Actualités


Demandeurs d’asile à Nice : la dangereuse stratégie de l’Etat

28 MAI 2017 PAR DAVID NAKACHE BLOG : BLOG DE DAVID NAKACHE

Le périple niçois des demandeurs d’asile venus avec Cédric Herrou le mercredi 24 mai 2017 est révélateur à bien des égards. Une stratégie dangereuse, en trois temps, a été sciemment mise en œuvre par les pouvoirs publics : le pourrissement, le défaussement et le harcèlement. L’État doit assumer ses responsabilités et ne pas laisser les citoyens gérer seuls cette crise humanitaire.


APPEL URGENT : AU 40ÈME JOUR DE LA GRÈVE DE LA FAIM MASSIVE DES PALESTINIENS, PLAIDEZ EN FAVEUR D’UN EMBARGO MILITAIRE SUR ISRAËL

24 mai 2017
par le Comité National palestinien de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BNC)

Le Comité National palestinien BDS appelle ses soutiens à engager une action urgente au 40ème jour de la Grève pour la Dignité (vendredi 26 mai) pour plaider en faveur d’un très large embargo militaire sur Israël.


Les prisonniers politiques palestiniens en danger de mort, le gouvernement israélien responsable !

Depuis le 17 avril 2017, 1600 prisonniers Palestiniens, toutes appartenances politiques confondus, sont en grève de la faim dans les prisons israéliennes. Ils y sont détenus en violation du droit international, subissent tortures et traitements inhumains et dégradants, souffrent de négligence médicale.


Lettre ouverte de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine au sujet de la grève de la faim des prisonniers politiques palestiniens

Monsieur le Président de la République,
Monsieur le Premier ministre,
Monsieur le Ministre des Affaires étrangères,

Nous, organisations de droits humains, humanitaires, de développement et collectifs de militants pour la paix, souhaitons attirer votre attention sur la situation critique des prisonniers politiques palestiniens, dont plusieurs centaines viennent d’entrer dans le deuxième mois de leur grève de la faim. La France se doit de rappeler fermement aux autorités israéliennes leur obligation de respect du droit international humanitaire et la garantie des droits des prisonniers.


Le discours de Donald Trump au monde musulman était plein d’hypocrisie et de condescendance

Par Robert Fisk

Bien qu’il ait prétendu qu’il ne donnerait pas de leçons, le Président a fait exactement cela, affichant un parti pris anti-iranien flagrant visant à apaiser la nation avec qui il venait de signer un accord d’armes de plusieurs milliards de dollars aux dépens de la vérité.


Plus d’un mois de grève de la faim - rassemblement de soutien aux prisonniers palestiniens

Rassemblement mercredi 24 mai de 18h à 19h30 place de l’Opéra métro Opéra
SOUTIEN AUX PRISONNIERS PALESTINIENS EN GREVE DE LA FAIM QUI ENTRENT DANS LEUR DEUXIÈME MOIS DE GREVE

A l’appel de nombreuses organisations du Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Israéliens et Palestiniens dont l’UJFP


Derrière les fronts : résistances et résilience en Palestine

Ce n’est pas parce qu’ils sont mal informés que nos dirigeants soutiennent ceux d’Israël et leur garantissent l’impunité. C’est parce que cet État surarmé, morceau d’Europe installé au Proche-Orient, capable de contrôler et d’enfermer des millions de personnes, c’est leur État rêvé.


Le fémonationalisme sous l’ère Macron : d’effrayantes perspectives sécuritaires et racistes au nom de la cause des femmes

João Gabriell

Mercredi 17 mai 2017, dans l’émission spéciale de Nicolas Poincaré sur Europe Soir traitant de la nomination des nouveaux ministres du gouvernement, était invitée à s’exprimer Marlène Schiappa [2]. Cette dernière n’est autre que la nouvelle Secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes. Assurant que l’égalité hommes-femmes serait une « grand cause nationale du quinquennat d’Emmanuel Macron », Marlène Schiappa a fait part de quelques-unes des tâches qu’elle souhaite accomplir.


Al-Araqib, exemple de l’acharnement du pouvoir israélien contre ses propres citoyens !

Israël, seul Etat démocratique du Proche-Orient, selon ses défenseurs et promoteurs, n’hésite pas à recourir à des traitements très spéciaux contre ses propres citoyens. La semaine dernière, le gouvernement Netanyahou a fermé purement et simplement sa radio historique, Kol Israël et sa 1ère chaine de télévision (publique) sans aucun préavis et en plein Mabat, le journal de 20 heures. On a pu voir Geoula Cohen, la présentatrice apprendre la nouvelle en direct… Selon Haaretz, cette fermeture brutale était une sorte de réponse aux critiques que les journalistes avaient pu faire de l’action du gouvernement et de Benjamin Netanyahou en particulier.


Manifeste des enfants cachés

« Sans la solidarité de délinquants, nous ne serions pas là ! »

L’heure est à la renaissance d’un délit de solidarité. Dans la vallée de la Roya, à Calais, à Paris, à Norrent-Fontes, à Boulogne, à Loos, à Perpignan, à St-Etienne, à Meaux... des militants et des citoyens qui ont manifesté concrètement leur solidarité désintéressée aux réfugiés ou aux Roms, sont intimidés, menacés, poursuivis par les Autorités.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Présentation et lancement du livre DVD "Gens de Gaza - Vivre dans l’enfermement"

lundi 29 mai 2017

Les éditions Riveneuve ont le plaisir de vous convier au lancement de l’ouvrage

Gens de Gaza
Vivre dans l ’enfermement

En présence des auteurs et de la préfacière de l’ouvrage Christiane Hessel

cocktail dinatoire

Rendez-vous
le mardi 6 juin 2017 à partir de 18h30
aux éditions Riveneuve
85 rue de Gergovie 75014 Paris
métro : Pernety (13)



APPEL DE LA FAMILLE : "Justice et Vérité pour Angelo"

lundi 29 mai 2017

« Le 30 mars, Angelo Garand a été exécuté de 7 balles dans le torse par des gendarmes à Seur, dans le Loir et Cher. Les membres de notre famille, traités comme des criminels, ont été mis en joue et brutalisés, en présence d’un enfant de trois ans.
Venus pour l’interpeller, les hommes de l’antenne du GIGN de Tours l’ont abattu à bout portant, dans la petite remise où il s’était caché. Il ne voulait pas retourner à la prison de Vivonne, où il purgeait une condamnation pour vol.



Coup de projecteur sur la Palestine

lundi 29 mai 2017

Un regard palestinien sur la Palestine

L’Association France Palestine Solidarité vous invite à partager au travers de ces 3 films la vie des palestiniens avec leur sens de l’humour et leur goût pour la vie dans leur résistance quotidienne

MERCREDI 31 MAI - 20hl5
LE CHANTEUR DE GAZA
de Hany Abu-Assad, 2015, 95 min.

JEUDI 1 JUIN - 20hl5
LES 18 FUGITIVES
d’Amer Shomali et Paul Cowan, lh30.

VENDREDI 2 JUIN - 20H00
(19H00 - Apéro palestinien)
3000 NUITS
de Mai Masri, lh45
en présence de la coproductrice du film



Rencontre avec André Rosevègue autour du livre "Une parole juive contre le racisme"

jeudi 25 mai 2017

Les Editions Syllepse, l’UJFP et la Librairie l’Encre Bleue vous invite à rencontrer
André Rosevègue
à la librairie l’Encre bleue
à l’occasion de la parution de
Une parole juive contre le racisme
le mardi 6 juin à 19h
LIBRAIRIE L’ENCRE BLEUE - 13 BIS RUE DU MARECHAL FOCH 44210 PORNIC - TEL : 09 86 42 34 46



2 projections au cinéma Utopia de Bordeaux

mercredi 24 mai 2017

Bordeaux : 29 et 30 mai, 20h30 au cinéma Utopia place Camille Jullian
Deux projections débats
29 mai "On récolte ce que l’on sème", de et en présence de Alaa Ashkar.
30 mai "3000 nuits" de Mai Masri, avec Roa’a Gharaibeh , sociologue au centre Emile Durkheim



Rassemblement unitaire pour les prisonniers politiques palestiniens à l’initiative de Palestine 33

mardi 23 mai 2017

Bordeaux : demain 24 mai 2017
A 18 heures place de la Victoire
Rassemblement unitaire pour les prisonniers politiques palestiniens à l’initiative de Palestine 33

l’UJFP-Aquitaine est associée à cet évènement.



Rassemblement unitaire pour la liberté des demandeurs du droit d’asile

mardi 23 mai 2017

Bordeaux : demain 24 mai 2017
A midi devant l’Hôtel de Police rue François de Sourdis, siège du Centre de Rétention Administrative

l’UJFP-Aquitaine est associée à cet évènement.



Derrière la vitrine culturelle israélienne, une intolérable occupation « UN BOYCOTT LÉGITIME »

dimanche 21 mai 2017

ORIENT XXI > LU, VU, ENTENDU > FRANÇOISE FEUGAS > 19 MAI 2017

Avec Un boycott légitime, le cinéaste israélien Eyal Sivan et la productrice Armelle Laborie ont jeté l’automne dernier un pavé dans la vitrine culturelle et intellectuelle d’Israël. Ils démontent méthodiquement les mécanismes de la propagande qui sert à présenter une image démocratique, libérale, dynamique — et fausse — d’un État d’exception permanent, hors-la-loi pour le droit international. Pour eux, le mode de résistance pacifique qu’est le boycott culturel et académique n’est pas une atteinte à la liberté d’expression ; il en fait partie.



Projection du film « Libre dans la prison de Gaza »

dimanche 21 mai 2017

Lundi 22 mai – Paris (75), projection du film « Libre dans la prison de Gaza » en présence du réalisateur Chris Den Hond. Suivie d’un débat sur l’actuelle grève de la faim des prisonniers palestiniens. À 19 heures à l’Union locale CGT, 1 rue de Nantes, 75019 Paris (M° Crimée ou Corentin Cariou). Organisé par le Comité Palestine 19ème, dont l’UJFP est membre.



Vu à Cordoue

jeudi 18 mai 2017 par Jean-Guy Greilsamer

Effectuant un séjour en Andalousie, j’ai visité Cordoue et ai découvert ces deux témoignages contre la politique coloniale d’Israël et en solidarité avec le peuple palestinien, témoignages qui reflètent chacun un état d’esprit exemplaire.
C’est pourquoi je souhaite les partager avec vous.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2041605