Actualités


Pour un antiracisme juif, politique et décolonial - DIX CLIPS DE L’UNION JUIVE FRANÇAISE POUR LA PAIX

L’Union juive française pour la paix (UJFP) est une association créée en 1994 sur la question du Proche-Orient et du soutien au peuple palestinien. Mais son combat pour la justice et l’égalité des droits ne pouvait faire l’impasse sur le racisme en France. Réalisés par le cinéaste Eyal Sivan, ses dix clips se veulent un outil au service d’un nouvel antiracisme, politique et décolonial. Michèle Sibony, l’une des voix de l’association, explique.


Action / Non à la publicité mensongère du KKL

Le magazine Notre Temps a récemment publié un appel à dons et legs pour le KKL (Keren Kayemeth Leisrael ou « fonds national juif »).


Journée internationale contre l’islamophobie du 10 décembre 2017 : intervention d’Emmeline Fagot

Par Emmeline Fagot.

Pourquoi veut-on réduire au silence les militants de l’antiracisme politique ?

1) Constat : A priori, on ne nous fait pas taire.

Là où d’autres sont attaqués frontalement et avec une violence inouïe, l’UJFP est à ce jour épargnée. C’est donc notre rôle, voire notre responsabilité compte tenu de la situation plus avantageuse qui est la nôtre, de prendre la parole sur ces sujets là, pour aider le mouvement de l’antiracisme politique dans son intégralité.


Journée internationale contre l’islamophobie du 10 décembre 2017 : intervention de Michèle Sibony

Par Michèle Sibony.

Renforcer l’axe de résistance

Je voudrais commencer par caractériser l’offensive d’une rare violence que nous vivons depuis le tournant du millénaire, qui fait exploser littéralement des pays des états, impose partout la loi du plus fort, impose dans nos sociétés un racisme virulent qui crée une hiérarchie sociale de division et de domination, organise la casse systématique et « raisonnable » de l’école, de la santé, du travail, de la retraite, et programme de la naissance à la mort un affaiblissement des conditions de vie des plus fragiles d’entre nous. Les frontières se ferment aux migrants leur refusant et nous refusant l’humanité la plus élémentaire. Devant un tel désastre il nous faut comprendre que nous n’avons qu’une arme efficace à notre disposition : les liens que nous sommes et seront capables de tisser entre nous pour lutter ensemble.


Intervention au colloque "Le déni de Palestine, 100 années de "déclaration Balfour" 1917-2017

Par Pierre Stambul.

Le sionisme et l’opposition anticolonialiste en Israël.
État juif et démocratique ? Un État/deux États ?

Une société qui ne peut plus se réguler

En 1982, au moment du massacre de Sabra et Chatila, des centaines de milliers d’Israéliens étaient descendus dans la rue pour dénoncer ce crime contre l’humanité commis par les milices phalangistes avec la complicité active de l’armée israélienne. Le militant israélien Michel Warschawski avait l’habitude de parler d’une « petite roue » (les militant-e-s anticolonialistes) qui avait réussi à entraîner la grande (la masse des manifestant-e-s).


Le CRIF ne représente pas les Juifs de France. Il nous mène à la catastrophe.

L’UJFP s’adresse solennellement aux Juifs de France.

Donald Trump vient de violer un peu plus le droit international en reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël et en mettant fin pour longtemps à toute perspective de paix fondée sur l’égalité des droits et la justice au Proche-Orient.

Il confirme son alignement complet sur les Chrétiens sionistes américains (qui sont des antisémites) et sur un gouvernement israélien d’extrême droite qui a totalement libéré la parole raciste ou la déshumanisation de « l’Autre ».


Trump-Nétanyahou : Fauteurs de guerre et apprentis sorciers

Ils disposent de la force, ils croient être les maîtres du monde.

Ils procèdent par la violence, par le fait accompli permanent, par le franchissement des lignes.

Ils disent haut et fort : « le droit international, on s’en fout ».

Pour bien marquer le nouvel ordre mondial qu’ils veulent imposer, ils ont déjà quitté l’UNESCO.


La réponse palestinienne à l’annonce des États-Unis de la reconnaissance de Jérusalem comme la capitale d’Israël

Par le Comité National Palestinien pour le boycott d’Israël (BNC).
Le 5 décembre 2017.

L’initiative illégale et anti-palestinienne de l’administration Trump inverse des décennies de politique officielle étatsunienne concernant Jérusalem et contredit le consensus international. La politique de Trump sur la Palestine souligne qu’il est plus que temps que le monde fasse concrètement pression sur Israël pour qu’il respecte les droits des Palestiniens en soutenant notre lutte pour nos droits et notre dignité.


Un coup de force et une alliance inédite entre USA, Israël et Arabie saoudite

Par René Backmann. Publié le 6 décembre 2017, sur le site de Médiapart.

La reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël est vécue comme une provocation en Europe et dans le monde arabe. Mais elle s’articule à un plan de paix que Washington tente d’imposer aux Palestiniens avec l’aide de l’Arabie saoudite et d’Israël.


Urgence Gaza saison 2 : un projet d’adduction d’eau à Khuza’a

Gaza : Adduction d’eau sur les terres agricoles jouxtant le barrière de séparation
Projet : multiplier par trois le nombre d’exploitations agricoles reliées au château d’eau de Khuza’a
coût estimé du projet : 15000 euros

Articles les plus récents


Articles les plus récents


À Paris, le 9 décembre 2017, APPEL À RASSEMBLEMENT contre la venue de Netanyahou à Paris et à Bruxelles

vendredi 8 décembre 2017

La Campagne BDS France à Paris, l’UJFP et diverses autres associations vous appellent à un rassemblement samedi 9 décembre place de la République à 14H à Paris.

Attention plusieurs autres rassemblements sont prévus ce jour-là sur la place, nous vous donnons rendez-vous au niveau de la grande banderole de la Campagne BDS France.



À Bourges, le 8 décembre 2017, projection-débat du film "Gens de Gaza"

mercredi 6 décembre 2017

Projection suivie d’un débat, sur le thème Palestine : 50 ans d’occupation et 10 ans de blocus » par Pierre Stambul et Sarah Katz, militants de l‘Union Juive Française pour la Paix — Suivies d’une dégustation de spécialités.



Non à la visite de Nétanyahou en France ; libération immédiate de Salah Hamouri

mardi 5 décembre 2017

Le président Macron invite le 10 décembre, pour la deuxième fois cette année, le Premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou.

C’est inacceptable au regard de ce que subit depuis des décennies le peuple palestinien. 6 millions de Palestiniens vivent entre Méditerranée et Jourdain.



4ème Journée internationale contre l’islamophobie - Macron ou l’état d’exception permanent

lundi 4 décembre 2017

Comme chaque année en décembre, une quinzaine d’associations, de syndicats et de partis politiques organisent une journée internationale contre l’islamophobie. Nous publions ci-dessous l’appel à cette nouvelle édition qui se tiendra le dimanche 10 décembre à la bourse du travail de Saint-Denis.



Soutien aux agents de nettoyage du groupe ONET

dimanche 3 décembre 2017

Depuis le 2 novembre 2017, les agents de nettoyage du groupe ONET aux gares de Paris-nord sont en grève. Ils demandent l’application de la convention collective du ferroviaire, la revalorisation de la prime panier repas (actuellement de 1,90€), le passage des CDD en CDI et la régularisation des collègues actuellement en attente de régularisation. Ils revendiquent dignité et reconnaissance que leur dénient le groupe ONET (champion du travail précaire, de la sous-traitance et de la baisse des conditions de travail), la SNCF et le gouvernement Macron.



« L’affaire Salah Hamouri » à Saint-Ouen

samedi 2 décembre 2017

Le Collectif de Saint-Ouen pour la libération de Salah Hamouri vous invite à la projection-débat du film « L’affaire Salah Hamouri » en présence du réalisateur Nadir Dendoune et d’Elsa Lefort-Hamouri, porte-parole du Comité de soutien à Salah Hamouri.

Avec la présence de Sonia Fayman (UJFP).

Le mercredi 13 décembre à 19h à la Bourse du Travail de Saint-Ouen, 30 rue Ambroise Croizat



À Marseille, le 15 décembre 2017, dernier film palestinien de Cinésolidaire : Paradise Now

vendredi 1er décembre 2017

Le syndicat Solidaires propose depuis plusieurs années, dans un esprit d’éducation populaire des cycles de cinéma engagés, avec pour objectif d’ouvrir des horizons, de rencontrer de nouveaux groupes, populations afin de comprendre encore mieux notre monde pour le transformer.



Une lettre de ECCP (Coordination européenne des comités et associations pour la Palestine)

vendredi 1er décembre 2017 par ECCP

Une lettre de La Coordination européenne des comités et associations pour la Palestine (CECP) (en anglais l’European Coordination of Committees and Associations for Palestine ou ECCP).

Chers Ministres des Affaires Étrangères des États membres

Nous vous écrivons avant la réunion du Conseil des Affaires Étrangères du 11 décembre.

Il est profondément troublant qu’une rencontre entre le Premier ministre d’Israël, Benjamin Netanyahou, et les ministres européens des affaires étrangères soit prévue à Bruxelles le 11 décembre dans ce qui serait le premier événement de ce genre depuis 1995.



56 députés européens réclament la libération de Salah Hamouri

vendredi 1er décembre 2017

Au terme de la centième journée d’emprisonnement du jeune avocat Français 56 députés européens de divers pays appellent à la libération de Salah Hamouri.

Nous, soussignés, députés européens de diverses opinions politiques, protestons contre le sort injuste fait à un jeune citoyen français, arrêté le 23 août dernier, Monsieur Salah Hamouri, devenu avocat au cours de ce mois d’août 2017, aujourd’hui placé en détention administrative dans la prison israélienne d’Al naqab sur la base d’un dossier prétendument secret.



Israël prend des mesures pour annexer plus de terres d’un village palestinien

vendredi 1er décembre 2017 par Chloé Benoist

Par Chloé Benoist. Publié sur le site de Middle East Eye, le 26 novembre 2017.

Après le déménagement par Israël d’un poste de contrôle militaire, les Palestiniens seront coupés de leurs terres

AL-WALAJA, Cisjordanie occupée – Des collines verdoyantes entourent Al Walaja, terre agricole cultivée par les habitants de la région depuis des millénaires. L’endroit offre un répit bienvenu au milieu du paysage aride, typique d’une grande partie de la Cisjordanie occupée. Si les habitants de ce petit village palestinien luttent depuis longtemps pour préserver leur souveraineté sur leurs terres, le gouvernement israélien nourrit d’autres projets.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2596528