Actualités


Le défunt poète national palestinien va continuer à hanter Israël

25 juillet | Gideon Levy pour Haaretz

Mahmoud Darwish insiste pour mentionner ce que les Israéliens ne veulent pas reconnaître : Un grand péché a été commis ici lorsque l’État d’Israël a été fondé en 1948.


Vivre en sécurité ?

Hier, 26 juillet, le prêtre de l’église de Saint-Etienne-du Rouvray a été assassiné pendant la messe du matin. Un des paroissiens de l’église, gravement blessé.

L’Union juive Française pour La Paix (UJFP) tient à rendre hommage aux victimes de cet attentat et assure leurs proches et tous les habitants de Saint-Etienne-du-Rouvray de toute sa solidarité.


Non, Israël n’est pas un « modèle de sécurité » à suivre !

Publié le 25 juillet 2016 sur le blog des invités de Médiapart

« Appliqué à la situation française le discours d’un « modèle israélien » est dangereux, à moins de vouloir maintenir la société française dans un état de guerre permanent et de miser sur la surenchère sécuritaire sans développer de réflexion sur des politiques ambitieuses et courageuses nécessaires afin de faire échec au recours à l’acte terroriste » expliquent Géraldine Casutt, Joan Deas et Damien Simonneau ; doctorantes et docteur en science politique.


Déclaration de la FIDH sur le droit de participer et à appeler au Boycott - Désinvestissement - Sanctions

La FIDH a tenu à formellement reconnaître et réaffirmer [1] le droit des personnes à participer pacifiquement et à appeler à des mesures de boycott-désinvestissement-sanctions (BDS) pour protester contre les politiques d’occupation et de discrimination du gouvernement israélien, et demande instamment aux États de respecter et de défendre les droits connexes de liberté d’expression, d’opinion, d’association et d’assemblée.


Après l’arrestation hier à Lyon de militants anti-colonialistes, solidaires avec le peuple palestinien

Communiqué de la section lyonnaise de l’UJFP

La section lyonnaise de l’Union Juive Française pour la Paix - UJFP - tient à exprimer son indignation après l’arrestation d’une cinquantaine de militants pacifistes, solidaires du combat des Palestiniens au prétexte qu’ils portaient des tee-shirts où était inscrit : Free Palestine, Israël Apartheid et BDS Boycott Israël.

Affirmations politiques exactes, désignant la nature du régime israélien, la nature des crimes commis, le sens de notre combat.


Attentat de Nice : À ceux qui vantent le « modèle » israélien

Avec inconscience ou avec d’inavouables arrière-pensées, on ne sait pas. Toujours est-il que nombreux sont les médias qui, depuis le massacre de Nice, donnent en exemple de résilience au terrorisme le « modèle » israélien. Tous ne le font pas de la même façon. Rendons justice au correspondant du Monde qui prend soin de rappeler le contexte colonial du conflit israélo-palestinien. Mais, la plupart s’en tiennent à une approche apparemment « technique ».


Halte à la guerre ! Halte à l’état de guerre !

Les charognards se lâchent !

Tout indique que le carnage de Nice est l’acte d’un individu déséquilibré, dont la violence a pu être entretenue par la banalisation de la rhétorique guerrière que développent depuis des mois les hommes politiques de ce pays eux-mêmes et le passage à l’acte favorisé par la reprise à son compte des appels de DAESH à exécuter par n’importe quel moyen des attentats dans les pays impliqués dans la coalition internationale.


Après la tuerie de Nice, il faut s’opposer à la récupération indécente par Israël et ses soutiens

Le choc de l’attentat de Nice suscite des réactions extrêmement inquiétantes parmi les responsables politiques et singulièrement chez certains élus des Alpes-Maritimes.

Venant d’habituels supporters inconditionnels de la politique israélienne, nous ne sommes pas surpris de les voir jour après jour montrer en modèle l’exemple israélien en matière de lutte contre le terrorisme, la France ayant comme le dit savamment l’un d’eux « les mêmes ennemis (sic) ». Ces propos sonnent comme une insulte aux victimes et à leurs familles qui méritent autre chose que ce genre de business sur leur dos.


Les rapports hebdomadaires sur les violations israéliennes des droits de l’homme dans la bande de Gaza

Par le PCHR (Palestinian Center for Humans Rights) de Gaza

Traduits par Jacques Salles

Dernier rapport traduit en français : Infos Gaza n°823 & 823bis, semaine du 14 juillet au 20 juillet 2016

Tous les rapports en anglais

Tous les rapports traduits :


Appel juif pour le BDS

PÉTITION ADRESSÉE À : Manuel Valls, Premier ministre

Pour signer la pétition

La guerre menée par l’État d’Israël contre le peuple palestinien n’est ni raciale, ni religieuse, ni communautaire : c’est une guerre coloniale.

Depuis des décennies, le peuple palestinien subit l’occupation, la colonisation, le blocus, la fragmentation, la négation de tout droit, l’emprisonnement massif, les destructions de maisons, les exécutions extrajudiciaires, le vol de la terre et de l’eau, les pires discriminations…

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Jouer ou ne pas jouer : pourquoi les raisons données par Carlos Santana pour ignorer le boycott d’Israël sont pour le moins douteuses

jeudi 28 juillet 2016 par David Palumbo-Liu

Depuis que le boycott culturel d’Israël a fait son apparition en 2006, un nombre croissant d’artistes, de musiciens et d’écrivains ont rejoint ce combat. Tout de suite après l’appel initial, quelque 94 artistes emmenés par le célèbre critique et écrivain britannique John Berger, avec les musiciens et compositeurs Brian Eno et Léon Russelson, les cinéastes Sophie Fiennes, Elia Suleiman et Haim Bresheeth, la documentariste Jenny Morgan ; le chanteur Reem Kelani, les écrivains Arundhati Roy, Ahdaf Soueif et Eduardo Galeano ont appelé leurs collègues à ne pas se rendre ni exposer ni jouer en Israël.



Voyageurs en Palestine

jeudi 28 juillet 2016 par Chrétiens de la Méditerranée

Voici le récit d’un voyage effectué par "Chrétiens de la Méditerranée" en septembre 2015. Jean-Guy Greilsamer y représentait l’UJFP. Malgré ce compte rendu tardif les enseignements du voyage restent d’actualité.



Une poésie d’espérance

mardi 26 juillet 2016 par Ziad Medoukh

A tous les poètes engagés partout dans le monde.

Devant la spoliation de mon peuple,
Les agressions dévastatrices,
La tragédie interminable,
Les crimes perpétrés,
L’horreur absolue,
Les droits bafoués quotidiennement,
Le silence infâme,
L’impuissance à arrêter l’arrogance de l’occupant,
Et l’injustice navrante dans des territoires occupés mille fois,



L’UJFP à la fête de l’Huma 2016

mardi 26 juillet 2016

Vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 septembre
À La Courneuve (93)

Fête de l’Humanité

avec un stand conjoint UJFP-Campagne BDS
sur l’avenue Che Guevara au Village du Monde.



Et six mois de plus !

mercredi 20 juillet 2016 par Collectif Nous ne céderons pas

Communiqué du collectif « Nous ne céderons pas ! »

Une nouvelle fois, la France vient d’être confrontée à l’horreur des attentats. Face au nombre de victimes, aux circonstances et au mode opératoire choisis, nous ne pouvons que ressentir colère et douleur.



La santé du gréviste de la faim palestinien se dégrade : LIBEREZ BILAL KAYED ! #Freedom4Bilal

mercredi 20 juillet 2016

L’état de santé de Bilal Kayed palestinien en grève de la faim depuis un mois pour protester contre sa détention administrative en Israël s’est dégradé jeudi, selon un officiel palestinien et des membres de sa famille.

Bilal Kayed a débuté le mois dernier une grève de la faim pour protester contre sa détention administrative par Israël, une mesure permettant l’emprisonnement d’une personne sans procès ni charge !

Après avoir purgé une peine de 14 ans et demi de prison pour ses activités au sein du FPLP (Front populaire de libération de la Palestine), il devait être libéré le 15 juin.



Appel du bureau de l’Association Ilan Halevi

lundi 18 juillet 2016

Chers amis,

Ilan Halevi est décédé le 10 juillet 2013, près de Paris. Si son corps n’est plus, si son sourire n’illumine plus nos jours et son regard perçant ne sonde plus la réalité politique du monde, son esprit acéré et joyeux demeure une flamme qui anime nombreuses activités militantes.

Pour permettre au plus grand nombre d’accéder à ses écrits, une association a été fondée le 20 mars 2015 à Paris, par des amis, des proches et des membres de sa famille. Elle est déclarée auprès de la préfecture de Paris comme Association Ilan Halevi (selon la loi de 1901) et son siège social est situé au CICP, 21ter rue Voltaire 75011 Paris. L’adresse mail est la suivante : ilan.halevi.asso@gmail.com



18 jours dans la cage de Gaza

lundi 18 juillet 2016 par Pierre Stambul, Sarah Katz

Par Sarah Katz et Pierre Stambul. Interview dans le mensuel Courant Alternatif n ° 262 (été 2016) p 28-31.

Sortir de Gaza pour un Palestinien, c’est en général impossible. La quasi-totalité des moins de 20 ans ne sont jamais sortis de la cage et ils ont connu trois guerres qui ont tué plus de 4000 personnes et dévasté ce petit territoire. Pour des militant-e-s français-e-s, aller là-bas relève de la course d’obstacles, il nous a fallu presque deux ans d’efforts pour y parvenir.



Lettre à une juive de Paris

lundi 18 juillet 2016

Lettre à une juive de Paris

Madame, bonjour,

En passant par l’écrit j’espère nous permettre de dépasser votre « colère » (selon votre mot) qui, suite à la vue de mon sac sérigraphié "Boycott Israël Apartheid - Justice en Palestine", est allée jusqu’à vous rendre "folle" (votre mot) en découvrant que ma compagne juive et israélienne pense la même chose que moi de la politique coloniale, meurtrière et illégale israélienne. Dépasser votre colère pour nous permettre d’échanger autrement que sous le coup de votre émotion, de manière un tant soit peu distanciée.



Un voyage à Hebron pour manifester notre position en tant que juifs contre l’occupation israélienne

lundi 18 juillet 2016 par Naomi Zeveloff

Par Naomi Zeveloff, 15 juillet 2016

Tandis que leur bus roulait vers la ville palestinienne de Hebron, les militants juifs américains se mirent à chanter « Olam Khessed Yibaneh », un chant hébreu sur la construction d’un monde de miséricorde. Plus loin, arrêtés par la police israélienne, ils entonnèrent « Lo Yisa Goy » le chant hébreu bien connu des camps d’été qui annonce que « une nation ne devrait pas lever l’épée contre une autre nation ».


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1361309