Actualités


Guy Sorman : « Les réfugiés d’aujourd’hui me rappellent mon père fuyant le nazisme »

LE MONDE | 03.09.2015 | Par Guy Sorman (Essayiste)

Il est parfois nécessaire de comparer ce qui n’est pas comparable. Ne serait-ce que pour éveiller les consciences anesthésiées. Entre 1933 et 1940, plusieurs millions de réfugiés échappés d’Allemagne, de Pologne, des pays baltes, fuyant le nazisme, se heurtèrent à des frontières fermées. Ils s’appelaient Nathan, Samuel ou Rachel. Nathan, par exemple, prescient, fuit l’Allemagne dès l’été 1933, cinq mois après la prise de pouvoir d’Adolf Hitler. Il veut partir pour les Etats Unis : refus de visa. Il tente l’Espagne, également refusée. Un peu par hasard, il échoue en France qui ne l’accueille pas mais ne le refoule pas non plus. Ce n’est qu’à partir de 1938 que le gouvernement Daladier, issu de la chambre du Front populaire, livra aux Allemands les juifs qui tentaient de passer en France.


Le nouveau 4-pages de présentation de l’UJFP

L’évolution de l’actualité nous a conduit à actualiser le 4-pages de présentation de l’UJFP. Le voici.


POUR LES ENFANTS PALESTINIENS

Alors que la jeunesse de notre pays vient d’effectuer sa rentrée scolaire, de multiples appels nous parviennent en faveur des enfants palestiniens.

L’UJFP souscrit pleinement à tous ces appels et tient, à cette occasion, à rappeler plusieurs points concernant les aspects juridiques et politiques relatifs à la situation d’exception que subissent les enfants palestiniens.


Lancement du nouveau site « Contre-attaque(s) »

Ce 1er septembre 2015, nous lançons ce site « Contre-attaque(s). Pour en finir avec l’islamophobie ». Il s’agit pour nous de réagir face à une campagne qui ne cesse de s’amplifier, en France comme en Europe.

Le racisme gangrène nos sociétés : contrôles au faciès, destruction de camps roms, agressions de femmes musulmanes, discriminations des personnes portant des noms à « consonance étrangère », projets de loi et circulaires ciblant les femmes voilées, interdiction des repas diversifiés dans les cantines…


De la phobie et de la philie

Dans son article "Racisme et philosémitisme d’Etat" [2], Houria Bouteldja écrit, à propos du malaise de la gauche après les assassinats du 7 janvier :

"– les tueurs sont des musulmans. Ils font partie d’un groupe que la gauche se doit de défendre. Un groupe qui est dominé, exploité, écrasé socialement et racialement et qui constitue une communauté de destin, une communauté de condition.

La gauche se trouve alors devant un dilemme insupportable. Il lui faut à la fois condamner le prétendu antisémitisme de la banlieue que la gauche institutionnelle, la droite et l’extrême-droite lui reproche de nier et en même temps poursuivre sa mission morale et politique de soutenir les pauvres et les exploités."

– mais ces tueurs ont visé une autre communauté de destin : les Juifs. Plus qu’une communauté de destin, c’est une communauté sur laquelle la gauche a progressivement refondé sa conscience humaniste.


L’explosion de la création palestinienne

Par Olivia Elias, 20 août 2015

L’explosion de la création palestinienne est née des bombardements, des ruines, de la répression et de la triple interdiction à laquelle se trouve confrontés les artistes de Palestine : interdiction de séjour ou de voyage, de récit et de mémoire.


Etre gay en Israël, un « combat de tous les jours »

Cet article confirme que contrairement à ce qu’ont prétendu Anne Hidalgo , maire de Paris et ses proches dont Patrick Klugman, lors de l’opération Tel Aviv Plage, la "bulle" Tel Aviv n’est pas si tolérante qu’elle en a l’air.

Article paru sur le site internet du journal Le Monde, le 29 août 2015
par Nicolas Ropert (Jérusalem et Tel Aviv, correspondance)


Une rentrée scolaire dans la douleur en Palestine

par Ziad Medoukh

La rentrée scolaire 2015/2016 dans les territoires palestiniens a été marquée par la volonté des familles d’envoyer leurs enfants à l’école en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, en dépit d’une situation très difficile à tous les niveaux.

Plus d’un million deux cent mille élèves ont repris le chemin de l’école cette semaine, parmi eux 700 mille en Cisjordanie et 500 mille dans la bande de Gaza.


ETRE MUSULMAN A AUCH EN 2015

Auch - Préfecture du Gers - « étape étonnante sur le chemin de Compostelle » précise l’office du tourisme de la ville...

Auch où, pour la seconde fois depuis le début de l’année, la mosquée est la cible d’actes criminels.


Les rapports hebdomadaires sur les violations israéliennes des droits de l’homme dans la bande de Gaza

Par le PCHR (Palestinian Center for Humans Rights) de Gaza

Traduits par Jacques Salles

Dernier rapport traduit en français : Infos Gaza n°776 & 776bis semaine du 20 au 26 août 2015

Tous les rapports en anglais

Tous les rapports traduits :

Articles les plus récents


Articles les plus récents


l’UJFP à la fête de l’Huma.

lundi 31 août 2015

Vendredi 11 au dimanche 13 septembre – La Courneuve (93), stand commun UJFP-CCIPPP-Campagne BDS à la Fête de l’Humanité. Tout le week-end à partir de midi vendredi. Sur l’avenue Che Guevara au Village du Monde.

Également au Village du Livre pendant tout le week-end – dans la Halle Nina-Simone –Richard Wagman, Président d’honneur de l’UJFP, dédicace son livre La Palestine, une question juive.

Accès à la fête : navette gratuite du RER Le Bourget et du M° La Courneuve 8 mai 1945. Entrée pour les trois jours : 32,00 € sur place, 30,00 € chez les marchands de journaux, 22,00 € en prévente militante.



En direct de Gaza

dimanche 30 août 2015 par Ziad Medoukh

Deux raids israéliens sur la bande de Gaza, ce jeudi 27 août 2015.
par Ziad Medoukh



Les enfants dorment dans les décombres

mercredi 26 août 2015 par Avaaz

par Fadi Quran - Avaaz

Bien qu’il viole clairement le droit international, le blocus instauré par Israël a paralysé l’approvisionnement en matériaux de construction de base. Aucun enfant ne devrait avoir à vivre dans les ruines de sa maison, à étudier dans des classes défigurées par des cratères de bombes, ou à se passer de soins élémentaires parce que les cliniques ont été détruites.

Nous avons un plan pour que cela change. Avaaz s’est allié avec des agences d’aide au développement reconnues et travaillant sur place pour lancer une campagne d’urgence appelant les bailleurs de fonds à faire parvenir les matériaux nécessaires à Gaza. Ces bailleurs peuvent faire pression sur Israël pour qu’il lève ces restrictions, parce ce sont ces mêmes gouvernements qui financent la reconstruction de Gaza.



Maurice Buttin, Olivia Elias et Gérard...

mercredi 26 août 2015 par Gérard Toulouse, Maurice Buttin, Olivia Elias

Maurice Buttin, Olivia Elias et Gérard Toulouse [2] pointent les incohérences de la politique française. « (...) si la France veut jouer un rôle positif dans la résolution du « conflit » israélo-palestinien, elle doit procéder à un réexamen de tous les aspects de sa politique, suivi d’actes concrets et de sanctions afin de mettre fin à l’impunité d’Israël. »



Démolitions de maisons et déplacements à grande échelle dans Jérusalem, la vallée du Jourdain et la zone E1

mardi 25 août 2015 par ICAHD

ICAHD – Jérusalem, 19 août 2015

Le Comité israélien contre les démolitions des maisons (ICAHD) déplore les démolitions et les déplacements qui se poursuivent à Jérusalem-Est, en zone E1 près de Maale Adumim, et dans la vallée du Jourdain.



L’histoire d’un bidonville aux frontières de l’Europe. Calais ou le grand déni d’humanité.

mardi 25 août 2015

Xavier Briké et Chloé Allen (UCLouvain - Laboratoire d’Anthropologie Prospective),
Co-signé par Smaïn Laacher (Université de Strasbourg), Céline Cantat (University of East London / Université de Poitiers - Laboratoire Migrinter), Amanda da Silva (Université de Liège).

La présence des personnes migrantes dans le Nord-Pas-de-Calais n’est pas nouvelle. Elle s’inscrit dans une histoire : de 1999 à 2002, un centre d’accueil voit le jour à Sangatte, afin d’accueillir les réfugiés qui attendent de se rendre en Angleterre. Depuis lors, les campements et les squats se sont faits et défaits aux grés des expulsions policières.

Les politiques prônant l’inconfort des personnes migrantes et leur déshumanisation sont pourtant restées courantes. Depuis lors, les exilés ont continué à affluer vers la ville portuaire.

En juin 2014, deux milles personnes migrantes sont expulsées sur ordre des autorités locales. Il faudra plusieurs semaines pour récolter les bâches et couvertures nécessaires à protéger toutes les personnes du froid et de la pluie.

Le 10 avril 2015, le centre d’accueil Jules Ferry ouvre ses portes mais ne propose que le logement au plus fragiles, comme par exemple les femmes et leurs enfants.



Appel à la commémoration du 19ème anniversaire de l’évacuation de l’église Saint-Bernard à Paris.

samedi 22 août 2015

Manifestation de la Place de la gare de l’Est en direction de l’Église Saint-Bernard, le 22 août 2015, à 15h, à Paris.

Le 18 mars 1996, 350 personnes (hommes, femmes et enfants) en situation irrégulière qu’on surnommera bientôt les Sans-papiers de Saint-Bernard décident de sortir de l’ombre en occupant notamment l’Église Saint-Ambroise, le Gymnase Japy, les Locaux syndicaux de SUD PTT, les Entrepôts SNCF rue Pajol, pour arriver à l’occupation de l’Église Saint-Bernard.



Il est temps de l’admettre. La politique intérieure d’Israël est l’apartheid

jeudi 20 août 2015 par Bradley Burton

par Bradley Burton, paru dans Haaretz, le 18 août 2015.

Traduction Michel O.

Bradley Burston est un chroniqueur et rédacteur en chef d’haaretz.com, l’édition électronique d’Haaretz. De plus il tient un blog, "A Special Place in Hell" (je le traduirais bien par " Une place à part en enfer") sur le site web d’Haaretz. C’est un journaliste expérimenté, connu et respecté des médias israéliens.

Né aux Etats Unis, militant dans un mouvement de jeunesse sioniste, Bradley Burston a émigré en Israël à la fin de ses études. Il a commencé sa carrière de journaliste au Jerusalem Post, un quotidien de la droite dure israélienne. Il a rejoint Haaretz il y a 15 ans.



Solidarité avec Fabienne Haloui

mercredi 19 août 2015

L’UJFP est pleinement solidaire de Fabienne Haloui, militante PCF agressée -comme l’ujfp l’a été à plusieurs reprises-, parce qu’elle affiche son engagement pour BDS et est, pour cette raison, victime de propos insultants et diffamatoires, l’accusant d’antisémitisme.



Gavage forcé, le médecin qui a osé dire non

mercredi 19 août 2015 par Gideon Levy

Gavage forcé, le médecin qui a osé dire non [5]

par Gideon Levy, paru dans Haaretz le 13 août 2015.

Traduction française de Michel O.

Les médecins prêts à insérer un tube de force dans un estomac devraient être boycottés et ostracisés, en Israël comme partout ailleurs.

La mère de Mohammed ’Allan, prisonnier palestinien en grève de la faim depuis le 18 juin, tient un portrait de son fils au cours d’un rassemblement pour sa libération à Beer Sheva le 9 août 2015 (AFP) [6].

Soudain il est apparu comme un rayon de lumière dans les ténèbres, celui qu’on attendait le moins. Dans ce désert il était quelqu’un : le Dr Leonid Eidelman, anesthésiste, président de l’Association médicale d’Israël (AMI). Avec son allure de bureaucrate soviétique, lui, parmi tous, a réveillé l’organe le plus anesthésié d’Israël – la conscience – et a prouvé que les choses peuvent être différentes.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 811076