiniens de Gaza pour redorer son image entachée de sang s’est retournée contre lui dimanche lorsque le Hamas, le mouvement palestinien de résistance politique et militaire, y a mis un terme.



Que diraient leurs morts s’ils revenaient ?

samedi 3 janvier 2015 par Olivia Elias

Poème d’Olivia Elias. Membre de la diaspora palestinienne, elle est déjà l’auteure de Je suis de cette bande de sable.



Bonne année 2015 de Gaza la vie

samedi 3 janvier 2015 par Ziad Medoukh

Ziad Medoukh

Bonjour de Gaza la volonté

Je vous souhaite une excellente année 2015

Je vous présente mes meilleurs vœux



Il faut per­mettre au Hamas de s’intégrer dans le champ poli­tique pales­tinien et non l’ostraciser

mardi 30 décembre 2014 par Taoufiq Tahani

Taoufiq Tahani
L’Humanité, lundi 29 décembre 2014

Lettre ouverte de Taoufiq Tahani, pré­sident de l’Association "France Palestine Soli­darité" à Mon­sieur Laurent Fabius, Ministre des affaires euro­péennes et du déve­lop­pement inter­na­tional à propos de la position fran­çaise quant à la décision du Tri­bunal de l’UE d’annuler l’inscription du Hamas sur la liste des orga­ni­sa­tions terroristes.



Être un Palestinien citoyen d’Israël

mardi 30 décembre 2014 par Adalah

Être un Palestinien citoyen d’Israël, c’est vivre dans un Etat qui par définition ne vous traite pas comme un citoyen à égalité. Comme non-Juifs dans l’Etat juif, ils sont discriminés, et niés dans les droits fondamentaux fondés sur leur identité.

Adalah s’affronte aux instances de discrimination institutionnelle à l’encontre des Palestiniens citoyens d’Israël, comme nous l’illustrons ci-dessous, devant les tribunaux israéliens et par un plaidoyer local et international.

Voulez-vous nous rejoindre dans le combat pour l’égalité et la justice pour les Palestiniens citoyens d’Israël en 2015 ?


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 557150