Actualités


Alertez vos parlementaires en urgence

Le projet de loi « Égalité et citoyenneté » est débattu à partir de ce lundi à l’Assemblée nationale. Le vote pourrait intervenir dès le 29 juin. Selon son résultat, la loi pourrait faciliter les attaques contre l’appel au boycott ou au contraire nous permettre de développer notre campagne contre l’impunité et les violations du droit international.


À Toulouse comme ailleurs, c’est l’occupant qu’il faut sanctionner, pas les boycotteurs !

Depuis des décennies au Proche-Orient, l’État d’Israël viole le droit international. Les Palestiniens connaissent l’occupation, la colonisation, les massacres, le blocus de Gaza, l’emprisonnement massif, les destructions de maisons, les expulsions, le vol de la terre et de l’eau, l’interdiction de sortir de la cage … Dans ses conclusions, le tribunal Russell pour la Palestine a dit que l’État d’Israël était coupable du crime d’apartheid, de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.


Rapport de l’UNRWA : Le siège de Gaza est illégal et viole le droit humanitaire

Rapport de l’UNRWA publié le 18 juin 2016 par l’IMEMC et sur le site de l’Agence Média Palestine, le 24 juin 2016.

Un rapport émis par l’Office de Secours et de Travaux des Nations Unies pour les Réfugiés de Palestine au Proche Orient (UNRWA) a confirmé la grave détérioration sous divers aspects de la vie à Gaza, conséquence du siège continu imposé par Israël à la Bande durant les dix dernières années.Le rapport a fait la liste des impacts négatifs du siège sur les secteurs de la santé et de l’éducation, ainsi que sur la liberté de circulation et sur les conditions de vie des Gazaouis. Il a également mentionné la détérioration avancée des infrastructures médicales censées fournir les soins de santé nécessaires aux Gazaouis.


L’énigme des enfants juifs séfarades disparus

En complément à l’article mis en ligne sur notre site : "Des dizaines d’années plus tard, la disparition d’un millier d’enfants en Israël reste un mystère", voici un article paru dans le journal suisse "Le Temps" : "L’énigme des enfants juifs séfarades disparus", le jeudi 23 juin 2016.

Entre 1948 et 1954, 3500 à 5000 enfants ont disparu sans laisser de trace dans des hôpitaux et déclarés morts. Les familles demandent une enquête depuis des décennies. Le secret devrait bientôt être levé.


Gaza ou l’espoir sous perfusion

A la mémoire de Marah Diab [2]

Imaginez-vous un instant à Gaza. Vous vivez dans une ville isolée et exsangue, plantée sur une étroite langue de terre abritant 1,8 million de vos semblables. Trois cent-soixante kilomètres carrés de réclusion, pas un de plus. Vos enfants portent dans leur esprit, peut-être dans leur chair, les stigmates de plusieurs guerres et le souvenir angoissant des bombes, parfois injectées de phosphore, de l’été 2014.


Des dizaines d’années plus tard, la disparition d’un millier d’enfants en Israël reste un mystère

Voici une vingtaine d’années, Haaretz publiait une série de reportages sur la disparition de centaines d’enfants mizrahi, la plupart provenant de familles yéménites, au cœur des premières années de l’histoire d‘Israël. Avaient-ils été kidnappés et proposés à l’adoption ? Étaient-ils morts et avaient-ils enterrés sans que leurs parents en eussent été informés ? Ou y a-t-il une troisième possibilité ?


Dernier hommage à Pessi

Le dernier hommage à Pessi a été digne de sa mémoire.

À la cérémonie au Père Lachaise avant l’incinération, nous étions de très nombreux amis et camarades de Pessi, de toutes générations et de tous milieux : sa famille, des militants de l’UJFP, de la Plateforme des ONG pour la Palestine, de BDS France et notamment la jeune génération avec qui elle avait tissé des liens forts, des personnes du groupe d’alphabétisation dont elle faisait partie, des amis de jeunesse
Différentes personnes sont intervenues, puis nous nous sommes retrouvés dans un restaurant.

Voici le discours prononcé par Jean-Guy Greilsamer au nom de l’UJFP :


Besançon juillet 2016 : l’UJFP toujours présente à l’Université d’été des mouvements sociaux et de la solidarité internationale

Du 6 au 9 juillet, Attac, le CRID et RéCiDev organisent l’Université d’été des mouvements sociaux et de la solidarité internationale à Besançon :

Autour de la thématique « Des utopies aux alternatives, agissons ensemble ! », ce sont une centaine d’organisations de la société civile et près d’un millier de participant-e-s qui se retrouveront pour 4 journées remplies de solidarité.

Cette année l’UJFP organise 2 ateliers, l’un le 7 juillet consacré aux Bédouins du Négev, l’autre le 8 juillet autour de la question de la possibilité de l’émergence d’un nouvel antiracisme.


La violence commence-t-elle uniquement lorsque le colon est atteint ?

Plus de 210 Palestiniens tués en six mois, dont 47 mineurs par l’armée en tous types de circonstances, abattus lors d’attaques au couteau ou au tournevis, désarmés sur des checkpoints, blessés à terre, achevés par un soldat fier de son acte.

Des dizaines de maisons détruites et de terres confisquées, au point que l’UE s’est inquiétée auprès du gouvernement israélien de la forte augmentation de cette pratique. Un gouvernement qui vient d’annoncer l’autorisation de 82 unités de logements dans les colonies.


Les rapports hebdomadaires sur les violations israéliennes des droits de l’homme dans la bande de Gaza

Par le PCHR (Palestinian Center for Humans Rights) de Gaza

Traduits par Jacques Salles

Dernier rapport traduit en français : Infos Gaza n°817 & 817bis, semaine du 2 au 8 juin 2016

Tous les rapports en anglais

Tous les rapports traduits :

Articles les plus récents


Articles les plus récents


COMMENT FAIRE BLOC AVEC L’ANTIRACISME POLITIQUE ?

lundi 16 mai 2016

L’antiracisme politique face à ses inquisiteurs
Le Procès !

MERCREDI 25 MAI 2016 A 18H30 A LA BOURSE DU TRAVAIL DE SAINT-DENIS (9-II RUE GENIN, METRO PORTE DE PARIS)

Accusés, levez-vous ! Nous serons nombreux le 25 mai prochain sur le banc des accusés à plaider coupables.

Coupables de résister, coupables de revendiquer notre autonomie, coupables de ne pas rester à notre place, coupables de ne pas subordonner notre agenda à celui des forces politiques existantes, coupables de donner un nom à notre lutte : l’antiracisme politique.



Ne cédons pas maintenant à l’intimidation d’Israël sur l’« antisémitisme »

lundi 16 mai 2016 par Ilan Pappé

11 mai 2016

Nous qui nous trouvons dans la zone de confort occidentale ne devons pas battre en retraite ou céder aux fausses accusations d’antisémitisme.

Il arrive un moment dans le combat d’un mouvement où le succès est à la fois gratifiant et très dangereux. En Afrique du Sud, le régime d’apartheid poursuivait ses politiques les plus cruelles et meurtrières peu de temps avant sa chute. Si vous ne menacez pas spécifiquement un régime ou un État injuste et ses partisans, ceux-ci vous ignorent et ne ressentent pas le besoin de vous affronter ; si vous mettez le doigt sur le problème, cela entraîne une réaction.



La violence des colons israéliens, bras armé de l’expansion des colonies en Cisjordanie

dimanche 15 mai 2016

L’AFPS (groupe Paris Centre avec un soutien de Paris 14-6 et du groupe Paris-Sud) et la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine, organise avec Médecins du Monde et Première Urgence Internationale (PUI), ainsi qu’avec un modeste appui du CJPP5, une réunion publique sur la violence des colons avec Nasser Dawabsheh (Duma).

Mardi 24 mai à 20 heures au FIAP, salle Lisbonne
34, rue Cabanis, 75014 PARIS



LA LUTTE CONTRE LE SIONISME, INSÉPARABLE DE LA LUTTE CONTRE L’ISLAMOPHOBIE

dimanche 15 mai 2016 par IJAN

IJAN, le réseau juif antisioniste international vous invite le mercredi 25 mai 2016 à une rencontre sur la lutte contre le sionisme, inséparable de la lutte contre l’islamophobie.



Déclaration du secrétaire genéral du Conseil œcuménique des Églises concernant les événements survenus à l’aéroport international Ben-Gourion entre le 29 avril et le 2 mai 2016

dimanche 15 mai 2016 par Pasteur Olav Fykse Tveit

A leur arrivée à l’aéroport de Tel Aviv pour assister à une réunion sur la justice climatique, des ressortissants de treize pays différents ont été placés en détention ou expulsés dans des conditions sans précédent que le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), qualifie d’intolérables.

L’UJFP exprime sa solidarité pour ces personnes.



Les 68 ans de la Nakba : la résistance historique d’un peuple déterminé !

dimanche 15 mai 2016 par Ziad Medoukh

15 mai 1948 -15 mai 2016, soixante-huit ans déjà, soixante-huit ans depuis le début du drame des Palestiniens, soixante-huit ans de souffrance, de malheurs et de massacres pour un peuple digne, soixante-huit ans depuis le début de cette injustice imposée à un peuple sur sa terre, soixante-huit ans de déportation d’un peuple pour le remplacer par un autre peuple.



Palestine, l’horreur au quotidien. Notre silence les tue !

mercredi 11 mai 2016 par François-Xavier Gilles

Israël avance tel un rouleau compresseur : il ne s’arrête pas ; il accélère.

Le quartier musulman de la vieille ville de Jérusalem est envahi de drapeaux israéliens au premier étage des maisons toujours plus nombreuses à être colonisées.

La police et l’armée israéliennes, auxquelles s’ajoutent maintenant des milices à pied ou à moto en gilet pare balle, sont omniprésentes tout au long du trajet, pourtant musulman, de la porte de Damas au mur des lamentations. Les colons israéliens, tous plus ridicules les uns que les autres dans leurs accoutrements invraisemblables, y déambulent sans vergogne, pistolets à la ceinture pour certains ; dès qu’un jeune homme palestinien, en tee-shirt et petit sac au dos, traverse le quartier, un soldat lui fait discrètement signe de venir s’appuyer face au mur mains en l’air ; et la fouille au corps commence au vu de tous, avec torsion du bras droit dans le dos, puis du bras gauche, vidage du sac, enregistrement de la carte d’identité : c’est continuel.



DEFENDONS NOS LIBERTES !

mercredi 11 mai 2016

Le 19 mai, l’Assemblée nationale examinera la troisième loi de prorogation de l’état d’urgence. Le gouvernement invoque aujourd’hui le Tour de France et l’Euro de football pour poursuivre sa tyrannie sécuritaire. Alors que la constitutionnalisation de l’état d’urgence et de la déchéance de nationalité ont été mises en échec par notre mobilisation, que l’inefficacité et les dangers de l’état d’urgence ont été démontrés, il s’obstine dans la voie de l’exception.



Instrumentalisation abjecte et schizophrénie

mercredi 11 mai 2016 par Le Bureau National de l’AFPS

Communiqué de l’AFPS, mardi 10 mai 2016

La mémoire des femmes et des hommes qui ont arraché à la déportation et à la mort les enfants juifs pendant l’occupation doit être préservée, transmise et rester vivante dans les nouvelles générations. Elle est le témoignage d’une exigence absolue d’humanité face à la barbarie et constitue une manifestation exemplaire de courage et de détermination face à des lois injustes.



Présentation du livre "Une parole juive contre le racisme" sur RBS (91.9)

mercredi 11 mai 2016

Enregistrement de l’émission de radio (RBS 91,9 FM) le dimanche 1er mai où nous avons présenté "Une voix juive contre le racisme".
Nous (Josiane et Perrine), membres de l’UJFP Alsace, étions invitées par la Radio Bienvenue Strasbourg et interrogées par Odile et Patricia pendant 1h30+1/2h sur la culture palestinienne.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1317810