Actualités


L’Apartheid israélien s’invite à Sciences Po !

Attention : la date de la conférence ayant changée en conséquence le rassemblement de protestation est prévu pour le mercredi 1er avril et non plus le 30 mars

La semaine contre l’Apartheid israélien, qui dénonce chaque année dans les universités du monde entier la politique coloniale d’Israël, est encore une fois victime de la censure en France. Le 9 mars dernier, la présidence de Paris 8 tentait en effet d’empêcher une conférence-débat portant sur le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), qui vise à mobiliser la société civile internationale pour mettre fin à la politique expansioniste israélienne. L’université Paris 1 souhaite désormais interdire la tenue d’une conférence le 26 mars à laquelle devait participer un ancien conseiller du président Mandela, sur la base de motifs administratifs fallacieux.


Appel de centaines de personnalités du monde entier contre la censure

Dans le cadre de la Semaine contre l’Apartheid Israélien (IAW), la campagne BDS France accueille le militant anti-apartheid sud-africain Professeur Farid Esack dans plusieurs villes de France.

Farid Esack, une figure majeure de la lutte sud-africaine pour la libération, ancien commissaire pour l’égalité des genres nommé par Nelson Mandela et éminent universitaire international a été censuré par plusieurs universités françaises.

Des centaines de personnalités notables, dont d’éminents universitaires et trois Ministres sud-africains ( gouvernement ) ont appelé les Universités françaises à permettre à Farid Esack de s’exprimer librement . Ci-joint la pétition et le communiqué de la campagne BDS France.

La Campagne BDS France


Après le 21 mars : on continue !

Nous avons réussi à nous retrouver ensemble : 125 organisations ; collectifs de sans-papiers, collectifs contre les violences policières, comités antifascistes, associations de Rroms, de MusulmanEs, de Juives et Juifs pour la paix et la solidarité avec la Palestine, multiples associations des luttes de l’immigration, contre la négrophobie, de solidarité internationale et pour la Palestine, collectifs de femmes, associations culturelles, syndicats, organisations politiques...


Déclaration de la CNCDH (Commission nationale consultative des droits de l’homme) pour le retrait de la proposition de loi sur la laïcité

Déclaration pour le retrait de la proposition de loi sur la laïcité

Assemblée plénière du jeudi 19 mars 2015

Adoptée à l’unanimité moins une abstention

La Commission nationale consultative des droits de l’homme exprime ses vives préoccupations au sujet du vote par la commission des lois de l’Assemblée nationale, le jeudi 5 mars, sans autre forme de débat public préalable, d’une proposition de loi visant « à étendre l’obligation de neutralité à certaines personnes ou structures privées accueillant des mineurs et à assurer le respect du principe de laïcité ». Cette proposition de loi devait être adoptée en séance publique le jeudi 12 mars. Le texte a heureusement fait l’objet d’un retrait de l’ordre du jour la veille au soir en raison d’un vif et immédiat mouvement de contestation émanant d’institutions de la République comme de nombreuses structures privées.


La Semaine contre l’apartheid israélien continue : mobilisons-nous !

Il y a dix jours nous nous félicitions des succès rencontrés lors des conférences organisées dans les universités de France dans le cadre de la première partie de la semaine contre l’apartheid israélien Edition 2015 (Israeli Apartheid Week), initiative internationale consistant à sensibiliser et à debattre de la situation très grave liée aux politiques d’apartheid israéliennes que subit le peuple palestinien.

En effet, malgré les tentatives de censure et d’intimidation par des menaces, les conférences et événements organisés à Lyon (IEP), Nimes (Vauban), Montpellier (Paul Valery), Lille (Maison des Etudiants de l’Université Lille 1), Paris (Paris 8), Bordeaux (Université Bordeaux 4), et Nantes (Université) se sont tenues et ont attiré des centaines de personnes principalement des étudiants, prouvant que le sujet suscite l’intêret et qu’il a toute sa place au sein de nos universités.


Lettre ouverte à Monsieur Roland RIES, Maire de Strasbourg

Strasbourg, le 23 mars 2015

Monsieur le Maire,
La municipalité, en étroite collaboration avec l’ambassade d’Israël en France, organise une semaine israélienne à Strasbourg, devant mettre à l’honneur « la diversité de la société israélienne » et « le dynamisme de sa culture ».

Au même moment, vous décidez du report « sine die » d’une exposition sur l’histoire du peuple palestinien au 20 ème siècle devant se tenir au Centre Administratif et planifiée de longue date.

Monsieur le Maire, l’engagement d’un partenariat institutionnel avec les représentants d’un gouvernement dont le ministre des affaires étrangères est issu d’un parti d’extrême droite, dont le chef ne cesse de défier la communauté internationale, de violer le droit international et humanitaire, d’humilier jusqu’au secrétaire général de l’ONU et le Président des Etats Unis, est profondément choquant et indigne de la Ville de Strasbourg.


Le mur meurtrier de la Méditerranée : L’assassinat institutionnel de masse de l’Union européenne

Par Saïd Bouamama

21 mars 2015

3419 migrants sont morts en 2014 en tentant de traverser la Méditerranée selon l’agence de Nations-Unies pour les réfugiés [2]. Ce chiffre macabre fait de la Méditerranée la frontière la plus meurtrière, le nombre total de décès pour le monde entier étant de 4272. Sur une durée plus longue ce sont plus de 20 000 migrants qui ont perdu la vie depuis l’an 2000. La tendance est de surcroît à une hausse permanente, l’année 2014 ayant battu tous les records en laissant loin derrière le précédent pic qui était de 1500 décès en 2011. Les discours politiques et médiatiques construisent chaque nouveau drame comme des catastrophes imprévisibles sur lesquelles les gouvernements européens n’auraient aucune prise et aucune responsabilité. Le discours de la catastrophe cache un processus d’assassinat de masse de l’Union Européenne.


Netanyahou, une opportunité

Par Henri Goldman

22 mars 2015

La victoire de Netanyahou aux dernières élections israéliennes n’a évidemment rien de réjouissant. Comme il s’agit d’un scrutin formellement démocratique dont personne n’a contesté la régularité, le résultat donne une idée de la spirale suicidaire dans laquelle s’est engagé l’électorat israélien.


Colloque sur le thème "L’économie de la Palestine : asphyxiée et pourtant vivante"

Le 11 avril 2015 au Palais du Luxembourg (salle Monnerville).

Une initiative du Comité de vigilance pour une paix réelle au Proche-Orient (CVPR-PO).


Nouveau détournement de la laïcité

Le maire de Chalon-sur-Saône a annoncé le 16 mars sa décision de supprimer pour la prochaine rentrée scolaire l’offre de repas alternatifs les jours où sont servis des plats contenant du porc dans les cantines scolaires de la ville. Cela fait 31 ans que les cantines de Saône-et-Loire, comme souvent ailleurs en France, proposent de tels plats alternatifs.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Réunion publique « Après les élections en Israël, quelles perspectives ? »

jeudi 26 mars 2015

De passage à Paris, deux intervenants israéliens et un intervenant palestinien ont accepté l’invitation de l’UJFP à tracer des contours de la nouvelle configuration politique sortie des urnes le 17 mars. Ils nous présenteront leurs analyses et répondront à vos questions.

Avec Eitan Bronstein, Tal Amit et Mazin Qumsiyeh.

Rendez-vous le jeudi 9 avril.



Pourquoi je suis soulagé que Netanyahu ait gagné

jeudi 26 mars 2015 par Ali Abunimah

Par Ali Abunimah

18 mars 2015

Beaucoup avaient espéré que Benjamin Netanyahu serait battu aux élections israéliennes d’hier. Je n’étais pas de ceux-là.

Beaucoup l’avaient déjà enterré – des sondages pré-électoraux montraient son parti, le Likoud, à la traîne derrière l’Union centriste prétendument du centre gauche, dirigée par Yitzhak Herzog et Tzipi Livni.

Mais je gardais à l’esprit l’élection de 1996 où Netanyahu était universellement considéré comme le perdant bien après que les bulletins eurent été déposés.



Le 21 mars : " Ensemble contre tous les racismes et le fascisme - L’égalité ou rien "

samedi 21 mars 2015 par UNSP

Cela prendra place dans un contexte marqué par l’attaque de Charlie Hebdo suivi de l’attentat antisémite de la porte de Vincennes. Nous condamnons ces meurtres et nous refusons que cela soit utilisé pour banaliser l’islamophobie et renforcer les politiques d’Etat racistes et liberticides.

Nous refusons que cela soit utilisé pour légitimer les théories d’un "choc des civilisations" qui dressent des populations les unes contre les autres en raison de leur religion réelle ou supposée.



Contre la barbarie, pour la démocratie, solidarité avec le peuple tunisien !

vendredi 20 mars 2015

Communiqué de l’ATMF ( Association des Travailleurs Maghrébins de France)

Mercredi 18 mars 2015

A Tunis, le Musée national du Bardo a été attaqué aujourd’hui par trois terroristes. Cette attaque a fait 22 victimes et de très nombreux blessés.

L’ATMF exprime ses affectueuses pensées et sa solidarité aux familles et proches des victimes.



À Nantes, intervention de Daniel Lévyne (UJFP) sur le thème "Israël et les Juifs"

vendredi 20 mars 2015

Dans le cadre de l’assemblée générale annuelle de l’Association "Pays de Loire Gaza Jérusalem".
Intervention suivie d’un débat.
Ouvert à tous.

Le samedi 28 mars à 11 h

4 rue Vaubourgoins à l’espace Animation 44200 Nantes



Dédicace du livre « La Palestine, une question juive »

jeudi 19 mars 2015

Samedi 18 avril – Châteauroux (36), dédicace du livre « La Palestine, une question juive » par Richard Wagman. Dans le cadre de la 9ème édition de « l’Envolée des Livres de Châteauroux ». De 14 heures à 18 heures au Couvent des Cordeliers, 4 rue Alain Fournier, 36000 Châteauroux. Organisé par la Mairie de Châteauroux.



Le 33 rue des Vignoles, à Paris

jeudi 19 mars 2015

Le 33 rue des Vignoles a une histoire et un présent ; il lui faut un avenir.
Venez le dimanche 22 mars 2015 :

Au cimetière parisien de Pantin, à 11h30 : dépôt d’une plaque commémorative en l’honneur de Manuel Lozano, membre de la CNT, combattant de la Nueve et de la liberté

Au 33 rue des Vignoles, à partir de 15 h.



Entretien avec Angela Davis

jeudi 19 mars 2015

paru dans Ballast.

Propos recueillis par Frank Barat.

Angela Davis : « Si Israël se retrouve isolé, il ne pourra pas continuer son apartheid ».

Née en 1944 en Alabama, Angela Davis est devenue – sans vraiment le vouloir, confia-t-elle dans ses mémoires – l’une des principales figures du Mouvement des droits civiques américains. Opposante à la guerre du Vietnam, membre du Parti communiste, marxiste, féministe et proche du philosophe Herbert Marcuse, Davis fut inculpée en 1971 – l’État de Californie l’accusant d’avoir pris part à une sanglante prise d’otages – puis acquittée un an plus tard. En tant que citoyenne, auteure et professeure, elle milita depuis contre le système carcéral, le port d’armes, la peine de mort, la discrimination à l’endroit des homosexuels, la guerre d’Irak et l’occupation de la Palestine.



Après les élections israéliennes – Commentaires et analyses d’Eyal Sivan

jeudi 19 mars 2015 par Eyal Sivan

Après les élections israéliennes : premiers commentaires et analyses d’Eyal Sivan qui a suivi les élections en Israël jusqu’au 18 mars au matin.

Propos recueillis par Michèle Sibony



L’Union nationale ? Non merci !

mardi 17 mars 2015 par Pierre Stambul

Je suis Charlie. Es-tu Charlie ? Et pourquoi il/elle serait Charlie ? Sommes-nous Charlie ? Êtes-vous Charlie ? Pas avec n’importe qui !

D’un Charlie à l’autre


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 566034